14/10/2014

JEREMIAH - Tome 33: Un gros chien avec une blonde.

Jeremiah, un gros chien avec une blonde, Hermann, Dupuis, 09/2014.Jeremiah, un gros chien avec une blonde, Hermann, Dupuis, 09/2014.Dessin & scénario : Hermann

Editions Dupuis

Sortie : 26/09/2014

48 pages –cartonné

Prix conseillé : 12,00 €

ISBN : 9782800160757

Polar, thriller, anticipation.

Résumé (de l’éditeur) : Sûr, Kurdy n'est pas du genre gracieux, avec son casque toujours vissé sur la tête. Mais il est solide, teigneux, armé. Et inséparable de Jeremiah, un type efficace qu'il vaut vraiment mieux avoir de son côté ! Du coup, la bande de bras cassés qui a enlevé Kurdy doit avoir une sacrée bonne raison de le faire. Des diamants, par exemple... À moins que cette femme étrange qui tente de séduire Jeremiah n'ait une idée plus raffinée derrière la tête...

Jeremiah, un gros chien avec une blonde, Hermann, Dupuis, 09/2014.

« Qu’est-ce que je fais encore ici ? Attendre un Kurdy probablement mort. Kidnappé ?...Ha !? Pour en tirer des cacahuètes ?»

 

Mon avis : 33 ! Dites 33 ! Docteur, est-ce que la série Jérémiah se porte bien ? Comme dans toute série, il y a des tomes excellents et d’autres moins bons. C’est humain. On ne peut être toujours au top … Mais je vous rassure, ce tome 33 est plutôt dans le haut de l’échelle, de très bonne facture. Hermann développe régulièrement ces derniers temps des univers sombres, embrumés, avec des personnages particuliers, aussi perturbés que les univers décrits. C’est encore une fois le cas dans cette histoire qui démarre avec le kidnapping de Kurdy.  Jérémiah part à sa recherche car il a trouvé des indices qui ne collent pas avec le comportement de son ami. Viennent se greffer à l’histoire les appétits sexuels d’une riche bourgeoise blonde qui se balade avec un gros chien (d’où le titre). Elle est en couple, son conjoint est parti en voyage d’affaires. Elle se cherche des aventures sexuelles et a jeté son dévolu sur Jérémiah. Elle met sur le coup son bodygard et homme de confiance, un certain Karl qui va faire une proposition indécente à Jérémiah. Notre héros refuse mais est surveillé en permanence par Karl qui attend le moment propice pour l’amener dans le lit de sa patronne. Jérémiah va profiter de la présence de Karl pour retrouver la piste de Kurdy…

Jeremiah, un gros chien avec une blonde, Hermann, Dupuis, 09/2014.

Les deux éléments de base du scénario (kidnapping et proposition sexuelle), improbables au départ, vont se mêler et donner une histoire qui tient la route. Mais en fin de compte, il s’agit surtout pour Hermann d'un alibi pour dessiner des ambiances très bien décrites et pour s’amuser mais aussi amuser le lecteur. Hermann ne veut pas donner de leçon. Pas de grands desseins, pas de messages à faire passer, juste du divertissement. La dernière scène de l’album est d’ailleurs un clin d’œil que je vous laisse découvrir. Jérémiah assume ses engagements…

Jeremiah, un gros chien avec une blonde, Hermann, Dupuis, 09/2014.

La scène de la tentative de libération de Kurdy qui se déroule dans un épais brouillard, dans un environnement de lagune, de pontons et de baraques de pêcheur pourris, est un bel exemple de la virtuosité graphique de Hermann, une scène d’anthologie, digne des meilleurs films d’action. A la lecture de cette scène, on comprend qu’Hermann est bien au sommet de son talent. J’ai bien aimé également les caractères bien typés des personnages. Les kidnappeurs sont une bande de bras cassés au quotient intellectuel proche du zéro. C’est tellement caricatural que cela en devient savoureux.

Jeremiah, un gros chien avec une blonde, Hermann, Dupuis, 09/2014.

Vous pouvez vous ruer les yeux fermés sur ce très bon album de divertissement. Le Vatican aura peut-être quelque chose à redire sur les mœurs des personnages mais n’oublions pas qu’il s’agit d’une série d’anticipation…

 

Dessin :              8,0/10

Scénario :           7,0/10

Moyenne :           7,5/10

 

Lien vers le site internet de Dupuis : ICI.

Lien vers le site internet d’Hermann : ICI.

 

Capitol

Jeremiah, un gros chien avec une blonde, Hermann, Dupuis, 09/2014.

13/10/2014

Mc QUEEN - Tome 1/2: Trois petits singes.

Mc Queen, Van der Zuiden, Paquet, 09/2014Mc Queen, Van der Zuiden, Paquet, 09/2014Dessin & scénario : Emilio Van der Zuiden

Editions Paquet

Sortie : 24/09/2014

48 pages –cartonné

Prix conseillé : 13,50 €

ISBN : 9782888906575

Polar, Thriller, Années ’60.

Résumé (de l’éditeur) : Lors d’une séance de psychanalyse, le détective privé McQueen (qui souffre de troubles psychologiques suite à un grave accident), revient sur sa dernière enquête...Un antiquaire nommé De Crécy, colonel à la retraite, l’a chargé de retrouver sa nièce, Millie. Elle se serait enfuie avec François Bonnard (le secrétaire du colonel) en emportant une précieuse statuette. Obsédé par une autre affaire, le détective charge son associé, Pepe Fregasol, de ce cas. Le soir même, la police lui annonce que Fregasol et Bonnard ont été assassinés dans une chambre d’hôtel de Chinatown.

 

Mc Queen, Van der Zuiden, Paquet, 09/2014

« Vous savez, chaque affaire est un condensé de misère et de bassesse humaine.»

 

Mc Queen, Van der Zuiden, Paquet, 09/2014Mon avis : Emilio Van der Zuiden nous revient avec un nouveau diptyque intitulé « Mc Queen ». L’auteur est un des piliers de la collection Calandre chez Paquet. Il nous a déjà valu un très bel album intitulé « les filles de l’oncle Bob » ou une collaboration réussie au dessin de la série phare « les enquêtes auto de Margot ». Emilio Van der Zuiden change de registre et se lance dans le polar noir. Le projet est ambitieux et l’album est du plus bel effet. Il s’agit d’un bel objet, bien imprimé, bien réalisé.

 

Dès l’ouverture de ce premier tome, ce qui frappe le lecteur est la couleur des pages. Les pages, les marges, sont noires. Certains auteurs font appel à ce type de procédé de mise en page pour marquer une rupture dans l’histoire, par exemple, le passage du jour à la nuit ou d’une période du récit à une autre. Ici, toutes les pages sont noires tout au long des 48 pages. Il y a aussi une recherche et une charte graphique spécifique qui a été pensée et mise en place. Les couleurs de Fabien Alquier sont faites de couleurs qui tranchent avec le cadre noir des planches…Les couleurs alternent entre les tonalités sombres et les tonalités plus claires, plus soutenues. Le résultat de la colorisation donne un ton spécifique qui ne me laisse pas de marbre. Je trouve que c’est bien réalisé. Par contre, à la lecture, le lecteur lambda que je suis se rend compte que  les dialogues, les pensées de Mc Queen, sont exclusivement dans des bulles en négatif: aplats noirs, lettres blanches. Les autres personnages ont droit à des bulles blanches donc classiques. Je dois bien avouer que je n’ai pas été séduit par ce procédé novateur peut-être mais dont je ne vois pas la plus-value apportée.

Mc Queen, Van der Zuiden, Paquet, 09/2014

Le dessin de Van der Zuiden est complètement maîtrisé. On le savait déjà ! Que ce soit les véhicules (merci Calandre !), les personnages, les décors, c’est de la très grande classe. Les pinups sont à tomber par terre ! Et l’ami Emilio s’est donné la capacité dans le scénario d’en dessiner à profusion. On n’est jamais mieux servi que par soi-même…Femmes fatales, strip teaseuses, « burlesque girl»,…A noter que la construction des planches est diversifiée, novatrice, s’adapte par moment au décor. Il y a encore une fois une vraie recherche au niveau graphique.

Mc Queen, Van der Zuiden, Paquet, 09/2014

Reste le scénario en lui-même. Il est divisé en 5 chapitres. Dans le premier chapitre, nous retrouvons Mc Queen chez sa psychanalyste, une dame au physique très avantageux (il n’y a pas beaucoup de filles moches dans cette histoire…), qui lui pose des questions sur sa dernière enquête. Le procédé est habile mais bonjour le secret professionnel ! Au départ, le scénario est très bavard, un peu trop à mon goût. Mais à partir du chapitre 2, le héros est plus en mouvement, dans le mode action. Le dessin reprend le dessus, les bulles se réduisent, le récit est plus fluide. Le dessin comporte aussi des clins d’œil de l’auteur pour les initiés. Vous trouverez ainsi un policier un peu véreux qui ressemble étrangement à Romain Hugault,…

Mc Queen, Van der Zuiden, Paquet, 09/2014

Cet album est une réussite certaine sur le plan graphique, en ligne directe avec le polar noir des années ’60. Au niveau du scénario, je dois bien reconnaître que j’ai dû par moment m’accrocher, surtout au départ. Mais une fois que le lecteur a mordu à l’hameçon, il est bien ferré ! Le second tome devrait me conforter dans mon avis favorable et plus particulièrement au niveau de l’histoire. De belle promesses que ce tome 1, vivement la suite !

 

Dessin :              8,5/10

Scénario :           7,5/10

Moyenne :           8,0/10

 

Lien vers le site internet de Paquet : ICI.

Lien vers le blog d'Emilio Van der Zuiden: ICI.

Lien vers le site des pinups d'Emilio Van der Zuiden: ICI.

Lien vers la page Facebook d'Emilio Van der Zuiden: ICI.

 

Capitol

 

Mc Queen, Van der Zuiden, Paquet, 09/2014

 

12/10/2014

Les Chroniques Courtes (61) GAME OVER –Tome 12 : Barbecue royal - CATH ET SON CHAT Tome 4 - La petite sirène - La petite poule rousse

GAME OVER –Tome 12 : Barbecue royal



game over,midam,adam,mad fabrik,082014,7510,humour,cath et son chat,bamboo,cazenove,richez,ramon,sushi,la petite poule rousse,mariolle,la petite sirene,bremaud,turconi,pouss de bamboo,092014,0810,andersen,conte,jeunesse,bambingame over,midam,adam,mad fabrik,082014,7510,humour,cath et son chat,bamboo,cazenove,richez,ramon,sushi,la petite poule rousse,mariolle,la petite sirene,bremaud,turconi,pouss de bamboo,092014,0810,andersen,conte,jeunesse,bambinDessin : Midam et Adam - Scénario: Midam & co
Éditeur : Mad fabrik
Sortie : 27/08/2014
48 pages-couleurs.
Prix conseillé : 10,95 €
ISBN : 9782723499767



Humour.

 

Mon avis :  Vu sur le site de l’éditeur : «Malchanceux depuis la nuit des temps, le Petit Barbare, double virtuel de Kid Paddle, a déjà fini brûlé, transpercé de toutes parts, découpé en tranches, dévoré, désintégré, écrabouillé, noyé… Il faut dire qu’entre les successions de pièges vicieux, cette princesse gourde à souhait qu’il faut sauver et ces blorks plus bêtes que méchants, le Petit Barbare a fort à faire s’il veut se sortir vivant des redoutables labyrinthes qui peuplent son monde virtuel. Voilà déjà onze albums que ses aventures imprévisibles se soldent systématiquement par un implacable « game over »... or il ne semble pas près de prendre sa retraite, et c’est tant mieux ! »

Ce tome 12 parait chez Glenat. C’est nouveau et c’est le reflet du marché de la bande dessinée qui change vite et est sujet à de multiples changements. Concernant le contenu en lui-même, rien de bien nouveau. C’est toujours du même tonneau et toujours aussi répétitif. Et pourtant, je ne m’en lasse pas. Mais, il faut savoir suivre au niveau des idées de scénario à tel point que le lecteur lambda peut devenir scénariste d’un gag, s’il est retenu par Midam, grâce à un site internet dédié.

 
Moyenne :  7,5/10

 
Capitol.

 

 

*************************

 

CATH ET SON CHAT Tome 4


Bamboo - août 2014
Scénario : Cazenove et Richez
Dessin : Ramon


game over,midam,adam,mad fabrik,082014,7510,humour,cath et son chat,bamboo,cazenove,richez,ramon,sushi,la petite poule rousse,mariolle,la petite sirene,bremaud,turconi,pouss de bamboo,092014,0810,andersen,conte,jeunesse,bambin

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Voici les nouvelles aventures du chat intrépide nommé Sushi ! Ses maîtres Cath et son papa ( mais où diable est la maman ? ) déménagent. Et voici l'occasion pour les auteurs inspirés de nous faire rire en nous décrivant des situations cocasses mais véridiques ( croyez en mon expérience avec les chats à la maison ).


Le dessin moderne de Ramon est très agréable à admirer, composé de traits fluides il semble facile mais l'artiste a du talent.


Un album pour jeunes et parents qui aiment les animaux.




Biographie:


Christophe Cazenove est scénariste et habite à Istres (13). Il est l'auteur de : Les Sisters, Mes Cop's, Les Gendarmes. Hervé Richez est scénariste, il habite à Mâcon (71). Il est l'auteur de : Les Fondus, Mafia Tuno, Les Dézingueurs. Yrgane Ramon est dessinatrice et habite à Lyon (69).




Ma note:  7/10 pour le dessin et 6/10 pour le scénario.

 

JR

 

 

*************************

 

 

« La petite sirène »  par Brémaud et Turconi



game over,midam,adam,mad fabrik,082014,7510,humour,cath et son chat,bamboo,cazenove,richez,ramon,sushi,la petite poule rousse,mariolle,la petite sirene,bremaud,turconi,pouss de bamboo,092014,0810,andersen,conte,jeunesse,bambinCollection :  Pouss’ de Bamboo
Édition : Bamboo
Parution : septembre 2014



Il était une fois une petite sirène amoureuse d’un beau prince qui risqua sa vie pour devenir humaine et tenter de le séduire.


Voilà une bien jolie adaptation du célèbre conte d’Andersen en BD sans texte à destination des tout-petits de 3 à 6 ans environ.

Un dessin délicat et finement coloré, très explicite rend le conte très lisible. Un petit atelier de dessin permet d’apprendre en quelques traits à dessiner les protagonistes de l’ouvrage.


Et pour compléter le tout, le conte dans sa version « texte » est inclus à la fin.

Une belle série pensée pour les bambins qui leur procurera beaucoup de plaisir ! (testé et approuvé par deux lectrices de 5 ans)

Mon avis : 8/10

Sasmira

 

*************************



 « La petite poule rousse »  par Julien Mariolle



game over,midam,adam,mad fabrik,082014,7510,humour,cath et son chat,bamboo,cazenove,richez,ramon,sushi,la petite poule rousse,mariolle,la petite sirene,bremaud,turconi,pouss de bamboo,092014,0810,andersen,conte,jeunesse,bambinCollection :  Pouss’ de Bamboo
Édition : Bamboo
Parution : septembre 2014



Il était une fois une petite poule rousse qui ne voulait pas servir de repas à deux renards affamés …

Un nouveau conte adapté aux tout-petits dans la collection Pouss’ de Bamboo (16 contes disponibles).


Un récit rempli d’humour, un dessin vif et comique sert la compréhension de cette BD sans phylactères. Comme toujours dans la collection, un mini-atelier dessin et la version texte du conte suivent la BD.Très agréable cadeau pour les bambins de 3 à 6 ans.

Mon avis : 8/10

Sasmira

 

09/10/2014

MODIGLIANI , Prince de la bohème.

Modigliani, Le Henanff, Seksik, Casterman, 10/2014Modigliani, Le Henanff, Seksik, Casterman, 10/2014Dessin : Fabrice le Hénanff - Scénario : Laurent Seksik

Editions Casterman

Sortie : 08/10/2014

72 pages –cartonné

Prix conseillé : 16,00 €

ISBN : 9782203071001

Biographie, peinture, Modigliani.

 

Résumé (de l’éditeur) : Paris, 1917. Dans le misérable logis sous les toits partagé avec sa jeune compagne Jeanne, et qui lui sert d’atelier, Amedeo Modigliani rongé par la tuberculose vitupère contre le monde entier. En dépit de ses efforts, personne ou presque n’a encore reconnu le génie de sa peinture, alors que ses comparses Picasso, Soutine ou Matisse flirtent déjà avec la consécration. Il faut dire que le personnage est difficile, pour ne pas dire impossible. Emporté, inconstant, volage, arrogant et de mauvaise foi, Modigliani rebute la plupart de ceux qu’il rencontre, pour ne rien dire des excès de drogue et de boisson qui le rendent infréquentable. Pour la famille de Jeanne, ce personnage superlatif est décidément insaisissable : trop incompréhensible, trop incontrôlable, trop habité. Et même son mécène et marchand Zlobowski, pourtant éperdu d’admiration pour son talent, doit subir sans broncher les sarcasmes et les colères dantesques de ce possédé pour qui peindre est un combat, une obsession douloureuse.

 

« Amadeo Modigliani rêve de changer le monde à coup de pinceaux. Mais le goût de l’opium et de l’absinthe, la passion pour les femmes, la folie de l’époque, sont autant d’obstacles qu’il devra surmonter.»

 

Modigliani, Le Henanff, Seksik, Casterman, 10/2014

 

Mon avis : Le scénariste Laurent Seksik avait déjà fait parler de lui pour un autre album de bande dessinée parue chez Casterman. Il s’agissait de l’album intitulé : «Les derniers jours de Stefan Zweig » avec au dessin Guillaume Sorel. Le récit racontait la dernière période de la vie du romancier Stefan Zweig, grand écrivain allemand et juif, célèbre et reconnu. Il est exilé en Amérique du Sud, désespéré de voir la marche en avant du régime nazi d’Hitler. Laurent Seksik s’associe cette fois avec Fabrice le Hénanff  (Ostfront, H.H. Holmes,…). Il nous raconte à nouveau la fin de la vie tragique d’un personnage célèbre, ou du moins qui le deviendra à titre posthume, à savoir Amadeo Modigliani.

Modigliani, Le Henanff, Seksik, Casterman, 10/2014

Il s’agit d’un portrait sans concession d’un homme entier, qui n’accepte pas de transiger et ne doute pas de son talent. Le seul problème, c’est qu’il vit dans une misère noire et ne parvient pas à vendre ses toiles ou si peu ! Il rabroue son agent, son compagne, les seules personnes qui croient en lui…Il est infréquentable ! Il ne verra pas son triomphe car il va décéder bien avant, sa santé n’étant pas très florissante.

Modigliani, Le Henanff, Seksik, Casterman, 10/2014

Le dessin de Le Hénanff est prodigieux. Il a un vrai style entre le dessin réaliste et la photo, entre la peinture et l’esquisse. La construction des planches donne libre cours à la créativité, la recherche graphique sans jamais mettre à mal le récit. La mise en couleur est subtile et rend bien les ambiances sombres de l’époque, l’année 1917 à Paris.

Le scénario part du principe de nous raconter les derniers mois de la vie de Modigliani. C’est une petite partie de sa vie mais c’est une période importante qui résume bien tous les tenants et aboutissants de sa vie, de son caractère et de son talent de peintre, de sa peinture. Le récit est sans concession à l’image du personnage principal. Plutôt que de faire un long développement, Laurent Seksik a su résumer en quelques séquences la trame de l’histoire.

Modigliani, Le Henanff, Seksik, Casterman, 10/2014

Il s’agit d’une biographie, d’une histoire vraie. Cet album permet de mieux appréhender Modigliani et de comprendre la raison de sa trajectoire de vie qui va connaître une fin tragique. C’est aussi ce qui va faire sa légende.

 

Dessin :              8,0/10

Scénario :           8,0/10

Moyenne :           8,0/10

 

Lien vers le site internet de Casterman : ICI.

 

Capitol

 

Modigliani, Le Henanff, Seksik, Casterman, 10/2014