30/06/2015

LES NAUFRAGES DU METROPOLITAIN- Tome 1/2: Les Rats de Saint-Eloi.

Les naufragés du Métropolitain, Berr, Ordas, Grand Angle, 7/10, polar, thriller, 05/2015Les naufragés du Métropolitain, Berr, Ordas, Grand Angle, 7/10, polar, thriller, 05/2015Dessin : Nathalie Berr - Scénario: Patrice Ordas

Sortie : 27/05/2015

Editions Grand Angle

48 pages – Cartonné

Polar, Thriller.

 

 

 

Résumé (de l’éditeur) Paris, janvier 1910. Alors que les eaux de la Seine menacent de déborder, Valentin, apprenti joaillier de la Place Vendôme, se fait appâter par une bande « d’Apaches », des anarchistes détrousseurs de bourgeois. Leur chef, Le Fennec, convoite les bijoux enfermés dans le coffre de l’atelier où l’adolescent apprend son futur métier. Mais Le Fennec ignore qu’il est sous la surveillance de la fameuse Brigade du Tigre du commissaire Sébille. 

Les naufragés du Métropolitain, Berr, Ordas, Grand Angle, 7/10, polar, thriller, 05/2015

 

 

« Fric-frac dans Paris sous les eaux ».

 

 

Mon avis : Nouvelle sortie chez « Grand Angle », la branche adulte de l’éditeur « Bamboo ». Il s’agit à nouveau d’un diptyque (très à la mode pour le moment) qui nous fait découvrir l’atelier d’un artisan bijoutier de la Place Vendôme et son personnel aux destinées diamétralement opposées. Vient se greffer là-dessus un casse qui tourne mal dans un Paris sous les eaux de la Seine en janvier 1910 et une surveillance policière qui était déjà en route…

Les naufragés du Métropolitain, Berr, Ordas, Grand Angle, 7/10, polar, thriller, 05/2015

Nous retrouvons au dessin Nathalie Berr. Cette illustratrice qui a travaillé dans la pub pour de grandes marques, débute dans la BD en 2001 avec un premier album en collaboration avec Rodolphe. Il s’agit de « La Maison Dieu » chez Albin Michel. Chez Grand Angle, elle a déjà réalisé « Borderline », « Nous Anastasia R. ». Le scénario est de Patrice Ordas, un spécialiste du roman historique qui a déjà été primé. Il fut aussi directeur de l’Ecole de joaillerie de Paris pendant 25 ans. Il a collaboré avec Patrick Cothias pour « L’Ambulance 13 » et « L’œil des dobermans » chez Grand Angle. Il a également signé plus récemment « Hindenburg », « La Rafale », « S.O.S. Lusitania »,  et bien d’autres albums. Ce ne sont donc pas des inconnus…

Les naufragés du Métropolitain, Berr, Ordas, Grand Angle, 7/10, polar, thriller, 05/2015

Dès le départ, en ouvrant l’album, j’ai été frappé par la qualité du dessin. Les personnages, leurs expressions, les cadrages sont très bien rendus. La composition des planches reste classique même si le découpage est rythmé et bien étudié. Les décors sont bien rendus. On reconnait bien l’ambiance parisienne du début du siècle.

Les naufragés du Métropolitain, Berr, Ordas, Grand Angle, 7/10, polar, thriller, 05/2015

Pour le scénario, Patrice Ordas  a voulu probablement se faire plaisir. Nous faire bénéficier à la fois de son expérience de Directeur de l’Ecole de Joaillerie de Paris et son amour pour l’Histoire de Paris. Il en profite pour mettre l’action lors de l’inondation de 1910, question de mettre du piment dans le récit. Valentin, l’apprenti joaillier, va mal tourner et être à la base du braquage de son propre patron, braquage qui va tourner mal. Pendant ce temps, une autre ouvrière de l’atelier, Madame Pommeraye, va faire la connaissance d’un certain Delaroche, personnage déjanté et atypique, pianiste au Moulin Rouge et accessoirement inspecteur de police.

Les naufragés du Métropolitain, Berr, Ordas, Grand Angle, 7/10, polar, thriller, 05/2015

Pour ma part, j’ai apprécié le dessin mais j’ai trouvé le scénario un peu alambiqué. Je me suis demandé plus d’une fois quel était le but des auteurs. Le titre « Les Naufragés du Métropolitain » est tout à fait accessoire par rapport à l’action du premier tome. Soit, nous ne sommes que dans les préliminaires  et il faudra attendre le tome 2 pour connaître les développements ainsi que le fin mot de l’histoire, soit c’est un récit compliqué et très complexe qui dépasse complètement mon petit cerveau fatigué de chroniqueur BD. Je ne vous cache pas que je me suis arrêté plus d’une fois dans ma lecture pour me demander : « où va-t-on avec cette foutue histoire?». En attendant le tome 2 et de voir de quoi sera fait le sauvetage du scénario, j’ai mis ma tenue de survie et j’attends la suite de l’histoire avec l’angoisse du naufragé…

Les naufragés du Métropolitain, Berr, Ordas, Grand Angle, 7/10, polar, thriller, 05/2015

 

 

 

a08-3e78906.gifDessin

 

a06-3e788fc.gifScénario

 

a07-3e78901.gifMoyenne

 

 

Liens vers la fiche technique de l’album chez Grand Angle : ICI.

 

Capitol.

 

Les naufragés du Métropolitain, Berr, Ordas, Grand Angle, 7/10, polar, thriller, 05/2015

 

23/06/2015

JEAN VAN HAMME - Mémoires d'écriture.

Jean Van Hamme, Mémoires d'écriture, Van Hamme, Grand Agle, 8/10, scénariste, auto-bibliographie, bibliographie,05/2015 Ecrit par Jean Van Hamme

Editions Grand Angle (Bamboo)

Sortie le 27 mai 2015.

112 pages – Cartonné

Scénariste, auto-bibliographie, Van Hamme

 

 

 

Résumé (de l’éditeur) « Pourquoi vouloir écrire ? Qui ou quoi peut bien vous en donner l’envie ? Pour un certain nombre d’auteurs, ce peut être le désir de raconter un pan de leur vie. Pour d’autres, il s’agit de partir d’un sujet fictif et d’en tirer une histoire à tendance philosophique, sociale, humaniste, sanglante ou tout simplement distrayante. Qu’est-ce qui m’a incité à vouloir vivre de ma plume ? Je dirais que c’était la vaste bibliothèque de mon père. Mon père, ce héros… »

 

Jean Van Hamme, Mémoires d'écriture, Van Hamme, Grand Agle, 8/10, scénariste, auto-bibliographie, bibliographie,05/2015

 

« Jean Van Hamme : Les mémoires d’écriture d’un des plus grands scénaristes du milieu de la BD. »

 

 

Jean Van Hamme, Mémoires d'écriture, Van Hamme, Grand Agle, 8/10, scénariste, auto-bibliographie, bibliographie,05/2015 Mon avis : Qui ne connait pas Jean Van Hamme dans le milieu de la BD ? Pas grand monde ou alors, il faut avoir vécu pendant 40 ans sur une île déserte sans communication avec le monde extérieur ! C’est donc un événement de voir sortir un livre consacré exclusivement à Jean Van Hamme, un des plus grands scénaristes de BD. Le dernier remarquable livre en date qui lui était consacré, c’était le livre d’entretiens avec Frédéric Niffle intitulé : « Van Hamme, itinéraire d’un enfant doué », sorti en 2002. Il s’agissait à l’époque de faire la biographie de Jean Van Hamme via des entretiens. Depuis lors 13 ans sont passés et sa production a continué à agrandir l’Oeuvre. C’est Jean Van Hamme lui-même qui a pris l’initiative de faire son propre bilan, une « auto-bibliographie », selon ses propres termes. Il aborde en priorité sa propre bibliographie et parle peu de sa vie privée. Il l’aborde de façon homéopathique, juste pour que le lecteur comprenne ses choix et les événements qui ont jalonné sa carrière de scénariste jusqu’à l’heure actuelle.

 

Pour rappel, Jean Van Hamme est né à Bruxelles en 1939 et est diplômé ingénieur commercial agrégé d’économie politique. Il a un haut poste dans une multinationale lorsqu’il abandonne son job pour se lancer dans l’écriture scénaristique, le cinéma, le roman et la BD. Après quelques années de vaches maigres, il devient le scénariste de best-sellers tels que Thorgal, XIII ou Largo Winch pour ne citer que les plus connus. Il fait également des « one-shot » tels qu’Epoxy, Histoire sans Héros, SOS Bonheur ou Le Grand Pouvoir du Chninkel. Il s’est fait une réputation de scénariste qui dévoile les faces cachées du pouvoir qu’il soit politique ou industriel. C’est enfin un grand voyageur. Il sillonne le monde avec son épouse pour repérer les décors des prochaines aventures de ses héros.

La préface est de sa chère Huguette, son épouse et probablement sa première lectrice. Démarre ensuite son récit via ses différentes œuvres. Il plante d’abord le décor de sa jeunesse. Sa mère décède alors que Jean Van Hamme est encore tout jeune, il a 2 ans. Il ne se souvient pas de sa maman. C’est son père qui va l’élever seul car il ne se remariera pas. Jean Van Hamme va cependant vivre une enfance heureuse. Il va surtout profiter de l’immense  bibliothèque de son père. Il va lire, beaucoup, et acquérir ainsi un goût immodéré pour la lecture. Il apprend à lire avec Tintin puis découvre Perrault et Grimm, Jules Verne, Alexandre Dumas,  Fenimore Cooper, Jack London, Maurice Leblanc et bien d’autres…Plus tard, lui viendra l’envie de raconter des histoires.

Jean Van Hamme, Mémoires d'écriture, Van Hamme, Grand Agle, 8/10, scénariste, auto-bibliographie, bibliographie,05/2015

Copyright Dany.

 

Vient ensuite sa période professionnelle en tant qu’ingénieur commercial. Il grimpe rapidement dans la hiérarchie, il est doué. En même temps, il commence ses premières expériences en tant que scénariste. Jusqu’au jour où il décide de tout plaquer et de se lancer dans une carrière de scénariste.

Jean Van Hamme prend sa biographie dans sa chronologie historique. Au début, les fins de mois sont difficiles. Quelques séries s’arrêtent car elles ne marchent pas fort. D’autres projets tardent à se mettre en route. Jean Van Hamme insiste ainsi auprès de son lectorat pour faire remarquer qu’il n’a pas connu que des succès, loin de là. Il a connu aussi, surtout au départ de sa carrière, de sérieux revers. C’est cela aussi qui forme l’homme. Il développe ainsi toutes les séries et les « one-shot » qui ont construit pas à pas sa carrière et son succès.

Je ne vais pas aller dans le détail, c’est maintenant aux lecteurs de découvrir l’homme à travers son œuvre, via sa bibliographie. L’angle d’attaque est radicalement différent de l’album de Niffle. Il donne cependant encore un éclairage différent de ce qu’on a pu lire sur Jean van Hamme précédemment. J’ai bien aimé cet ouvrage que je vous recommande surtout si vous êtes ouvert à la BD et que vous désirez en savoir plus sur un monument du scénario.

A noter que le Musée de la bande dessinée à Bruxelles a mis sur pied une rétrospective consacrée à Jean Van Hamme qui a lieu du 16 juin au 29 novembre 2015.

Jean Van Hamme, Mémoires d'écriture, Van Hamme, Grand Agle, 8/10, scénariste, auto-bibliographie, bibliographie,05/2015

 Photo de Daniel Fouss-CBBD.

 

 

a08-3e78906.gifMa cote.

 

Liens vers la fiche technique de l’album chez Grand Angle : ICI.

Liens vers le site internet du Musée de la Bande Dessinée à Bruxelles : ICI.

 

 

Capitol.

 

Jean Van Hamme, Mémoires d'écriture, Van Hamme, Grand Agle, 8/10, scénariste, auto-bibliographie, bibliographie,05/2015

 

 

21/06/2015

Les Chroniques Courtes (76): Tales from the crypt V3,Vertical T9.

Tales from the crypt  3

tales of crypt v3.jpgRegroupe les tomes 29 à 34 des années 1952/1953

Scénario : Bill Gaines et Al Feldstein

Dessinateurs : Jack Davis, Jack Kamen, Joe Orlando, Graham Ingels, Al Williamson, George Evans, Fred Peters.

Dépôt légal : mars 2015

Edition : Akiléos

 

sciences-4b9ea98.pngJe suis un peu déçue par cet opus de « tales from the Crypt », je n’ai pas ressenti le petit « quelque chose » comme à la lecture de Crime Suspenstories ou de Weird Science.

Ce je ne sais quoi d’excitant à l’idée de re-découvrir les lectures de mon enfance ! une impression de déjà lu, et le souvenir de certains dessins.

La crypte et le caveau m’attirent moins que le suspense et les chutes extra terrestres ! Je devais déjà moins les lire dans ma jeunesse. 

sciences01-4b9ea9e.png

 

Je laisse donc la sorcière et son chaudron aux amateurs du genre, tout en conseillant les dessinateurs qui ne sont pas des billes ! Et quelques scènes d'horreur dégoulinante aux fanas de moisissures et d'enfermement !

sciences02-4b9eaa0.png

 

a06-3e788fc.gifMa note

Sophie

---------------------------------------------

Vertical T9

vertical.jpgDessin & scénario: Schinichi Ishizuka

Sortie : 27/05/2015

Editions Glénat – collection Seinen

224 pages – Cartonné

Alpinisme, montagne, secourisme.

 

Mon avis : Cette série manga « seinen » (plutôt pour les grands adolescents et les adultes), est une des très bonnes séries actuelles. Nous sommes déjà au tome 9, ce qui est un indice de qualité dans le cas présent. Elle nous parle d’amour de la montagne avec toutes ses joies, ses beautés, ses bonheurs mais aussi ses dangers, ses tragédies. La pratique de la montagne, c’est comme la pratique de la navigation sur les mers, il faut rester humble devant la nature, se renseigner sur la météo et bien appliquer des règles, au minimum, de comportement et de sécurité. Sanpo Shimazaki, le personnage central de la série, est alpiniste mais aussi secouriste en montagne bénévole. Il veut tout faire en son pouvoir pour protéger les alpinistes. Une série très positive qui donne un sens à la vie…

vertical t9.jpg

 

a08-3e78906.gifMoyenne 

 

 Capitol.

19/06/2015

Je veux un bébé tout de suite! - Tome 2: L'échelle de Richter.

Je veux un bébé tout de suite!,n Merris, Hugo Desinge, 8/10, humour, famille, 05/2015.Je veux un bébé tout de suite!,n Merris, Hugo Desinge, 8/10, humour, famille, 05/2015.Dessin  & scénario: Juliette Merris

Sortie : 21/05/2015

Editions Hugo Desinge

128 pages – Broché

Humour, famille.

 

 

 

 

Résumé (de l’éditeur) Avoir un enfant, est-ce vraiment la chose la plus naturelle du monde ? " Je veux un bébé tout de suite ", c'est l'histoire d'une aventure semée d'embûches, un vrai parcours du combattant, dès lors que l'idée, l'envie et le désir (voire l'obsession) d'avoir un bébé naît et grandit. Et quand le bébé arrive, après bien des problèmes, la galère continue. Il y a l'accouchement, un grand moment intense que seule une femme peut connaître, et l'apprentissage (ça, ça se partage) des premiers moments comme le changement de couches, les biberons toutes les quatre heures et les cris non-stops qui vous transforment en pur zombie en trois mois à peine.

 

 

Du témoignage vécu drôle et méchant, raconté sans la moindre concession...

 

 

Mon avis : Après le succès rencontré par le tome 1 déjà chroniqué sur Samba BD, voici le tome 2 qui raconte la suite du tome 1. Juliette Merris nous parle de la période allant de zéro à 1 an.  Quoi de plus logique et normal. Il suffit de lire sur certains sites les réactions de lectrice (en priorité des femmes) pour comprendre que dans cet album, il n’y a que du vécu traité à la sauce humoristique.

Rappelons que Juliette Merris est une graphiste, un métier qu’elle pratique suite à ses études de dessin. C’est pour elle une passion depuis qu’elle est toute petite. C’est en voyante le blog de dessin de l’illustratrice Margaux Motin qu’elle a eu l’envie d’ouvrir le sien en janvier 2009. Son blog a pour sujet la maternité. Vu le succès remporté par son blog,  elle publie en janvier 2015 le premier tome, déjà suivi par le tome deux en mai 2015. On ne traîne pas en cours de route chez Hugo & Desinge !

Le titre du second tome « L’échelle de Richter » fait référence à l’échelle sismique de référence instaurée en 1935 qui évalue l'énergie dégagée au foyer des séismes par la valeur de la magnitude. Il s'agit d'une échelle logarithmique. L’auteure avait voulu au départ l’appeler « Big Bang » mais le titre était déjà pris. L’échelle de Richter n’a pas de limite supérieure et c’est ce que Juliette Merris a voulu souligner via ce titre. C’est aussi le manque de repère tant psychologique que physique pour la jeune et nouvelle maman lors de l’expérience de la première naissance.

Il s’agit ici d’un album qui parait dans la mouvance des blogs à tendance féminine. Place à l’humour et au vécu, ce qui crée rapidement un lien de complicité entre l’auteure et les  lecteurs/lectrices.

 

 

 

Moyenne: 8/10

 

 

Liens vers la chronique du tome 1 sur samba BD : ICI.

Lien vers le blog de Juliette Merris : ICI.

 

 

Capitol.

 

Je veux un bébé tout de suite!,n Merris, Hugo Desinge, 8/10, humour, famille, 05/2015.