25/04/2011

MAÎTRE CORBAQUE - Tome 1: Que justice soit (mal) faite!

Couv_123210.jpgPlancheA_123210.jpgDessin : E411 - Scénario : Zidrou

Editions Sandawe

Sortie le  16/02/2011

Prix conseillé : 10,50 € 

Genre : Humour

 

Résumé (de l’éditeur: Capitol, Maître Corbaque, E4111, Zidrou, Sandawé,Humour, Justice, EdinautesVous vous êtes mutilé en retirant les agrafes qui retenaient prisonnier le poster central du dernier "Coquins Magazine"?
Vous avez raté vos examens à cause de la source inépuisable de distraction que constituent les réseaux de socialisation?
Votre mari souffre de problèmes respiratoires plus que vraisemblablement causés par l´unique cigarette qu´il fuma de sa vie, en cachette dans les toilettes à l´âge de sept ans?
Maître Corbaque est là pour défendre votre noble combat et faire triompher la justice.
Elle vous garantit des dommages et intérêts s'élevant à plusieurs millions* !
(* Dont elle prélèvera 50%, il faut bien vivre ;-)

Capitol, Maître Corbaque, E4111, Zidrou, Sandawé,Humour, Justice, Edinautes 

Mon avis : Il s’agit du premier album sorti par les éditions Sandawé, entièrement financé par des « édinautes », des lecteurs qui fréquentent le site de l’éditeur et qui ont investi dans le projet. La mise minimum était de 10 euros. Quatre projets sont actuellement financés à 100% et celui-ci était le plus avancé, ce qui explique sa sortie rapide en librairie. Ce n’est pas vraiment une nouveauté puisque cette BD a fait ses premiers pas dans le journal de Spirou. Dupuis n’a probablement pas cru bon la publier en album et voilà le résultat ! Ce n’est certainement pas le projet le plus novateur et le plus excitant proposé par Sandawé mais il a le mérite d’essuyer les plâtres. Nous sommes ici dans un album d’humour, un humour assez corrosif. Pour ma part, de par ma profession, il m’arrive de fréquenter le barreau. Même s’il s’agit d’une satire et que la grande majorité de la profession est peuplée de gens de la plus grande correction, je dois cependant reconnaître qu’il ne faut nécessairement pas chercher bien loin pour connaître un spécimen à la Corbaque, toujours prompt a faire tourner la machine pour le plaisir de la faire tourner…Le dessin est dans le plus pur style Spirou. Il s’agit donc d’un album on ne peut plus conventionnel qui devrait trouver son public, en dehors de son financement novateur. Je ne sais pas ce que donne actuellement la vente en librairie, l’éditeur ne communique pas sur ce plan, ce qui est dommage. De toute façon, un album à suivre…

 

7/10

 

Capitol.

Capitol, Maître Corbaque, E4111, Zidrou, Sandawé,Humour, Justice, Edinautes

 

On en parle sur le Forum : ICI.

Capitol, Maître Corbaque, E4111, Zidrou, Sandawé,Humour, Justice, Edinautes

22/04/2011

VOYAGE AUX ILES DE LA DESOLATION

Couv_123523.jpgPlancheA_123523.jpgDessin et Scénario : Emmanuel Lepage

Editions Futuropolis

Sortie le  10/03/2011

Prix conseillé : 24 € 

Genre : Récit de voyage

 

Résumé (de l’éditeur: Pour la mer — afin de la comprendre et de savoir la dessiner —, pour les Terres australes — qui sont comme la promesse d’un temps qui n’est plus —, en mars et avril 2010, pendant plusieurs semaines, Emmanuel Lepage a embarqué sur le Marion Dufresne, au départ de Saint-Denis de La Réunion, pour faire le voyage dans les T. A. A. F., les Terres Australes et Antarctiques Françaises.
Les Terres australes : îles de Crozet, d’Amsterdam, de Saint-Paul et, la plus connue, de Kerguelen, jadis surnommées les îles de la Désolation. Des confettis d’empire, égarés dans l’immensité bleue à des milliers de kilomètres de toute terre habitée. Îles inconnues, sauvages, inhospitalières, mystérieuses. Battues par des vents violents, elles ne comptent d’humains que les scientifiques, de toutes disciplines, venus le temps de missions pouvant durer plusieurs mois, et les quelques militaires et contractuels chargés de faire fonctionner leurs bases d’habitation et de travail.
Emmanuel Lepage, le Breton, en toute contradiction, n’avait jamais pris la mer. Il a été servi !  Cap au Sud ! 

 

Mon avis : Un album qui parait chez Futuropolis est pour moi en général un gage de qualité.Il s’agit d’un livre imposant de 160 pages (230x325mm) qui est le récit de voyage de l’auteur, Emmanuel Lepage, dans les terres australes et antarctiques Françaises. Qui n’a pas entendu parler un jour de l’île de Kerguelen? Ce nom fait partie de notre imaginaire et pourtant il s’agit d’un endroit, compte tenu des éléments météorologiques, peu accessible mais surtout hostile. Ce livre, c’est donc l’histoire de ce voyage hors du commun.  Ce qui est remarquable dans cet album, c’est qu’il s’agit bien d’une bande dessinée dans laquelle sont intégrés des images, le plus souvent en couleurs, de grand format représentant des portraits, des paysages, des animaux, des hommes dans leur environnement. C’est par moment didactique mais c’est aussi un vrai scénario qui crée un fil d’Ariane que nous suivons tout a long du récit. Cela peut paraître long mais ce n’est nullement handicapant car c’est réellement passionnant. Sur un mois de voyage, l’auteur a su capter les ambiances, retenir l’essentiel mais surtout faire un tri dans ses observations, ses émotions. Sur ce point, cette BD est une vraie réussite. Ce n’est pas évident car ce n’est pas non plus un style très couru dans la bande dessinée. Le dessin est la pierre angulaire de l’ouvrage. La majorité des dessins sont en noir et blanc et ça et là, la couleur vient souligner un portrait, un paysage. Il s’agit d’aquarelles qui ont pour caractéristique de respecter les traits, elles ne les cannibalisent pas. Le dessin est très fin mais aussi très spontané, pris sur le vif. En conclusion, une véritable découverte pour moi pour un style d’album que j’aime beaucoup, le récit de voyage. Evadez-vous et laissez-vous embarquer !

 

9/10

 

Capitol.

 

On en parle sur le Forum : ICI.

voyage_aux_iles_de_la_desolation.jpg

21/04/2011

LES DEMONS D'ALEXIA - Tome 7: Chaire humaine

124755_c.jpgalbum-page-large-11831.jpgDessin : Ers - Scénario : Dugomier

Editions Dupuis

Sortie le  01/04/2011

Prix conseillé : 10,45 €

Genre : Fantastique

 

Capitol,Ers, Dugomier, Dupuis, Les démons d'Alexia, FantastiqueRésumé (de l’éditeur: L'ambiance est plutôt calme au C.R.P.S., le Centre de Recherche des Phénomènes Surnaturels qui étudie les manifestations occultes menaçant l'équilibre de notre monde. Alexia, la directrice, et Bérénice s'apprêtent à partir en week-end au soleil, avant d'assister à un congrès en Grèce. Mais ce calme se voit rapidement troublé... D'abord, l'ombre d'Alexia, qui grandit et se transforme lorsqu'elle se trouve à proximité de monuments religieux. Ensuite, et surtout, l'île paradisiaque qu'elles ont choisie pour se reposer et qui se révèle être une ancienne base militaire infestée de furets nourris exclusivement de chair humaine. Accompagnées de quelques militaires et de Nikis, le correspondant régional du C.R.P.S., les deux filles tentent de clarifier la situation. Mais les furets, en apparence tout à fait terrestres, se révèlent être des adversaires bien plus coriaces que les esprits malfaisants et autres forces occultes auxquels Alexia a déjà été confrontée...

 

Capitol,Ers, Dugomier, Dupuis, Les démons d'Alexia, FantastiqueMon avis : C’est toujours avec plaisir que j’achète le nouvel album des démons d’Alexia. Je ne reviendrai pas sur tout le bien que je pense de cette série décalée et vraiment bien menée par un duo d’auteurs talentueux. Le dessin réussit toujours à lier le graphisme rond « à la Spirou » et un style d’histoire qui n’est pas vraiment à la première approche pour les jeunes enfants. Le scénario réussit toujours à me surprendre et le tome 7 ne déroge pas à l’habitude. Alexia va devoir résoudre une énigme au péril de sa vie et se battre contre une horde de furets, mangeurs de chaire humaine. Quelle en est son origine ? Est-ce dû à un phénomène surnaturel ? Un thriller haletant avec de l’action, de la peur, de l’angoisse, qui m’a scotché à mon album jusqu’au bout. A noter qu’il s’agit momentanément du dernier tome de la série. Les auteurs reprendront-ils un jour les aventures d’Alexia ? Il n’y a pas actuellement de réponse. Dans la dernière planche, à côté du mot « FIN », les auteurs font dire à Alexia : « Mais là, je crois qu’il est temps pour moi de vivre un peu…de prendre de vraies et longues vacances ». Ils se lancent dans un nouveau projet (Prison school ?) mais nous n’en savons pas encore plus à l’heure actuelle. Si les auteurs nous lisent, on est demandeur d’infos…

 

8/10

 

Capitol.

 

On en parle sur le Forum : ICI.

n31861735307_2277770_980522.jpg

20/04/2011

METRONOM' - Tome 2: Station orbitale

122645_c.jpgPlancheA_122645.jpgDessin : Grun - Scénario : Corbeyran

Editions Glenat

Sortie le  23/03/2011

Prix conseillé : 13,50 €

Genre : Science-fiction

 

Résumé (de l’éditeur: Lynn se bat toujours pour savoir ce qu'il est advenu de son mari, disparu après une mission de routine dans l’espace. Elle peut encore compter sur quelques alliés : sa sœur d'abord, qui travaille au ministère. Et Floréal, le journaliste qui enquête sur les circonstances troubles entourant la mission spatiale décimée. L'époux de Lynn, dernier survivant, devant se trouver dans une station orbitale, elle embarque dans l'espace avec Floréal sans hésiter. Par ailleurs, on ne connaît toujours pas l'auteur du Métronom', conte pour enfants séditieux qui affole les autorités...

Capitol, Metronom',Grun, Corbeyran, Glenat, Science-fiction 

Mon avis : Deuxième épisode de cette série prometteuse de science-fiction. Je dois avouer que je suis pas un fan absolu de ce genre de bandes dessinées et pourtant, j’ai accroché…Le dessin y est probablement pour quelque chose de même que la colorisation, très réussie. Inévitablement, les références sont nombreuses et la première à laquelle je pense est le film « Alien ». Le genre a été tellement battu et rabattu qu’il est difficile de ne pas y penser. Mais, cela reste bien écrit, l’action avance bien et j’ai eu envie de connaître la suite. Dans cette société totalitaire, il est difficile de comprendre les tenants et les aboutissants, qui tire les ficelles et dans quel buts…Cette tétralogie est loin de nous avoir donné toutes les réponses à nos questions. Les amateurs de science fiction devraient s’en délecter…

 

7,5/10

 

Capitol.

 

On en parle sur le Forum : ICI.

Capitol, Metronom',Grun, Corbeyran, Glenat, Science-fiction

Écrit par capitolbelgium dans Du haut du CAPITOL. | Commentaires (2) | Tags : capitol, metronom, grun, corbeyran, glenat, science-fiction |  Facebook | |