29/12/2006

L'arche, S.E.T.I.

ArcheL3_26042005Planche_bd_2014_arche_(l_)_tome_1

2040. Un policier soupçonne le consortium Cadillac d'être mêlé à la disparition d'une mystérieuse cargaison.
En pleine enquête, il est bientôt pris en chasse par des tueurs. De son côté, un étudiant fait croire à la jeune fille dont il est épris que ces mêmes tueurs le traquent et que Cadillac est à l'origine d'une nouvelle forme de vie, née des milliards de données qui circulent sur Internet. Un mensonge qui prend bientôt forme sous ses yeux...

Les 3 tomes de cette série sont assez divertissants, le suspens et l’humour y sont présents et rendent la lecture agréable. Par contre il faut savoir suivre l’intrigue dans cette histoire très rythmée. Je n’ai pas tout compris de la trame au final. Et puis je me demande à qui est adressé cette BD. On a d’un coté, un ton très manga avec les 2 adolescents et leur propos niais et de l’autre, une affaire plus que sérieuse qui tranche radicalement avec l’humour présent dans cette série. Le mélange est déconcertant.

Le beau dessin de Vincent Mallié est à signaler. L’univers citadin futuriste y est admirablement décrit et les personnages y sont vraiment bien croqués notamment Asia, l’égérie de Cadillac.

Une honnête série au final, ça dépend sur quel pied vous la prenez.

surprises.smileysmiley.com.6

 

Sur la pochette, le blog du dessinateur Vincent Mallié.

Pour le lien vidéo, un truc de ouf à l’arche de la défense à Paris.

28/12/2006

Angeline, White Christmas

Angeline3_23052006adeline-summer-fino

Avant de commencer l’avis. Un merci pour le record de visite pour le 27/12.Je m’interroge un peu sur cette arrivée massive, il s’agit que d’une carte de vœux et très moche en plus.

Si vous cherchez une idée de blog, pourquoi pas essayer dans ce thème visiblement très porteur des cartes de vœux ringardes.

Merci aussi à Chikita pour son humour communicatif…..regardez dans les com.

Revenons  en enfin au classique de ce blog, l’avis BD. Merci aussi à André qui me sauve de la pénurie BD.

Angeline, c’est une agence de détective privé tenue par des femmes pour des femmes. Et si les circonstances l’exigent, elles pourront évoluer vers la tueuse à gages pour éliminer l’agent pathogène masculin responsable des soucis de la gente féminine.

Dans ce tome 3 White Christmas ( je le lis au bon moment non ?), Katielynn veut enfin « s’occuper » de son paternel à qui elle voue une haine sans limite. Mais cette mission s’avere plus délicate que prévue .De son coté, Juliet prend en filature une mère avec ses enfants en cherchant si celle-ci n’est pas suivie par son ex. Là aussi les choses tourne au vinaigre.

Comme André m’a passé les 3 tomes en une fois, j’ai pu constater le progression constante de la qualité du dessin, de la mise en page, des couleurs et de l’histoire à fur et à mesure des tomes.  Les traits du dessin de Serge Fino sont nettement plus fins et mieux finis, la mise en page est nettement plus dynamique et les couleurs sont plus nuancées. Pour l’histoire, les personnages sont d’avantage fouillés et elle est aussi plus crédible. On ne retrouve plus certaines aberrations ou loufoqueries des 2 premiers tomes. Par contre, on y perd en action « pure ».Il reste cependant un point à améliorer, les héroïnes sont toujours aussi peu attachantes. J’ai en effet beaucoup de mal à voir une « serial killeuse » tuer avec le sourire, moi ça me refroidit. Un récit souvent très amoral aussi avec des thèmes comme l’auto justice qui devrait être plus nuancé.

En résumé, une série qui s’améliore comme le bon vin. Le tome  4 sera  t il le millésime de cette série ?

surprises.smileysmiley.com.6

 

Pour le lien sur la pochette, le site du dessinateur Serge Fino.

Pour le lien vidéo, pas de "sous le soleil" ( bin oui Adeline Blondieau…..et oui, désolant non ?) mais une petite chanson de Noel.( top)

19/12/2006

La Geste Des Chevaliers Dragons, Les Jardins Du Palais.

gestedeschevaliersdragons05geste_t3_00

Dans ce tome, les chevaliers Dragons sont chargé(e) s de récupérer la pierre d’ Arken dans un domaine où jadis un dragon sema la terreur mais où les traces du Veill sont encore nombreuses sur ce territoire déserté par les hommes.

Pour accomplir cette mission, la très orgueilleuse Snéjana est accompagnée de Ralène dont l’esprit est hanté par une grande frustration et enfin, Josanifellana (pour ceux qui cherchent un prénom original pour leur progéniture) qui a peu de chance de continuer dans l’ordre des chevaliers dragons car elle n’est plus vierge .( oui pour ceux qui ne savent pas , seules les femmes vierges ne sont pas victimes du veill et donc aptes à combattre les dragons). Mais Jo (c’est son petit surnom) c’est surtout la touche de fraîcheur et d’espièglerie dans ce tome.

Donc voici une énième album d’heroic fantasy chez Soleil. Il m’a fallu un petit temps pour me rappeler de quoi parlait cette série. Il y en a tellement chez Soleil qu’on s’y perd à la fin.

Cette BD sort un peu du lot car les caractères des  personnages sont assez aboutis et attachants.

Un coup de chapeau à la mise en page et aux couleurs qui rajoutent un plus à cette BD. J’ai aussi aimé le bestiaire assez fourni du jardin du palais. Notamment l’araignée page 20 digne d’un bon film d’épouvante. Les décors du palais sont également très jolis à voir.

Un album pour les fans  d’heroic fantasy à la Soleil.

surprises.smileysmiley.com.6

 

Pour le lien  sur la pochette, un petit tour sur le site du coloriste, Stéphane Paitreau, un site joliment illustré.

Pour la vidéo, le chevalier Pardaillec.(les inconnus)

18/12/2006

Mandalay,la jungle de glace.

mandalay_02

En cette année 1941, les indépendantistes Birmans ont le vent en poupe depuis  qu’Alex sous l’influence de forces maléfiques est à la tête des rebelles.  En réalité dans ce jeu de massacres, c’est le guérisseur Leng qui tire les ficelles .Que le malheur s’abatte sur tous ceux qui croiseront leurs chemins.

Quelle manque d’originalité, encore un démon apocalyptique surgit de nulle part  pour base d’un scénario dont le seul mérite est de se situer en Birmanie au début de la guerre 40-45. Quelle triste banalité qui permet toutes les aberrations .Autant faire de la vraie SF alors.

On notera aussi un manque de profondeur des personnages .Que de froideur. Pour une fois le titre de l’album est très révélateur"la jungle de glace".

Pour le dessin, il est du même niveau, trop noir et approximatif.

Etrangement malgré tous ces défauts, la lecture fut plutôt agréable et surtout rapide. Ouf.

Si vous aimez le sanctuaire ou mille-visages, cette BD vous plaira, pour les autres évitez cette jungle.

surprises.smileysmiley.com.4

 

Pour le lien sur la pochette, le blog de Joëlle Comtois, la coloriste, qui explique la petite mésaventure de la colorisation de la pochette. Je me disais aussi que la version que j’avais en main ne ressemblait pas vraiment à celle qu’on trouve sur le net. Cliquez sur le lien pour en savoir plus.

Pour le lien vidéo, un peu de tourisme à Mandalay.