19/11/2010

I.R.S.-ALL WATCHER - tome 5: Mia Maï

Couv_117533.jpgPlancheA_117533.jpgDessin : Marc Bourgne - Scénario : Stephen Desberg

Editions Le Lombard

Sortie le  05/11/2010

Prix conseillé : 10,95 €

Genre : Polar Financier

 

Résumé (de l’éditeur) : À mesure que l'enquête All Watcher progresse, Larry B. Max et ses alliés commencent à comprendre les liens qui unissent les cinq personnes qu'ils soupçonnent d'être « le trou noir de la finance internationale ». Il entrevoit aussi les raisons qui les ont poussés à investir dans des terrains sans valeur à Los Angeles ou à Rio. Alors, pourquoi Mia Maï veut-elle renoncer au dossier de sa vie, alors même qu'elle n'a jamais été aussi près de découvrir qui, des cinq suspects, est réellement All Watcher ?

Mon avis : Le spin-off de I.R.S. continue à sortir à un rythme soutenu. Après la catastrophe graphique du tome 4, le tome 5 a le bon goût de me réconcilier avec la série grâce à plus de consistance et de continuité dans le dessin de Marc Bourgne. Je l’ai déjà dit, le vrai moteur de la série, c’est le scénario de Stephen Desberg qui est fouillé et fait avancer l’histoire sur plusieurs fronts, sur plusieurs personnages. Tout ce beau monde va en fin de compte se rencontrer pour une grande confrontation à lire dans le tome 6. Parfois, il faut s’accrocher, être bien concentré dans sa lecture pour suivre les nombreuses séquences avec les différents antagonistes de l’histoire qui s’entrecroisent. La transition entre les différents plans n’est pas toujours évidente.

En conclusion, cette  bonne petite série avance à marche forcée, après s’être un peu fourvoyée dans un graphisme bâclé à certains moments. Morale de l’histoire : Il n’est pas facile de faire travailler beaucoup de monde en respectant des timings serrés. On ne fait jamais un travail de grande qualité dans la précipitation. A méditer…

 

7 /10

 

Capitol.

 

On en parle sur le Forum : ICI.

12/11/2010

WAYNE SHELTON - Tome 9: Son Altesse Honesty

115952_c.jpgPlancheA_115952.jpgDessin : Christian Denayer - Scénario : Jean Van Hamme

Editions Dargaud

Sortie le  05/11/2010

Prix conseillé : 10,95 €

Genre : Aventures

 

Résumé (de l’éditeur) : Son docteur avait recommandé à Wayne Shelton de ménager son coeur mais, en période de crise, aucun mercenaire ne peut se permettre de refuser un contrat.
Sur le papier, le plan est simple : son amie Honesty se fera passer pour la souveraine d'un grand-duché très convoité, tandis que Wayne assurera la sécurité de l'originale. Mais, bien vite, le baroudeur comprend que quelqu'un a réécrit le script en coulisses et que cette comédie politique risque de virer au drame... Tant pis pour les conseils du médecin !

 

Mon avis : C’est le retour de Jean Van Hamme au scénario après l’intermède Thierry Cailleteau. Et c’est plutôt une bonne nouvelle après deux tomes (les 7 et 8) franchement décevants au niveau du scénario. Qui ou quoi a bien pu pousser Maître Jean à revenir aux affaires, lui qui voulait lever le pied sur certaines séries? Il parait cependant que les auteurs se sont bien amusés à faire cet album et cela se lit, se voit, se sent. En effet, me voilà réconcilié avec Wayne Shelton. La qualité du scénario du coup est remontée d’un cran. Le dessin de Denayer est excellent, une habitude. De plus, il nous gratifie de quelques belles planches sur Bruxelles ou se déroule le début de l’histoire. On n’atteint pas les sommets mais c’est un excellent exemple d’un album d’aventure plaisant à lire et de bonne tenue.

 

 

7 /10

 

 

Capitol.

 

 

On en parle sur le Forum : ICI.

08/11/2010

GOLDEN CUP - Tome 5: le baiser du dragon

115617_c.jpg115617_pla.jpgDessin : Alain Henriet - Scénario : Daniel Pecqueur

Couleur : Usagi

Editions Delcourt

Collection Série B- Néopolis

Sortie le  06/10/2010

Prix conseillé : 13,50 €

Genre : Aventures

 

Résumé (de l’éditeur) : Après sa violente sortie de route en Sibérie, Daytona a été relégué dans les profondeurs du classement, mais ne s'avoue pas vaincu pour autant. Au contraire : plus déterminé que jamais, il prend tous les risques pour tenter de combler son retard sur les autres concurrents, parmi lesquels se trouve son amie Brenda qui, à peine la frontière chinoise franchie, a été kidnappée... Direction Pékin !

Mon avis : Cinquième tome de la série Golden Cup. Après seize mois d’attente entre deux tomes, il n’est pas toujours évident de reprendre le fil de l’histoire. D’autant plus, qu’il ne se passe pas grand-chose au niveau de la course automobile mais par contre cela ne chôme pas avec les personnages annexes. Daytona, le personnage principal, reste à nouveau en retrait et plutôt passif. La route entre Pekin et Agra en Inde, un fameux bout de chemin, est avalé en 4 planches! Pour aller vite, cela va vite…C’est estampillé « série B » et cet album en porte bien le nom. Cela se laisse lire mais je dois dire que contrairement aux autres tomes, je suis resté un peu sur ma fin au niveau du scénario. Un album de transition dans la série ? Un petit coup de mou dans le scénario ?

 Au niveau du graphisme, Alain Henriet reste excellent avec un dessin élégant et bien en place. Rien à redire. A noter que j’ai bien aimé la mise en couleur d’Usagi, la compagne d’Alain Henriet, qui a su se mettre au diapason de la série où les couleurs sont éclatantes et soutenues. Du très beau travail…

Les amateurs de la série « Golden City-Golden cup » ne rateront pas cet album. Pour ma part, je suis un peu resté sur ma fin...

 

 

 

6,5 /10

 

 

Capitol.

 

 

On en parle sur le Forum : ICI.

05/11/2010

HOLLYWOOD - Tome 1: Flash-back

Couv_115495.jpgPlancheA_115495.jpgDessin : Marc Malès - Scénario : Jack Manini

Editions Glenat

Collection Grafica

Sortie le  29/09/2010

Prix conseillé : 13,50 €

Genre : Historique -Cinéma

 

Résumé (de l’éditeur) : En 1891, Max Lexter invente les premières images animées. Il se tourne naturellement vers Edison pour l'aider à exploiter son invention. L'éminent savant, ce génie pragmatique, lui vole son procédé et l'expédie en prison pour toute récompense. Ainsi commence la déchéance de Max et l'incroyable saga du cinéma américain. Il sera sauvé par sa muse Janet et son meilleur ami bien que rival de cœur Tom Mix le cow-boy. Edison, qui contrôle l'industrie cinématographique, n'hésite pas à supprimer ses concurrents et transforme les débuts du cinéma en un Far West épique et sanglant. Pour échapper à l'ombre rapace du savant, Max, Janet et Tom Mix s'exilent dans une paisible bourgade nommée : Hollywoodland. Le répit sera de courte durée car le duel à mort qui oppose le trio au tout-puissant Edison a des enjeux bien plus profonds et mystérieux qu'une simple course au pouvoir et à l'argent.

 

Mon avis : Cette nouvelle série a pour sujet la création du cinématographe et de Hollywood aux Etats-Unis. Nous suivons Max Leter, inventeur d’un système d’image animée, dès le début du récit et ce sera le fil rouge de ce tome. Le lecteur plonge dans les Etats-Unis de la fin du 19e siècle où tous les coups sont permis, y compris les plus sordides pour arriver ou pour rester au sommet. C’est la loi de la jungle. Et c’est la toute la force du scénario. On est directement pris dans l’ambiance de l’époque et dans les pratiques « mafieuses » de certains. Le lecteur est directement pris dans le rythme soutenu de la narration et c’est la force de cet album. Le dessin, je dois l’avouer, m’a dans un premier temps paru un peu rébarbatif, peu attractif. Bien vite cependant, je me suis fait à ce style efficace et direct. Ce n’est pas le graphisme qui porte l’album, il est au service du scénario et c’est déjà très bien comme résultat. Les couleurs restent dans des teintes plutôt ternes et des teintes brunes et grises qui donnent un style rétro de bon aloi. Au final, un excellent livre et surtout le début d’une belle saga.Ce livre reçoit de très bonne critique dans la presse et c’est justifié.

 

8 /10

 

Capitol.

 

On en parle sur le Forum : ICI.