10/01/2012

ASCENSION - Tome 1

113598_c.jpg161206.JPGDessin : Shin’ichi Sakamoto - Scénario: Yoshio Nabeta
Collection Manga
Sortie : 15/09/2010
217 pages
Prix conseillé : 7,50 €
Genre : Roman, aventures sur l’alpinisme

 

Résumé (de l’éditeur: Buntarô Mori n'aime qu'une chose : être seul ! Mais son transfert dans un nouveau lycée bouleversera du tout au tout son existence. Répondant au défi d'un camarade de classe fan d'escalade, il entreprend alors l'ascension d'un bâtiment scolaire. En atteignant le toit, il se sent réellement vivant pour la première fois de sa vie. L'appel de la grimpe sera désormais plus fort que tout...

161349.JPG

 

Mon avis : Si vous avez aimé la fameuse série « le sommet des Dieux » de Jirô Taniguchi et Yumemakura Baku, vous allez adorer la série « Ascension » qui parle de la même passion de l’alpinisme. Commencée en septembre 2010, la série en français est actuellement au tome 7 et l’intérêt ne semble pas faiblir. Le dessin est très abouti, le découpage et les cadrages sont cinématographiques. Des gros plans, de l’action, du suspens au détour des pages tout au long de l’album, le lecteur va être servi.

Au niveau du scénario, je suis rentré directement dans l’histoire et la lecture est agréable. La narration est directe, les personnages sont bien campés, l’intérêt du lecteur est de suite capté même si nous ne sommes qu’au tome 1 de la série, que la trame de l’histoire doit se mettre en place. On peut déjà imaginer pas mal de développements possibles dans le scénario, c’est ce qui fait la bonne base d’une série de longue haleine.

161858.JPG

J’ai beaucoup aimé également le côté didactique et technique bien traité de cet album. Les techniques de grimpe, le matériel, le côté physique et psychologique de l’alpinisme sont aussi traités avec rigueur. Mais ce n’est jamais rébarbatif, loin de là.

Si vous n’êtes pas habitué à lire du manga mais que ce type d’histoire romancée sur un fond sportif, et plus particulièrement l’alpinisme, vous tente, n’hésitez pas! Pas besoin de longs discours…Vous en serez très vite accro!

 

Graphisme :   8,0/10

Scénario :       8,0/10

Moyenne :     8,0/10

 

Capitol.

 

On en parle sur le Forum : ICI.

161515.JPG

05/01/2012

SOPHIA LIBERE PARIS

114396_c.jpg114396_pla.jpgDessin : Capucine - Scénario: Libon

Collection Shampooing

Sortie : 22/09/2010

155 pages

Prix conseillé : 14,30 €

Genre : Humour érotico-débile

 

 

Résumé (de l’éditeur: Paris, 18 novembre 1870. Les Prussiennes attaquent la capitale. Madame le Maire fait appel de toute urgence à Sophia afin de reprendre Paris à ces hordes de barbares. Pour cette mission secrète, elle sera accompagnée de sa chère Rima et aidée par Hilda, une Suissesse avec qui Sophia vécut une histoire passionnelle qui s'est mal finie, mais l'heure n'est pas aux vieilles querelles... Paris attend !

 

220210.JPG

Mon avis : Acheté 3 euros sur Ebay par votre serviteur, repris dans la (trop) longue liste des meilleurs albums de 2010, cet album fait partie de la collection Shampooing de chez Delcourt. Cette collection annonce sur son site internet : « Ca lave la tête et ça fait des bulles », « Une collection où Lewis Trondheim met tout ce qui lui plait ».Le décor est planté. J’allais enfin pouvoir lire ce chef d’œuvre que notre maître à tous, Lewis Trondheim pour ne pas le citer, a franchement bien aimé. Tellement bien aimé qu’il l’a publié, rien que ça! J’aime l’humour de Lapinot mais franchement, je ne sais pas quelles substances illicites  il avait consommé pour trouver du génie, fut-il humoristique, à ce triste monument de la BD. Ou il était complètement à la masse ce jour là, ou il s’est royalement foutu de la maison Delcourt…Shampooing est une sorte de laboratoire graphique et scénaristique où se mêlent le sublime et le désolant. Ici, c’est le fond du cloaque !...

220336.JPG

Le livre m’en est tombé des mains tellement c’est mal torché. C’est une escroquerie éditoriale, ma petite dame! Le dessin n’atteint pas les sommets, loin de là. La couleur est réduite à deux tons, le rouge et le noir. Mais ce n’est pas du Stendhal, hein!…Faut pas pousser !...Le scénario, n’en parlons même pas. Il ne sait pas d’où il part, où il va et comment il y va. En début de livre, il suffit de lire la rubrique « les auteurs tiennent à remercier » : Outre Michèle Mercier, Sophia Loren,…, Simone (qui est entrée à l’académie), ils remercient une certaine  « Lenka » pour ses sauvetages scénaristiques (le tigre, c’est elle !) Y avait-il vraiment quelque chose à sauver? C’est tellement caricatural qu’après quelques pages, la messe est dite. Au secoooouuuurs ! En plus de cela, les textes dans les bulles ont le même caractère que les anciennes machines à écrire. Très underground, mais pas très agréable à lire.

220442.JPG

Je vous fais quand même le topo. Sophia est la jeune et aguicheuse héroïne de cette histoire, qui a toujours la fâcheuse habitude de montrer son opulente poitrine… Dans l’histoire qui est sensée se passer en 1870 pendant la Commune de Paris, il n’y a que des femmes, aucun homme, et elles sont toutes sensées être lesbiennes (elle ne savent pas faire autrement de toute façon).Les prussiennes vont s’emparer de Paris de façon sournoise et Sophia est appelée par Madame le Maire pour sauver la ville lumière…Je vous passe le reste…On peut un peu sourire dans les première pages mais l’agacement va vite arriver au grand galop…Qu’ont voulu nous raconter les auteurs? Une histoire érotico-humoristique ? Une histoire à la mémoire du « girls power »? Un pastiche (?) de Barbarella de Jean-Claude Forest? En tout cas, c’est le gros ratage des lectures de mon début d’année. IN-DI-GENT. Pauvre Lewis! Tu n’as pas besoin d’un peu de vacances après ce coup-là ? Une BD à éviter !

220646.JPG

Graphisme :   5,0/10

Scénario :     3,0/10

Moyenne :     4,0/10

 

 

Capitol.

 

On en parle sur le Forum : ICI.

220746.JPG

03/01/2012

SECRETS - LA CORDE -Tome 1 & 2

107861_c.jpg140403_c.jpgPlancheA_140403.jpgDessin : Marianne Duvivier - Scénario: Frank Giroud

Couleurs : Bertrand Denoulet

Editions Dupuis

Sortie : T1 : 28/05/2010 – T2 :28/10/2011.

2X56 pages

Prix conseillé : 13,95 € l’album 

Genre : Roman –Histoire de famille

 

 

Résumé (de l’éditeur: Dans toute famille, il existe des secrets, sur lesquels des générations successives se construisent, sans comprendre les failles, les silences et les non-dits de leurs aînés. Quand ces secrets bien enfouis remontent à la surface, que se passe-t-il ? C'est ce qu'explore Frank Giroud, avec la collection "Secrets", dont Anna est la nouvelle héroïne. Jeune, belle, issue d'un milieu aisé de Buenos Aires, tout semble lui sourire. Une ombre pourtant subsiste, quant au passé de ses parents, dont elle ne sait rien - et sur lequel ils se taisent farouchement. Une ombre qui ne va cesser de s'étendre, au fur et à mesure qu'elle va se heurter, en France puis en Espagne, au silence et à l'absence de toute trace de leur existence passée. Jusqu'à ce que sa route croise celle d'un récit sur la seconde Guerre Mondiale...

 

 

154128.JPG

 

Mon avis : La série Secrets, scénarisée par Frank Giroud, est en général un gage de grande qualité. Il sait s’entourer de dessinateurs aux styles différents mais toujours de bonne facture. Cela nous donne des livres faciles à lire et à la fois passionnant au niveau de la trame de l’histoire. Je dois cependant préciser que les deux tomes de « La corde » font référence à un autre album déjà préalablement paru dans la série, appelé « L’écharde ». Je n’ai pas lu « l’écharde » mais cela ne gâche en rien la lecture de ce diptyque. On y fait référence en fin du deuxième tome mais je n’ai pas été gêné dans la compréhension de l’histoire.

153549.JPG

Anna, l’héroïne, se pose des questions sur ses parents, sur leurs origines. Les parents font tout pour occulter un passé qui risque d’être rempli de surprises, pas toujours facile à porter. C’est à la lecture d’un roman, « la corde », qu’Anna va décider de déchirer le voile et découvrir la vérité. C’est une vraie enquête  que nous offrent ici les auteurs. C’est une mécanique bien huilée qui mène le lecteur par la main à travers les époques et des lieux comme l’Argentine, la France ou l’Allemagne. Le dessin de Marianne Duvivier et les couleurs de Bertrand Denoulet servent très bien cette narration. J’ai lu les deux tomes d’un seul trait et il ne me reste plus qu’à rechercher un exemplaire de  « l’écharde » pour avoir une vue d’ensemble du travail des auteurs. Comme quoi, cette lecture m’a vraiment bien plu.

153740.JPG

 

Graphisme :   7,5/10

Scénario :     8,5/10

Moyenne :     8.0/10

 

Capitol.

On en parle sur le Forum : ICI.

154952.JPG

02/01/2012

Ô DINGOS, Ô CHÂTEAUX!

 Capitol, Tardi, Jean-Patrick Manchette, Futuropolis, Ô dingos,ô chateaux, PolarCapitol, Tardi, Jean-Patrick Manchette, Futuropolis, Ô dingos,ô chateaux, PolarDessin : Tardi - Scénario: adaptation de Tardi

D’après le roman de Jean-Patrick Manchette

Editions Futuropolis

Sortie : 04/11/2011

96 pages

Prix conseillé : 19,00 € 

Genre : Polar

 

Résumé (de l’éditeur: Michel Hartog, milliardaire et architecte, choisit une ex-aliénée, Julie, pour s’occuper de son neveu dont les parents sont morts. La jeune femme et l’enfant, Peter, sont rapidement enlevés par un couple de truands aux ordres d’un tueur à gage nommé Thompson qui lui même est aux ordres d’un commanditaire mystérieux. Julie découvre que derrière un kidnapping crapuleux pour lequel on veut lui faire porter le chapeau, se cache plus simplement une tentative de meurtre organisé. Elle parvient à s’enfuir avec l'enfant et traverse la France avec le tueur aux trousses. Son objectif : retrouver Hartog, qu’elle suppose retiré dans une “ folie ” d’architecte, la Tour Maure, isolée dans le Vercors où l'attendent, croit-elle, la délivrance et le repos...

  

Capitol, Tardi, Jean-Patrick Manchette, Futuropolis, Ô dingos,ô chateaux, Polar

Mon avis : Tardi nous revient en cette fin d’année 2011 avec une nouvelle adaptation d’un roman de Jean-Patrick Manchette. Il s’agit au départ d’une œuvre de jeunesse de Manchette (1972) avec ses faiblesses et ses maladresses. Mais Tardi s’en est emparé pour en faire un polar 100% noir de noir ! Cette Bd de 96 pages en noir et blanc (et non pas de couleurs !) se laisse lire avec facilité mais autant le dire de suite, il faut aimer le genre ! Tardi nous livre la folle cavale de tueurs à la recherche d’une femme et d’un enfant sur lesquels a été mis un contrat. A partir de là, l’auteur nous fait une galerie de personnages atypiques, déjantés, où la normalité n’a pas beaucoup de place. Une galerie de pauvres types, mal dans leurs bottes et dans leur tête…Ce qui devait être une exécution « propre » et rapide va se transformer en un immense gâchis, sans plus aucune règle, sans limite. Certaines scènes de poursuite font même penser quelque part à la tuerie de Liège…

Capitol, Tardi, Jean-Patrick Manchette, Futuropolis, Ô dingos,ô chateaux, Polar

Ca cartonne à tout va, sans sentiments et tant pis pour les victimes collatérales, de paisibles passants…Ecrit en 1972, ce polar prend une autre dimension encore à la lecture de l’actualité récente, près de 40 ans plus tard ! A lire donc avec le recul ad hoc… Heureusement, ici dans cette BD, nous ne sommes pas dans la réalité mais dans un polar de papier. Comme à son habitude, Tardi nous livre donc un album abouti et travaillé, qui se termine en apothéose, à la dernière case de la dernière planche. Tout au long de cet album, de par son découpage au couteau, Tardi nous livre un album rythmé et dessiné avec ses tripes… Ah, polar quand tu nous tiens !…   

 

 

Capitol, Tardi, Jean-Patrick Manchette, Futuropolis, Ô dingos,ô chateaux, Polar

 

 

Graphisme :   8,0/10

Scénario :     8,0/10

Moyenne :     8.0/10

 

Capitol.

 

On en parle sur le Forum : ICI.

Capitol, Tardi, Jean-Patrick Manchette, Futuropolis, Ô dingos,ô chateaux, Polar