22/04/2013

DOG FIGHTS - Tome 3: Hallali.

Couv_170104.jpgPlancheA_170104.jpgDessin : Fraco - Scénario: Régis Hautière.

Collection Cockpit

Editions Paquet

Sortie : 03/04/2013

48 pages

Prix conseillé : 13,50 €

ISBN : 9782888903536

Aventure, Polar, Aviation

 

 

Résumé (de l’éditeur): À New York, Paddy, Isaac et Tonino rencontrent de plus en plus de difficultés. Intimidation, menaces, enlèvement… Toute la ville semble s’être donné le mot pour les contraindre à mettre un terme à leur enquête. Dans le Pacifique, Gas et Sulfato ont, eux aussi, leurs problèmes : tension nerveuse, doute, découragement… Le danger et la mort font maintenant partie de leur quotidien. Mais Isaac n’a jamais laissé tomber une enquête et Sulfato refuse d’abandonner si près du but. Alors, quand vient l’heure de l’action, chacun oublie ses peurs, fait taire ses remords et se prépare pour le grand final…

 

 

1304212147540001.JPG

 

Mon avis : Je viens de recevoir en direct de chez Paquet le tome 3 de « Dog fights », un album de la collection Cockpit. Je ne m’étais pas lancé dans cette série, elle me semblait détonner dans la collection cockpit et j’avais peur de tomber dans une série d’humour un peu potache ayant pour arrière fond l’aviation.

1304212146440001.JPGNe reculant pas devant la tâche, je me suis mis en route pour me procurer les deux premiers tomes, histoire de comprendre quelque chose au scénario car il s’agit d’une série en 3 tomes. Ce ne fut pas trop difficile de se les procurer. La libraire m’a attiré l’attention en me disant : « le tome 3 vient enfin de sortir, il était temps ! » Le tome 2 était sorti en effet en Août 2007, près de 6 ans d’attente ! Seul l’éditeur pourra nous dire pourquoi…

Me voilà donc en train de lire les 3 albums dans la foulée, en rafale. Analyse…

Le dessin est maîtrisé dans un style rond, plutôt humoristique au premier abord. J’ai apprécié les mimiques des personnages, bien typés. Ils ont des « gueules »… Le dessin est efficace. Les couleurs un peu « flashy ». Les avions sont dans le style  « customisés ». Ce n’est pas du Hugault mais cela reste très bien dessiné et très plaisant.

1304212148330001.JPG

Au niveau du scénario, il s’agit d’un vrai polar qui a pour arrière-fond une télé-réalité qui consiste en une compétition d’avion de type à l’australienne. Tous les coups sont permis. L’événement est très médiatisé et au top des audiences. Mais cela s’avère être le départ d’une grosse magouille…Va suivre une vraie enquête par le bureau de détectives privés Lindberg (sans H et tout un programme !)

1304212149380001.JPG

Une petite série sympa au final, bien mieux que ce que je craignais au départ. Mais, elle sera probablement pénalisée par les sorties chaotiques et espacées. La série et l’histoire se terminant avec ce troisième tome, profitez-en pour lire les trois tomes à la suite. Paquet va-t-il nous sortir le coffret avec les trois tomes ? Chiche !...

Liens vers le site de l’éditeur Paquet : ICI.

 

Graphisme :      7,5/10

Scénario :        7,5/10

Moyenne :        7,5/10

 

Capitol.

1304212146180001.JPG

21/04/2013

Les petites chroniques (9)

En Scène !

01.jpg02.jpgDe Raina Telgemeier sorti en mai 2013 chez Akiléos.


Callie adore le théâtre et saute sur l'occasion quand une production est lancée à son collège. Elle s'inscrit en qualité de décoratrice, déterminée à faire un spectacle digne de Broadway... Et quand des frères jumeaux beaux comme des dieux débarquent, les choses deviennent encore plus folles.


J’ai eu l’impression de voir une série TV  se déroulant dans un collège US  .Mes rêves, mes emmerdes et mes déboires avec les mecs .Le ton est léger et souvent guilleret (certains diront gay aussi). Vous l’aurez compris, cette BD est destinée à un jeune lectorat. Le dessin très expressif accompagné de couleurs vivifiantes suit  une héroïne pétillante à souhait. Au final, une  BD agréable à lire, on s’amuse et c’est bien là l’essentiel.


Ma note : 7/10.


Samba


***************************************************


Le Port de la Lune : T1 & 2


03.jpg04.jpgScénario : Corbeyran, Éric - Gourdon, Bénédicte
Dessin : Horne
Couleurs : Moreau, Catherine
Editeur : Vents d'Ouest
Tome 1 : Rue Abbé de L'Epée sorti en octobre 2011
Tome 2 : Le miroir d'eau  sorti en février 2013


Maya Lipman est une enquêtrice de Police sourde depuis l'enfance mais qui parle normalement et lit sur les lèvres.


Elle n'a donc aucun problème dans ses investigations et ses rapports avec ses collègues mâles.


Dans ce premier diptyque, l’équipe se partage plusieurs enquêtes différentes, d’une lettre anonyme de corbeau, à un dealer, en passant par un trafic de filles de l’Est … il va s’avérer que ces affaires sont liées. L’originalité de l’intrique réside dans le fait  que la révélation finale est surprenante et d’une logique implacable pour dissiper les brumes du début.


Corbeyran est assisté de la psychologue Bénédicte Gourdon pour le scénario intrigant et Horne illustre le tout d’un graphisme réaliste et élégant aux magnifiques couleurs pastel.


Bref, un agréable moment de lecture dont j’espère d’autres enquêtes de la charmante Maya.
 
Scénar : 8/10
Dessins : 8/10
Global : 8/10


Dgege



***************************************************


TROIE – Tome 2 : Le secret de Talos


02.jpg04.jpgDessin :Campanella Ardisha Erion
Scénario: Jarry Nicolas
Editions Soleil
Sortie : 20/03/2013
48 pages
Prix conseillé : 13,95 €
ISBN : 9782302027930
Histoire, Mythologie



Mon avis :
Le dessin est excellent mais j’ai des soucis de compréhension avec la mythologie. Je trouve le scénario tarabiscoté. Les personnages sont multiples et pas toujours facile de savoir qui est qui. Bref, je n’adhère pas vraiment et ce n’est pas faute d’avoir essayé. Soporifique…


Moyenne : 7/10

Capitol.

19/04/2013

CAMERA OBSCURA - TED BENOIT - Vers la ligne claire et retour.

1304191050080001.JPG1304191049000001.JPGDessin & Scénario: Ted Benoit

Editions Champaka Brussels

Sortie : 05/04/2013

225 pages

Prix conseillé : 35,00 €

ISBN : 9782930142135

Ted Benoit, Nouvelle Ligne Claire.

 

 

Résumé (de l’éditeur): « Camera obscura » (la chambre obscure) est une traversée de la carrière, en bande dessinée, de Ted Benoit, un des fondateurs de la Nouvelle Ligne Claire. Ted Benoit prend le recul nécessaire pour sélectionner les jalons les plus importants de son évolution. Celle-ci commença dans un style « underground » marqué par Robert Crumb, pour arriver, progressivement, à une ligne claire postmoderne symbolisée par Ray Banana. Après avoir réussi deux remarquables albums de Blake et Mortimer, Ted Benoit prit progressivement ses distances avec la ligne claire. Ce beau livre décrit à merveille un parcours créatif fait de renouvellements.

 

 

1304191045430001.JPG

 

Mon avis : Champaka met les petits plats dans les grands! Après avoir ouvert une galerie à Bruxelles dans le quartier du Grand Sablon, c’est maintenant à Paris, dans le quartier Beaubourg,  que les petits Belges installent une nouvelle galerie de près de 150 mètres carrés. Champaka s’offre ainsi une visibilité accrue dans un marché beaucoup plus important.

Pour fêter cet événement, Champaka a décidé de frapper un grand coup  et a monté une double exposition à Bruxelles et à Paris des œuvres de Ted Benoit, une des grandes figures de la « Nouvelle ligne claire ».Autre événement pour marquer cette étape importante, Champaka sort un épais et luxueux album (225 pages) tiré à 2000 exemplaires sur papier couché 150 grammes. Il reprend une partie de l’œuvre de Ted Benoit. L’auteur a sélectionné au sein de ses livres depuis longtemps épuisés, des travaux qu’il désirait pérenniser, sortir des fonds de  tiroirs des éditeurs pour les rendre aux lecteurs, à la lumière.

1304191047500001.JPG

On peut y lire des travaux en intégrale tels que « Hôpital », « Bingo Bongo », « L’homme qui ne transpirait pas » ou « c’était dans le journal » mais aussi des fragments, des planches non parues. Chaque chapitre est commenté par l’auteur.

Ted Benoit est connu des amateurs du 9e Art mais moins du grand public. Certains ne savent pas par exemple qu’il a dessiné deux « Blake et Mortimer » alors qu’ils ont lu ces albums. On peut grâce à cet ouvrage remarquable retracer une grande partie du cheminement graphique de Ted Benoit. On voit ainsi son graphisme se simplifier, se clarifier pour arriver à cette fameuse « Nouvelle Ligne Claire ».

Si vous voulez rentrer pleinement dans l’univers d’un grand auteur de la Bande dessinée, cet album est la porte d’entrée idéale vers l’œuvre très riche de Ted Benoit. Fascinant…

 

Moyenne :       9,0/10

 

 

 

 

Capitol.

 

1304191049430001.JPG

 

 

 

 

L’exposition « Camera Obscura »  de Ted Benoit  a lieu du mercredi 17 avril au dimanche 5 mai 2013 à la Galerie Champaka Bruxelles, rue Ernest Allard, 27 à Bruxelles (quartier Sablon).

L’exposition de Paris a lieu du vendredi 19 avril au samedi 18 mai 2013 à la Galerie Champaka Paris, 67 rue Quincampoix à 75003 Paris (quartier Beaubourg).

 

DSCF1834.JPG

 

 

 

DSCF1839.JPG

 

Lien vers la galerie Champaka : ICI.

18/04/2013

LES SCHTROUMPFS - Tome 31: Les Schtroumpfs à Pilulit.

Couv_185273.jpgPlancheA_185273.jpgDessin : Pascal Garray - Scénario: Alain Jost & Thierry Culliford

D’après l’œuvre de Peyo

Editions Le Lombard

Sortie : 19/04/2013

48 pages

Prix conseillé : 10,60 €

ISBN : 9782803632558

Aventure, Humour

 

 

Résumé (de l’éditeur): Le Schtroumpf Poète se lance dans la fiction ! C'est lui qui raconte cette incroyable aventure...
Au bord de la rivière, les Schtroumpfs rencontrent un peuple de minuscules cueilleurs de graines : les Pilus. Face à eux, les lutins bleus ont l'impression d'être des géants ! Si les premiers rapports sont un peu tendus, les deux groupes vont vite se lier d'amitié. Bien sûr, les différences de langue, de goûts et de coutumes provoquent quelques accrochages. Mais ça, comme dit le Schtroumpf à Lunettes, c'est le schtroumpf des cultures !
Au moment où les Schtroumpfs quittent leurs nouveaux amis, deux messagers arrivent de Pilulit, leur cité cachée dans la montagne. Un terrible danger menace ses habitants...

1304141549210001.JPG

Mon avis : Je vais pas tourner autour du pot bien longtemps…Les Schtroumpfs se portent bien. Les albums s’enchaînent à une allure de métronome et c’est toujours aussi bon que ce soit au niveau du dessin que du scénario. Encore une fois, l’équipe de Thierry Culliford a trouvé une bonne idée qui va servir à merveille le scénario. Le Schtroumpfs poète se lance dans la fiction et raconte une histoire qui a de sérieuses références car on pense directement à Gulliver et aux Lilliputiens de l’écrivain Jonathan Swift.

1304141551190001.JPG

Les Schtroumpfs vont rencontrer un peuple de gens beaucoup plus petits qu’eux ! Les auteurs s’amusent à montrer le choc des cultures…La lecture, comme à l’accoutumée, est à double niveau de compréhension et c’est très bien traité, très bien amené. De plus, la fin est un peu surprenante…

1304141553160001.JPG

Au niveau du dessin, c’est toujours aussi nickel. Le mimétisme avec le dessin de Peyo est total.

Cet album sera suivi pendant les grandes vacances par un album intitulé « Sacrée Schtroumpfette » et par le second film des Schtroumpfs au cinéma, probablement à nouveau un succès en salle.

1304141554580001.JPG

Cet album est d’excellente facture pour tous les publics. Une réussite de plus pour le Studio Peyo !

Liens vers le site des éditions du Lombard : ICI.

 

Graphisme :      8/10

Scénario :        8/10

Moyenne :        8/10

 

Capitol.

1304141552070001.JPG