05/10/2015

Lazarus - tome 2 - Ascension

lazarus,rucka,lark,glénat,comics,thriller,anticipation,totalitarisme,082015,0810lazarus,rucka,lark,glénat,comics,thriller,anticipation,totalitarisme,082015,0810Scénario : Greg Rucka

Dessin : Michael Lark

Editeur : Glénat comics

114 pages

date de sortie : 26 août 2015

genre : anticipation, thriller

 

 

Dans un futur dystopique, le gouvernement est un concept archaïque, les richesses du monde sont farouchement acquises par quelques familles qui règnent de façon despotique. Forever Carlyle est l’ange gardien de sa famille... son « Lazare » !

 

lazarus,rucka,lark,glénat,comics,thriller,anticipation,totalitarisme,082015,0810

 

Voici donc le deuxième tome tant attendu de ce comics dont le succès outre atlantique va grandissant. Succès tel, qu'une adaptation TV est prévue et confiée au producteur de The Amazing Spiderman 1 et 2. Si c'est bien réalisé, ça peut donner quelque chose de vraiment sympa.

Comme le tome 1, ce deuxième volume tient toutes ses promesses et nous prend aux tripes durant les 114 pages.

Nous suivons toujours les pas de Forever, le bras armé de la famille Carlyle, à travers trois arcs narratifs : une rébellion démasquée à Los Angelès, la migration d'une famille de "Déchets" vers Denver dans le but d'accéder au rang de Serf, et, en brefs flashs backs, le très rude apprentissage de Forever pour l'accomplissement de sa mission. Ces retours sur la jeunesse de Forever donnent sur le long terme de la profondeur et de l'humanité à ce personnage formaté pour accomplir une tache bien précise, et révèlent les liens avec son père. Les doutes et les questions sur ses origines prennent un peu plus d'ampleur laissant augurer une évolution intéressante du personnage.

 

Dans une parfaite alchimie combinant violence, action et intrigues, Greg Rucka nous offre une œuvre d'anticipation très sombre qui invite aussi à la réflexion sur le pouvoir et plus généralement la politique, au sens le plus large. Présentant un monde possédé sans partage par quelques familles fonctionnant sur le mode criminel, asservissant les populations et n'ayant qu'un but, celui de s'enrichir toujours plus, Greg Rucka exacerbe ici le système mafieux qui sévit à l'échelle de villes ou de régions, pour l'appliquer en modèle planétaire.

 

Thriller d'anticipation redoutable d'efficacité, Lazarus s'annonce comme une œuvre majeure de ces prochaines années.

 

a08-3e78906.gif

 

 

Loubrun

 

Abonnez-vous à la newsletter

29/09/2015

La Quête onirique de Kadath l’inconnue

La Quête onirique de Kadath l’Inconnue, Kadath, Akileos, Lovecraft, Ulthar, Ian Culbard, Jaxom La Quête onirique de Kadath l’Inconnue, Kadath, Akileos, Lovecraft, Ulthar, Ian Culbard, Jaxom Adaptation & Dessins : Ian Culbard
Adapté de : H.P. Lovecraft
Dépot légal : 07/2015
Editeur : Akileos
ISBN : 978-2-355-74168-5
Nb Planches : 144



La Quête onirique de Kadath l’inconnue est une nouvelle incursion dans l’univers de H.P. Lovecraft chez Akileos par Ian Culbard après :

Résumé éditeur :
La Quête onirique de Kadath l’Inconnue, Kadath, Akileos, Lovecraft, Ulthar, Ian Culbard, Jaxom L’idée de retrouver la cité couchant, la ville de ses rêves, obsède Randolph Carter. Il décide de laisser la banalité de la réalité pour s’aventurer dans un monde onirique éblouissant où tout devient possible. Tandis que Carter se rapproche de son but, la mystérieuse Kadath, demeure des dieux, une force sombre et menaçante l’observe et poursuit ses propres plans.

L’onirisme est un sujet récurrent dans l’œuvre d’ H.P. Lovecraft et est ici au cœur du récit. Randolph Carter rêve d’une majestueuse cité, malheureusement personne ne l'a jamais vu et personne ne sait même comment y aller. Bien décidé à en savoir plus sur ses songes qui le ronge dans sa vie réelle  Carter décide d’explorer plus avant ses rêves. Il demande alors aux prêtres du temple qui jouxte les frontières du monde du rêve et du monde de l'éveil comment se rendre à Kadath l’inconnue. Bien sûr la route sur laquelle il s’engouffre n’est pas sans danger.

La Quête onirique de Kadath l’Inconnue, Kadath, Akileos, Lovecraft, Ulthar, Ian Culbard, Jaxom Ian Culbard adapte une nouvelle fois du H.P. Lovecraft avec son style habituel, lignes claires et aplats de couleur. On aime ou on n’aime pas je vous laisse juger avec les screens.

La Quête onirique de Kadath l’inconnue est une large nouvelle (+/- 150 pages) parue outre-Atlantique en 1943. En France vous pouvez la trouver en format poche chez plusieurs éditeurs et presque autant de traductions mais aussi dans un recueil de plusieurs nouvelles qui se suivent intitulé « Démons et merveilles ».

Une bonne adaptation qui rends accessible une œuvre qui ne l’est pas forcement et qui voit intervenir des éléments connus des fans d’H.P. Lovecraft comme les chats d’Ulthar, les Zoogs mais aussi Nyarlathotep.

 

La Quête onirique de Kadath l’Inconnue, Kadath, Akileos, Lovecraft, Ulthar, Ian Culbard, Jaxom

 

Pour les fans de Lovecraft qui veulent aller plus loin, je vous invite à découvrir l’incroyable travail des éditions Mnémos sur Kadath. ICI

Scénario : 07/10
Dessin : 07/10
Global : 07/10

JaXoM

08/09/2015

The Activity - tome 1

the activity T1.jpgthe activity T1_pl.jpgScénario :  Nathan Edmonson

Dessin : Mitch Gerads

Éditeur : Urban Comics

143 pages

date de sortie : 21 août 2015

genre : espionnage, action

 

 

 

Résumé (éditeur)

Les temps changent, et avec l'évolution brutale des moyens de communication, les conflits internationaux prennent une toute autre ampleur. Les États- Unis comptent aujourd'hui dans leurs rangs une force spéciale parfaitement adaptée à cette nouvelle donne : l'ISA, Intelligence Support Activity. Les agents qui la composent ont pour objectifs d'assister, rectifier, et effacer au besoin toutes traces des missions que leurs collègues de la NSA, du FBI et de la CIA n'auraient pas menées à bien.

 

"Croyez-moi sergent Ryan, nous ne vous recruterions pas si nous ne savions pas déjà que vous êtes ce que nous recherchons"

 

Nathan Edmondson (Punisher Now ; Who is Jake Ellis ; Black Widow Now ) et Mitch Gerads, nous entrainent au cœur du plus secret et énigmatique des services de renseignement américain : L'ISA. Cette agence très particulière peut se charger tout autant de missions de renseignement pur que de missions d'actions à l'étranger ou sur le sol US. De la traque de barons de la drogue, à l'effaçage de preuves gênantes en passant par les réparations des dégâts commis par les autres agences de renseignement, rien n'est épargné à ces soldats de l'ombre que l'on suit ici dans diverses opérations.

 

the activity,edmonson,gerads,urban comics,espionnage,action,états-unis,renseignements,services secrets,610,082015

 

 

On ne sait pour l'instant pas grand chose des membres de l'équipe. L'auteur distille avec parcimonie les informations sur chacun des protagonistes, enveloppant ses personnages d'un halo de mystère. On suit quand même avec intérêt ce groupe et les rapports entre ses membres qui du jour au lendemain peuvent devenir des machines de guerre. On s'aperçoit alors qu'ils sont entièrement dévoués à leurs missions et que leurs vies ne leur appartiennent quasiment plus.

 

the activity,edmonson,gerads,urban comics,espionnage,action,états-unis,renseignements,services secrets,610,082015

 

L'auteur base son récit entre réalité et fiction, parsemant les pages de renvois explicatif sur des sigles, des noms de code ou d'opération. Tout cela donne une assise crédible au récit mais le complique aussi. C'est parfois un peu flou, d'autant qu'il n'y a pas véritablement d'intrigue servant de fil conducteur au récit.

 

Concernant le dessin, Mitch Gerads contribue grandement à nous mettre dans le bain glauque et froid des missions à haut risque. Ambiances pluvieuses, scènes de nuit, huis clos dans un avion ou dans un cachot, a chaque fois son trait réaliste fait mouche.

 

the activity,edmonson,gerads,urban comics,espionnage,action,états-unis,renseignements,services secrets,610,082015

A l'heure ou le renseignement américain est un sujet assez sensible en Europe, ce premier tome qui se lit presque comme un document, devrait ravir les férus du genre. Pour ma part, maintenant que la caution réaliste est mise en place, j'espère une suite plus centrée sur une intrigue faisant la part belle à la fiction et un recadrage sur les personnages.

Rendez-vous en octobre pour le tome 2 ...

 

a06-3e788fc.gif

 

 

Loubrun

 

Abonnez-vous à la newsletter

02/09/2015

Fiction Squad - Tome 01

paul jenkins,ramon bachs,leonard paciarotti,glénat,fiction squad,fairy quest,jaxom,boompaul jenkins,ramon bachs,leonard paciarotti,glénat,fiction squad,fairy quest,jaxom,boomScénario : Paul Jenkins
Dessins : Ramon Bachs
Couleurs : Leonard Paciarotti
Dépot légal : 06/2015
Editeur : Glénat
ISBN : 978-2-344-00788-4
Nb Planches : 48




Série prévue en trois tomes Fiction Squad est une nouvelle incursion par Paul Jenkins dans l’univers du Bois-des-Contes après Fairy Quest.

paul jenkins,ramon bachs,leonard paciarotti,glénat,fiction squad,fairy quest,jaxom,boomBois-des-Contes est une forêt enchantée où les contes de notre enfance se retrouvent dans des royaumes par genre. Chansons, comptines, royaume du Fantastique, histoires pour enfants etc.

L’action prend place dans la cité de Rimes située dans le Royaume des histoires pour enfants.

Franckie Mack
, détective raté issu d’un roman policier jamais terminé enquête sur la tentative de meurtre subit par Humpty Dumpty, poussé du haut d’un mur.

La comptine qui sert de point de départ à cette histoire pas forcément la plus connue dans nos contrées :

 Humpty Dumpty sat on a wall.
Humpty Dumpty had a great fall.
All the king's horses and all the king's men.
Couldn't put Humpty Dumpty together again.
 

paul jenkins,ramon bachs,leonard paciarotti,glénat,fiction squad,fairy quest,jaxom,boomAu cœur d’une possible guerre entre les reines et les sorcières, à moins que le maire n’ait aussi un rôle à jouer dans cette affaire... Franckie rencontrera au fil de son enquête des personnages comme Alice, Dorothy du Magicien d’Oz, mais aussi des personnages de Fairy Quest.

Paul Jenkins revisite de manière décalée et drôle les contes qui ont bercé notre enfance.
Exemples :

  • Alice et son gang Tea Party : Quel casting !  le chapelier toqué  faisant office de bras droit et le lapin blanc en garde du corps sous anabolisants.
  • L’excellente idée d’avoir inclus Pinocchio comme informateur de Franckie. (je vous laisse réfléchir pourquoi).

Dessins et Couleurs respectivement de Ramon Bachs et Leonard Paciarotti dans un style cartoonesque et coloré, un cran en dessous d’ Humberto Ramos sur Fairy Quest. Dommage.

paul jenkins,ramon bachs,leonard paciarotti,glénat,fiction squad,fairy quest,jaxom,boomA l’opposé d’un Fables de Willingham avec son sérieux et ses arcs narratifs à tiroirs (plus de vingt tomes déjà), Fiction Squad s’avère une lecture plaisante sans pour autant révolutionner le genre. Gageons que la suite continue sur cette lancée pour une série prévue, je le rappelle, en trois tomes.

 

Rafraîchissant.

Note Globale : 07/10

La suite prévue pour août et dernier tome en octobre. 2015. Oui, trois tomes en un an, sont chauds chez Glénat !

 

JaXoM