08/06/2017

Back Street Girls T1

album-cover-large-33226.jpgAuteure : Jasmine Gyuh

Éditeur : Soleil

160 pages

Sortie : le 24 mai 2017

Genre : Humour

 

 

Avis de l'éditeur :

Pour les punir d'une faute, un chef yakuza décide de forcer trois de ses hommes à devenir un groupe d'idols. Kentarô, Ryô et Kazu vont alors devenir Chika, Maru et Airi, les Gokudolls !

 

Mon avis :

Ils ont commis l'irréparable! Leur chef les punis magistralement: leur choix est simple : soit ils changent de sexe et deviennent des "idols" pour gagner un  max de fric (qui reviendra de fait au boss), soit ils vendent leurs organes un à un, démembrés et souffrant le martyr...

 

Quel dilemme! Sachant que leur vie bascule du tout au tout, des yakuzas durs de chez durs se retrouvent à jouer à la poupée, boire des jus de fruits multi-vitaminés, et signant des autographes à des types en sueur...

On pourrait presque croire que ce titre est une réussite en soi, puisqu'il a le mérite d'exister...Détrompez-vous, malgré un début d'ouvrage qui mérite un quelconque intérêt, la lassitude s'installe fort vite.

Maintenant, tout dépend du public concerné : classé en tant que seinen, on a droit ici à un manga presque fleur bleue. Démarrant pourtant comme Ladyboy vs Yakuzas (l'excellente série en 5 tomes ou un yakuza ayant trompé la femme du boss, se retrouve métamorphosé dans un corps de femme, plutôt bien foutue, sur une île composée de 100 maniaques à ses trousses - série recommandée par la même occasion!), on constate qu'on atteint avec cette nouvelle série Back Street Girls des sommités de la stupidité.

Donc, oui, peut-être que les jeunes demoiselles pourront trouver un certain entrain à lire cette série, grâce notamment à un humour juvénile, des larmes de crocodile de la part des protagonistes transformés en "idols" et de "héros féminisés". Par contre, on ne peut que finalement se rendre à l'évidence que le public adulte et masculin aura certainement des difficultés à répondre aux attentes.

Les foules qui suivent les "idols" ne sont que des types louches. Où sont donc les vrais fans, ces jeunes filles qui en temps normal vivent pour leurs muses? Quant à la qualité graphique, celle-ci également laisse plus qu'à désirer.

On ressent une certaine similitude avec Prison School, (également vivement conseillé!), notamment avec l'effigie du Boss racoleur. Mais la comparaison est de courte durée. Les nanas sont fades, les yakuzas paraissent des empaffés finis. On s'emmerde à jouer avec des oursons...

Certes, nous sommes en plein délire, mais rien ne colle....ou si, justement, tout colle par rapport au titre, au contenu!

Le pire dans ce récit : les anciens yakuzas jouent petit à petit le jeu, deviennent des petites filles bien légères, et on espère presque qu'elle se feront violer dans le second tome (c'est d'ailleurs ce qui est prévu par leur Boss, qui semble être le seul à tirer profit d'un tel carnage!)

Certainement, l'un des pires désastres de ces derniers temps!

 mqdefault.jpg

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

back street girls,jasmine gyuh,soleil,510,humour,052017

 

back street girls,jasmine gyuh,soleil,510,humour,052017

 

 Coq de Combat

29/05/2017

Dragon Ball Super - Les guerriers de l'univers 6 - T1

51OFkEFLg+L__SX318_BO1,204,203,200_.jpgScénariste : Akira Toriyama

Dessinateur : Toyotaro

Éditeur : Glénat

192 pages

Genre : Arts Martiaux

Sortie : le 5 avril 2017

 

Avis de l'éditeur :

 

Les mois ont passé depuis le terrible affrontement entre Goku et Majin Boo... Mais après une période de paix, une nouvelle menace s abat encore sur la Terre !! Et cette fois, les ennemis viennent de l univers 6 ... Qu est-ce que ça signifie ?!
Voici enfin la suite tant attendue et totalement inédite de Dragon Ball, sur une idée originale d Akira Toriyama lui-même !!

 

Mon avis :


Dragon Ball Super se déroule quelques temps après la victoire de Goku, aidé des terriens contre l'infâme Boo. Le cours d'une vie paisible reprend le dessus jusqu'à l'arrivée du Dieu de la Destruction : "Beerus", accompagné du mystérieux "Whis", dont les pouvoirs semblent sans limite.

Le poisson oracle les informe d'un super saiyan divin, niveau absolu (à ce jour) pour un saiyan.

Pour atteindre ce stade, 6 saiyans doivent se rassembler et unir leurs énergies. Goku tient le rythme et la distance, mais on ressent la confiance qu'affiche Beerus dans ce combat.

 Le trait de Toyatoro est plus que correct. Fort proche de celui de Toriyama grâce à une foule de détails et un rythme soutenu.

Notons que de nombreux passages manquent à l'appel par rapport aux épisodes de l'animé. Le duel Goku en version super saiyan divin se résume à quelques cases, refroidissant nettement l'ambiance.

Quoi qu'il en soit, on apprécie ce manga en attendant déjà impatiemment la suite.

 

7a1cbc436f3979e106a55fc788ce0f55_large.jpg

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

dragon ball super,toyotaro,akira toriyama,glénat,710,arts martiaux,042017

Coq de Combat

27/05/2017

Dragon Ball Z - 7ème partie : le réveil de Majin Boo 5

Couv_301640.jpgPlancheA_301640.jpgAnimé Comics de la série télé

Histoire originale d'Akira Toriyama

Éditée par Jump Comics

Éditeur : Glénat - Édition française

Sortie : le 5 avril 2017

Genre : Arts Martiaux

Avis de l'éditeur :

 

Ayant tous deux dépassé le stade du Super Saïyen, Goku et Végéta s'affrontent. Seulement, l'énergie qu'ils ont déployée a provoqué le réveil de Majin Boo bien plus tôt que prévu ! Et cet ennemi est si terrifiant qu'il se débarrasse de Dabra, le roi des enfers, en une fraction de seconde !! Face à lui, Gohan et Kaio Shin sont à l'agonie… Bien décidé à mettre un terme à ce désastre, Végéta s'interpose. Sera-t-il de taille pour tenir tête à Majin Boo ?!

 
Mon avis
 
Trop tard! L'inévitable s'est donc produit! Majin Boo fait irruption hors de son cocon. Tandis que Vegeta et Goku s'affrontent, Gohan tente désespérément de détruire l’œuf contenant le monstre, rien n'y fait!
 
Profitant de l'aubaine pour affronter ce nouvel adversaire, Vegeta use de sa ruse envers Goku, le laissant fortement blessé.
La fougue et l’orgueil du prince Vegeta le conduisent une fois encore dans une situation on ne peut plus délicate.
 
Puisque Goku, de par le passé, s'est sacrifié à maintes reprises pour le sort de l'humanité, Vegeta entrevoit le même destin.
Mais son sacrifice suffira-t-il pour vaincre le terrible Boo?
 

10.png

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

dragon ball z,akira toriyama,glénat,710,arts martiaux,042017

 

dragon ball z,akira toriyama,glénat,710,arts martiaux,042017

 

dragon ball z,akira toriyama,glénat,710,arts martiaux,042017

Coq de Combat

 

 

24/05/2017

Dragon Ball Z - 7ème partie : le réveil de Majin Boo 4

5167uj3Xp4L__SX319_BO1,204,203,200_.jpgPlancheA_298430.jpgAnimé Comics de la série télé

Histoire originale d'Akira Toriyama

Éditée par Jump Comics

Édition française : Glénat

Sortie : le 15 février 2017

Genre : Arts Martiaux

 

Avis de l'éditeur :

 

Face à Dabra, Gohan a beaucoup de mal à prendre le dessus sur son adversaire, ce qui agace passablement Végéta… Babidi lui jette alors un sort pour manipuler le vice présent en lui et lui imposer un lavage de cerveau ! Redevenu maléfique, Végéta provoque Goku afin de le pousser à combattre contre lui ! Le duel fatidique va enfin avoir lieu !!

Mon avis :

 Le sorcier Babidi prévoit un plan diabolique pour neutraliser Goku, Vegeta & Gohan. Voyant que ses hommes de main ne font guère le poids face aux saiyans, il décide d'utiliser la face cachée de Vegeta afin de dominer son esprit dans l'espoir qu'ils s'entretuent avec Goku.

Mais c'est sans compter la force interne et psychologique du prince des saiyans. Abandonnant volontairement son esprit à l'adversaire, ses forces physiques augmentent considérablement. Sans toutefois devenir l'esclave de Babidi, Vegeta n'en fait qu'à sa tête, comme à son habitude. Une partie de son cerveau reste intacte et il gère la situation à sa guise.

S'ensuit un duel d'une intensité hors normes, opposant les amis - ennemis de longue date. Usant de la téléportation, ils se retrouvent à combattre sur l'estrade du tournoi des arts martiaux, à la vue ébahie de tous.

Cette édition colorisée permet aux fans de la série de retrouver l'intensité des moments de l'animé.

Malheureusement, certaines planches sont floues, et l'on perçoit les erreurs graphiques issues de la série anime.

Toutefois, on ne peut que passer un agréable moment de lecture en relisant pour la plupart d'entre nous, ce passage d'anthologie entre Goku & Vegeta, juste avant l'arrivée de Boo.

680816.png

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

dragon ball z,akira toriyama,glénat,710,arts martiaux,042017

 

dragon ball z,akira toriyama,glénat,710,arts martiaux,042017

 

dragon ball z,akira toriyama,glénat,710,arts martiaux,042017

Coq de Combat