05/10/2017

Curse

Couv_311876.jpgScénario : Mike Moreci,Tim Daniel
Dessin : Riley Rossmo,Colin Lorimer
Éditeur : Ankama éditions
88 pages
Date de sortie :  25 août 2017
Genre : Fantastique,horreur

 

 

 

Présentation:

Laney Griffin n'a pas eu de chance dans sa vie ! non seulement il a perdu sa femme lors d'une promenade en montagne où, blessée, il avait laissé cette dernière pour chercher du secours et constaté sa disparition au retour, mais de plus son unique enfant, Jaren, se meurt d'une leucémie. Alors lorsqu'un meurtrier sadique commence à joncher de cadavres la contrée et que la police impuissante offre une prime pour sa capture, Laney se dit qu'il pourrait obtenir cet argent nécessaire au traitement de son fils... Les choses vont changer lorsqu'il découvre que le meurtrier n'est pas tout à fait humain et qu'il est responsable de la disparition de son épouse alors que la police, menée par son ex-belle sœur, pense qu'il est le coupable et le traque. 

 

curse-mike-moreci-tim-daniel-riley-rossmo-colin-lorimer-prisonnier.jpg

Mon avis:

Une énième histoire de loup-garou traitée cependant de façon assez innovante pour que l'on prenne plaisir à la lire. La conclusion est malheureusement prévisible dès la première partie de l'aventure et gâche un peu la lecture. Un dessin de qualité, assez réaliste comme souvent dans les comics récents, et une mise en couleurs sobre et naturelle apportent un plus à l'ensemble. Mais il s'agit néanmoins d'un comics de production courante aux Etats Unis sans autre prétention.

curse-mike-moreci-tim-daniel-riley-rossmo-colin-lorimer-ankama-loup-garou-illustration.jpg

Comme toujours vous trouvez en fin de volume les illustrations des diverses couvertures de la publication originale en kiosque.

JR 

Curse_01_rev_Page_1.jpg

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

03/10/2017

Silver

silver,glénat comics,stephan franck,dracula,vampires,lingots d'argent,transylvannie,bram stokersilver,glénat comics,stephan franck,dracula,vampires,lingots d'argent,transylvannie,bram stokerScénario :Stephan Franck
Dessin : Stephan Franck
Éditeur : Glénat comics
186 pages
Date de sortie :  14 juin 2017
Genre : Fantastique

 

 

 

Présentation de l'éditeur:

New York City, 1931. James Finnigan est un cambrioleur de génie. Son péché mignon ? Tout ce qui brille. Mais alors que son dernier boulot avant la retraite dégénère, cet as de la voltige tombe par accident dans une mystérieuse crypte sous les bureaux de la Fondation Harker. Il y fait une étonnante découverte : un lingot en argent issu d’un fabuleux trésor lié à une dangereuse légende en Transylvanie. Pour monter ce coup du siècle, il décide de rassembler une équipe des plus talentueux escrocs qu’il connaisse ! Rien ne va plus quand la fine équipe découvre qu’elle tente de dérober l’argent des vampires…

 

                    Jonathan Harker ne pensait pas qu'une bande

              de dingues irait suivre ses traces !

 

silver,glénat comics,stephan franck,dracula,vampires,lingots d'argent,transylvannie,bram stoker

Mon avis:

Jonatan Harker vous connaissez ? c'était le notaire qui devait préparer l'installation de Dracula en Angleterre d'après Bram Stoker ! Alors lorsque le génial cambrioleur James Finnigan lit les écrits du défunt notaire et apprend qu'un trésor en lingots d'argent attend caché dans un vieux château, il décide de s'en emparer... le fou ! Les vampires il n'y croit pas et même s'ils existent il saura bien les embobiner, non ?

 

    Votre trésor est dans un château plein de vampires !

 

silver,glénat comics,stephan franck,dracula,vampires,lingots d'argent,transylvannie,bram stoker

Stephan Franck nous embarque dans une aventure à cent à l'heure où nous avons l'impression constante que les héros ne survivront pas à la page suivante. Le personnage de Finnigan, aventurier sans scrupules et un peu irréfléchi, se lance sur les traces du trésor des vampires comme s'il allait voler un notable. Entouré de personnages improbables, allant du faussaire sénile au gosse prédisant l'avenir, en passant par Sledge la descendante du Van Helsing chasseur de vampires et seule qui semble savoir où elle va, il va monter une arnaque visant à tromper les seigneurs de la nuit. (on se demande d'ailleurs quels vampires sont assez bêtes pour se laisser tromper par des humains suant la peur, grimés de fausses dents). L'utilisation du noir et blanc rend le récit plus gothique et les nombreuses images dans la pénombre augmentent notre angoisse. Stéphan Franck, cinéaste confirmé, narre son histoire dans un découpage cinématographique qui nous rappelle souvent les films anglais de la Hammer.

silver,glénat comics,stephan franck,dracula,vampires,lingots d'argent,transylvannie,bram stokerCe premier album présente les personnages et nous mène jusqu'à l'antre du seigneur des vampires, ancien château de Dracula, où les vampires du monde se retrouvent trois nuits par an pour une grande fête de l'inhumanité (sic). A la fin de l'album l'arnaque est mise en place et la partie va se jouer...  attendons donc la suite tous sens aux aguets !

A noter un intéressant "making of" de 12 pages et une galerie d'illustrations de 15 pages qui complètent l'album avec bonheur.

JR

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

11/09/2017

Velvet - tome 3 - l'homme qui vola le monde

velvet, brubaker, epting, delcourt, comics, thriller, espionnage, 8/10,06/2017velvet, brubaker, epting, delcourt, comics, thriller, espionnage, 8/10,06/2017Scénario : Ed Brubaker
Dessin : Stev Epting
Éditeur : Delcourt
128 pages
Date de sortie :  juin 2017
Genre : espionnage, thriller

 

 

 

Présentation de l'éditeur

La série mettant en scène une très belle et sexy agent secret imaginée par Ed Brubaker et Steve Epting est de retour pour cette fin de cycle ! Espionnage et film noir se mélangent à merveille sous les talents conjugués de deux maîtres du genre !

Tout ce en quoi Velvet Templeton croyait jusqu’alors a volé en éclat au cours de la pire nuit de sa vie. Après avoir de peu échappé à la mort, elle reprend son destin en main, et est bien décidée à pourchasser ceux qui l’ont trahie. Les pistes qu’elle met à jour la conduisent à nouveau à Washington, au plus près du pouvoir, pour ce qui promet d’être un final explosif !

 

velvet,brubaker,epting,delcourt,comics,thriller,espionnage,810,062017

 

 

Mon avis

Au jeu du chat et de la souris, les rôles ont parfois vite fait de s'inverser, surtout dans les affaires d'espionnage.

La trame compliquée mise en place dans les deux précédents volume par Ed Brubaker se conclue ici de manière magistrale et explosive. Comme on l'a vu dans le tome 2, Velvet Templeton n'a vraiment pas l'intention d'être le jouet des hommes de l'agence. Aussi, mettra-t-elle en œuvre ses qualités (qui sont presque trop nombreuses !) pour arriver à ses fins : la mise en pièce du complot qui la vise. Stratège et manipulatrice hors pair, elle retrouve dans cet ultime opus son côté glacial et implacable, indispensable à la survie dans ce milieu.

Le récit d'Ed Brubaker est dense, parfois un peu compliqué à suivre, mais d'une richesse et d'un dynamisme absolu. Les rebondissements, les coups bas et les trahisons font le sel de ce récit noir d'espionnage. Cerise sur le gâteau, Ed Brubaker jette une passerelle entre son histoire qui n'était au début que pure fiction et un épisode d'espionnage bien connu de la vraie Histoire.

Alors si vous associez à ce récit parfaitement écrit pour titiller les nerfs du lecteur, un dessin d'un réalisme éblouissant aux traits d'un noir ténébreux et une mise en couleur qui excelle dans le rendu des ambiances, vous obtenez forcément une œuvre hors normes à mettre sur le dessus du panier.

Loubrun

 

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

velvet, brubaker, epting, delcourt, comics, thriller, espionnage, 8/10,06/2017

 

velvet, brubaker, epting, delcourt, comics, thriller, espionnage, 8/10,06/2017

 

velvet, brubaker, epting, delcourt, comics, thriller, espionnage, 8/10,06/2017

 

les tomes 1 & 2

velvet,brubaker,epting,delcourt,comics,thriller,espionnage,810,062017velvet,brubaker,epting,delcourt,comics,thriller,espionnage,810,062017

04/09/2017

Outcast - tome 4 - sous l'aile du diable

outcast, kirkman, azaceta, breitweiser, delcourt, épouvante, horreur, possession, 8/10, 06/2017outcast, kirkman, azaceta, breitweiser, delcourt, épouvante, horreur, possession, 8/10, 06/2017Scénario : Robert Kirkman
Dessin : Paul Azaceta
Éditeur : Delcourt
144 pages
Date de sortie :  juin 2017
Genre : horreur, épouvante

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Kyle Barnes subit les contrecoups des secrets le concernant lui, ses proches, et son passé… En revanche, Kyle et Sydney ont une conversation décisive où des réponses sont apportées… Une conversation qui va TOUT changer. Et en réalité, Kyle n’a jamais été autant en danger que maintenant… Parviendra-t-il à échapper à ce qu’il vit comme une malédiction depuis des années ?

 

"je crois qu'on a tous un peu du diable en nous... T'es pas d'accord ?"

 

 

Mon avis

La tension est à son comble dans ce quatrième épisode. Kyle est retenu prisonnier par Sydney, ce dernier tentant d'en faire son allié. Pourquoi ? Le mystère subsiste même si des bribes d'infos sont distillées dans ce volume 4. Kyle semble être indispensable aux desseins et au destin de Sydney et de la communauté des possédés. Mais au fait ! Sydney est-il vraiment le diable ? Kyle et le révérend ont-ils vraiment le pouvoir d'exorciser ? Quels est la nature des liens qui semblent indéfectibles entre Kyle "le banni" et Sydney "le démon" ? Au fur et à mesure que le voile se lève furtivement sur ces étranges évènements de possession de masse, on se rend compte que Kirkman nous emmène soit sur des fausse pistes soit dans des impasses. Assailli de doutes et de questions sur les desseins des protagonistes, le lecteur est alors encore plus en proie aux frissons et à l'angoisse que procure cette histoire démoniaque.

outcast, kirkman, azaceta, breitweiser, delcourt, épouvante, horreur, possession, 8/10, 06/2017

Ce genre, thriller horrifique, n'est pas facile à aborder en BD. Parce que, comme au cinéma, la BD montre les choses. A la différence du roman où chaque lecteur imagine son propre univers, la BD impose des images avec lesquelles le lecteur doit composer. Or, tout l'art du genre consiste à suggérer plus qu'a montrer pour mettre les nerfs du lecteur en pelote. Ça, Robert Kirkman et Paul Azaceta le font avec brio. L'ambiance est toujours pesante, l'angoisse transpire de chaque case, et l'alternance entre calme et violence extrême est savamment dosée. Pas de surenchère de monstres ou d'effets spéciaux. Toute l'ambiance étouffante repose sur les dialogues, les attitudes et les comportements des personnages. Le style graphique de Paul Azaceta est à ce titre sublime. Il s'en tient à l'essentiel, montre juste ce qu'il faut et sa mise en scène ponctuée de petites vignettes carrées faisant le focus sur les réactions des personnages ou un détail de la scène, donne un relief intéressant à la narration.

Finalement, je crois que c'est Kirkman le diable en personne et qu'il est train de tous nous posséder avec Outcast !

 

Loubrun

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

outcast, kirkman, azaceta, breitweiser, delcourt, épouvante, horreur, possession, 8/10, 06/2017

 

outcast, kirkman, azaceta, breitweiser, delcourt, épouvante, horreur, possession, 8/10, 06/2017

 

outcast, kirkman, azaceta, breitweiser, delcourt, épouvante, horreur, possession, 8/10, 06/2017

 

Les autres tomes de la série

 

outcast, kirkman, azaceta, breitweiser, delcourt, épouvante, horreur, possession, 8/10, 06/2017outcast, kirkman, azaceta, breitweiser, delcourt, épouvante, horreur, possession, 8/10, 06/2017outcast, kirkman, azaceta, breitweiser, delcourt, épouvante, horreur, possession, 8/10, 06/2017