11/03/2015

SARA LONE - Tome 2: Carcano girl.

saralone,morancho,arnoux,sandawé,810,aventure,polar,thriller,etats-unis,032015.saralone,morancho,arnoux,sandawé,810,aventure,polar,thriller,etats-unis,032015.
Dessin : David Morancho - Scénario: Erik Arnoux

Sortie : 18/02/2014

48 pages – Cartonné

Aventure, Etats-Unis, polar, Thriller.

 

 

 

Résumé (de l’éditeur): Celle qu’on nomme "Sara Lone" de son ancien nom de scène n’a décidément aucune marge de manœuvre: entre le Syndicat qui cherche à s’accaparer définitivement la pêcherie Carruthers et le "Pinky Princess", les voyous qui croient qu’elle sait où est planqué le trésor Maya qu’aurait repêché son père atrocement assassiné sans avoir parlé, le mafioso Vetriani qui n’a pas oublié la mort de LeMount et l’étouffante pression de "Janus", son agent traitant au FBI, il lui faut jouer serré. 

 

« Travailler en mer, c’est moins facile que d’montrer son cul, hein ? Ça, par contre, tu sais faire comme toutes les p’tites putes de la nouvelle-Orléans ! »

 

Mon avis : Je vais vous parler aujourd’hui d’un album financé par crowdfunding via Sandawé. Il s’agit du tome 2 de la série Sara Lone. C’est vraiment un livre très attendu car le premier tome a récolté un succès mérité par les temps qui courent, à tel point qu’il représente probablement le plus haut potentiel de vente de sa maison d’édition. De plus, le tome 3 de la série a été financé en un temps record. 50.000€ ont été financés en à peine 100 heures. Record battu !

 

saralone,morancho,arnoux,sandawé,810,aventure,polar,thriller,etats-unis,032015.

 

 

Samba BD vous a parlé en son temps du premier tome et a interviewé son scénariste, le passionnant et  très loquace Erik Arnoux (voir les liens en fin de chroniques).Erik Arnoux n’est plus à présenter. Il s’agit d’un dessinateur-scénariste de grande qualité qui a derrière lui une très grande expérience du métier. Et pourtant, cette expérience « Sandawé » était pour lui une première. A ses côtés, le jeune dessinateur Espagnol David Morancho qu’il a découvert, est une vraie révélation. Son dessin est magnifique et maîtrisé. Morancho est un bosseur. Il a déjà sa griffe, son style qui lui est propre et progresse de planche en planche. Il apprend vite, le bougre, sous l’œil expert et les conseils d’Erik Arnoux!

En ce qui concerne le scénario, Erik Arnoux combine dans un récit, de manière efficace, l’Amérique des années ’60 et ses événements politiques, sociaux avec l’histoire d’un fabuleux trésor qui fait tourner pas mal de têtes, y compris la mafia locale et le Ku Klux Klan. Dépaysement assuré et un paquet de rebondissements en vue pour cette intrigue qui se met en place. Dans ce tome 2, on se doute que Sara Lone va être le jouet d’un complot d’envergure mais lequel ?

Lorsque j’ai terminé la lecture de cet album bien enlevé, il ne me reste qu’à attendre le tome 3 qui est déjà financé et qu’on devrait retrouver au début de l’année prochaine 2016, pas avant car David Morancho doit travailler en priorité sur un autre projet chez l’éditeur Delcourt. C’est aussi cela le succès…

Pour ceux qui n’ont pas encore lu le tome 1, il n’est pas trop tard pour l’acheter ou le commander chez votre libraire. C’est une série de qualité qui en vaut la peine. Je suis persuadé que la sortie du tome 2 va relancer la vente du premier tome. Roulez jeunesse !

 

a08-3e78906.gifDessin

 

a08-3e78906.gifScénario

 

a08-3e78906.gifMoyenne 

 

 

Lien vers la fiche technique de l’album chez l’éditeur Sandawé: ICI.

 

Voir la bande annonce de l’album « Sara Lone tome 2 : Carcano girl » :


.

 

Liens vers la chronique du tome 1 sur Samba BD : ICI.

Liens vers l’interview d’Erik Arnoux sur Samba BD : ICI.

 

 

Capitol.

saralone,morancho,arnoux,sandawé,810,aventure,polar,thriller,etats-unis,032015.

 

saralone,morancho,arnoux,sandawé,810,aventure,polar,thriller,etats-unis,032015.

 

10/03/2015

VALHARDI - L'intégrale - Tome 1: 1941-1946.

Jean Valhardi, Jijé, Doisy, Dupuis, 8/10,aventures, 02/2015.jean valhardi,jijé,doisy,dupuis,810,aventures,022015.Dessin : Jijé - Scénario: Jean Doisy

Editions Dupuis

Sortie : 27/02/2014

2640 pages – cartonné- couleurs

Aventure.

 

 

 

Résumé (de l’éditeur): Jean Valhardi a été créé par Jean Doisy et Jijé en 1941 dans Le journal de Spirou. Il est considéré comme l'un des premiers grands personnages des Éditions Dupuis, entre Spirou et Tif et Tondu. Ses premières aventures (initialement éditées dans les albums "Valhardi I" et "Valhardi II" en 1943 et 1948) sont publiées ici pour la première fois dans une version intégrale et restaurée. Ces pages sont introduites par un dossier hautement documenté, fruit de deux années de recherches et d'études réalisées par Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault, auteurs de "La véritable histoire de Spirou".

 

jean valhardi,jijé,doisy,dupuis,810,aventures,022015.

 

 

« Une poignée de main à la Valhardi ! Jijé. »

 

Mon avis : nous parlons rarement des intégrales sur Samba BD. Ce n’est pas que nous ne voulons pas en parler, c’est que les éditeurs sont un peu avares au niveau du service de presse, réservant les quelques exemplaires à disposition pour les grands médias. C’est un peu normal vu la qualité et le prix de tels albums. Les éditions Dupuis nous ont fait l’honneur d’accéder à notre demande. C’est donc avec joie que nous allons vous parler de cette nouvelle version de l’intégrale de Valhardi.

Les intégrales se multiplient pour le moment. Certaines amènent un plus certain. Elles  éveillent l’attention des collectionneurs à l’affut de la rareté ou l’attention du lecteur « lambda » désireux simplement de découvrir une série à un prix démocratique. C’est le cas ici avec cet album qui va ravir surtout un public de connaisseurs. Parfois, d’autres intégrales sont en réalité un enterrement de première classe pour la série qui ne s’en relèvera pas…L’exercice est donc difficile et délicat. Attirer l’intérêt, voire le relancer sans tuer la série.

 

jean valhardi,jijé,doisy,dupuis,810,aventures,022015.

 

Quand on parle de Jean Valhardi, on remonte aux origines de la bande dessinée franco-belge et plus particulièrement à la période noire des années de guerre et de l’occupation allemande en Belgique. Jean Valhardi est né en 1941 dans le journal de Spirou. A l’époque, le journal de Spirou, imprimé et édité par les imprimeries Dupuis, cartonne chaque semaine. Mais il y a un souci. Spirou publie principalement des bandes dessinées américaines. La seconde guerre mondiale marque l’arrêt des livraisons. Dupuis a encore du stock pour tenir quelques temps mais les jours sont comptés. Reste pour y pallier à développer des bandes dessinées faites à la maison Dupuis. Spirou existait déjà, Tif et Tondu allaient arriver. Valhardi fera partie de cette stratégie. On demande d’abord à Jijé de terminer les séries américaines en cours puis il se lance dans Valhardi avec en arrière fond ces mêmes bandes dessinées américaines mais aussi ce que fait à l’époque Hergé avec Tintin, la référence absolue. Jean Valhardi a un physique avantageux à l’image des supers héros américains. Il est un peu carré mais reflète les qualités et les idées véhiculées par les boyscouts. Honnêteté, courage, droiture. Il aime cependant parfois régler les problèmes d’une bonne droite. C’est le bon copain aimé par les jeunes qui attendent ses aventures avec impatience. Ce sont donc des valeurs importantes que véhicule ce personnage d’autant plus que la population doit subir les affres de l’occupation avec les rationnements, les rafles, l’absence de liberté. On reprochera à la libération les cheveux blonds et le look aryen de Valhardi qui vaudra à Jijé d’être emprisonné quelques temps.

Les scénarios sont de Jean Doisy, un remarquable employé de chez Dupuis, écrivain à ses heures et qui collabore à la rédaction du journal de Spirou. C’est donc un homme clé chez Dupuis. C’est lui qui doit négocier avec l’occupant pour obtenir du papier en suffisance pour imprimer le journal mais aussi négocier le contenu du journal lui-même. Jean Doisy, qui est en plus résistant, va mener sa barque intelligemment et il n’aura pas trop de problèmes de ce côté-là jusqu’en 1943 où le journal doit s’arrêter de paraître. Dupuis va faire paraître à la place des livres qui sont en réalité une compilation du journal de Spirou avec une histoire complète d’un héros tel que par exemple Valhardi. Les albums seront un succès et c’est le début réel de la grande saga des éditions Dupuis.

L’album est en lui-même pour la première fois une version intégrale et restaurée de Valhardi, en partant des publications du journal de Spirou. Dupuis avait déjà sorti une intégrale mais elle n’était pas aussi complète et s’était permis quelques libertés pas toujours respectueuses de l’original. Ce premier tome est introduit par un dossier très documenté, fruit de deux années de recherches et d’études réalisées par Christelle et Bertrand Pissassy-Yvernault. De plus, le court roman « L’étrange réveillon » de Jean Valhardi, introuvable aujourd’hui, est présenté dans sa version originale.

 

jean valhardi,jijé,doisy,dupuis,810,aventures,022015.

 

La couverture de Jijé est exceptionnelle de beauté et rappelle la couverture du « crabe aux pinces d’or » de Tintin. Le dessin de Jijé est déjà bien maîtrisé et abouti même s’il a beaucoup progressé sur ce plan pendant cette période. Mais il faut se remettre dans le contexte de l’époque de ce qui était réalisé en bande dessinée entre 1941 et 1946. Il faut savoir aussi, vu l’urgence du journal de Spirou, que Jijé réalisait jusqu’à trois planches par jour ! La performance de ce dessinateur très doué ! Jean Doisy et Jijé ont formé un excellent duo même si cela n’a pas toujours été l’entente cordiale entre les deux hommes. Doisy reprochait parfois à Jijé de ne pas respecter à la lettre son scénario. Jijé se permettaient  de temps en temps des adaptations personnelles…

Bref, c’est un magnifique album pour les collectionneurs, amateurs de Jijé et de Jean Valhardi. C’est aussi un témoignage sur la bande dessinée en Belgique pendant la seconde guerre mondiale. A quand un retour de la série et des nouvelles aventures de Jean Valhardi ?

 

a08-3e78906.gifDessin

 

a08-3e78906.gifScénario

 

a08-3e78906.gifMoyenne

 

a09-3e78912.gifIntérêt éditorial

 

Lien vers la fiche technique de l’album chez l’éditeur Dupuis: ICI.

 

Capitol.

 

jean valhardi,jijé,doisy,dupuis,810,aventures,022015.

 

 

Écrit par capitolbelgium dans Du haut du CAPITOL. | Commentaires (1) | Tags : valhardi, jijé, doisy, dupuis, 810, aventures, 022015. |  Facebook | |

09/03/2015

JUGE BAO -Tome 6: L'impératrice oubliée.

Juge Bao, Chongrui Nie, Marty, Feï, 8/10, aventure, histoire, Chine, justice, 12/2014.Juge Bao, Chongrui Nie, Marty, Feï, 8/10, aventure, histoire, Chine, justice, 12/2014.Dessin : Chongrui Nie - Scénario: Patrick Marty

Editions Feï

Sortie : 12/12/2014

160 pages – broché

Noir & blanc, format à l’italienne.

Aventure, Histoire, Chine, justice.

 

 

Résumé (de l’éditeur): La mission de lutte contre la corruption s’achève pour le haut magistrat Bao et sa troupe. Mais le retour à la capitale de l’empire et à la cour où il est tout autant craint qu’admiré, va se révéler extrêmement périlleux pour Bao. Car le juge incorruptible a fait une découverte qui touche les plus hautes sphères du pouvoir. Il est en passe de révéler un complot inimaginable dont les fondements reposent sur un immonde secret d’État. Ce secret touche de si près l’empereur que la découverte de Bao est propre à faire chanceler les fondements de l’empire. Mais face à ses nombreux et puissants ennemis, parviendra-t-il à sauver sa tête, celles de ses amis et de sa famille ?

Juge Bao, Chongrui Nie, Marty, Feï, 8/10, aventure, histoire, Chine, justice, 12/2014.

 

« Le fils du Ciel n’a pas à écouter les affabulations d’un magistrat qui l’a par deux fois offensé ! »

 

Mon avis : Le Juge Bao s’est fait un peu attendre. J’ai enfin entre les mains le tome 6 de la saga du célèbre juge chinois. Il s’avère qu’en fin de compte ce sera le sixième et dernier tome de la série alors qu’au départ on avait parlé de neuf tomes. Entretemps, Les contingences matérielles et de personnes semblent avoir un peu réduit la mise. Mais le plus important n’est-il pas de connaître le dénouement final plutôt que d’allonger la sauce indéfiniment sans rien apporter de plus à l’intrigue de la série?

Le Juge Bao rentre de sa longue et délicate mission de lutte contre la corruption. Mais il n’a pas que des amis dans l’entourage direct de l’empereur d’autant plus que Bao va faire une révélation capitale concernant les origines de l’Empereur lui-même. C’est le grand déballage. Si le juge Bao ne convainc pas l’empereur dans ses explications, lui et sa famille vont mourir. C’est la règle…

Juge Bao, Chongrui Nie, Marty, Feï, 8/10, aventure, histoire, Chine, justice, 12/2014.

Le scénario de Patrick Marty est passionnant. Même si le juge Bao est quelqu’un de puissant, de respecté et qui inspire la crainte, c’est avant tout quelqu’un de juste et d’honnête. C’est ce qui fait sa réputation extraordinaire partout dans l’empire chinois. Il n’en reste pas moins un sujet de l’Empereur. L’Empereur a droit de vie ou de mort sur lui également. C’est cette dualité qui est mise en exergue et qui est le moteur du récit. Le juge Bao arrivera-t-il à ses fins ? Arrivera-t-il à convaincre le chef suprême de la Chine qu’il doit faire le ménage dans son entourage complètement corrompu ? Il le fait au péril de sa vie.

Le dessin de Chongrui Nie est toujours aussi remarquable. La précision des traits est époustouflante. Il donne à chaque case un éclairage particulier de la scène, de l’action. Les décors sont à la hauteur du défi graphique. On peut juste parfois remarquer dans certaines cases des personnages un peu figés, raides mais n’est-ce pas dû à une tradition graphique, à un certain décorum propre à la société chinoise ?

Ce sixième tome est réellement le point d’orgue d’une magnifique série. Ce duo d’auteurs franco-chinois a réussi à mener l’expérience au terme et à travailler en bonne intelligence pour se bonifier. Il semblerait que Patrick Marty désire approfondir le personnage du Juge Bao mais cela pourrait se faire avec un autre dessinateur. Attendons la suite des événements…

 

a08-3e78906.gifDessin

 

a08-3e78906.gifScénario

 

a08-3e78906.gifMoyenne

 

 

Lien vers la fiche technique de l’album chez l’éditeur Feï: ICI.

 

 

Capitol.

Juge Bao, Chongrui Nie, Marty, Feï, 8/10, aventure, histoire, Chine, justice, 12/2014.

 

05/03/2015

LES BASSES-TERRES - Tome 1: Le traître.

Les Basses-Terres, Roozen, Van Den Broeck, Kramiek, 7/10, Polar, Thriller, 03/2015.Les Basses-Terres, Roozen, Van Den Broeck, Kramiek, 7/10, Polar, Thriller, 03/2015.Dessin : Daniel Van Den Broek - Scénario: Herman Roozen

Editions Kramiek

Sortie : 04/03/2015

48 pages - cartonné

Polar, Thriller.

 

 

 

Résumé (de l’éditeur): Les faits : la baronne Theresa de la Tombe-Borchave de Wavelle se prépare à sa réunion de famille annuelle. Elle ne se doute pas que le fils de la femme de chambre, Arnaud Bouleau, un étudiant en histoire, va involontairement déclencher une suite d’événements qui menacent de révéler un secret de famille jalousement gardé. Quelle est la vérité sur son défunt mari, le vieux chevalier Guillaume ? Etait-il un traître pendant la guerre ?

 

« J’espère que le service survivra à cette réunion familiale. »

 

Mon avis : Kramiek prend sa vitesse de croisière et nous propose une nouvelle série qui se déroule sur le domaine des Basses-Terres. Le premier tome est un one-shot, une histoire complète en un seul tome. C’est une intrigue policière sur fond de trahison pendant la seconde guerre mondiale.

Les auteurs sont hollandais. Daniel Van Den Broek est originaire de Den Helder dans le nord des Pays-Bas (près de l’île de Texel). C’est un dessinateur et illustrateur autodidacte qui a déjà à son actif de nombreuses séries et publications en Hollande et en Flandres. Herman Roozen est dessinateur et scénariste. Il débute par des dessins et des strips dans des publications professionnelles. Il a également plusieurs séries publiées en tant que dessinateur. Il est aussi un scénariste prolifique avec de nombreuses collaboration dont Dirkjan/ Jean-Norbert avec Mark Retera et les studios Disney aux Pays-Bas.

Les Basses-Terres, Roozen, Van Den Broeck, Kramiek, 7/10, Polar, Thriller, 03/2015.

La série « Les Basses-Terres » a débuté aux Pays-Bas en 2010 sous le titre « Uuterwaerdt ». Pour la petite histoire, le personnage principal, Arnaud Bouleau, s’appelle dans la version néerlandaise Herald Brekhout !  Voilà maintenant qu’elle aborde le marché francophone grâce à Kramiek, un éditeur qui fait partie du Groupe Paquet, et quelques adaptations à la langue française. Actuellement, la série en néerlandais comporte deux albums.

Alors, qu’est-ce que cela donne à la lecture ? La couverture a été refaite pour la version française et elle est beaucoup plus expressive, plus énigmatique. Le dessin de Van Den Broek est dans un classicisme linéaire. On n’est pas là spécialement pour faire beau. Efficacité dans le trait (mais peu de recherches graphiques) et dans la composition des planches. Les cases sont plutôt petites mais multiples. Les personnages sont à la limite de la caricature et on sent un graphisme inspiré des studios flamands. Les couleurs sont sombres et restent dans cette palette Les auteurs font appels à des retours en arrière successifs car le récit fait référence à la période de la seconde guerre mondiale.

Les Basses-Terres, Roozen, Van Den Broeck, Kramiek, 7/10, Polar, Thriller, 03/2015.

Le scénario est basé sur une histoire de famille. Le Chevalier Guillaume qui a été tué pendant la guerre. Etait-il un traître ? Est-ce lui qui a appelé les allemands pour dénoncer la présence de pilotes anglais à Basses-Terres? Un professeur d’Histoire dont le père a été mêlé à l’affaire également, fait pression sur un de ses élèves pour qu’il découvre la vérité sur le domaine des Basse-Terres. Que va nous réserver la fin de l’histoire ? Rebondissements en cascades jusqu’à la dernière planche…

Il s’agit donc d’un polar, d’un thriller, complètement dépourvu du moindre humour. Kramiek ne se résume donc pas uniquement aux albums de gags. Mais, l’intrigue est bien menée et dans son genre cet album répondra à l’attente d’un large public. Un travail donc sérieux et professionnel. Mais, un grain de folie dans le graphisme et la composition des planches aurait été un petit « plus » bienvenu.

 

 

a07-3e78901.gifDessin

 

a07-3e78901.gifScénario

 

a07-3e78901.gifMoyenne

 

 

Lien vers la page Facebook de « Kramiek »: ICI.

 

Capitol.

 

Les Basses-Terres, Roozen, Van Den Broeck, Kramiek, 7/10, Polar, Thriller, 03/2015.