25/12/2009

LA LICORNE T3:Les eaux noires de Venise

Couv_9662296622_plaDessin : Anthony Jean  

Scénario: Mathieu Gabella

Collection : Machination

Edition Delcourt

Résumé (de l'éditeur)  À Milan, Ambroise Paré et ses alliés ont découvert le laboratoire d'où tout est parti. Surtout, ils savent comment cet incroyable chantier a été mis en œuvre, qui est à l'origine de la mutation du corps humain et comment il a procédé. Mais les découvertes s'arrêtent là ! L'Ennemi engage une lutte sans merci, emportant Ambroise. Désemparé, le groupe doit néanmoins poursuivre sa quête... à Venise.

Mon avis : Encore une BD qui est dans le top des meilleures ventes et couverte d'éloges...J'y plonge à partir du tome 3 en ayant bien lu le résumé des tomes précédents en début de l'ouvrage. Mazette ! Quelle histoire !...Cela parle d'Ambroise Paré et de la découverte des microbes, des animaux inconnus des hommes à cette époque, minuscules, et qui vont s'attaquer à l'espèce humaine, téléguidée par l'Eglise( il ne manquait plus que cela...)...L'antidote est la corne de la licorne ...Ah mais bien sur !...Le décor est planté...Je vous passe tous les détails...Ma première réaction est la suivante : « Que viennent faire Ambroise Paré et André Vésale dans cette galère historico-fantastique? » « Et la pauvre Eglise, à quelle sauce va-t-elle encore être accommodée ? » Je ne cache pas que le fantastique n'est pas spécialement ma tasse de thé et je dois bien reconnaître que j'ai eu du mal par instant avec le graphisme des monstres qui peuplent l'univers de cette histoire. Au niveau du dessin en général, c'est de la haute volée, très bien mis en page, beaucoup de recherches graphiques et des idées mais je reste sur ma réserve lorsqu'arrivent les méchantes « bêbêtes ». Ma lecture reste malaisée. Le Scénario est original, novateur quand on lit ses grandes lignes mais cela reste un exercice de style dans le genre « fantastique » avec ses poncifs, ses codes, dès que l'on rentre dans les développements, l'action, les bagarres en tous genres et j'en passe et des meilleures. J'ai apprécié la lecture très créatrice et un peu détonante par rapport aux standards du genre, mais pour moi cela reste un style de lecture qui n'emporte pas mes dernières réticences. Elle passe et repasse par les mêmes chemins déjà battus et rabattus...Les spécialistes du genre crieront, n'en doutons pas, au génie, les autres apprécieront peut-être...Moi, j'ai apprécié la lecture mais sans plus. A noter qu'un magnifique cahier graphique de 8 pages, réservé à la première édition, remet la réalisation de l'ouvrage en perspective : très intéressant...

 7/10

Capitol.

On en parle sur votre forum: ICI

21/12/2009

GOLDEN CITY- T8: Les naufragés des abysses

Couv_9825998259_plaDessin : Nicolas Malfin  

Scénario: Daniel Pecqueur

Collection Série B

Edition Delcourt

Résumé (de l'éditeur)  LA SÉRIE : Golden City est une ville majestueuse bâtie sur l'océan, à l'abri de la surpopulation et de la violence qui règnent sur le continent. Seuls les plus fortunés y ont accès et, à ce titre, Harrison Banks figure parmi les privilégiés. Mais, lors d'un survol des terres, l'avion transportant son épouse s'écrase mystérieusement. Commence alors pour Banks une périlleuse enquête en territoire inconnu, une véritable descente aux enfers.

RÉSUMÉ DE L'ÉPISODE : Après plusieurs jours de recherches, les équipes de secours ont retrouvé la ville engloutie. Elle gît par trois mille mètres de fond, en partie détruite, couchée sur le flanc au bord d'une faille sous-marine dans laquelle elle risque à tout moment de basculer. Les sauveteurs tentent l'impossible pour pénétrer à l'intérieur de la gigantesque épave dans l'espoir de retrouver d'éventuels survivants...

 

Mon avis : N'ayant pas suivi tous les épisodes de cette saga, je prends un peu l'histoire en marche...Pas trop de problèmes heureusement car un résumé en dernière page de couverture remet les choses en place...Les personnages principaux y sont également présentés.

Concernant le scénario de Pecqueur, il vient de prendre une nouvelle orientation capitale avec le naufrage de Golden City, la cité marine. Bien évidemment, cela ouvre des perspectives énormes pour les prochains tomes. Il faut féliciter l'auteur pour avoir cette audace scénaristique. Suit une histoire passionnante qui raconte par le détail la genèse du naufrage et le comportement des protagonistes de cette tragédie. Nous saurons dans les prochains tomes ce que deviendra Golden City...

Le dessin de Malfin est toujours aussi bien léché et agréable. Rien à redire à ce niveau, c'est du grand art. C'est très coloré également mais j'aime moins. (Les goûts et les couleurs...). Plongez-vous sans réticence dans Golden City, un blockbuster de qualité...

7,5/10

Capitol.

On en parle sur votre forum: ICI

Écrit par capitolbelgium dans Du haut du CAPITOL. | Commentaires (0) | Tags : delcourt, capitol, pecqueur, malfin, golden city |  Facebook | |

16/12/2009

LADY S - T6 : Salade portugaise

ladyS6-couv_96159ladyS6-planc_96159Dessin : Aymond  

Scénario: Van Hamme

Collection Repérages

Edition Dupuis

Résumé (de l'éditeur) : Lady S., alias Shania, mène la vie sans histoire d'une interprète estonienne au Parlement de Strasbourg. Un imprévu l'oblige à partir à Lisbonne, sur ordre de la CIA. Une surprise de taille l'y attend. Mais ce qu'elle ne sait pas, c'est qu'en quittant Strasbourg, elle a emporté un CD-Rom aux données explosives, qui met à ses trousses de dangereux terroristes islamistes.De retour en Europe, Lady S. va devoir déjouer les plans de terroristes issus de la mouvance Al Quaïda... et affronter de nouveau son passé, d'une manière pour le moins inattendue.

 

Mon avis : Jean Van Hamme est sur le devant de la scène en cette fin d'année 2009 et de quelle façon ! Mais son opus le moins attendu sera peut-être le plus abouti. Autant le dire directement, ce sixième tome de Lady S est pour moi le mieux construit de la série et le plus passionnant à lire. Tous les ingrédients d'une série d'espionnage et d'action sont réunis d'une façon extraordinaire par Van Hamme. Bien évidemment, le hasard fait bien les choses dans ce scénario mais la façon dont Maître Jean parvient à lier la sauce et à retomber sur ses pattes tout en faisant avancer l'intrigue de la série...C'est du tout grand Art. Aymond quand à lui s'améliore de tome en tome au niveau graphique. Les décors sont soignés, l'action est bien rendue. C'est une lecture délassante, sans prise de tête et une histoire bien ficelée...Ce serait dommage de passer à côté d'un tel ouvrage...Nazdrovié Shania !

7,5/10

Capitol.

On en parle sur votre forum: ICI

Écrit par capitolbelgium dans Du haut du CAPITOL. | Commentaires (0) | Tags : capitol, dupuis, lady s, aymond, jean van hamme |  Facebook | |

15/12/2009

LE PAPE TERRIBLE - T1: De la Rovere

94068_c94068_plaDessin : Theo 

Scénario: Jodorowsky

Collection : Histoire & histoires

Editions Delcourt

 

 

Résumé (de l’éditeur) Le 18 août 1503, victime d'un mal mystérieux, le Saint-Père Alexandre VI passe de vie à trépas. Aux premières lueurs de l'aube, la course au trône papal s'engage. Pour gagner le Saint- Siège, le népotisme, le stupre et le poison seront monnaie courante. En outre, le cardinal Della Rovere, ennemi juré du clan Borgia, entend bien accéder à la fonction suprême, quitte à vendre son âme au diable...

Mon avis : Revoici Jodorowsky et son amour pour l’histoire de l’Italie au moyen-âge et plus particulièrement la période des Borgia, famille haute en couleurs ! Jodorowsky nous raconte déjà l’histoire des Borgia avec son copain Manara. Maintenant, il nous fait découvrir la papauté de l’époque, qui n’est pas triste non plus…Le clergé n’a rien à envier aux Borgia, d’autant plus qu’il ne s’agit plus d’appliquer les enseignements de Jésus-Christ…Cela nous donne un album très cru mais qui décrit par le détail la guerre sans pitié pour l’accession au pouvoir, à la nomination de Pape, mais aussi les mœurs de l’époque…Jodorowsky est fasciné par cette époque et nous la raconte très bien. Le dessin de Theo est excellent et le découpage est classique mais efficace. Si vous avez aimé la série « Borgia », vous aimerez également cette nouvelle série. Pour ma part, j’ai beaucoup apprécié cette fresque historique que j’ai trouvé passionnante.

 

7,5/10

 

Capitol.

On en parle sur votre forum:ICI