02/09/2012

Courtney Crumrin T2:L’assemblée des sorciers.

CouvCourtneyCouleur-2.jpgcourtney.jpgAuteurs : Ted Naifed et Wucinich
Editeur : Akiléos.
Sortie : 07/2012 pour cette version colorisée.

Rattrapage scolaire.

Alors dans ce second album de CC (pas l’impératrice mais la jeune sorcière), notre héroïne a quelques problèmes scolaires. Il y a du rattrapage dans l’air mais si vous connaissez un peu le sale caractère de Courtney, ça ne se fera pas simplement avec des belles intentions éducatives. Ensuite, elle joue à l’Actarus (vous vous souvenez du mec dans Goldorak ?) et se métamorphose en petite chatte tout mignonne. Là, elle rencontre un être de la nuit qui sera malgré lui au centre d’une belle machination. La suite  s’apparente à une énorme tempête dans le monde des sorciers.


Ce que j’apprécie dans la personnalité de CC, c’est qu’elle n’est pas  toute lisse ou toute propre. Vous verrez qu’à la fin quand des éclairs sortent de ses grands yeux, on est plus proche de Voldemor que d’Harry Potter. J’aime ! Un album nettement plus sérieux que le premier, on n’est plus du coté des êtres magiques mais du coté des magiciens  avec leurs turpitudes typiquement humaines.


Au final, un bon album, bien rythmé grâce à un bon scénario bien linéaire.
Il vous restera à apprivoiser le dessin particulier de Naifed. Pour cela l’ajout de la couleur ne pourra qu’être bénéfique, elle apporte vraiment un plus.


Voilà, je dois dire que c’est un plaisir de lire CC, elle est attachante l’air de rien cette gamine avec son caractère démentiel .Allez, plus qu’un mois avant la prochaine colorisation du tome 3.


Dessin : 6/10
Scénario : 8/10
surprises.smileysmiley.com.7.3.gif Global.



Samba.

courtney int.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

26/06/2012

Courtney Crumrin et l’apprentie sorcière T5.

CouvCourtney5.jpgcourtney t5.JPGAuteurs : Ted Naifeh.
Editeur : Akiléos.
Sortie : 06/2012.

Nouvelle venue.


 A Hillsborough, Holly Hartley fait la connaissance de la fille la plus bizarre, mais aussi la plus cool qu'elle ait jamais connue, Courtney Crumrin. Au début, Holly a l'impression de vivre un rêve éveillé, mais elle se rend compte rapidement qu'avoir une sorcière pour meilleure amie peut être un cauchemar. Surtout quand elle découvre la traînée de souffrance, de terreur et peut-être même de mort, qu'elle a laissé dans son sillage. Trouvera-t-elle un moyen de se protéger de la jeune sorcière d'Hillsborough ou deviendra-t-elle une nouvelle victime de Courtney Crumrin ?

Ma copine à moi.


C’est toujours un plaisir de retrouver notre petite Courtney .Enfin petite, c’est maintenant une adolescente et on le ressent bien dans sa façon de pensée, elle semble nettement plus désabusée et moins enjoué qu’à ses débuts. Il n’empêche qu’à coté de son oncle Aloysius , elle a  toujours la taille super small. Il serait judicieux que physiquement, elle évolue aussi. Je trouve que cette série à une énorme potentielle sympathie grâce à son attachante  héroïne .D’un coup, je trouve dommage qu’on se perd dans des poursuites, certes exaltantes mais au final plutôt banales pour la jeune sorcière. J’aimerais qu’on s’attarde un peu plus sur ses états d’âme et ses relations avec les autres personnages.


Un album avec des hauts et des bas, un peu comme le moral de notre héroïne. Désenchanté par moment mais aussi combatif à d’autre. J’ai aussi trouvé certaines situations assez biscornues. J’avoue n’avoir pas tout compris des raisons de la trahison d’Holly .Elle doit d’ailleurs se le demander elle-même puisqu’ elle le regrette l’instant d’ après. Comme j’ai testé la couleur sur le tome 1, je la regrette presque sur ce tome 5, elle me permettait de reconnaitre plus facilement les personnages.


Voilà, un peu déçu au final mais on n’est déçu que par ceux qu’on aime, et j’adore toujours autant Courtney Crumrin.


Samba


Dessin : 7/10
Scénario : 6.5/10
surprises.smileysmiley.com.7.3.gifGlobal.




courtney.JPG


Inscrivez-vous à la newsletter.

12/06/2012

Courtney Crumrin T1 : Les choses de la nuit.

courtney.JPGcourtney crumrin.JPGAuteur : Ted Naifeh.
Editeur : Akiléos.
Sortie : 10/2004 et le 6/2012 pour la version couleur.

Courtney Crumrin déménage.


Et ce n'est pas fait pour lui faire plaisir. Après avoir vécu des années au-dessus de leurs moyens, son père et sa mère ont enfin trouvé une solution à leurs difficultés financières. Ils partent en banlieue, dans la maison de leur très riche oncle, le Professeur Aloysieus Crumrin. L'immense manoir victorien du vieux Crumrin ne détonne pas dans le quartier huppé de Hillsborouh. Toutefois, Courtney va bientôt découvrir que l'oncle Aloysius a une sinistre réputation et que de sombres rumeurs courent sur lui et sa maison. Et, bien que cet arrangement donne à ses parents l'apparente ascension sociale qu'ils désirent tant, Courtney a pour sa part l'impression d'atterrir en plein cauchemar. Un cauchemar où elle se voit rejetée par ses camarades de classe plus aisés. Et comme si ça ne suffisait pas, le vieux manoir poussiéreux semble abriter des créatures encore plus étranges que son père, sa mère ou l'oncle Aloysius. Elles rampent dans les couloirs sombres. Elles rongent des os dans les coins. Et parfois, elles grimpent sur le lit et observent Courtney pendant qu'elle dort. Son père et sa mère ne les remarquent même pas, mais l'oncle Aloysius sait tout sur elles. Il les appelle..."Les Choses de la Nuit"



Sorcièrement vôtre.


En voilà un qui a tout compris. Première chose à faire, rendre sympathique son personnage .Deuxièmement, lui insuffler du caractère. Que voulez vous, elle est trop attachante la petite Courtney en apprentie sorcière rejetée par la plupart des citoyens « normaux ».Elle trouve via son oncle Aloysius une porte de secours pour remplir sa vie .Certes, elle devra être bien courageuse car on n’est pas dans Harry Potter mais plutôt chez la famille Adams  ou chez Tim Burton. Ça saigne et dégouline à souhait mais rien de bien effrayant au final pour le lecteur non plus. J’ai vraiment été charmé par cette petite sorcière avec  une folle envie de poursuivre ses aventures, c’est un peu comme une bonne série US, on a envie de partager ses aventures. Surtout que celles-ci ont été colorisées par rapport à l’édition originale qui date quand même de 2004.Il vous restera à dompter le dessin, un trait simple assez étonnant avec des personnages aux grands yeux et parfois sans nez .Un peu variable aussi pour ce tome 1 mais l’ensemble est merveilleusement « gothique ».


Si vous aimez ce genre d’histoire, Courtney vous ouvre grand son cœur et son univers, pourquoi s’en priver.


Samba.

Scénario : 8/10
Dessin : 6.5/10


7.5/10 Global.

courtney1.JPG


Inscrivez-vous à la newsletter.


11/06/2012

FreakAngels Volume 6.

FreakAngels (Lombard)6.jpgFA0128-1.jpgAuteurs : Ellis et Duffield.
Editeur : Le Lombard..
Sortie : 05/2012

Luigi le plombier.


Voici six ans, douze adolescents doués de pouvoirs uniques unirent leurs forces pour échapper au gouvernement anglais qui les traquait. Le résultat fut apocalyptique, au sens propre ! Depuis, les « Freak Angels » ont essayé de rebâtir une société dont ils seraient les gardiens, au milieu des décombres de Whitechapel. Mais le moment arrive toujours où les masques doivent tomber, les secrets se révéler. Le moment de réparer ce qu'on a cassé...

Mc Gyver .


Voici venu le temps des rires et des chants,
dans Whitechapel c’est tous les jours le printemps,
c’est le pays des freakangels, des enfants heureux.
Des monstres gentils, oui c’est le paradis.

Excusez-moi pour cette intro mais certains dialogues m’ont fait revenir en enfance .Zizi ? Mais qui utilise encore ce terme après 12 ans ? Je me demande aussi si la traduction à su faire passer certaines subtilités du dialogue original. Vu l’étrangeté de quelques phrases, j’ai des doutes.


Ce tome 6 est donc l’apothéose de cette série .Vous allez savoir le pourquoi du comment de cette affaire mystérieuse. Une conclusion que j’ai trouvé assez bavarde .Il faut quasiment attendre la page 90 pour voir les freakangels sortir de leur réunion au sommet. L’explication finale  est satisfaisante diront nous mais j’aurais aimé un peu plus « d’après » pour un peu mieux étayer cette pirouette scénaristique.


Voilà, vous l’aurez compris, je suis assez mitigé sur ce dernier tome malgré un dessin en amélioration constante .A noter les effets lumineux  très réussis sur ce volume 6.


Scénario : 6/10
Dessin : 7/10


6.5/10 Global.


SAMBA.


On en parle sur le forum.

freakangels1.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.