15/03/2007

Les coulisses du pouvoir,Disparitions

CoulissesDuPouvoirLes7_10112006Planche_bd_6408_coulisses_du_pouvoir_(les)_tome_7

Résumé 

Caine et Burkinshaw, le duo d’enquêteurs que connaissent bien les lecteurs de la série, enquêtent sur la mort d’un administrateur de sociétés immobilières, John Atkins. L’enquête révèle bientôt que le “suicidé” est mort de deux balles dans la tête… Pas formellement impossible, mais suffisamment suspect pour que les policiers flairent un assassinat. On apprendra que la victime était un joueur invétéré, et que sa société servait probablement de couverture à d’importants détournements de fonds. Simultanément, l’album suit pas à pas le parcours d’Iggy, un repris de justice qui s’efforce maladroitement de rester dans le droit chemin, tout en servant occasionnellement d’indicateur à la police. Mis sous pression par un policier dans le cadre de l’affaire Atkins, Iggy dérape et tue l’officier…

L’avis

Si vous connaissez les scénarios de Richelle, vous savez à quoi vous attendre. Une histoire très complexe qui vous mènera petit à petit, indices par indices, au dénouement de cette affaire criminel aux accents politiques. Les coulisses du pouvoir est une série que j’apprécie car en même temps de suivre un enquête intelligente, on s’attarde un peu sur les états d’âmes des protagonistes. Le seul problème, c’est qu’il faudra attendre la suite pour en savoir plus.

Mais le fait le plus marquant de ce tome, c’est le remplacement de Jean Yves Dellite au dessin par …..Richelle. Le résultat est très correct. Je me suis perdu une ou deux fois pour reconnaître un personnage, parfois une drôle de perspective mais rien de très méchant.

L’album se termine par ces mots « si on me laisse faire ». Ca me rappelle un certain procureur de Neufchâteau.

surprises.smileysmiley.com.7

 

Le lien sur la pochette, la bio de Philippe Richelle chez Casterman.

Pour le lien vidéo, un drôle de pouvoir qui sera bientôt réalité pour moi

 

Planche_bdoir_(les)_tome_7

 

.

13/03/2007

Angeline,Memphis ,Tennessee,Tome IV.

Angeline4_22022007
summer-fino

Décembre, côté Est des Etats-Unis. KatieLynn décide d’aller à Chicago régler ses comptes avec son père. Mais ce qui ne devait être qu’un simple aller-retour va se transformer en un étrange voyage initiatique en direction de Memphis...À l’arrivée, l’Apocalypse… Consciente de la menace qui plane sur KatieLynn, Juliet se rend à Memphis… Arrivera-t-elle à temps pour sauver sa partenaire ? L’heure tourne…"

L’idée de base d’Eric Summer aurait pu être intéressante (une agence de tueuses réservée aux femmes) mais la façon dont le sujet est traité me laisse très perplexe. Comme à la page 28 où l’on voit Journey toute sanguinolente avec une tronçonneuse et prête à couper en morceau le shérif local. Faut il en rire ou en pleurer ? La façon dont ces femmes fonctionnent me fait penser à  des machines de guerre, des machines sans trop de remords ni de sentiments. Et puis la fraternité féminine qu’on nous sert est très peu crédible. On leur trouve de «  petites » excuses pour légitimer le pire des crimes, le meurtre. Bonjour le message, vive l’auto justice. Le tout passerait  encore si la lecture n’était pas si ennuyeuse. C’est rempli de situations communes et sans grand intérêt. On nous fait le coup de Waco avec le suicide des sympathisants du referant White qui, pour en remettre une couche d’anti –bush, est copain comme cochon avec le président of USA.  Comme dirait Thierry Bellefroid (écoutez le podcast), allez voir ailleurs pour trouver des bons scénarios. Dommage car le dessin de Serge Fino est lui tout à fait admirable.

surprises.smileysmiley.com.3

 

Le lien sur la pochette, un petit tour sur le site de Serge Fino.

PS : Rectifions une grosse bêtise dite dans la critique du tome III. Fatalement le dessin à changer par rapport au tome I puisque celui-ci était dessiné par Goethals. Fino a repris le dessin à partir du tome II.

3883-0

 

12/03/2007

Reality Show,reconquista Channel.

RealityShow4_140220075239-0

Tandis que ses reporters rendent compte des attentats meurtriers qui se multiplient, la chaîne de télé Médiacop met au point de nouveaux programmes de télé-réalité susceptibles d'augmenter le nombre de se abonnés. Pendant ce temps, Oshii, la jeune animatrice vedette, débarque en Espagne au moment même où la fille du maire musulman de Grenade est enlevée par des catholiques intégristes...

Ce tome IV débute un nouveau cycle de Réality Show .On y retrouve Oshii toujours aussi craquante dans ces attitudes mais aussi grâce à sa mini jupe. Mais l’histoire est nettement moins passionnante à cause du cap (trop) politique de cet album. C’est bien beau de prôner la tolérance, de ne pas faire d’amalgame entre islamisme et l’islam mais çà manque singulièrement de subtilité. J’ai eu l’impression qu’on voulait nous imposer une opinion. Mais bon, je comprends la démarche de Morvan de faire un peu bouger les consciences mais SVP pas avec des gros sabots. Je parle pour moi car quand je vois le niveau de certains, les gros sabots ne sont pas encore suffisants. Le reste de l’album est parsemé de scènes d’actions et de moments parfois très durs. Un album au final qui a perdu beaucoup de souffle et d’intérêt qu’on trouvait dans le premier cycle. Heureusement le dessinateur Francis Porcel réalise du beau travail. Le proche futur y est vraiment bien imaginé .Et puis il y a… la mini jupe d’Oshii.

surprises.smileysmiley.com.5

 

_show_tome_4

La bio de Francis Porcel sur la pochette.

 

Sinon je suppose que vous avez remarqué le nouveau design. Mieux ? moins bien ? n’hésitez pas à me dire votre avis. Tant que j’y suis, quelqu’un regarde les liens vidéo( ?) sinon je pense qu’on s’en passera.

 

24/02/2007

Secrets Bancaires,2.1 Blanchiment

SecretsBancaires2.1_10012007secretsbancaires021_pla

Alors que PATRICK PEREZ dépose une somme importante en grosses coupures sur le compte d'une société off-shore, le couple ETIENNE et RITA COMBE attend avec impatience la mort d'une riche tante. THOMAS CHARVET charge dans son coffre de voiture des lingots d'or en provenance d'Uruguay. SAMUEL FIRSSEN, ferronnier d'art livre des lingots à THOMAS CHARVET. JOHN NOE lui remet à son tour dix lingots dont il négocie la vente avec un fabricant de bijoux. Tous ces personnages ont un rapport précis avec le vol deux ans plus tôt de 7000 lingots d'or. Tous ces personnages sans liens apparents participent au blanchiment de cette fortune. L'enquête est confiée à une équipe de policiers eux aussi plus préoccupés par leur propre fortune que par la justice...

 

Tchûû, quand je lis le résumé de l' éditeur, je suis surpris car j’avais pas capté tout ça moi. Alors maintenant s’il faut lire un résumé pour comprendre un peu l’intrigue, où va-t-on ?

Je suis déçu par ce tome. J’ai l’impression qu’on a dilué inutilement les informations sans pour autant apporter un plus à l’intrigue. J’aime souvent bien les scénarios de Richelle par leur complexité mais ici c’est très peu accrocheur. Si au moins les personnages étaient un tant soit peu sympathiques mais non, on a droit à un ramassis de sales types .Seul le commissaire alcoolo retient un peu mon attention. Je suppose qu’on aura les réponses dans le tome 2.2 et tout deviendra certainement plus clair mais en attendant ce tome ne m’a pas du tout emballé.

Pour ce deuxième cycle, changement de dessinateur, c’est Dominique Hé (Sophaletta) qui s’y colle. Un dessin réaliste de bonne facture qui manque parfois un peu de finesse néanmoins.

surprises.smileysmiley.com.5

 

Le lien sur la pochette, la bio du dessinateur.

Pour le lien vidéo, les secrets de James Bond.

 

511secretpl1