13/07/2017

Big Guy & Rusty le garçon robot

geof darrow,frank miller,glénat,glenat,big guy,rusty,jaxomgeof darrow,frank miller,glénat,glenat,big guy,rusty,jaxomScénario : Geof Darrow, Frank Miller
Dessins : Geof Darrow
Couleurs : Dave Stewart
Dépot légal : 05/2017
Editeur : Glénat
ISBN : 978-2-344-01796-8
Nb pages : 112

 

 

Contient en VO l’équivalent du HC paru chez Dark Horse Comics  :
- The Big Guy and Rusty the Boy Robot (1995) #1 – "Rusty Fights Alone!"
- "Cover Gallery" - 12 pages
- The Big Guy and Rusty the Boy Robot (1995) #2 – "The Big Guy Kicks Butt!"
- "Terror Comes Forth on the Fourth!!!!!!" (2015) – Histoire courte 09 pages.
- "Pinup Gallery" - 12 pages

geof darrow,frank miller,glénat,glenat,big guy,rusty,jaxom1ère édition VF en 1995 chez Delcourt. Réédition en grand format (199x302mm) de 112 pages avec de nouvelles couleurs de Dave Stewart. Comporte une histoire courte inédite en VF (09 pages), ainsi que les couvertures des comics (12 pages) et des illustrations (12 pages).

Tokyo dévastée et les forces militaires nippones  dépassées devant la puissance d’un monstre géant il est décidé de faire successivement appel  à deux robots pour sauver le monde : Rusty le garçon robot et Big Guy.

Frank Miller et Geof Darrow signent ici un scénario très/trop classique. Un vrai scénario hommage aux films kaijū eiga des années 50 avec un monstre géant vu comme une force de la nature devant laquelle l'homme est impuissant avec un Rusty qui est clairement une référence assumée à l’Astro Boy d’ Osamu Tezuka.  L’histoire bonus à cette édition "Terror Comes Forth on the Fourth!!!!!!" est 100% Geof Darrow avec Big Guy et Rusty qui sauvent des Américains totalement amorphes et blasés et une plage.

geof darrow,frank miller,glénat,glenat,big guy,rusty,jaxom

Mais s’il y a bien une raison d’acheter cet album c’est pour les dessins de Geof Darrow. Les dessins sont ultra détaillés, que ce soit sur les personnages ou les décors. Ca claque. Au point où même si on a fini de lire sa page on reste dessus pour admirer un peu plus le niveau de détail des arrières plans, de la foule, des tatouages, des enseignes sur les bâtiments…  Des détails sur tout, à tous les endroits. J’adore. Pour avoir l’ancienne édition VF je pense que ses dessins sont encore un peu plus sublimés par la nouvelle colorisation de  Dave "Hellboy" Stewart  avec des couleurs moins flashy et criardes qu’auparavant qui apportent un vrai plus à cette édition.

Ci-dessus un visuel pour comparer avant / après (à droite la nouvelle colo).

geof darrow,frank miller,glénat,glenat,big guy,rusty,jaxom

Clairement un album à conseiller aux fans de Geof Darrow mais aussi aux nouveaux venus pour qui les visuels qui accompagnent cette chronique font envie.

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

geof darrow,frank miller,glénat,glenat,big guy,rusty,jaxom

 

geof darrow,frank miller,glénat,glenat,big guy,rusty,jaxom

 

geof darrow,frank miller,glénat,glenat,big guy,rusty,jaxom

JaXoM

12/07/2017

Viking – Tome 01 - Un long feu de glace

viking,ivan brandon,nic klein,glénat,glenat,jaxom,drifterviking,ivan brandon,nic klein,glénat,glenat,jaxom,drifterScénario : Ivan Brandon
Dessins & Couleurs : Nic Klein
Dépot légal : 05/2017
Editeur : Glénat
ISBN : 978-2-344-01870-5
Nb planches : 112

 

 

 

Contient Viking  #1 à 5 parus chez Image Comics en VO en 2009. Pas d’autres numéros. Galerie de couvertures (14 pages) en fin de tome.

Résumé éditeur :
viking,ivan brandon,nic klein,glénat,glenat,jaxom,drifterScandinavie, IXe siècle. Finn et Egil sont deux frères habitués aux sales combines : racket, vol et pillage en tout genre. Si l’un est mauvais, l’autre est encore pire. Derrière eux, ils ne laissent rien à part un sillage de mort. Mais si tout allait pour le mieux dans le pire des mondes, leur destin bascule lorsqu’ils décident de s’en prendre au roi Bram et à sa fille Annikki... Leur penchant pour la violence risque bien de se retourner contre eux.

Les fans de Drifter reconnaîtront le duo d’auteurs ici présents.

Ivan Brandon comme à son habitude signe ici un scénario confus et inintéressant au possible avec une fin abrupte et mal amenée.
Nic Klein aux dessins et couleurs j’ai déjà du mal avec son travail sur Drifter, là on est en 2009, c’est pire. C’est vendu comme étant un récit viking « hard-boiled » de l'Âge Sombre. Une fresque noire puisant dans la fureur et le sang, dont la violence est avant tout graphique. Je suis assez d’accord en fait, je ressens la violence dans mes yeux quand je le lis. C’est moche à souhait, les personnages changent de tête à chaque page, l’action est perdue dans un embrouillamini sans fin.

viking,ivan brandon,nic klein,glénat,glenat,jaxom,drifter



Bien que ce tome ne termine pas réellement en queue de poisson, on peut légitimement se demander pourquoi éditer en 2017 une série de 2009 en VO alors qu’il n’existe (à ma connaissance) pas de suite à ce jour.

A fuir loin, très loin.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

viking,ivan brandon,nic klein,glénat,glenat,jaxom,drifter

 

viking,ivan brandon,nic klein,glénat,glenat,jaxom,drifter

 

viking,ivan brandon,nic klein,glénat,glenat,jaxom,drifter

 JaXoM

05/07/2017

SPAWN Renaissance Tome 3

Couv_305263.jpgScénario : Erik Larsen, Todd McFarlane
Dessin : Erik Larsen, Todd McFarlane
Éditeur : Delcourt 
144 pages
Date de sortie :  24 mai 2017
Genre : Fantastique, horreur

 

 

 

Présentation de l'éditeur:

En tant qu'agent spécial du gouvernement des Etats-Unis, Al Simmons fut trahi et abattu par ses commanditaires. Envoyé en Enfer, il conclut un pacte avec un démon afin de revenir sur Terre. Il y fut transformé en Hellspawn, un guerrier infernal chargé de combattre les armées célestes. A la suite d'Armageddon-la fin des temps-les anges et les démons ont disparu, offrant une nouvelle chance à Al d'arpenter la Terre, mais cette fois, sans les pouvoirs du Hellspawn. 

 

spawn,delcourt comics,todd mcfarlane,erik larsen,horreur,démons,savage dragon

Mon avis:

 Dans le tome précédent, Al Simmons réussit à sortir sa défunte femme des Enfers et la renvoyer au Paradis ! Cela lui coûte son costume et les pouvoirs qui vont avec. De retour sur terre il décide de continuer son combat contre les forces du mal, jurant que les malheurs arrivés à sa famille ne doivent être supportés par personne... dure tâche à mener même s'il porte avec lui un fragment de son ancien costume qui semble se reconstituer.

spawn,delcourt comics,todd mcfarlane,erik larsen,horreur,démons,savage dragon

Un bon début de scénario avec un héros qui combat des êtres super puissants avec son seul entrainement de militaire et le peu de pouvoirs que lui apporte son fragment de costume mais l'histoire vire rapidement au grotesque avec l'apparition des personnages de Ant et du Savage Dragon ! On se croirait dans un mauvais pastiche des productions Marvel (un méchant homme araignée lanceur de toile, une héroïne fourmi, etc.) et l'on s'ennuie très vite. Les deux premiers tomes, plus proches du Spawn original étaient plaisants à lire, ce troisième opus  n'est que combats de super machins dans les rues de la ville et le policier Malcom Dragon est inénarrable de naïveté infantile et je me demande encore comment il peut avoir le succès obtenu !??

JR

spawn,delcourt comics,todd mcfarlane,erik larsen,horreur,démons,savage dragon

 

 Voir aussi sur le blog:

spawn,delcourt comics,todd mcfarlane,erik larsen,horreur,démons,savage dragon

spawn,delcourt comics,todd mcfarlane,erik larsen,horreur,démons,savage dragon

spawn,delcourt comics,todd mcfarlane,erik larsen,horreur,démons,savage dragon 

 

 

 

 

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

03/07/2017

LOWLIFES Tome 1 Vendetta personnelle

Couv_304985.jpgScénario : Brian Buccellato
Dessin : Alexis Sentenac
Éditeur : Glénat Comics.
128 pages
Date de sortie :  24 mai 2017
Genre : Thriller

 

 

Présentation de l'éditeur:

 Los Angeles... Derrière le soleil, les plages de surfeurs et les tapis rouges, la cité des anges cache un monde de démons, sans morale et sans rêves. Grand est un flic hanté par la vengeance qui tente désespérément de s’accrocher au type bien qu’il croyait être. Leonard est un toxico qui veut retrouver sa famille. Rip est un voyou impliqué dans les combats clandestins. Wendall est celui qui tire toutes les ficelles... Quand la juteuse recette d’une de ses parties de poker est dérobée, ces trois vauriens vont se rendre compte que rédemption et destruction sont leurs seuls tickets de sortie. 

lowlifes,glénat comics,brian buccellato,alexis sentenac,polar urbain,los angeles,thriller

Mon avis:

Difficile d'adhérer à cette histoire de vengeance d'un policier dont la femme a été violée à domicile par un individu qui se promène libre et nargue le flic ! Grand, policier intègre, va basculer dans la délinquance en acceptant qu'un voyou notoire tue le violeur. Le prix à payer pour ce "service" semble simple: récupérer l'argent dû par les parieurs du voyou - bookmaker... mais quand ce dernier va demander à Grand un deuxième service: trouver les deux personnes qui lui ont volé l'argent des paris et quand Grand apprend que ces deux personnes sont sa coéquipière et Rip, un combattant clandestin et violent, les choses vont se transformer en un merdier mortel !

Ce premier volume (non indiqué sur l'album qui laisse penser à un one shot) nous présente le personnage de Grand du début de son implication jusqu'à son dénouement. Nous devons donc nous attendre à d'autres volumes (sauf arrêt après ce premier échec !) présentant la destinée des autres personnages impliqués.

lowlifes,glénat comics,brian buccellato,alexis sentenac,polar urbain,los angeles,thriller

Un polar sombre mais auquel on n'accroche pas (du moins sur ce premier volume) et qui nous surprend de la part d'un Brian Buccellato qui nous avait habitués à bien mieux ! Le dessin est confié au français Alexis Sentenac dont le style, très européen, nous change des artistes américains dont nous avons l'habitude dans ce genre de polar urbain et qui tire bien son épingle du jeu.

A noter le cahier spécial en fin de volume dans lequel les auteurs parlent du projet et de leur approche du sujet et qui rend l'histoire un peu plus compréhensible.

JR

 

lowlifes,glénat comics,brian buccellato,alexis sentenac,polar urbain,los angeles,thriller

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg