16/11/2013

Les Buggels Noz - Tome 01 - Le Bois des maîtres

1364_couv.jpg0001.JPGScénario : Alan Simon

Dessin : Jean-Marie Michaud

DL : 10/2013

Editeur : Casterman

ISBN : 978-2-203-05828-6

Planches : 48

 

 

 

 

1364_P1.jpgSitué en Armorique, le pays des Buggels Noz se trouve dans la forêt de Brocéliande. Quand l’équipe d’éclaireurs composée des 3 gardiens de Brocéliande est retrouvée morte, le grand Khoonseil convoque pour un conciliabule extraordinaire deux joyeux Buggels : Kiriel et Kwil. Désignés volontaires ils sont envoyés en mission au-delà de la Cornouailles. Ils auront la lourde tâche de trouver leurs cousins les Diddles Noz qui habitent de l’autre cote du channel. Les diddles sont soupçonnés  d’être à l’initiative d’un gigantesque tunnel aux abords du monde des Buggels, la guerre est imminente et l’ombre d’une invasion terrifie les Buggels.

 

1364_P5.jpgAlan Simon pour sa première incursion dans le monde de la bande dessinée nous livre ici un premier tome maitrisé avec ce qu’il faut de personnages intéressants et éclectiques, de rebondissements, et forcément, comme la série est prévue en trois tomes, de questions sans réponses. Je précise quand même que la fin de ce premier tome n’est pas frustrante.

 

Jean-Marie Michaud, soutenu par Sophie Michaud aux couleurs réalise des dessins fouillés, des personnages mignons et plein de vie dans des décors détaillés même sur les seconds plans.

 

Un premier tome qui constitue, pour moi, une bonne surprise. J’attends la suite avec impatience.

 

Scénario : 08/10

Dessins : 08/10

Global : 08/10

 

JaXoM

06/11/2013

Harden - Tome 01 - Sin piedad

  

Joaquim Diaz, Harden, Le Lombard, JaxomScénario : Joaquim Diaz
Dessin : Joaquim Diaz
DL : 09/2013
Editeur : Le Lombard
ISBN : 978-2-8036-3091-2
Planches : 54

 

 

 

 

Membre d’un gang, Izmaël Vasquez s’engage dans l’armée pour échapper à un destin tout tracé.

 

Joaquim Diaz, Harden, Le Lombard, Jaxom

 

joaquim diaz,harden,le lombard,jaxomEn Irak il se porte volontaire dans un programme de recherche militaro-industriel pour lequel il ne gardera que de vagues souvenirs. Aujourd’hui de retour au pays, il habite chez sa sœur qui élève seule son fils dans leur ancien quartier de Los Angeles.

 

Souffrant d’un mal qui gagne irrémédiablement du terrain il se sait condamné. Il aspire donc à profiter pleinement de sa famille le temps qu’il lui reste.

 

joaquim diaz,harden,le lombard,jaxomSa vie bascule alors lors d’un twist scénaristique bien prévisible. L’histoire de Joaquim Diaz étant prévue en deux tomes, l’auteur ne s’embarrasse pas à développer une histoire fouillée. La découpe de ce premier tome pourrait se résumer en : présentation > twist > action. Du point de vue des dessins Diaz mêle habilement dessins classique et infographie avec une atmosphère sombre saupoudrée de scène d’actions bien violentes.

 

 

joaquim diaz,harden,le lombard,jaxom

  

Un premier tome sympa mais sans plus qui souffle le chaud (dessins) et froid (scénario). A suivre dans un second et dernier tome qui s’annonce tout aussi violent.

 

Aucun bonus à se mettre sous la dent.


Scénario : 04/10
Dessin : 07/10
Moyenne : 05,5/10 

JaXoM

30/10/2013

Ex Machina

brian k. vaughan,tony harris,urban,urban comics,ex machina,jaxomScénario : Brian K. Vaughan

Dessin : Tony Harris

Dépot légal : 10/2013

Editeur : Urban Comics

ISBN : 978-2-365-77263-1

Planches : 288

 

Contient les épisodes US 1 à 11 (série finie en 50 épisodes) parus dès 2004 chez DC Comics sous le label WildStorm, ces épisodes sont déjà parus en France chez Panini Comics.

 

 

brian k. vaughan,tony harris,urban,urban comics,ex machina,jaxom

 

brian k. vaughan,tony harris,urban,urban comics,ex machina,jaxomDans une atmosphère post 11 Septembre, Mitchell Hundred vient d’être élu maire de New York. Il est également un ancien super héros connu sous le nom de Grande Machine. Autrefois ingénieur des travaux publics, sa vie a basculé quand il est entré en contact avec un mystérieux artefact qui l’a en partie défiguré. Dès lors il a été capable de communiquer avec les machines et, de fait de les soumettre à sa volonté. Son principal fait d’arme en tant que premier super héros des Etats-Unis a été d’empêcher la destruction de l’une des tours du World Trade Center. Suite à cet évènement, il décida de se présenter à la mairie de New York avec une réelle envie de continuer d’œuvrer pour le bien public.

 

brian k. vaughan,tony harris,urban,urban comics,ex machina,jaxomToutefois cette tâche va s’avérer plus ardue que prévu, il s’apercevra notamment que tout n’est pas noir ou blanc, surtout en politique. Etre maire le soumet en effet  aux regards de ses concitoyens  et avec l’aide de son staff, il devra coup sur coup se prononcer sur les dépenses accordées à la justice, s’occuper d’une affaire ayant trait à une œuvre d’art controversée payée par des fonds publics ou encore de donner son accord ou non de célébrer un mariage homosexuel. Bien sûr, chacune de ses décisions est soumise à des conséquences plus ou moins néfastes sur son mandat, sur l’opinion du public ou sur ses soutiens financiers.

 

Entremêlé à cette dimension humaine et politique de l’histoire, Brian K. Vaughan nous entraîne vers le passé de Mitchell Hundred avec des flashbacks bien amenés nous montrant l’apprentissage de Mitchell vis-à-vis de ses pouvoirs. De nombreuses pistes intéressantes sont ouvertes en fin de volume, notamment sur des symboles semblant rendre fous certaines personnes, les poussant jusqu’aux meurtres. Pourtant ces symboles ressemblent étrangement aux symboles que Mitchell avait pu découvrir sur l’artefact, source de son pouvoir.

 

Brian K. Vaughan nous gratifie donc d’une uchronie intéressante et complexe sur plusieurs niveaux de lectures avec la dichotomie qui peut s’opérer via les deux visages de Mitchell Hundred et son influence sur le monde qui l’entoure. D’un coté en tant que super héros (flashbacks) et de l’autre en tant que maire.

 

Moins fan des dessins et surtout de la colo, je vous laisse juge en fonction des screens et de la preview du site éditeur : http://www.urban-comics.com/ex-machina-tome-1/

 

 

Bonus habituels chez Urban avec recherche de personnages et vision d'ensemble par Brian K. Vaughan ainsi que biographies des auteurs : Brian K. Vaughan (Scénario), Tony Harris (Dessins), Tom Feister (Encrage) et Jd Mettler (Couleurs)

 

Un auteur à découvrir ou à redécouvrir, je ne saurais trop vous conseiller de vous intéresser également à Y le dernier homme ou Saga chez le même éditeur.

 

Eisner Award 2005 meilleure nouvelle série pour Ex Machina (avec Tony Harris, and Tom Feister)

Eisner Award 2005 meilleur scénariste pour Y: Le Dernier Homme, Runaways et Ex Machina

 

Note globale : 09/10

 

JaXoM

17/10/2013

Punk Rock Jesus

Sean Murphy, Punk Rock Jesus, Urban, Urban Comics, JaxomScénario : Sean Murphy

Dessin : Sean Murphy

Dépot légal : 09/2013

Editeur : Urban Comics

ISBN : 978-2-365-77260-0

Planches : 224

 

Cet album contient la mini-série US : Punk Rock Jesus #1-6.

 Sean Murphy, Punk Rock Jesus, Urban, Urban Comics, Jaxom

 

 

Pitch rapide : Le 25 mars 2019 la société Ophis annonce son projet de nouvelle émission de télé-réalité avec en vedette le premier clone humain de l’histoire : Jesus Christ ! Oui, c’est court mais aller plus loin dans le résumé contiendrait trop de spoils.

 

Sean Murphy, Punk Rock Jesus, Urban, Urban Comics, Jaxom

  

Du coup, vous avez droit à une présentation des personnages qui interviendront au fil de l’histoire :

 

Le Docteur Sarah Epstein : Brillante généticienne et environnementaliste, elle est chargée de cloner l’ADN du christ en utilisant le suaire de Turin. Elle accepte ce travail pour pouvoir financer ses recherches sur des algues sensées lutter contre le réchauffement climatique.

 

Slate : Superviseur de l’émission et concepteur du complexe J2 (île artificielle où se déroule l’émission).

 

Gwen : l'« heureuse » gagnante du concours d’Ophis et désignée mère porteuse du clone de Jésus Christ.

 

Thomas McKael : ex-membre de l’IRA et chef de la sécurité du complexe J2.

 

Daisy Milton leader de la NAC : Les membres de la Nouvelle Amérique Chrétienne  sont de fervents opposants au clonage du christ.

 

Sean Murphy, Punk Rock Jesus, Urban, Urban Comics, JaxomSean Murphy aux commandes nous gratifie d’une histoire bien barrée, avec pas mal de twists scénaristiques, sur fond de critique contemporaine de la religion et des médias. Bien tournée : l’histoire tient en haleine, le tout soutenu par des dessins dignes de Sean Murphy, on aime ou pas, moi j’adhère complètement. Fidèle au noir et blanc, ses dessins sont expressifs, détaillés et l’action est fluide et bien retranscrite.

 

Une grande œuvre de Sean Murphy dont je vous invite à découvrir son travail sur Hellblazer ou American Vampire.

 

Sean Murphy, Punk Rock Jesus, Urban, Urban Comics, JaxomComme d’habitude en fin de volume nous avons de bons bonus :

-          Postface de Sean Murphy

-          Tracklist proposée par Sean Murphy

-          Galerie de couvertures

-          Illustrations non utilisées

-          Biographie de Sean Murphy

 

 

 

 

Scénario : 09/10

Dessins : 09/10

Globale : 09/10

 

JaXoM