23/02/2012

LE PERROQUET DES BATIGNOLLES - Tome 1: L'énigmatique Monsieur Schmutz.

 

Capitol, Barthélémy Stanislas, Michel Boujut, Jacques Tardi, Dargaud, Le perroquet des Batignolles, Polar, Thriller,France interCapitol, Barthélémy Stanislas, Michel Boujut, Jacques Tardi, Dargaud, Le perroquet des Batignolles, Polar, Thriller,France interDessin : Barthélemy Stanislas 

Scénario: Barthélemy Stanislas, Michel Boujut et Jacques Tardi.

Editions Dargaud

Sortie : 17/06/2011

56 pages

Prix conseillé : 13,99 €

Polar, Thriller

 

Résumé (de l’éditeur: Mais qu'ont donc de particulier ces boîtes à musique en forme de canard ? C'est ce cherchent à comprendre Oscar, preneur de son à Radio France, et sa compagne, Édith, présentatrice de la météo marine, après que la cantatrice qui en parlait à la radio est retrouvée morte, et, surtout, après que, le lendemain de ce meurtre, Édith est elle-même victime d'une agression. Le voleur cherchait le canard-boîte à musique. Mais Oscar parvient à empêcher le larcin, et ils découvrent alors que les canards, puisqu'il y en a plusieurs, contiennent chacun un bout de bande magnétique. La course aux boîtes à musique, pour reconstituer la totalité du message enregistré, est jalonnée d'énigmes, de surprises et de meurtres...

 

 

Capitol, Barthélémy Stanislas, Michel Boujut, Jacques Tardi, Dargaud, Le perroquet des Batignolles, Polar, Thriller,France inter

 

Mon avis : Séance de rattrapage avec cet album sorti en juin 2011…Il s’agit en réalité d’une série inspirée d’un feuilleton radiophonique mis en onde sur France Inter par Jacques Tardi (tout le monde connaît) et Michel Boujut (auteur avec Tardi d’un album intitulé « Un strapontin pour deux », un livre sur le cinéma, paru chez Casterman en 1995). Barthélemy Stanislas est surtout connu pour un album qui a fait beaucoup parler de lui : « Les Aventures d’Hergé ».

Première remarque que je me suis faite en ouvrant l’album, le dessin est dans le genre « série pour enfant » mais le sujet l’est moins. Il s’agit en réalité d’un vrai polar à la sauce des feuilletonistes du siècle dernier, si ce n’est qu’il s’agit d’une adaptation radiophonique en BD ! Le décor est planté.

Capitol, Barthélémy Stanislas, Michel Boujut, Jacques Tardi, Dargaud, Le perroquet des Batignolles, Polar, Thriller,France inter

 

Qu’est ce que cela bavarde ! Des bulles en veux-tu, en voilà…Il y a beaucoup à lire dans cette BD. Vous en aurez pour votre argent! Ce n’est pas du Bastien Vivès et cela n’a pas « le goût du chlore » ! Pas de planches faites uniquement de dessin et sans dialogue…Ici, on n’est pas dans contemplatif. Il n’y a que du dialogue à peu de choses près ! C’est normal, c’est une BD radiophonique…On fait donc dans le « parlé », le direct, dans l’expliqué, avec ça et là quelques digressions, quelques moments de suspens bien sentis et bien placés…C’est du feuilleton et il faut relancer l’intérêt du lecteur pour qu’il n’abandonne pas en cours de route. On se croirait de temps en temps au troquet du coin à discuter le bout de gras sur le coin du zinc, de tout et de rien… Et pourtant l’enquête avance…Au début, j’ai un peu calé pour rentrer dans l’histoire et en fin d’album, je suis devenu accro…Quand sort la suite ? Vite !

Capitol, Barthélémy Stanislas, Michel Boujut, Jacques Tardi, Dargaud, Le perroquet des Batignolles, Polar, Thriller,France inter

 

Il y a quelques scènes et répliques qui valent la peine comme par exemple la scène du taxi en début d’album. Et le perroquet des Batignolles ? Que vient-il faire dans le jeu de quille ? Pas grand’chose à la fin du tome 1 mais je vous laisse le découvrir à la lecture de l’album…

Capitol, Barthélémy Stanislas, Michel Boujut, Jacques Tardi, Dargaud, Le perroquet des Batignolles, Polar, Thriller,France inter

En conclusion, un album sympathique, qui va vous prendre un peu de temps à la lecture. Mais au final, même si je ne suis pas un auditeur de France inter, c’est une lecture qui n’est pas rébarbative et que je vous recommande…

 

 

Graphisme :   7,0/10

Scénario :     9,0/10

Moyenne :     8,0/10

 

Capitol.

 


Capitol, Barthélémy Stanislas, Michel Boujut, Jacques Tardi, Dargaud, Le perroquet des Batignolles, Polar, Thriller,France inter

17/02/2012

KRAA - Tome 2: l'ombre de l'aigle.

Capitol, Benoît Sokal, Casterman,Kraa,western, écologieCapitol, Benoît Sokal, Casterman,Kraa,western, écologieDessin & scénario: Benoît Sokal

Editions Casterman

Sortie : 18/01/2012

64 pages

Collection Univers d’auteur

Prix conseillé : 16,00 €

Western, écologie

 

Résumé (de l’éditeur: C’est une vallée très reculée, quelque part au fin fond d’un pays froid qui pourrait être l’Alaska ou la Sibérie. Presque personne n’y vit, hormis la faune sauvage et un peuple autochtone discret. Hélas, le sous-sol regorge de matières premières et bientôt les affairistes déferlent, pressés d’y construire une ville, des mines, un barrage… Les premières exactions surviennent ; personne ne doit faire obstacle au « progrès ». Mais il y a pourtant un témoin silencieux à cet immense désordre : Kraa, un jeune aigle très puissant qui a appris la survie, maître secret de la vallée. Avec Yuma, un adolescent indien dont on vient de massacrer la famille, et avec lequel il a développé un lien d’essence chamanique, Kraa, dont la voix off sert de fil rouge au récit, entre en résistance…

Capitol, Benoît Sokal, Casterman,Kraa,western, écologie

 

 

Mon avis : Reprenez la critique du tome 1 paru sur SambaBD le 02/11/2010. Il n’y a pas grand chose de changé, tant au niveau de la qualité graphique que de la narration.

Capitol, Benoît Sokal, Casterman,Kraa,western, écologie

Le projet de construction du barrage avance à marche forcée et s’en suit des accidents suspects dus à la fatigue, la précipitation, l’improvisation, le manque de sécurité, le respect à marche forcée d’un planning trop optimiste des travaux, l’appat du gain… Sokal dessine toujours magnifiquement la nature hostile. Par moment, pris par sa verve, il nous livre des planches avec des cases plus grandes pour donner le maximum d’ampleur à son talent graphique. Un pur régal. Le monde des hommes est toujours dans les tons gris et sépia alors qu’apparaît de plus en plus la teinte bleue, celle du ciel, celle de l’espace occupé par l’aigle Kraa, celle de la clarté. Il s’agit d’un album de transition avant le dernier tome de ce triptyque mais l’auteur fait bien avancer le décor, place les éléments qui vont amener le drame et peut-être la rédemption…C’est la suite logique du premier tome. Sokal nous livre le meilleur de lui-même et ce serait dommage de passer à côté d’une telle série…

Capitol, Benoît Sokal, Casterman,Kraa,western, écologie

 

 

Graphisme :   9,0/10

Scénario :     8,5/10

Moyenne :     9,0/10

 

Capitol.

 

On en parle sur le Forum : ICI.

Capitol, Benoît Sokal, Casterman,Kraa,western, écologie

Écrit par capitolbelgium dans Du haut du CAPITOL. | Commentaires (1) | Tags : capitol, benoît sokal, casterman, kraa, western, écologie |  Facebook | |

16/02/2012

ATAR GULL ou le destin d'un esclave modèle.

Capitol, Brüno, Fabien Nury, Atar Gull, Long courrier, Dargaud, histoire, esclavage, drameCapitol, Brüno, Fabien Nury, Atar Gull, Long courrier, Dargaud, histoire, esclavage, drameDessin : Brüno - Scénario: Nury

Editions Dargaud

Sortie : 07/10/2011

86 pages

Collection Long Courrier

Prix conseillé : 16,95 €

Histoire, esclavage, drame

 

Résumé (de l’éditeur: 1830, Afrique noire. Atar Gull, un superbe esclave, est chargé sur le bateau du capitaine Benoît pour être vendu aux Antilles. Son prix est élevé : c'est le fils d'un roi, un athlète, un guerrier... Son histoire nous entraînera des soutes d'un négrier jusqu'à la Jamaïque, des marchés aux esclaves au coeur des plantations ; son destin sera tragique...

 

 

Capitol, Brüno, Fabien Nury, Atar Gull, Long courrier, Dargaud, histoire, esclavage, drame

 

Mon avis : C’est souvent le cas pour certains albums, je me pose la question suivante : Pourquoi ne l’ai-je pas lu directement à sa sortie ? Est-ce la couverture qui n’est pas très attirante ? Elle résume pourtant bien différents éléments de l’histoire. Est-ce le graphisme « enfantin » de Brüno qui a fait que le déclic n’a pas eu lieux ? Peut-être…Le graphisme sans être extraordinaire n’en est pas moins efficace au niveau de l’impact sur la lecture. Le découpage en est un des moteurs principaux. Cela me fait un peu penser à la série « miss pas touche »  des Kerascoët ou à leur one-shot « Jolies ténèbres ». Un dessin pas très évolué mais malgré tout un style qui sort de l’ordinaire et reconnaissable au premier coup d’oeil, une force graphique qui doit s’apprivoiser…La liberté de ton, allant jusqu’à des scènes d’horreur, passe mieux avec un dessin plus stylisé qu’avec un dessin réaliste, c’est certain ! Je ne vous donnerai qu’un seul conseil : passez la barrière du graphisme, laissez-vous porter par le scénario…Vous ne le regretterez pas !

Capitol, Brüno, Fabien Nury, Atar Gull, Long courrier, Dargaud, histoire, esclavage, drame

Car si le graphisme peut sembler à première vue rébarbatif à certains, le scénario est un bijou! Vous n’en sortirez pas indemne tant il est direct, original, et d’une violence des sentiments incroyable. Comment est-ce possible d’avoir une telle dualité dans le même personnage? Pourquoi une telle violence se déclenche-t-elle de façon aussi soudaine ? Le lecteur est partagé entre la bienveillance et la rage. Fabien Nury (scénariste de la série à succès « Il était une fois en France », par petites touches, parvient a bien « retenir les chevaux » et à nous donner une finale extraordinaire, qui laisse malgré tout à réfléchir…

Capitol, Brüno, Fabien Nury, Atar Gull, Long courrier, Dargaud, histoire, esclavage, drame

Plusieurs interprétations sont possibles et pourtant l’album se suffit à lui-même. Nury pourrait écrire une suite mais il peut se permettre de laisser ce magnifique one-shot en l’état. Il n’y a rien à ajouter, rien à retirer. A chaque lecteur de se faire sa morale de l’histoire. La dernière planche de l’album nous montre bien toute la force graphique et scénaristique de cet album hors norme. Coup de cœur ! Si vous ne l’avez pas encore lu, allez sans délai chez votre libraire et réclamez-lui ce chef d’œuvre du 9e Art !

 

 

Capitol, Brüno, Fabien Nury, Atar Gull, Long courrier, Dargaud, histoire, esclavage, drame

Graphisme :   8,0/10

Scénario :     10,0/10

Moyenne :     9,0/10

 

Capitol.

 


Capitol, Brüno, Fabien Nury, Atar Gull, Long courrier, Dargaud, histoire, esclavage, drame

11/02/2012

LES TEMPS NOUVEAUX - Tome 2/2: entre chien et loup

150624_c.jpgPlancheA_150624.jpgDessin & scénario: Warnauts  & Raives

Editions Le Lombard

Collection: Signé

Sortie : 13/01/2012

64 pages

Prix conseillé : 14.99 €

Histoire, 2e guerre mondiale, société, Belgique

 

Résumé (de l’éditeur: 1944. La guerre est terminée, mais cette nouvelle page qu'est la Libération s'écrit toujours en lettres de sang. Procès hâtifs des inciviques, vengeances personnelles et vieilles rancoeurs sont légion. Dans le petit village de La Goffe, Thomas Deschamps voit les G.I. remplacer les Allemands dans les chambres de sa petite auberge, sans savoir quel accueil il réservera à Charles, son collabo de frère. Petit à petit, les survivants reviennent à La Goffe, changés à tout jamais, abîmés parfois, par ces Temps Nouveaux qui voient les certitudes se brouiller un peu plus chaque jour. Mais Charles, lui, ne rentre pas...

 

 

205123.JPG

 

Mon avis : Le deuxième tome de ce diptyque vient enfin de paraître au Lombard. Nous retrouvons nos personnages (enfin presque tous) à la libération. Charles, le frère de Thomas, n’a plus donné de nouvelles et est considéré comme collabo. Mais différents événements vont jeter le trouble sur les activités de Charles pendant la guerre. Plutôt que la joie de la libération, c’est le questionnement et le repli sur soi…

205234.JPG

Warnauts et Raives ne nous ont pas vraiment décrit les années de guerre, ont occulté ces années de plombs. Juste des rumeurs à la libération, des jugements hâtifs, vieilles rancoeurs, jalousies, la populace qui ne fait pas dans le détail, des cœurs déchirés, des âmes en peine et surtout des questions sans réponses. Petit à petit, le lecteur va devoir progresser dans le récit en revoyant sa première approche. Les auteurs jouent,  à dessein, avec les sentiments du lecteur et distillent ça et là des éléments qui vont faire éclater en fin d’album la vérité ou du moins une certaine vérité. Le scénario est très bien amené et pose bien le problème de la collaboration et de la résistance à l’occupant en fonction du temps, des événements et des intérêts particuliers de chacun.

205548.JPG

Cet album n’est pas seulement une histoire sur la guerre 40-45 mais est aussi une analyse psychologique des différents personnages plongés malgré eux dans une véritable tragédie humaine. Héros ou traître ? Traître ou héros ? Voilà la question et la pierre angulaire de ce récit très bien mené. Le dessin est à la hauteur du défi et nous décrit magnifiquement les Ardennes liégeoises. Un bien bel album !  

 

Graphisme :   8,0/10

Scénario :     8,0/10

Moyenne :     8,0/10

 

Capitol.

 

On en parle sur le Forum : ICI.

205714.JPG