09/05/2013

SEASON ONE - DAREDEVIL

Couv_181503.jpgLa maison MARVEL, toujours en quête de nouveaux lecteurs et de pérénité de ses héros à sorti cette nouvelle série : SEASON ONE. Comme la première saison d'une série T.V, chaque épisode met en images, avec de nouveaux auteurs et dessinateurs, les débuts des héros les plus marquants de la "maison des idées". Cela donne une idée de l'origine du personnage aux nouveaux lecteurs et d'agréables souvenirs aux vieux dont je suis.

L'album consacré à Daredevil est une petite merveille! tous les fans savent que Matt Murdock est devenu aveugle et a acquis des sens developpés en recevaant un jet de produits radioactifs tombés d'un camion pendant qu'il sauvait un vieil homme qui allait être écrasé par le dit camion. Tout cela nous est remémoré ainsi que le meutre de son père, boxeur raté, trop fier pour se coucher et signant ainsi son arrêt de mort. La vie d'avocat du héros est omniprésente avec son associé Foggy Nelson et la secrétaire dont les deux sont amoureux, Karen Page. Nous assistons aux timides essais de Foggy pour conquérir la belle, à son envie de la demander en mariage et, bien entendu, aux affrontements avec les premiers ennemis du Diable rouge" ( dont le costume des débuts était jaune et noir d'ailleurs ). 

Déjà vu me direz vous ? oui mais, tout en racontant ces histoires du passé, les auteurs mettent en place une aventure innédite qui se serait passé à cette époque et qu'on ne connaissait pas. Très bonne idée qui permet de narrer les relations complexes du héros avec l'église catholique. Dans l'histoire les deux avocats vont aider le père de la paroisse du quartier de Hell's Kitchen à garder son église que la Mairie veut lui enlever, prétextant que le bail est caduque! une histoire sombre, avec la maffia locale, des politiques véreux ( cela ne change pas! ) et un père qui a des choses à cacher............

daredevil_22_cover.jpgA noter la petite anecdote amusante; DD est un peu jaloux de la notorièté de son futur ami Spider-Man! Il est considèré par la presse comme un héros de seconde catégorie car ses ennemis ne sont pas de l'emvergure de ceux du tisseur.

Daredevil est, à mon avis, l'un des personnages les plus attachants de l'univers Marvel; à l'instar de Batman chez DC c'est un héros noir, marqué par le décès de son père, l'abandon de sa mère... Cet album lui rend, encore une fois, un hommage brillant.

Les autres albums de cette série sont aussi passionnants et je vous les conseille vivement.

Je profite de cette chronique pour remercier STAN LEE d'avoir crée avec de talentueux dessinateurs de merveilleux monde de super héros sans lequel ma vie serait moins intéressante.

 

scénario : ANTONY JOHNSTON

dessin : WELLINGTON ALVES

Panini Marvel France - janvier 2013 - collection 100% MARVEL


MA NOTE:rsz_stan_lee_marvel_tribute_by_j_scott_campbell-d5plof2.jpg

scénario : 6/10 

dessin : 7/10


JR

 

Daredevil, Stan Lee, season one, Panini France

 

05/05/2013

Les petites chroniques (11)

Cauchemar dans la rue


jason aaron,danijel zezelj,r.m. guéra,davide furnò,urban comics,scalped,rez blues,jaxom,sala david,casterman,cauchemar dans la rue,robin cook,luc cromheecke,laurent letzer,glénatjason aaron,danijel zezelj,r.m. guéra,davide furnò,urban comics,scalped,rez blues,jaxom,sala david,casterman,cauchemar dans la rue,robin cook,luc cromheecke,laurent letzer,glénat Sala, David
Sala, David
Sala, David
04/2013
Casterman
Rivages/Casterman/Noir
978-2-203-04641-2
95


D’après un roman de Robin Cook.


Flic parisien, Kléber voit sa vie partir en couille après avoir tué 3 truands.


David Sala fait rarement dans les récits très comiques (Nicolas Eymerich inquisiteur –one of us) mais ici, on va au plus profond de l’abime. Si vous voulez  vous payer une bonne dépression, je vous conseille ce titre . J’ai espéré un moment au moins à une bonne vengeance mais celle ci se  dégonfle aussi  dans des orgies incompréhensibles ou dans des discours défaitistes. Cauchemar, quel titre judicieux !


Ma note : 4/10


Samba.


***********************************************


Scalped Tome 07 : Rez Blues


jason aaron,danijel zezelj,r.m. guéra,davide furnò,urban comics,scalped,rez blues,jaxom,sala david,casterman,cauchemar dans la rue,robin cookjason aaron,danijel zezelj,r.m. guéra,davide furnò,urban comics,scalped,rez blues,jaxom,sala david,casterman,cauchemar dans la rue,robin cookScénario : Jason Aaron
Dessin : Danijel Zezelj, R.M. Guéra, Davide Furnò
DL : 02/2013
Editeur : Urban Comics
ISBN SC : 978-2-365-77190-0
ISBN HC : 978-2-365-77189-4
Pages : 192


jason aaron,danijel zezelj,r.m. guéra,davide furnò,urban comics,scalped,rez blues,jaxom,sala david,casterman,cauchemar dans la rue,robin cookUn tome centré sur l'arrivée du père de Dashiel par un flashback mettant en scène la jeunesse de son père dans l'armée suivi de sa rencontre avec la future mère de Dashiel mis en parallèle avec sa propre histoire, les chiens ne font pas des chats.

De nouvelles alliances se laissent entrevoir par l'entremise d'un homme de main de Red Crow violent et rongé par un secret inavouable.

jason aaron,danijel zezelj,r.m. guéra,davide furnò,urban comics,scalped,rez blues,jaxom,sala david,casterman,cauchemar dans la rue,robin cookEt enfin Dashiel reprends sa vie et est bien déterminé à régler ses comptes.

Un très bon tome comme d'habitude pour l'une des meilleures séries Vertigo de chez DC.

A lire, relire et découvrir. Deux éditions disponibles, couverture dure ou souple.


Note : 08,5/10

JaXoM


***********************************************


TOM CARBONE – Intégrale tome 2



jason aaron,danijel zezelj,r.m. guéra,davide furnò,urban comics,scalped,rez blues,jaxom,sala david,casterman,cauchemar dans la rue,robin cookjason aaron,danijel zezelj,r.m. guéra,davide furnò,urban comics,scalped,rez blues,jaxom,sala david,casterman,cauchemar dans la rue,robin cook,luc cromheecke,laurent letzer,glénat012013,810,410,042013,rivages noir,polar,policier,humour
Letzer, Laurent
Cromheecke, Luc
Cromheecke, Luc
Sortie : 30/01/2013
208 pages
Prix conseillé : 30,00 €
ISBN : 9782723486934
Humour



Mon avis : Cet album reprend les tome 3 et 4 paru chez Dupuis et le tome 5, inédit en langue française. A noter que la couverture du tome 5 orthographie « Tom Carbone » en «Tom Carbon », la dénomination flamande ou néerlandaise du héros. Glenat a « oublié » de rectifier, de traduire en français…Cela fait un peu amateur…L’album est complété par 120 pages de jeux, de couvertures parues pour le journal de Spirou où sévit encore Cromheecke, de caricatures de Tom Carbone réalisées par d’autres auteurs.


Alors maintenant la question à 5 euros ou plus…Qui va oser sortir un tome 6 de Tom Carbone ? Glénat ou Dupuis ? Lewis Trondheim qui trouve Tom Carbone « génial », va pouvoir mouiller sa chemise sur ce coup là ! Moi, j’adore l’humour « non sense » de Tom Carbone et j’en redemande…


Moyenne : 8/10

Capitol.

29/04/2013

Avengers VS X-men : Les conséquences

Couv_182312.jpgL'éditeur MARVEL nous a habitués depuis des années à des évenements majeurs qui, pendant quelques mois, monopolisent l'ensemble de leurs publications de super héros. Nous avons ainsi eu le superbe CIVIL WAR, l'intéressant SECRET INVASION, l'inutile WORLD WAR HULK, le passionnant DARK REIGN ..... Nous venons d'arriver à la fin de Avengers VS X-Men qui nous a tenus en haleine pendant des mois pour arriver à une conclusion logique : la victoire des Vengeurs. L'idée était bonne : la force Phenix, déjà responsable de la déchéance et mort de la pauvre Jean Grey, revient sur terre et doit investir le corps de HOPE SUMMERS, les Vengeurs, connaissant le risque car ayant connu Jean Grey transformée en Phenix noir dévastateur, décident de récupérer la jeune femme ! Les X-Men, eux, pensant que le pouvoir du Phenix va sauver leur race de l'extinction, vont essayer de l'empecher.


Voici posées les bases de l'affrontement! ( le départ ayant été la mini-série Avengers : X-sanction dans laquelle Cable tentait de tuer les Vengeurs car il croyait qu'ils allaient dans le futur être responsables de la mort de sa fille adoptive Hope ) La force Phenix va, en fait, investir quelques mutants : Cyclope, Emma Frost, Colossus, Namor et Magie et......... les Vengeurs vont commencer par prendre une raclée! Ces 5 mutants vont, au début, essayer d'améliorer l'humanité mais, petit à petit, la force maléfique du Phenix va modifier leur comportement.


Couv_182314.jpg


Couv_177686.jpg

La fin est donc ici évidente, les mutants vont perdre beaucoup plus qu'une guerre : les Vengeurs, aidés par les pouvoirs combinés de Hope et de la (merveilleuse) sorcière rouge vont vaincre ; Hope assimilera la puissance Phenix ( espérons qu'elle saura la contenir ), et nous assisterons à la mise en prison des "mauvais" mutants Emma Frost et le pauvre Cyclope avec le remords d'avoir tué dans ce combat son père spirituel : le professeur X.


Et les conséquences ? me direz vous ? Hé bien : l'univers MARVEL va changer ! Nous attendons pour juin l'avènement MARVEL NOW dans lequel l'éditeur nous promet de vrais changements. Nous savons déjà que les mutants vont, pour certains, s'allier aux Vengeurs, que l'aventure d'autres héros ne va pas changer ( Daredevil, Punisher... ) que le mariage de Black Panther et Tornade est fichu............. tout ça fait la continuité de l'univers Marvel que nous aimons.



Scénario : BRIAN M.BENDIS

Dessin : OLIVIER COIPEL, JOHN ROMITA jr, ADAM KUBERT et beaucoup d'autres

Parution : PANINI kiosque ( et bientôt en édition librairie )

Couv_186427.jpg


Ma note :

Scénario : 9/10

Dessin : 7/10 ( plus selon le dessinateur )


JR

Severed - destins mutilés

Couv_184547.jpgsevered,snyder,tuft,futaki,urban comics,épouvante,horreur,thrillerScénario : Scott Snyder et Scott Tuft

Dessin et couleurs : Attila Futaki

Editeur : Urban Comics

collection : urban indies

208 pages

genre : épouvante, horreur, thriller

 

 

Années 50. Jack Garron est un grand père ordinaire menant une vie paisible. Jusqu’au jour ou son petit fils lui apporte une missive qu’un homme lui a remis dans la rue. Alors d'un coup, Jack devient blême et son passé refait surface d’un seul coup. Le voilà rattrapé par des souvenirs cauchemardesques, et nous voilà plongés 40 ans en arrière.


1916. Jack Garron a 13 ans. Il joue du violon  - plutôt bien semble-t-il - mais il vit seul avec sa mère, et tout l’amour qu’elle peut lui porter ne suffit pas à combler le vide laissé par l’absence de son père. Il décide donc de partir à la recherche de ses racines muni de son violon et d’une lettre de son père pour seul indice. S’il se doute que le voyage ne sera pas de tout repos, il est bien loin d’imaginer que ses rêves vont se transformer en cauchemar et qu’il croisera sur la route bien pire que des vagabonds.

 

severed,snyder,tuft,futaki,urban comics,épouvante,horreur,thriller


Scott Snyder a débuté en bande dessinée sur la série American Vampire, co-écrite avec le maître de l’épouvante Stephen King. Imaginé et co-écrit avec son pote Scott Tuft, on sent bien sur SEVERED l’influence de Stephen King. Le mal absolu, bien ancré dans la réalité, rôde tout au long des pages et comme dans les meilleurs films d’épouvante, c’est quand on ne le voit pas qu’il est le plus inquiétant. Quand on en soupçonne l’existence, il est déjà trop tard. Le monstre qui se révèle est effrayant, mais ce qui donne le plus de frissons ce sont les méthodes employées pour attirer ses proies.


severed,snyder,tuft,futaki,urban comics,épouvante,horreur,thrillerLe récit, qui se veut fantastique, garde sans cesse un pied dans la réalité et rend toujours crédible l’abomination. La frontière entre l'imaginaire et le réel est vraiment mince. Certaines séquences m’ont franchement fait frémir et mis assez mal à l’aise.


Du mythe de l’ogre mangeur d’enfants à l’allégorie sur nos peurs ancestrales, en passant par la quête de nos origines et le fantasme de l’immortalité, les deux Scott ne nous épargnent rien en nous invitant en deuxième lecture à une réflexion sur l’humanité, hantée par ses démons et ses chimères.


Le dessin réaliste d’Attila Futaki flirtant entre ombres et lumière, dépeint aussi bien le quotidien d’un road-trip dans l’Amérique profonde du début du siècle dernier que la noirceur glauque et malsaine du mal qui dévore l’humanité. Sublime et effrayant !

 

severed,snyder,tuft,futaki,urban comics,épouvante,horreur,thriller


Severed est une pépite qui n’a rien a envier aux meilleurs romans d'épouvante, que tout amateur du genre se doit de posséder.

Les âmes sensibles s’abstiendront, les autres frissonneront. Dans tous les cas, tous regarderont sous leur lit avant d'aller se coucher...


8/10

Loubrun

 

severed,snyder,tuft,futaki,urban comics,épouvante,horreur,thriller

 

A noter, en fin de volume, 7 illustrations pleines pages des couvertures des originaux US. Aussi belles qu'effrayantes.

A lire aussi de Scott Snyder : Swamp Thing  T1 et T2 ICI et LA chroniqués par JaXom.