12/11/2017

Les chroniques courtes #148, Les Monstres attaquent 2/3, BTooom T22, Master & Slave T.1

Les Monstres attaquent 2/3

Couv_314203.jpgScénario : Cullen Bunn et autres
Dessin : Julián López et autres

Éditeur : Panini comics
152 pages
Date de sortie :  novembre 2017 (kiosque)
Genre : comics de super-héros

 

  

Mon avis:

Voici le deuxième opus de la série limitée Monsters Unleashed de Marvel. Les monstres continuent à pleuvoir sur la terre et les super-héros ont du mal à les contenir ! Spider-Man et le Doctor Strange ont bien du mal à éliminer une grosse bête furieuse, et les X-Men n'en mènent pas large. Mais des faits nouveaux arrivent: les vieux monstres terrestres (Fin Fang Foom et consors) s'unissent aux héros pour combattre les nouveaux arrivants, la chasseuse de monstres, Elsa Bloodstone à trouvé un gosse,Kei, qui a le pouvoir de faire apparaître les monstres qu'il dessine... Pourra-t'il les éliminer aussi ? Mais le vrai danger arrive du fin fond de l'espace...

Une belle mini-série qui me réconcilie un peu avec le nouveau monde Marvel. Des nouveaux dessinateurs et auteurs font ici leurs premiers pas mais la série principale est du prolifique Cullen Bunn qui nous montre encore ici son imagination débridée. Et puis quel plaisir de revoir les vieux monstres crées il y a des décennies au début de l'ère Marvel comme Googam, fils de Goom ou Xemnu.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

______________________________________________________________________

BTOOOM Tome 22

Les chroniques courtes, #148, btooom, Junya Inoue, Glénat, SurvivalLes chroniques courtes, #148, btooom, Junya Inoue, Glénat, SurvivalAuteur : Junya Inoue
Editeur : Glénat
210 pages
Genre : Survival
Sortie : le 4 octobre 2017

 

 

 

Mon avis :

Sakamoto vs Kida, dernier round entre deux des protagonistes centraux de Btooom. Malgré l’intervention à distance d’Ida, qui a temporairement pris le contrôle des bureaux de la maison mère, et qui communique par émetteur à chaque joueur toujours vivant, comme quoi la partie est terminée…cela ne semble pas calmer les ardeurs des concurrents restants. Ils cherchent à s’entretuer quoi qu’il advienne.

 

Les explosions se comptent par dizaines, à se demander comment Sakomoto ne soit que très légèrement blessé à l’épaule. Il évite les propulsions comme si il évitait des balles de tennis.

Hormis cela, on savoure encore et toujours cette agréable série survival. La série terminée au Japon compte 26 tomes…encore 4 épisodes avant la conclusion finale. La suite est prévue en février 2018…Patience !

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

Les chroniques courtes, #148, btooom,

 

Les chroniques courtes, #148, btooom,

 

Les chroniques courtes, #148, btooom,

Coq de Combat

______________________________________________________________________

Master & Slave tome 1

les chroniques courtes,#148,les monstres attaquent,cullen bunn,julián lópez,panini comics,super-heros,btooom,junya inoue,glénat,survival, Master & Slave, manga, shojô, romance, jeunesse Auteur : Ai Hibiki
Editeur : Soleil
Genre : Shôjo, romance, jeunesse
Sortie : le 11 octobre 2017

 

 

 

 

Mon avis :

 

Que se passe-t-il quand une richissime jeune fille devient pauvre et que, en prime : celui qu'elle a toujours considéré comme son esclave devient multimilliardaire et la traite à son tour comme une esclave ? C'est la fil conducteur de cette version moderne et moins candide de « princesse Sarah » au Japon ! Kanna, notre héroïne, se retrouve donc à répondre aux moindres exigences de son ancien larbin, non sans mal, jusqu'à découvrir.... qu'elle l'a toujours aimé ! C'est donc un sérieux bon petit manga pleins de rebondissements, même si certains points sont cousus de fils blancs pour nous, ô lectrices aguerrie de shôjô bien arrangés par une des maîtresses du genre à l'heure actuelle : Ai Hibiki.

Que du bonheur pour nous... et de la pagaille pour notre duo de charmes et de choc !

Album_R_sf_txt_65px.jpg

Les chroniques courtes, #148, btooom,

Affaire à suivre,

ShayHlyn.

03/11/2017

Samurai Origines T1 : Takeo

Couv_311651.jpgPlancheA_311651.jpgScénariste   : Jean-François Di Giorgio

Dessinateur : Vax

Éditeur : Soleil

Genre : Médiéval - Sabre

Sortie : le 13 septembre 2017

 

 

Avis de l'éditeur :

 

Takeo n'est qu'un enfant lorsqu'il tue l'horrible Shusaké. Malheureusement, il na pas respecté la voie du Buddho et doit en subir les conséquences. La punition tombe. Il est expulsé du monastère et se retrouve livré à lui-même. Son seul espoir, maintenant, est de suivre l'enseignement de maître Kazé, mais le chemin qui y mène est pavé d'embuches et il avance à travers un territoire très hostile.

 

Mon avis :

Maître Agatamori excelle dans le Budo, l'art du combat sans sabre. Néanmoins ses élèves sont pour le moins dissipés : Ceux-ci se chamaillent à savoir lequel est le plus valeureux, surtout lorsqu'ils apprennent que leur maître se rend à Naha, la ville aux 1000 duels. L'un d'entre eux se démarque particulièrement : "Takeo". Ce dernier a pour maître d'armes "Izameon", un guerrier juste et puissant. Maître Shusaké forme également ce jeune prodige, à sa façon. Car même si Izameon enseigne des techniques plus rusées et fourbes pour sortir victorieux d'un duel, l'homme est plus fiable que son rival Maître Shusaké.

Lors d'un entrainement en situation réelle, munis de véritables sabres, Takeo perd contre Maître Shusaké, alors qu'il menait, certes de manière irrégulière, mais ne put vaincre son adversaire. Suite à ce duel, Shusaké laisse à moitié mort le jeune Takeo, qui endosse une seconde peine : il se voit banni par le Conseil, suite à sa traitrise au combat. Ayant frappé son adversaire lâchement par derrière, même si le rapport de forces était inégal d'entrée de jeu, le jeune prodige est contraint d'abandonner les siens, du moins temporairement pour aller se parfaire chez le grand Kazé, un des plus grands maîtres d'armes du pays.

Accompagné par son véritable maître d'armes Izameon, ils se rendent chez Kazé et découvrent le véritable but de ce voyage : défendre au péril de leur vie une authentique Onna - Bugeisha, la seule capable d'éviter une guerre de clans car le royaume se fragilise, le Keita (le Nord) s'est rallié avec le clan Nasuri.

Samurai Origines, dans la lignée directe avec la série Samurai chez le même éditeur ravira les admirateurs de combats au sabre. Les duels sont magnifiquement orchestrés, comparables à la série de films Baby Kart ou d'excellents films de Tsui Hark.

Le découpage est efficace, tout comme le choix des couleurs pertinent! Les personnages aux traits fins resplendissent autant lors de scènes de pénombres que dans la clarté du jour.

Malgré les tueries, et la voie du guerrier, des amitiés profondes s'installent tout comme le début d'une romance entre le jeune Takeo et sa copine Eiko.

Samurai Origines vaut le détour pour ceux qui ont un véritable attrait au domaine des samurais.

 

samuraiOrigineT1-3.jpg

Album_R_sf_txt_65px.jpg

samurai origines,vax,di giorgio,soleil,710,sabre,092017

Coq de Combat

 

 

 

29/10/2017

Les chroniques courtes #146 : Back Street Girls T.2, Les Monstres attaquent !, L'Iliade T.2/3

Les chroniques courtes, #146, Back Street Girls,Jasmine Gyuh, Soleil, Seinen,  BACK STREET GIRLS T.2

Auteure : Jasmine Gyuh
Éditeur : Soleil
160 pages
Date de sortie :  23/08/2017
Genre : Seinen

Second tome tout aussi ennuyeux que le 1er volume. Les trois anciens yakusas devenus jeunes filles idols, n’en mènent pas large… nous autres lecteurs, non plus d’ailleurs. L’humour est plat, sans consistance, et on ignore le véritable intérêt d’un tel manga. Certes, le concept présente une certaine originalité, mais celle-ci stagne dans son processus et endort littéralement le lecteur.

Les chroniques courtes, #146, Back Street Girls,Jasmine Gyuh, Soleil, Seinen,

On est à des années lumières d’un Prison School ou de Ladyboy Vs Yakusas. A éviter d'urgence!

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

Les chroniques courtes, #146, Back Street Girls,Jasmine Gyuh, Soleil, Seinen,

 

Les chroniques courtes, #146, Back Street Girls,Jasmine Gyuh, Soleil, Seinen,

 

Les chroniques courtes, #146, Back Street Girls,Jasmine Gyuh, Soleil, Seinen,

Coq de Combat.

__________________________________________________________

Les Monstres attaquent ! (1/3)

les chroniques courtes,#146,back street girls,jasmine gyuh,soleil,seinenScénario : Cullen Bunn et autres
Dessin : Greg Land et autres
Éditeur : Panini comics (kiosque)
128 pages
Date de sortie :  octobre 2017
Genre : comics de monstres et super-héros

 

 

Contient: Monsters Unleashed 1 et 2-03 et 04 2017,Avengers M.U 1-03/2017,Spider-Man/Deadpool M.U 1-03/2017 

 

J'ai cessé d'acheter les comics Marvel depuis plus de deux ans déjà ! pourquoi ? parce que les modifications constantes faites sur la chronologie de l'univers Marvel ne correspondait plus au vieux lecteur que je suis. (Thor est une fille, Captain America remplacé par son ancien comparse noir, Peter Parker/Spider-Man est riche et à la tête d'une multinationale, etc) Mais en voyant cette publication j'ai craqué à nouveau car les "Monstres" sont à l'origine du succès de l'éditeur Atlas (qui deviendra Marvel) ! Les magazines des fifties et sixties comme "Strange Tales", "Amazing stories", "Marvel tales", "Tales to astonish", etc. publiaient des histoires courtes où des monstres apparaissent sur terre et un ou plusieurs humains courageux devaient les combattre pour sauver la terre.

Dans cette nouvelle publication, une pluie de météorites tombe sur la terre et l'inonde de monstres (tous issus des histoires du passé de Marvel). Les Avengers, X-Men, et autres héros vont combattre partout sur terre cette invasion. Mais qui est à l'origine de cette attaque ? des récits plus ou moins bons mais tous intéressants par le graphisme des monstres. Le récit mettant en scène Spider-Man et le fou furieux de Deadpool est hilarant. A noter que le titre américain "Monsters Unleashed" est repris sur une publication Marvel des seventies en noir et blanc qui comprenait aussi des courts récits d'horreur. 

Les deux autres volumes paraîtront en novembre et décembre 2017.

Enjoy ! JR

les chroniques courtes,#146,back street girls,jasmine gyuh,soleil,seinen

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

 

_____________________________________________________________________

back street girls,jasmine gyuh,soleil,seinen,monsters unleashed,panini comics,spider-man,avengers,deadpool,cullen bunn,greg land,marvel comics, L'Iliade, La guerre des dieux, Luc Ferry, Clotilde Bruneau, Pierre Taranzano, Glénat, Mythologies, Peplumback street girls,jasmine gyuh,soleil,seinen,monsters unleashed,panini comics,spider-man,avengers,deadpool,cullen bunn,greg land,marvel comics, L'Iliade, La guerre des dieux, Luc Ferry, Clotilde Bruneau, Pierre Taranzano, Glénat, Mythologies, PeplumL'Iliade Tome 2/3 : La guerre des dieux (Luc Ferry)

Scénario : Clotilde Bruneau
Dessin : Pierre Taranzano
Éditeur : Glénat
56 pages
Date de sortie :  13/09/2017
Genre : peplum, mythologie

 

Entre batailles interminables, duels insensés et querelles divines : la guerre entre Troie et Grecs s'éternise. D'autant qu' Achille – seul homme qui aurait pu faire pencher la balance – a décidé de renoncer aux combats. Qu'à cela ne tienne, les dieux ont décidé qu'il fallait que cette guerre se gagne d'un côté ou de l'autre. C'est donc un sacré jeu de dupes qui se déroulent au-dessus des têtes mortelles... Une épopée classique qui s'annonce prometteuse en couverture, mais dont le dessin nous laisse un peu déchanté au fil des pages. Un trait grossiers, des divinités sans réel charismes, des dents de traviole, ... mais une ambiance ! Incontestable, qui va crescendo pour nous faire languir après le dernier tome de cette trilogie.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

back street girls,jasmine gyuh,soleil,seinen,monsters unleashed,panini comics,spider-man,avengers,deadpool,cullen bunn,greg land,marvel comics, L'Iliade, La guerre des dieux, Luc Ferry, Clotilde Bruneau, Pierre Taranzano, Glénat, Mythologies, Peplum

 

back street girls,jasmine gyuh,soleil,seinen,monsters unleashed,panini comics,spider-man,avengers,deadpool,cullen bunn,greg land,marvel comics, L'Iliade, La guerre des dieux, Luc Ferry, Clotilde Bruneau, Pierre Taranzano, Glénat, Mythologies, Peplum

 

back street girls,jasmine gyuh,soleil,seinen,monsters unleashed,panini comics,spider-man,avengers,deadpool,cullen bunn,greg land,marvel comics, L'Iliade, La guerre des dieux, Luc Ferry, Clotilde Bruneau, Pierre Taranzano, Glénat, Mythologies, Peplum

ShayHlyn.

24/10/2017

Claudia T1 : La porte des enfers

sans-titre.pngPlancheA_312092.jpgScénariste : Pat Mills

Dessinateur : Franck Tacito

Éditeur : Glénat

48 pages - Fantastique

Sortie le 13 septembre 2017

 

 

Avis de l'éditeur :

Prématurément décédée suite à un sacrifice raté, la gardienne de la porte des enfers renaît dans le chaos de Résurrection où elle est adoubée chevalier vampire sous le nom de Claudia Démona. Tout serait pour le mieux dans le pire des mondes, s il n'y avait la clause de son contrat qui lui impose d'achever dans les six mois ses obligations terrestres. Or personne n'est jamais ressorti des enfers...

 

Mon avis :

Voici venu la réédition d'une série sortie il y a plus ou moins 13 ans. Étant étroitement lié avec l'univers de Requiem, dont les rééditions chez Glénat vont bon train, l'éditeur consacre désormais en parallèle la possibilité de (re)découvrir la vampire aussi belle que dangereuse. L'histoire démarre lorsque Carly, la fille de 18 ans de Claudia revient au domicile familial, retrouvant sa mère en train de cramer, suite à un sacrifice raté. La planche suivante montre la partie funéraire, où tous les pseudo-amis de la défunte se réunissent d'une manière bien étrange : chacun y compris Carly affiche un grand sourire. Un cantique sabbatique embarque la pauvre Claudia dans son dernier voyage avant d'emménager sur Résurrection.

Nue, vicieuse, et prête au combat, elle s'en prend de suite à une horde de zombies locaux, avant de retrouver un autre vampire, Milo, Lord Mortis qui l'emmène rencontrer Sire Cryptus, à la tête des vampires du complexe. Afin de la rendre plus cruelle et diabolique que jamais, elle suit un traitement des plus fins et particulièrement gore. Une fois devenu Chevalier Vampire, elle ne disposera que de six mois pour quitter Résurrection, sacrifier sa fille Carly et revenir...situation plutôt compliquée vu que personne n'est revenu des Enfers.

D'un point de vue graphique, Tacito met le paquet sur son héroïne Claudia. Habillée Sado-Maso tenues écarlates et noires - serrées au corps, bottes, fouets, cravaches, cette vampire femme fatale, cheveux corbeaux, tatouages explicites et regards provocants a le profil parfait de la maitresse bondage. Aussi farouche soit-elle, elle devra cependant être l'esclave de forces supérieures afin de mettre en avant ses pleins pouvoirs.

Hormis sa figure principale, Tacito crée une ambiance et des protagonistes alléchants. Les démons, et diverses créatures sataniques brillent au firmament. Cependant, malgré l'étendue de son potentiel, aussi fascinant soit son crayonné, il est pourtant loin derrière la qualité graphique de Requiem Chevalier Vampire, dessiné par Olivier Ledroit. Moins de détails visuels, couleurs plus classiques... Notons que le 1er plat de couverture est dessiné par Olivier Ledroit, un maître dans son registre.

Quel bonheur de lire Claudia la fétichiste vampire, avide de sang, de sexe, de pouvoir (et de tout le reste aussi)

 

ClaudiaChevalierVampire_08012005.jpg

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

tacito,mills,glénat,710,fantastique,092017

 

tacito,mills,glénat,710,fantastique,092017

 

tacito,mills,glénat,710,fantastique,092017

Coq de Combat