28/04/2009

LE DIABLE DES SEPT MERS-Seconde partie

DiableDesSeptMersLe2_diableDesSeptMersLeDessin : Hermann - Scénario : Yves H.
Editions Dupuis. Air Libre

Résumé (de l’éditeur) : Une plantation en feu, une fille de bonne famille fugueuse, un jeune aventurier qui rêve de trésor, un capitaine pirate à la barbe noire, un équipage de sales trognes assoiffées de rhum et de sang, des plages de sable fin, des cocotiers nourriciers, des requins affamés, tels étaient les ingrédients de la cuisine du diable concoctée par Hermann et Yves H. pour la première partie du "Diable des 7 mers".
Pour le second volet de ce diptyque, le père et le fils ajoutent au gâteau infernal des vaisseaux anglais et leurs lots d'Habits Rouges, des sauvages et cruels Caribes, une véritable île au trésor et, surtout, un coffre plein à craquer de pièces d'or...
Entre "L'île au Trésor" et "Le Vampire des Caraïbes", "Le Diable des Sept mers" s'impose comme la quintessence du récit de pirates. Complices hors pair, les Huppen père et fils - Hermann et Yves - partent ici à l'abordage de l'un des plus grands mythes de l'aventure.

Mon avis : Encore une fois, ce diptyque se doit d’être lu dans la continuité et dans la foulée sous peine de lâcher rapidement le fil de l’histoire. C’est un peu compliqué et un peu confus comme histoire et je ne suis pas sûr d’avoir tout compris…Si en plus, le fantastique vient mettre son grain de sel, vous comprendrez qu’il y a lieu de s’accrocher par moment. Cela, c’est pour le scénario…Pour ce qui est du dessin, c’est toujours un pur régal. Hermann est vraiment un maître incontesté de la BD et c’est ce volet du travail qui sauve l’ensemble. Le dessin est très bien documenté également tant au niveau des détails de la marine à voile que des costumes et de l’Histoire avec un grand H. Ce n’est pas la meilleure production d’Hermann mais cela reste un bel ouvrage. Il faut faire abstraction du scénario pas toujours bien abouti et faire fi des invraisemblances pour gouter une belle aventure graphique.

surprises.smileysmiley.com.7


Capitol.

diableDesSeptMers

26/04/2009

LE LEGATAIRE- T4 / Le Cardinal

legataire04_8445184451_plaDessin :  Joseph Béhé et Camille Meyer- Scénario : Frank Giroud
Editions Glenat. Collection Grafica.

Résumé (de l’éditeur) : La suite du Décalogue. Et la poursuite des étonnantes révélations orchestrées par Frank Giroud.
Toujours retenu par des agents du Vatican, L’ex islamiste Merwan Khadder reçoit une visite étonnante : celle d'Aline, son ancienne compagne, qui cherche à savoir si Merwan est, oui ou non, l'assassin du Halid Riza, l’écrivain turc qui a fait douter le jeune homme en lui révélant les secrets d'un certain “Nahik”. Dissimulé dans une alcôve vaticane, un autre homme pour lequel le Décalogue n'a aucun secret, et en qui certains voient même le futur pape, écoute la conversation. En espérant que Khadder va pouvoir servir le grand oeuvre de paix qu'il a patiemment ourlé pour réconcilier Chrétiens et Musulmans. Et le temps presse ! Car ailleurs, à Bethléem, certains islamistes ne préparent rien de moins qu'un attentat contre le Pape. Un attentat qui devrait mettre le feu aux poudres des puissantes divergences entre les deux monothéismes...

Mon avis :
Le légataire est une série parallèle du Décalogue. Il est donc préférable d’avoir lu le Décalogue (10  volumes !) pour en comprendre toutes les subtilités car les auteurs y font souvent référence. L’histoire du légataire est contemporaine et le traitement de l’histoire est assez conventionnel. Le dessin est toujours égal à lui-même .Le scénario de Giroud ronronne sans problème. L’action n’avance pas des masses pendant ce tome 4. Nous sommes plutôt dans une phase psychologique de l’histoire qui met aux prises Merwan Khadder et le Cardinal. C’est de la politique fiction sur fond de relation Chrétienté-Islam qui se laisse lire mais hélas on n’atteint pas les sommets…Le 5e tome devrait en terminer avec ce cycle…encore un peu de patience…

6,5/10

Capitol.

LEGATAIRE (LE)

23/04/2009

LES DEMONS D’ALEXIA –T5 : Le sang de l’Ange

DemonsDalexiaLes5_AlbdemonsDalexiaLes5_16012009_205123Dessin : Ers- Scénario : Dugomier – Couleurs : Scarlett Smulkowski
Editions Dupuis.

Résumé (de l’éditeur) : Le C.R.P.S., centre de recherche des phénomènes surnaturels, a pour mission de lutter contre les événements paranormaux et de veiller à l'équilibre de notre planète. Les membres du centre décident de faire appel à une jeune exorciste, Alexia, mais celle-ci est également sorcière de par son ancêtre Sarah Perkins, sorcière de Salem.
Alexia devra choisir entre ses deux ascendants, mais elle s'y refuse si bien que les forces noires s'emparent du monde réel, entraînant une série de morts.
Sarah Perkins utilise Alexia pour tuer le personnel du C.R.P.S. et y réussit. Les seuls survivants de cette tuerie décident alors d'engager Alexia comme directrice du centre afin de conjuguer les deux aspects de la magie et de contenter toutes les forces. Mais même avec Alexia à la tête du C.R.P.S., les meurtres continuent si bien qu'un inspecteur dépêché par les "grands" de ce monde, lance un ultimatum à Alexia: il faut qu'elle parvienne à mettre un terme à toute manifestation occulte sur terre, sinon toute magie sera anéantie.
Mais une menace plus grave pèse sur Gabriel, l'ange déchu, ami et protecteur d'Alexia. Saura-t-elle empêcher la chute de l'Ange ?

Mon avis : J’avais lu pas mal d’avis à propos de cette série. En général, plutôt des avis très positifs. Devant la surproduction éditoriale actuelle, il n’est pas toujours possible de tout lire et, ça et là,  on passe à côté de séries qui valent franchement le détour…Les démons d’Alexia fait partie de cette catégorie. J’ai acheté ce tome 5 lors de sa sortie. Bien vite, je me suis rendu compte qu’il était préférable de commencer la série au tome 1, par le début. Ce que j’ai fait… Ce tome 5 est le début du second cycle. Il peut éventuellement être lu indépendamment car il y a un résumé des tomes précédents en début de livre mais franchement ce serait se priver d’une entrée en matière détaillée et passionnante…Le dessin est excellent. Il reste dans le style spirou, les traits arrondis, mais convient bien à l’esprit de la série. Je sais que cela peut déstabiliser certains, on aurait pu attendre un style plus réaliste…Mais, c’est aussi ce qui fait la particularité et le charme de la série. Je ne pense pas qu’il s’agit d’une série pour enfants, loin de là, mais plutôt pour des grands enfants! J’ai apprécié également les couleurs, très vivantes et très appropriées en fonction de l’action… Le dilemme magie blanche, magie noire qui est la trame de la série se base sur des faits et des personnages réels au départ (le C.R.P.S. : Centre de Recherche des Phénomènes Surnaturels).Le scénariste en a profité pour habilement développer le tout en une fiction déjantée... Le tome 4 de la série comprend en fin d’album un dossier appelé « les dessous du C.R.P.S. » qui explique avec plus de détails la trame historique qui a inspiré le scénariste L’histoire, pleine de rebondissement, nous vaudra encore de nombreux tomes…A noter qu’il existe sur la toile des sites très intéressants sur la série qui valent le détour. Le premier, officiel : ICI
Le second est un blog non officiel d’un fan et qui est très bien fait : ICI. On retrouve sur ces sites le fameux dossier du tome 4.
Je suis tombé sous le charme de cette série et j’attends avec impatience le tome 6 dont la prépublication est prévue en juillet dans le journal Spirou. A lire de toute urgence…


8,5/10

On en parle sur le forum ICI.


Capitol.

demonsDalexiaLes_

20/04/2009

DAMOCLES -T2 : La rançon impossible

damocles02_84723Albdamocles2_07032009_111142Dessin : Henriet- Scénario : Callède
Editions Dupuis- Collection Repérages

Résumé (de l’éditeur) : Pour assurer la sécurité de Saïd El-Ahmad, l'agence Damoclès a transféré son protégé aux Bahamas. Pour le jeune milliardaire, il s'agit plus de bronzer idiot et de draguer tout ce qui porte dentelle que d'échapper à la menace révolutionnaire de l'armée de Sherwood ! Jusqu'au jour où l'une de ses conquêtes d'un soir, cachant sous ses dessous coquins la panoplie de la parfaite terroriste, décide de lancer l'offensive !...Dans La rançon impossible, suite et fin du premier diptyque de la jeune série "Damoclès", Callède et Henriet tendent à leurs gardes du corps un guet-apens aussi glamour que détonant. S'ils les emmènent aux Bahamas, dans un hôtel six étoiles donnant sur une plage de sable chaud, ce n'est pas pour les laisser se remettre du premier tome ! Que du contraire ! Là-bas, au loin, n'entendez-vous pas tourner les pales d'un hélicoptère ? Et retentir quelques menus coups de feu ?...

 Mon avis :

J’ai beaucoup de sympathie pour Alain Henriet, pour son dessin et sa façon de travailler. C’est un auteur qui mérite d’avoir une grande série 100% personnelle à son tableau de chasse. Mais franchement, je me demande si avec un tel sujet, l’histoire d’une firme de garde du corps, la série ne va pas rapidement s’essouffler. Je pense que cela ne va pas être évident de se renouveler sans lasser rapidement. Il faut reconnaître que c’est bien foutu. Il y a de l’action, le graphisme et la disposition de certaines  planches sont recherchés…C’est plein de bonne volonté y compris du côté du scénario. C’est propre et gentil… mais ce n’est pas suffisant…Je n’ai pas accroché. Cette série ne me laissera pas un souvenir impérissable, loin delà…Je sais que c’est désolant mais franchement je ne pense pas que j’achèterai le tome 3. Pour les lecteurs qui aiment les BDs d’action…

6/10

Capitol.

damocles2