27/04/2016

L’étrange vie de Nobody Owens

neil gaiman,philip craig russell,david lafuente,scott hampton,kevin nowlan,galen showman,jill thompson,tony harris,delcourt,graveyard book,nobody owens,jaxomneil gaiman,philip craig russell,david lafuente,scott hampton,kevin nowlan,galen showman,jill thompson,tony harris,delcourt,graveyard book,nobody owens,jaxomScénario : Neil Gaiman, Philip Craig Russell
Dessins : Philip Craig Russell, David Lafuente, Scott Hampton, Kevin Nowlan, Galen Showman, Jill Thompson, Tony Harris
Éditeur : Delcourt
Nb pages : 200 & 172

Dépôt légal : 05/2015 & 01/2016
ISBN : 978-2-7560-6797-1 & 978-2-7560-6944-9



Philip Craig Russell
adapte le Roman V.O.  : « The Graveyard Book » de Neil Gaiman paru chez nous chez nous chez Albin Michel / J’ai lu.

neil gaiman,philip craig russell,david lafuente,scott hampton,kevin nowlan,galen showman,jill thompson,tony harris,delcourt,graveyard book,nobody owens,jaxomRésumé éditeur :
Nobody Owens serait un garçon normal. S'il ne vivait pas dans un cimetière, élevé par des fantômes, avec un gardien qui n'appartient ni au monde des vivants, ni à celui des morts. De nombreuses aventures attendent le petit garçon dans le cimetière : un homme Indigo, un portail vers une cité abandonnée envahie par des goules, l'étrange et terrible Sleer. Mais à l'extérieur, Jack attend pour le tuer.

Bon je n’aime pas le résumé éditeur, je vous fais donc le mien :

neil gaiman,philip craig russell,david lafuente,scott hampton,kevin nowlan,galen showman,jill thompson,tony harris,delcourt,graveyard book,nobody owens,jaxomLe « Jack » : le meilleur, le plus efficace et le plus dangereux assassin est envoyé pour tuer toute une famille sans raison apparente. Seulement voilà, le plus jeune des deux enfants s’en sort en se réfugiant dans le cimetière voisin. Ce jeune garçon sera par la suite adopté par les résidents du cimetière. Les Owens seront ses nouveaux parents et Silas un vampire au caractère distant et secret sera son tuteur. Le jeune garçon rebaptisé « Bod » (Nobody Owens) est donc le personnage central de cette série.

On pourra suivre à travers ces deux tomes l’adaptation de Bod dans ce monde contrasté entre son épanouissement limité dans une vie rythmée par les vicissitudes d’un cimetière atypique (goules, fantômes, vampires, vouivre etc.) et sa naïveté relative concernant les interactions humaines (la seule règle que lui imposera Silas est de ne jamais s’aventurer en dehors de l’enceinte du cimetière). Plus facile à dire qu’à faire. Quoi de plus excitant que l’interdit ?

neil gaiman,philip craig russell,david lafuente,scott hampton,kevin nowlan,galen showman,jill thompson,tony harris,delcourt,graveyard book,nobody owens,jaxom

Une bonne adaptation fidèle au roman avec :

Les avantages :

  • Neil Gaiman est une valeur sûre, son style est fluide et pas lourdingue à lire.
  • Ses personnages sont attachants.
  • L’univers est intéressant.

Les inconvénients :

  • Court (Roman de 300pages)
  • Orienté jeunesse. Ça manque de sangs et de tripailles.
  • Changement de dessinateur sur les différents épisodes : perturbant, mais pas choquant.

Histoire complète en deux volumes de 200 et 172 planches.

Si vous avez aimé Coraline n’hésitez pas.

 

 Note globale : 08/10

JaXoM

 

 

25/04/2016

Princesse Ugg - Tome 02

Ted Naifeh, Oni Press, Akileos, Warren Wucinich, Princesse UggTed Naifeh, Oni Press, Akileos, Warren Wucinich, Princesse UggScénario & Dessins : Ted Naifeh
Couleurs : Warren Wucinich
Editeur : Akileos
ISBN : 978-2-355-74247-7
Nb pages : 120




 

Rassemble les numéros 5 à 8 de la série U.S. soit l’équivalent du second TPB paru chez Oni Press.

Chronique du tome 01

Ted Naifeh, Oni Press, Akileos, Warren Wucinich, Princesse UggNous retrouvons Ülga et ses camarades princesses lors d’une escapade nocturne à la taverne du coin. Malgré les progrès qu’elle a pu faire depuis son arrivée à l’académie de princesses l’opprobre général dont elle est la victime vis-à-vis de ses collègues féminines ne rassure pas Ülga. Pourtant, quand la fine équipe va se retrouver en fâcheuse posture le caractère fonceur et la rudesse d’ Ülga vont se révéler être de précieux atouts.

Suite et fin de cette histoire proposée par Ted Naifeh que l’on retrouve également aux dessins.

Ted Naifeh, Oni Press, Akileos, Warren Wucinich, Princesse UggJe suis malheureusement resté sur ma faim, l’histoire est sympa, mais sans surprises et deux tomes ne laissent que peu de places aux développements des personnages secondaires. Je n’accroche pas aux couleurs de Warren Wucinich et les dessins de Ted Naifeh sur ce tome me paraissent moins constants que sur le précèdent. C’est vilain il faut bien l’avouer.

On passe et on retourne sur Courtney Crumrin.

 

Note globale :

a04-3e788e4.gif

JaXoM

HELLBOY & BPRD - Tome 01 - 1952

ohn Arcudi, Mike Mignola, Alex Maleev, Dave Stewart, Delcourt, Hellboy, BPRD, Jaxomohn Arcudi, Mike Mignola, Alex Maleev, Dave Stewart, Delcourt, Hellboy, BPRD, JaxomScénario : John Arcudi, Mike Mignola
Dessins : Alex Maleev
Couleurs : Dave Stewart
Dépot légal : 02/2016
Editeur : Delcourt
ISBN : 978-2-7560-7731-4
Nb pages : 110


 

ohn Arcudi, Mike Mignola, Alex Maleev, Dave Stewart, Delcourt, Hellboy, BPRD, JaxomCe tome regroupe les parutions en V.O. d’ Hellboy and the B.P.R.D. #1 à #5 soit l’équivalent du TPB paru en 08/2015 chez nos amis les américains. Il peut se lire indépendamment des séries régulières.

Parachuté sur Terre en 1944 le démon enfant Hellboy est à l’origine la même année de la création du Bureau des Recherches Paranormales et de Défense (B.P.R.D.)

ohn Arcudi, Mike Mignola, Alex Maleev, Dave Stewart, Delcourt, Hellboy, BPRD, JaxomPour sa première mission avec le B.P.R.D. Hellboy doit enquêter sur d’étranges rumeurs concernant une série d'horribles meurtres au Brésil. Le démon de l'Enfer et un petit groupe d'agents découvrent que de sombres secrets sont enfouis au cœur d'une forteresse portugaise datant du XVIe siècle.

Nous retrouvons bien sûr au scénario Mike Mignola accompagné de John Arcudi. Ce dernier nous livre une galerie de personnages travaillés et intéressants. Il me faut vous rappeler que Mike Mignola a décidé dès 2004 de travaillé avec John Arcudi pour structurer l’univers de Hellboy et renforcer l’importance des personnages secondaires du B.P.R.D.

ohn Arcudi, Mike Mignola, Alex Maleev, Dave Stewart, Delcourt, Hellboy, BPRD, JaxomLes dessins sont assurés par Alex Maleev soutenu par le coloriste attitré de Mike Mignola et multi-récompensé Dave Stewart. Le style sombre et réaliste d’ Alex Maleev est un bon choix pour l’univers d’Hellboy. Si vous avez aimé son travail sur Batman : No Man’s Land, Daredevil : Underboss ou Sam & Twitch : Bounty Hunter Wars vous ne serez pas déçu. Personnellement je n’accroche pas.

Un bon premier tome avec une histoire plaisante et des personnages attachants qui seront, je l’espère, présents en 1953.

En bonus, une galerie d'illustrations (6 pages) et un sketchbook (17 pages). Toujours sympa chez Delcourt.

 

Note globale :
a07-3e78901.gif

 

JaXoM

 

17/03/2016

Polar – Tome 1 - Venu du froid

victor santos,polar,miller,mignola,steranko,dark horse,glénat,jaxomvictor santos,polar,miller,mignola,steranko,dark horse,glénat,jaxomScénario, Dessin & Couleur : Victor Santos
Editeur : Glénat Comics
176 pages
Format à l'italienne

Sortie : 13/01/2016

 

Précisons d'entrée qu'il est fait mention ici du tome un mais que cette histoire peut tout à fait se lire comme un One Shot. Et pour être complet qu'à l'origine Polar est un Web Comics repris par la suite par l'éditeur Dark Horse Comics. Glénat publie ici l'équivalent VO du Season One.


Résumé éditeur :

victor santos,polar,miller,mignola,steranko,dark horse,glénat,jaxomSorti de force de sa retraite, le plus grand espion de la planète – l’ex-agent connu sous le nom de « Black Kaiser » – est à présent menacé de mort. Dans un affrontement sans merci contre son ancien employeur, l’agence « Damoclès », Black Kaiser va devoir faire face à un expert de la torture psychotique ou à une tueuse rousse aussi belle que fatale. Sa mission ne s’achèvera que s’il meurt ou s’il tue tous ceux qui se mettront en travers de son chemin… et mourir n’est pas dans ses habitudes.

Bon, faut bien l’avouer le résumé fait méchamment penser à RED de Warren Ellis. Le comic book hein pas le film. Alors si en plus de ça on me dit que les dessins sont « un véritable tour de force visuel hérité de Frank Miller et Mike Mignola », forcément ça m’attire.

victor santos,polar,miller,mignola,steranko,dark horse,glénat,jaxomPour les visuels je vous laisse vous faire votre avis mais il faut avouer que la ressemblance est frappante avec Frank Miller, pour la comparaison avec Mike Mignola je cherche encore… quitte à citer des noms connus j’aurais plutôt cité James Steranko et son travail sur « Nick Fury, Agent of S.H.I.E.L.D. ».

Victor Santos arrive à nous embarquer dans une histoire classique et rythmée avec des dessins certes « hérités », mais réussis. (Il est quand même plus agréable de voir notre héros en opposition à la rousse ravageuse nommée « Mademoiselle Vian » que de voir Yellow Bastard).

A noter également le travail rigoureux du monsieur sur le découpage dynamique, les angles et les détourages de case (Voir ici la référence Steve Steranko).

Bon, niveau histoire c’est volontairement stéréotypé à souhait, pas toujours très fin et pas très bavard, bref un polar défouloir.

victor santos,polar,miller,mignola,steranko,dark horse,glénat,jaxom

Très réjouissant à lire sans pour autant révolutionner le genre, Polar nous livre une copie entrainante et rafraichissante, le tout sur plus de cent cinquante pages. Joie dans les chaumières !

Note globale : 08/10

JaXoM