01/02/2011

RANI - Tome 2: Brigande.

Capitol, Francis Valles, Jean Van Hamme, Alcante, Le Lombard, Historique, Rani, 3e vagueCapitol, Francis Valles, Jean Van Hamme, Alcante, Le Lombard, Historique, Rani, 3e vagueDessin : Francis Valles - Scénario : Jean Van Hamme et Alcante

Editions Le Lombard

Collection 3e vague

Sortie le  07/01/2011

Prix conseillé : 13.95 €

Genre : Historique

 

Résumé (de l’éditeur: Piégée par son demi-frère, Jolanne se retrouve condamnée à mort. Mais, la jeune femme est capable de retourner toutes les situations. Elle réussit à s'évader et passe le soir de ses 18 ans dans les bras de Craig, le séduisant espion anglais. Cependant, le destin s'acharne: l'inspecteur Laroche les retrouve et abat son amant. Jolanne est alors contrainte de se joindre à une bande de brigands dont elle ne partage guère le goût pour la maraude. Il lui reste à apprendre que toute ambition appelle des sacrifices et que la vengeance a un prix. Le sang va couler et les passions se déchaîner !

Mon avis : Deuxième tome de cette saga en 7 tomes, scénarisée par Jean Van Hamme et Alcante, dessinée par Francis Valles (Les Maîtres de l’orge). Jean Van Hamme a écrit la base du scénario destiné à être transposé à l’origine en série pour la télévision, alors qu’Alcante (Pandora Box,…) en fait l’adaptation en BD. Après un premier tome assez réussi qui a mis en place les personnages principaux et la machination, le tome 2 nous raconte les premières péripéties vécues par Rani pour se dépatouiller de cette nasse qui vient de s’abattre sur elle. Cette série est une série de genre, un genre de feuilleton à l’Alexandre Dumas, avec capes et épées, petites pépées mignonnes (certains font référence ironiquement à Angélique, Marquise des Anges), rebondissements permanents, mise en place d’une mécanique bien huilée et implacable. Maître Jean Van Hamme s’est fait plaisir et Alcante s’adapte ma foi avec brio à l’exercice d’adaptation. Francis Valles nous livre un travail très proche de celui qu’il nous a livré sur les Maîtres de l’orge. Un dessin très dépouillé, efficace mais parfois un peu figé. Je citerai pour exemple la planche du duel qui m’a un peu laissé sur ma faim.

En conclusion, cela se laisse lire sans problème mais il ne faut pas s’attendre à quelque chose de novateur. C’est avant tout une série de genre et il faut prendre cette série comme tel. Quand on a intégré ce principe de base, il est certain que le travail est de bonne facture et ravira les amateurs de grandes aventures romanesques.

 

7/10

 

Capitol.

 

On en parle sur le Forum : ICI.

Capitol, Francis Valles, Jean Van Hamme, Alcante, Le Lombard, Historique, Rani, 3e vague

27/01/2011

LA MORT DE STALINE - Tome 1:Histoire vraie...soviétique.

115609_c.jpg115609_pla.jpgDessin : Thierry Robin - Scénario : Fabien Nury

Editions Dargaud

Sortie le  01/10/2010

Prix conseillé : 13.95 €

Genre : Histoire

 

Résumé (de l’éditeur:  Le 2 mars 1953, en pleine nuit, Joseph Staline, le Petit Père des peuples, l'homme qui régna en maître absolu sur toutes les Russies, fit une attaque cérébrale. Il fut déclaré mot deux jours plus tard. Deux jours de lutte acharnée pour le pouvoir suprême, deux jours qui concentrèrent toute la démence, la perversité et l'inhumanité du totalitarisme.

Mon avis : Lorsque la réalité dépasse la fiction, cela nous donne des scénarios extraordinaires… Fabien Nury (il était une fois en France !)  s’est emparé de faits réels qui dépassent l’imagination, a récolté ça et là des informations officielles et officieuses, des bribes pour en faire une histoire vraie mais romancée de la fin de Staline, le « Petit Père  des Peuples ». Le résultat est détonnant pour tout qui ne s’est pas intéressé un jour pour l’histoire de l’URSS. Pour ma part, j’avais déjà lu « le roman du Kremlin » et d’autres publications de Vladimir Fédorovski. Je savais que les Russes pouvaient aller très loin dans l’absurde et la démesure. Fabien Nury sait bien rendre aux lecteurs cette ambiance délétère où règne la crainte, la peur de mal faire et où l’instinct de survie doit être la qualité première. Staline a instauré un tel système répressif  de terreur que ce même système va se retourner contre lui alors qu’il est victime d’une attaque cérébrale. Il faudra un laps de temps énorme avant que ne soient désignés les médecins qui devront aller à son chevet…Car tout qui prend une initiative pourrait le payer de sa vie en cas d’erreur…Tout est raconté par le détail avec les luttes d’influence pour la reprise du pouvoir qui sera bientôt vacant. Le dessin de Thierry Robin est sombre et donne encore plus un sentiment de chape de plomb sur les personnages de ce drame. Son graphisme est particulier mais se laisse lire sans problème. Les couleurs sont également dans ces palettes de couleurs sombres. Ne croyez surtout pas qu’on ne lit que des horreurs dans cet album. Parfois, c’est tellement énorme qu’on en vient à esquisser des sourires. Ce livre, je l’ai lu d’une traite. Il n’a pas fallu me pousser pour le terminer. Dès que vous serez dedans, vous ne pourrez plus le lâcher…Dommage que la couverture n’est pas très attractive. C’est le seul reproche que je ferai à cet album. Attendons maintenant la suite de l’histoire. La série Dallas à côté de cette histoire, c’est de la roupie de sansonnet… Excellent.

 

8,5/10

 

Capitol.

 

On en parle sur le Forum : ICI.

staline.jpg

25/01/2011

LES MONDES DE THORGAL - Kriss de Valnor - tome 1: Je n'oublie rien!...

Couv_116231.jpgPlancheA_116231.jpgDessin : G. De Vita - Scénario : Yves Sente

Editions Le Lombard

Collection : Les mondes de Thorgal

Sortie le  01/11/2010

Prix conseillé : 11.95 €

Genre : Héroic Fantasy

 

Résumé (de l’éditeur: Morte en sauvant son fils et la famille de l'homme qu'elle aime, Kriss de Valnor s'éveille aux portes du domaine des dieux. Rassemblant ses souvenirs, elle va devoir plaider sa cause devant le tribunal des Walkyries. L'enjeu ? L'éternité...

Mon avis : Une nouvelle mode qui a le vent en poupe, c’est le développement chez les éditeurs de séries annexes à une série best-seller. C’est au tour de Thorgal de s’y coller avec une série focalisée sur Kriss de Valnor, la meilleure ennemie de Thorgal. Je viens de lire ce premier opus dessiné par De Vita et scénarisé par Yves Sente. L’impression générale est que cela se laisse lire, mais cela n’amène rien de plus par rapport à la série titulaire, si ce n’est la joie de lire deux albums coup sur coup se rapportant à l’univers de Thorgal. Au niveau du dessin, je n’ai pas vu beaucoup de changements entre De Vita et Rosinski. Les univers graphique sont assez proches et je n’ai pas été « dérangé » par une rupture graphique. Le scénario est on ne peut plus classique et point de rupture non plus car c’est le même scénariste que dans la série principale…Sente a su reprendre le fil laissé par Jean Van Hamme sans trop de soucis. L’enfance de Kriss de Valnor est un début d’explication du personnage qu’elle va devenir plus tard dans la série Thorgal. C’est donc une machine bien huilée, facile d’accès pour les habitués. C’est un bon point pour l’éditeur. Reste le plus important, la mayonnaise prend elle ? Elle prend mais ce n’est pas extraordinaire, elle manque de goût, elle n’est pas assez relevée…. Cela manque d’un souffle d’innovation, de ce sentiment d’apporter quelque chose en plus à l’édifice. Cette série me semble loin d’être indispensable, c’est juste un bon divertissement.

En conclusion, une Bd qui répond sans problème à mes attentes de lecture mais dont il ne faut rien attendre d’innovant .Un bon petit travail fait par des artisans qui connaissent leur métier,  il plaira à un grand nombre de lecteur et ravira l’éditeur en recherche de gros tirages. Bon mais sans plus.

 

7/10

 

Capitol.

 

On en parle sur le Forum : ICI.

GR255.jpg

24/01/2011

SURVIVANTS - Episode 1: Anomalies quantiques

Couv_120743.jpgPlancheA_120743.jpgDessin et scénario : Leo

Editions Dargaud

Collection : Les mondes d’Aldébaran

Sortie le  14/01/2011

Prix conseillé : 11.55 €

Genre : Sciences-fiction

 

 

Résumé (de l’éditeur: Un groupe de colons partis sur la planète Aldébaran se réveille à bord de leur vaisseau. Ils découvrent alors qu'ils sont les seuls rescapés, un message enregistré du commandant du vaisseau leur annonce en effet la mort de tous les autres passagers ! Ils atterrissent alors sur une planète hostile, perdue dans l'espace, obligés de s'organiser afin de survivre. Ils vont devoir affronter de multiples dangers, notamment la présence de créatures aussi hostiles qu'invisibles. Parmi eux, Manon, une jeune femme, décide de prendre les choses en main et d'explorer cette planète de tous les dangers...

 

Mon avis : Un nouveau cycle débute dans les mondes d’Aldébaran ! La première question que chacun se pose est la suivante : « Ne va-t-on pas au fil des cycles voir apparaître un essoufflement du scénario ? » Je rassure de suite les lecteurs inconditionnels. Le souffle qui a animé la série et qui a permis le succès de la série est toujours bien présent, même si nous ne sommes qu’au début du cycle, donc dans la mise en place du décor…Leo a dû peaufiner son scénario et travailler ses dialogues. Il a ajouté à son histoire de base des caractères spécifiques de ses personnages qui vont probablement au fil de l’histoire faire la différence. Les personnages principaux sont  tous jeunes et ont 18 ans. En plus de l’inconnu de la planète, l’auteur y ajoute l’inexpérience et le manque de maturité de jeunes qui sortent à peine de l’adolescence. Certains seront peut-être déçus de voir à quoi ressemblent les autochtones et autres bêtes locales. Je vous laisse les découvrir et vous faire votre propre avis sur ce sujet. Moi, ils m’ont fait sourire… Mais, attendons le tome 2 pour se faire une meilleure idée et jauger l‘inventivité de l’auteur. Le dessin est toujours du même niveau, c’est du Leo.

Pour ma part, j’ai trouvé la lecture de cet album facile, agréable et linéaire. Pour les amateurs de sciences-fiction.

 

7,5/10

 

Capitol.

 

On en parle sur le Forum : ICI.

une-0-12-l958-h260.jpg