11/11/2012

LEONARD - Tome 43: Super-Génie.

Couv_170109.jpg1211011715550001.JPGDessin : Turk - Scénario: De Groot

Editions Le Lombard

Sortie : 05/10/2012

48 pages

Prix conseillé : 10,60 €

ISBN : 9782803631087

Humour

Résumé (de l’éditeur): Léonard, son indispensable disciple, Mathurine et Raoul en ont assez de jouer les redresseurs de tort pour tous, d’en prendre plein la figure et de se faire ratatiner constamment par des brutes en tout genre. Léonard invente alors un mélange qui donne une force surhumaine. Le voilà devenu Super-Héros…Un Super Génie !

 

1211011619180001.JPG

 

Mon avis : Qui ne connaît pas Léonard ? Je ne parle pas de « Léonardo Di Vinci » mais de son double crée par Turk et De Groot pour le meilleur et pour le rire. Léonard se casse la tête à trouver des inventions mais il y a toujours quelque chose qui ne fonctionne pas (il y a un stûût comme on dit en Belgique). Son disciple (disciplus simplex), pas très futé, n’arrange pas les choses, lui qui sert de cobaye aux trouvailles du génial inventeur. Après être devenus le super-génie, Le Maître va s’occuper de l’agoraphobie de son disciple, va inventer l’automobile hybride, une potion qui permet de lire les pensées de ses interlocuteurs, régler la prédiction de la fin du monde le 21 décembre 2012 annoncé par les Mayas. Comme quoi, Léonard a du pain sur la planche pour sauver le monde !

1211011621110001.JPG

Au niveau du dessin, il est dans le plus pur style humour franco-belge, de style ligne claire, avec des personnages expressifs à souhait tant au niveau des traits que des attitudes.

Au niveau du scénario, il s’agit d’une succession de gags, certains d’une seule page, d’autres de plusieurs planches. C’est complètement déjanté et le sujet (les inventions de Léonard) laisse la porte ouverte à tous les dérapages (contrôlés). Une bonne pinte de rire à toutes les pages.

1211011624230001.JPG

En résumé, je ne vais pas en « faire des tonnes ».Turk et De Groot n’auront pas le prix Nobel de littérature mais leur bande dessinée devrait être remboursée par la sécurité sociale. Lire ce genre de BD de temps en temps vous fait le plus grand bien. Merci Docteur !

 

Graphisme :   7,5/10

Scénario :     7,5/10

Moyenne :     7,5/10

 

Capitol.

294-l490-h370-c.jpg

Écrit par capitolbelgium dans Du haut du CAPITOL. | Commentaires (3) | Tags : capitol, léonard, turk, de groot, le lombard, 7.510, humour, 102012. |  Facebook | |

07/11/2012

LARGO WINCH -Tome 18: Colère rouge.

Couv_165936.jpgPlancheA_165936.jpgDessin : Philippe Francq - Scénario: Jean Van Hamme

Editions Dupuis

Sortie : 19/10/2012

48 pages

Prix conseillé : 12,95 €

ISBN : 9782800153605

Aventure, finance

 

Résumé (de l’éditeur): Impliqué malgré lui dans une affaire de trafic d'armes et de terrorisme international, Largo Winch n'a pas eu d'autre choix que de fausser compagnie aux agents du FBI lancés à ses trousses. Ce qui l'attend, dans les eaux troubles de la mer Noire, offre un visage inattendu : celui d'une femme déterminée à se venger. Et au prix fort, de préférence.

 

1211011609580001.JPG

Mon avis : L’arrivée dans les librairie du dernier Largo Winch, c’est la mise en route d’une machine marketing, une machine bien huilée qui distille depuis déjà bien longtemps, ça et là, quelques informations pour allécher les fidèles lecteurs et les autres…C’est imparable…Parfois, il y a des dérives et pas spécialement au goût de tous. On vous sort l’édition spéciale grand format à 19€ (O.K.) puis l’édition de luxe à 150 € (oups!) et enfin l’action marketing avec la recherche de fonds via « My major company » à 200€ le ticket d’entrée pour un cocktail avec les auteurs et un album « dédicacé ». C’est l’escalade! Où va-t-on ? Certains ont parlé d’arnaque sur les sites sociaux. Bien évidemment, chacun fait ce qu’il veut de son argent et on peut se dire qu’il y a un public pour ce genre de produits et de prix. Mais il y a de quoi se poser des questions…Ceci étant dit, s’il n’y avait pas d’amateurs (ou de gogos ?) pour ce genre de produits et de pratiques, ils seraient bien vite morts et enterrés! On dit que le marché de la bande dessinée est mort mais il y a encore des gens qui s’occupent bien de son cadavre ! A quand un Largo Winch sur les turpitudes des empires de presse, des éditeurs ?

1211011611080001.JPG

Mais trêve de palabres, focalisons-nous sur ce 18e tome de Largo Winch. On ne vend pas impunément 250.000 exemplaires du tome 17 : « mer noire ».Le tome 18 forme un diptyque avec le tome 17, donc il faudra s’attendre à un tel tirage, ce qui est énorme. Cela reste un événement majeur pour les librairies.

1211011613440001.JPG

Au niveau du dessin, Philippe Francq s’améliore d’album en album. Le dessin est fabuleux. Certaines planches valent le détour et coup d’oeil. En plus de cela, vient se superposer le travail de mise au net et de colorisation. La colorisation est une marque de fabrique de la série avec des couleurs saturées et éclatantes…J’adore.

1211011614320001.JPG

1211011612010001.JPGAu niveau du scénario, Jean Van Hamme fait avancer le schmilblick en nous parlant du passé de Nério Winch, le père adoptif de Largo et le fondateur de l’empire Winch, de la possibilité d’une paternité cachée avec toutes les conséquences qui pourraient en découler…Vous emballez le tout dans un environnement fait de trafic d’armes et de terrorisme international. A partir de là, le scénariste belge nous sert la totale au niveau de l’action, des rebondissements, du matériel détruit. C’est à ce moment qu’on se rend compte que faire vivre un personnage de papier coûte beaucoup moins cher que d’en faire un film. Seul Hollywood, et encore, pourrait se permettre de réaliser ce genre de film à très gros budget. Ajoutez-y enfin une bonne dose d’humour décalé et vous avez le résultat: une bande dessinée bien torchée et qui ravira le grand public.

 

1211011617000001.JPG

 

Pour ma part, j’ai bien aimé quoique j’aie été un peu déçu par le traitement de l’environnement maritime. Je m’attendais à une autre trajectoire plus tordue, plus ciblée sur la marine et les arnaques de certains transporteurs, sur les Lloyds de Londres qui assurent pour une grande part ce milieu très spécial. Rien de tout cela. Juste un bateau qui sert de décor à l’histoire, et ainsi un peu d’exotisme pour la majorité des terriens, des marins d’eau douce qui liront l’album. Le scénario est resté dans l’action basique et très loin des potentialités scénaristiques du contexte. J’ai eu l’impression qu’on a bien tiré sur les ficelles sans chercher plus loin à étonner le lecteur critique que je suis…Fait pas la fine bouche Capitol, t’a quand même bien aimé la lecture de cette foutue BD…

 

Graphisme :   9,5/10

Scénario :     7,5/10

Moyenne :     8,5/10

 

Capitol.

 

1211011617500001.JPG

 

06/11/2012

JEROME K. JEROME BLOCHE - tome 23: Post mortem.

Couv_173348.jpgPlancheA_173348.jpgDessin et scénario: Dodier

Editions Dupuis

Sortie : 05/10/2012

56 pages

Prix conseillé : 12,00 €

ISBN : 9782800153568

Polar- Thriller

 

Résumé (de l’éditeur): L'église aurait-elle modifié sa méthode de collecte du denier du culte? Car, depuis quelque temps, un maître chanteur utilise les secrets de la confession pour extorquer aux paroissiens de Notre Dame de Clignancourt de gros chèque au profit de la rénovation du grand orgue. Et, bien sûr, c'est ce pauvre père Arthur qui est suspecté ! Les ennuis n'arrivant jamais seul, c'est le moment qu'a choisi le père de Babette, disparu depuis vingt ans, pour réapparaître dans la vie de sa fille. Une nouvelle enquête du plus parisien des détectives, aux prises avec un bien curieux paroissien.

 

1211011559190001.JPG

Mon avis : Chaque année nous revient Jérôme K. Jérôme Bloche ! Et chaque année, je me paie une bonne heure de lecture avec le nouveau tome de l’ineffable détective privé parisien au solex. Cette série, à première vue, sur l’étal des libraires, ne paie pas de mine. Pas d’esbroufe, des couvertures un peu austère et pourtant à l’intérieur, c’est un petit bijou de narration, une enquête préparée au petits oignons, bien mijotée. C’est une enquête de quartier avec ses petites gens, les commerçants du coin, des figures connues et moins connues, la convivialité, les petits secrets inavouables, la voyante extralucide, le prêtre confesseur et notre Jérôme…Le scénario et les personnages sont bien ciblés et vraiment épatants.

Je me demande pourquoi la télévision ne s’est pas encore emparée de cette série BD pour l’adapter. On a bien droit à « Louis la brocante »… Bien évidemment, ce n’est pas « les flics à Miami » ou autre série américaine du même genre…On reste dans la retenue, on ne met pas tout le quartier à feu et à sang !

1211011600190001.JPG

Le dessin reste très classique mais aussi très efficace pour la narration. Les couleurs ne sont pas dans le « tape à l’œil », ce n’est pas spécialement le but d’un polar.

1211011602020001.JPG

Le résultat est une série phare de chez Dupuis qui marche bien et qui en est au 23e tome, cela commence à peser lourd…Cette série a trouvé son public et c’est très bien ainsi car elle en vaut la peine. Si vous ne connaissez pas, il est temps d’y plonger à votre tour.

 

Graphisme :   7,5/10

Scénario :     8,5/10

Moyenne :     8,0/10

 

Capitol.

esp-exldod5n.jpg

02/11/2012

DOSSIER MICHEL VAILLANT: Spa Francorchamps.

 

 

Capitol, Dossier Michel Vaillant, Spa-Francorchamps, Graton,van den Abeele, Dupuis, 7.5/10, documentaire, biographie, courses automobiles, 08/2012Dessin : Jean Graton - Scénario: Alain van den Abeele

Graton éditeur –Dupuis.

Sortie : 24/08/2012

128 pages

Prix conseillé : 20,50 €

ISBN : 9782800154282

Documentaire, biographie, aventures

 

 

Résumé (de l’éditeur) : Le circuit de Spa Francorchamps fait partie des hauts lieux de la course automobile. Circuit mythique, il apparaît dans de nombreuses aventures de Michel Vaillant. Pour raconter l'histoire de ce lieu légendaire, Alain van den Abeele et Jean Graton remontent le fil de la fiction et nous invitent à la découverte des grands moments de Spa Francorchamps.

 

Capitol, Dossier Michel Vaillant, Spa-Francorchamps, Graton,van den Abeele, Dupuis, 7.5/10, documentaire, biographie, courses automobiles, 08/2012

Mon avis : Cet album est sorti à l’occasion du grand prix de Belgique 2012 disputé sur le circuit de Spa Francorchamps, à un jet de pierre de chez notre cher ami Samba. Il s’agit pour beaucoup du plus beau circuit automobile du monde. Niché dans une des plus belles régions des Ardennes belges, il fut le théâtre d’exploits mécaniques mais aussi de tragédies humaines. Ce circuit suit un tracé naturel, épouse le relief accidenté et donne la part belle à la vitesse et à la technique de pilotage. N’y roule pas qui veut, Francorchamps se mérite…

Capitol, Dossier Michel Vaillant, Spa-Francorchamps, Graton,van den Abeele, Dupuis, 7.5/10, documentaire, biographie, courses automobiles, 08/2012

Je me rappelle ma première visite au circuit de Francorchamps. Je devais avoir 14 ans. Cela date de l’époque de l’ancien circuit de 14 Kms de long. J’avais pu assister aux essais des 1000 Kms de Spa au temps du duel entre Ferrari (avec la paire Ickx-Redman) et l’armada Matra emmenée par l’inénarrable Henri Pescarolo. Placé sur un talus, dominant le début de la ligne droite de Masta, une très longue ligne droite qu’on comparait aux Hunaudières du Mans, située entre les virages de Malmédy et Stavelot, j’ai pu voir passer des bolides à plus de 300 Kms/heure, en complète dérive à la sortie de la descente de Malmédy. Le spectacle était extraordinaire et j’ai été vacciné à vie avec la course automobile. J’avais attrapé le virus ! C’est dans ces moments là que j’ai compris ce que voulait dire les pilotes quand ils disaient qu’au volant à Francorchamps il fallait avoir un gros cœur et serrer les fesses !...

Capitol, Dossier Michel Vaillant, Spa-Francorchamps, Graton,van den Abeele, Dupuis, 7.5/10, documentaire, biographie, courses automobiles, 08/2012

Après une préface de Jacky Ickx, l’album retrace sous la plume d’Alain van den Abeele, ancien journaliste à la RTBF et spécialiste du sport automobile, l’épopée du circuit de Spa Francorchamps. De nombreuses photos d’archives agrémentent la lecture. Des extraits des aventures de Michel Vaillant sur le circuit de Spa Francorchamps entre 1958 et 1982 sont repris également dans l’album pour le côté BD. L’ouvrage se clôture par un chapitre qui évoque Jean Graton et sa passion pour ce circuit. En fin d’album également, une galerie reprend les voitures qui ont marqué l’histoire du circuit en y remportant des courses importantes.

Capitol, Dossier Michel Vaillant, Spa-Francorchamps, Graton,van den Abeele, Dupuis, 7.5/10, documentaire, biographie, courses automobiles, 08/2012

En conclusion, il s’agit d’un bel ouvrage historique sur un circuit mythique. Le côté « bande dessinée » est accessoire surtout si vous avez déjà chez vous les albums de Michel Vaillant. Aimant la petite et la grande histoire, j’ai été captivé par cet album. Les photos d’époque ne manquent pas d’étonner surtout quand on voit à quel point les problèmes de sécurité des pilotes et des spectateurs sont actuellement pris en compte. Au début du circuit, il n’y avait pas de rails de sécurité, pas de zones de dégagement. Les spectateurs étaient bien gentiment assis sur des ballots de paille au bord de la piste…Impensable aujourd’hui…Cet album est donc destiné aux passionnés de course automobile et de Michel Vaillant.

Capitol, Dossier Michel Vaillant, Spa-Francorchamps, Graton,van den Abeele, Dupuis, 7.5/10, documentaire, biographie, courses automobiles, 08/2012La vrai BD, ce sera pour bientôt. On annonce le retour de Michel Vaillant pour novembre 2012…

Une petite maxime pour finir, pour la route !... « Le temps qui passe doit nous faire grandir. Et nous ne grandissons que grâce aux autres. Jacky Ickx »

 

Graphisme :   7,0/10

Scénario :     8,0/10

Moyenne :     7,5/10

 

Capitol.

Capitol, Dossier Michel Vaillant, Spa-Francorchamps, Graton,van den Abeele, Dupuis, 7.5/10, documentaire, biographie, courses automobiles, 08/2012