06/01/2016

Lazarus - Tome 3 - Conclave

lazarus T3.jpglazarus T3_pl.jpgScénario : Greg Rucka

Dessin : Michael Lark

Éditeur : Glénat comics

160 pages

date de sortie : 25 novembre 2015

genre : anticipation, thriller

 

 

Le troisième volume de Lazarus fait clairement monter la série comics de l'année en puissance. Les deux premiers tomes nous présentaient un monde dominé par des familles, chacune protégée par leur bras armé, le Lazare. On a suivi particulièrement Forever Carlyle, le Lazare d'une des familles les plus puissantes notamment grâce à une technologie très en pointe concernant la génétique. Cette puissance affichée est la source de toutes les jalousies, convoitises et trahisons.

Un des fils Carlyle s'est mis en tête de trahir les siens et se retrouve pris à son propre piège, prisonnier du pire ennemi de son père, la famille Hock. Il devient une monnaie d'échange et surtout un précieux outil pour découvrir le secret d'immortalité de la famille Carlyle.

Mais il existe des accords entre les familles, ou du moins des règles à respecter. La violation de certaines d'entre elles – comme le vol de technologie peut être motif à déclaration de guerre.

Voilà tout l'enjeu de ce conclave, cette grande réunion des principaux leaders des différentes familles tous accompagnés de leur Lazare. En terrain neutre, entre mondanités et manipulations, ce huis clos ultra tendu portera le sceau du machiavélisme le plus redoutable et redessinera la carte des alliances.

 

"Il y a des secrets cachés dans votre corps Jonah. Des secrets auxquels votre père me refuse l'accès depuis soixante ans. Des secrets que vous m'aiderez à dévoiler"

 

 

Autant vous prévenir tout de suite : impossible de refermer ce livre avant la dernière page. La tension va crescendo jusqu'à la toute dernière case et les auteurs nous laissent sur un cliffhanger des plus insupportables !

On est ici au cœur des luttes de pouvoir où tous les coups, même les plus inimaginables, sont permis. Parallèlement à ces luttes, on suit le cheminement de Forever qui doute de plus en plus de ses origines et de son rôle. D'ailleurs, la rencontre quasi fraternelle de tous les Lazare, ces machines de guerre conditionnées pour obéir au doigt et à l’œil de leur maitre, paraît presque surréaliste et donne une petite touche d'humanité dans cette société totalitaire. Mais finalement, cette séquence marque une pause dans le récit et ancre celui-ci un peu plus dans le réalisme.

Greg Rucka nous livre un récit très intense à la narration fluide alternant habilement scènes d'actions et scènes bavardes. A chaque épisode, il donne un peu plus d'ampleur à ses personnages, révélant leurs forces et faiblesses.

Le dessin de Michael Lark déjà remarquable dans les deux premiers tomes, prend lui aussi de la hauteur. Il nous offre une variété de paysages et d'ambiances sombres et pesants ajoutant son lot de tension à la dramaturgie de ce récit.

 

Ce thriller d'anticipation politique est vraiment à ne pas manquer !

 

a09-3e78912.gif

 

 

Loubrun

 

La série Lazarus reçoit le Samb'or 2015 du meilleur Comics

 

lazarus,rucka,lark glénat,comics,anticipation,thriller,910,122015,science fiction

 

 

Lire les chroniques des deux premiers tomes : ICI

 

lazarus,rucka,lark glénat,comics,anticipation,thriller,science fiction,910,122015

10/12/2015

The Shaolin Cowboy - Shemp Buffet

Geof Darrow, Glénat, Shaolin Cowboy, JaxomGeof Darrow, Glénat, Shaolin Cowboy, JaxomScénario & Dessins : Geof Darrow
Dépot légal : 10/2015
Editeur : Glénat
ISBN : 978-2-344-01099-0
Planches : 127

 

 

Info édition : Reprend les épisodes de la deuxième série US The Shaolin Cowboy (2013) #1-4.

Geof Darrow, Glénat, Shaolin Cowboy, JaxomCette série est la suite de la première série Shaolin Cowboy introuvable et publiée chez nous en 2008 par Panini. Et comme les gens de Glénat font un vrai travail éditorial, ils nous fournissent quatre pages de résumé en début de ce volume histoire de ne pas nous perdre dès le départ.

Pour ceux d’entre vous qui ne connaissent pas cette série je vous laisse apprécier le résumé éditeur de cette série d’un autre monde : Mais qu’a-t-il bien pu arriver à Shaolin Cowboy pour qu’il se réveille au milieu d’une horde de zombies, un os de poulet logé au fond de sa narine ? Pas le temps de gamberger, pour l’heure notre héros part s’armer de son bâton-tronçonneuse pour découper ces monstres un à un dans une redoutable danse de combat, mortel héritage de son apprentissage auprès des plus grands maîtres de kung-fu. Filmé par des badauds, la vidéo de ses exploits se retrouve très vite postée sur Ewe Tube : visionnée, likée, partagée aux quatre coins de la planète ! Mais la gloire devra attendre, Shaolin Cowboy a encore du pain sur la planche pour éradiquer la menace...

Geof Darrow, Glénat, Shaolin Cowboy, JaxomBon, vous l’aurez compris le scénario est perché, mais quand on achète cet album ce n’est pas ce que l’on cherche tant il n’y a quasi aucune bulle de dialogues. Le vrai point fort de ce one shot saute aux yeux quand on le feuillète : les dessins très détaillés de Geof Darrow ainsi que son sens du découpage et de la mise en scène. Un vrai OVNI qui vaut le détour.

En fin de volume une interview avec de Geof Darrow de quatre pages et un portfolio de treize pages.

Note globale : 08/10

JaXoM

02/11/2015

Walking Dead - Tome 23 - Murmures

robert kirkman,charlie adlard,stefano gaudiano,delcourt,walking dead,jaxomrobert kirkman,charlie adlard,stefano gaudiano,delcourt,walking dead,jaxomScénario : Robert Kirkman
Dessin & Encrage : Charlie Adlard & Stefano Gaudiano
Dépot légal : 09/2015
Editeur : Delcourt
ISBN : 978-2-7560-6988-3
Nb Planches : 152

 

 

Contient les épisodes US "The Walking Dead" 133 à 138. Gros spoils sur les tomes précédents dans cette chronique, mais pas sur ce tome.

 

Après le (trop long) cycle Alexandria / Negan clôturé en tome 21, Robert Kirkman continue tranquillement le développement de ses personnages avec un tome centré sur Magie / Carl  et la vie sur la colline post Ezekiel. Plus de dix ans après le début de la série il est toutefois difficile de se renouveler et la structure de ce tome reste inchangée.

robert kirkman,charlie adlard,stefano gaudiano,delcourt,walking dead,jaxomPour un tome de zombie sauce Kirkman :

  •  Vous appâtez le chaland en développant le twist du tome précédent. (ici les zombies qui murmurent)
  • Vous répondez à une ou deux questions en suspens (ici la lettre de Carl et le groupe de nouveaux survivants)
  • Vous saupoudrez le tout d’une couche de tension interne au sein de la communauté
  • Goutez, terminez par un twist si besoin.

robert kirkman,charlie adlard,stefano gaudiano,delcourt,walking dead,jaxomL’écriture de Robert Kirkman qui était sympa il y a 10 ans est devenue pour moi bien trop répétitive et les arcs narratifs bien qu’originaux (zombies qui murmurent faut le faire) sont poussifs.

Là où Kirkman est fort c’est que cela marche quand même, on est toujours accroc à ses personnages et ses intrigues. Dans ce tome on en apprend plus sur les fameux zombies qui murmurent et même si la perche était tendue en fin de tome précédent on reste accrochés aux hypothétiques développements qu’il peut en faire.

robert kirkman,charlie adlard,stefano gaudiano,delcourt,walking dead,jaxomAux dessins on retrouve l’habituel Charlie Adlard suppléé par Stefano Gaudiano. Classique.

Un bon tome avec un arc narratif qui s’annonce intéressant mais poussif dans sa mise en place.

Note globale : 07/10

JaXoM

23/10/2015

Black Market

black market.jpgblack market_pl.jpgScénario : Frank J Barbiere

Dessin : Victor Santos

Éditeur : Glénat Comics

112 pages

date de sortie : 30 septembre 2015

genre : comics, aventure, humour

 

 

 

Comment Ray Lewis, ancien médecin légiste s'est-il retrouvé simple thanatopracteur dans une entreprise de pompes funèbres ? Il était pourtant brillant et promis à un bel avenir dans la police scientifique. Mais comme on dit, on choisi ses amis, on ne choisit pas sa famille ! C'est Denny, le frère de Ray qui un jour a tout fait basculer en l'entrainant dans un coup foireux. Criminel notoire, le voilà de retour pour embarquer à nouveau son frère dans une sombre affaire lui promettant fortune et gloire : il connait la recette capable d'éliminer toutes les maladies sur terre. Mais pour la mettre en œuvre, il a besoin des talents de Ray car la clé du remède se trouve dans l'ADN des Super-Héros. Il va donc falloir aller les chercher et récupérer une once de leur ADN...

 black market,santos,barbiere,glénat comics,comics,super héros,humour,062015,510

 

Au commencement étaient les héros. Des types affublés de déguisements improbables voire grotesques mettant au service de la veuve et de l'orphelin leur talent que dame nature avait bien voulu leur octroyer. Puis un jour vinrent les Super. Dotés de pouvoirs bien plus puissants et quasiment indestructibles ils combattent le mal sous toutes ses formes. Depuis que les Supers sont là, les Héros ne servent plus à grand chose et la plupart ont du se reconvertir pour survivre.

Le mythe du super héros revu, corrigé et déformé par Frank J Barbière. Utilisant l'humour noir et l'auto dérision il met à mal tous les codes du genre pour servir son propos. Porteurs de ce qui pourrait éradiquer tous les maux de l'humanité, les Supers auraient pu bénéficier d'un peu plus de considération de la part de l'humanité. Mais ils sont ici des proies et les hommes ont décidé de les presser jusqu'à la dernière goutte.

Dommage que la narration soit si peu fluide et aussi chaotique. Dommage que le dessin soit si rugueux et le trait aussi lourd. Dommage, parce que l'intrigue est quand même bien foutue et le final assez inattendu.

Black Market aurait pu faire un excellent thriller sombre et drôle à la fois, mais n'est finalement qu'une bonne petite comédie noire et satirique.

 

a05-3e788c9.gif

 

 

Loubrun