30/03/2013

Sur la piste du Conquistador.

Conquistador (Glénat)2.jpgConquistador (Glénat)2f.jpgConquistador.
On se demande souvent quelle est la part de vérité ou de fiction dans une œuvre. Je vous propose de comparer votre lecture de la BD conquistador avec ces infos pour faire le tri entre imaginaire et réalité.




Les personnages.

Cortes-01.jpgHernán Cortés est un homme de la noblesse. Il a étudié à l'université de Salamanque et il connaît bien la stratégie militaire. Il rêve aussi du Nouveau Monde et veut s'y faire un nom. Il fait un premier voyage en 1504 vers l'île Espagnole (Haïti). Et un second vers Cuba en 1517. Arrivé sur place, il devient rapidement le secrétaire du gouverneur de l'île : Vélasquez. Il peut constater la mainmise sur ces nouvelles terres de quelques nobles et, comme beaucoup d'autres, il se sent spolié. Il estime que les richesses du Nouveau Monde méritent d'être partagées et espère en secret monter sa propre expédition pour changer les choses. Il est informé du succès de Francisco de Hernández de Córdoba vers le Yucatán où il a découvert la ville sacrée de Tulum (à ce propos, la légende raconte que le mot viendrait d'un malentendu : Córdoba aurait demandé aux Indiens qu'il venait de rencontrer là pour la première fois comment ils appelaient leur pays, quelqu'un lui aurait répondu : « Yukatán », ce qui signifie : « je ne comprends pas ce que vous dites »...). On sait maintenant que les îles des Caraïbes cachaient un continent. Et ce continent est immense et la population y est nombreuse. Il faut mener des expéditions d'envergures et bénéficier de l'effet de surprise. Le gouverneur de Cuba, Diego Vélasquez, projette une expédition exemplaire. Il peut aligner 11 navires mais il lui faut un homme de confiance pour la diriger. Il connaît Cortès et il se laisse convaincre par l'enthousiasme du jeune homme : Cortés, il est vrai, n'a que 33 ans... Mais Vélasquez sait que l'entreprise est risquée et quand il se ravise, il est déjà trop tard : Cortès a largué les amarres...
la suite ICI.

Hernan_Cortes_Pics_clip_image003.jpg

conquistador,dufaux,xavier,glénat,Cortes,aventure,



Portrait-of-Moctezuma-001.jpgMoctezuma (1466 - juin 1520),  dont le nom originel complet en nahuatl est Motecuhzoma Xocoyotzin1, était le neuvième huey tlatoani (souverain) de Mexico-Tenochtitlan. C’est pendant son règne, de 1502 à 1520, qu’a commencé la conquête espagnole de l'empire aztèque.
La suite ICI.

 

 

 

 

 

conquistador,dufaux,xavier,glénat,Cortes,aventure,

Cortes-Moctezuma.jpg



Pánfilo de Narváez (né à Valladolid ou Tudela de Duero1 (Espagne) en 1470 – mort en panfilo.jpgFloride en 1528) est un conquistador espagnol connu pour avoir conduit deux expéditions, la première en 1520 contre Hernán Cortés, puis la seconde, dramatique, en Floride en 1527.

La suite ICI.
Vous remarquerez que dans la BD , on ne le voit pas mourir , à juste titre donc !







Hernando Royo : personnage fictif de la BD conquistador.

conquistador_2_centre.jpg


otomis.jpgLes otomis : Les Otomis (exonyme d'origine nahuatl) sont un groupe ethno-linguistique du Mexique central, dont on s'accorde à souligner l'ancienneté. N'ayant jamais possédé de système d'écriture et n'ayant pas laissé de sites archéologiques, les Otomis n'ont suscité que peu d'intérêt de la part des spécialistes de la Mésoamérique, à l'exception notable de Jacques Soustelle et surtout de Jacques Galinier. Les Otomis se désignent eux-mêmes par le mot « N'yuhu ».
La suite ICI.




Les lieux.

1519hernancortez_routeoftravel[12].jpg



Tenochtitlan est l'ancienne capitale de l'empire aztèque. Elle fut bâtie sur une île située Mexico-City-1628.jpgsur le lac Texcoco (dont une grande partie a été asséchée par la suite). Elle était coupée par de longues avenues, traversée par des canaux et reliée au continent par des chaussées. En 1521, les conquistadors espagnols, sous les ordres d'Hernán Cortés, détruisirent une grande partie de la ville, et plus particulièrement tout ce qui pouvait rappeler les cultes idolâtres aztèques, puis y fondèrent Mexico, qui devint la capitale de la vice-royauté de Nouvelle-Espagne.

Tenochtitlan-Le-Marche-de-Tlatelolco-01.jpg


object91_t_300.JpegVera Cruz:La ville fut fondée le 9 juillet 15191,2 par Hernán Cortés qui, le premier, accoste le 22 avril avec Alonso Hernández de Portocarrero et Francisco de Montejo, et ses hommes sur la plage de Chalchihuecan3. La cité en devenir est nommée « Villa Rica de la Vera Cruz » (« La riche ville de la véritable croix ») : « riche » parce que les autochtones l'accueillent en lui offrant des vivres, de l'or4 et des bijoux1,2,5 (le but de l'expédition de Cortés est de trouver de l'or dans la région1, une première expédition de Juan de Grijalva en 1518 en ayant fait état3) et « Vera Cruz » (« vraie croix ») en raison du jour du débarquement sur ce rivage : un Vendredi saint (jour de la mort de Jésus-Christ sur la croix).

image04.png


Le Río Grijalva est un fleuve du Mexique méridional, tributaire du golfe du Mexique, long de 600 km.

rio_grijalva.jpg


Las Hibueras (actuelle République du Honduras)

Samba



 

20/02/2013

Chez les tigres volants

En complément de la chronique de ce matin sur les tigres volants , la vraie histoire de cette escadrille.

pilotes02.jpg

19/02/2013

Chez Alex Clérisse.

Direction le blog d'Alexandre Clérisse en complément de la chronique "souvenirs de l'empire de l'atome" parue ce matin.

alex c.JPG

27/01/2013

La casati.

la casati.jpgAuteure : Vinci Vanna
Editeur ;Dargaud.
Sortie :01/2013.


Luisa Casati Amman, passée à la postérité sous le nom de « La Casati », dilapida un immense patrimoine, dans le seul dessein de devenir une œuvre d'art vivante. Ses apparitions sulfureuses, ses tenues choquantes et ses fêtes pharaoniques la firent entrer dans la légende. Un personnage qui marqua les mémoires, sorte de Lady Gaga de la Belle Époque.
Et je propose à la place d’une chronique, une petite visite des lieux  ou des peintures qu’on trouve dans cette BD.

1-La marquise Luisa Casati, par Giovanni Boldini
casati 1a.jpgcasati1.JPG




















2-La marchesa Casati par Martini.
casati 2.jpgcasati 2a.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


3- Sa pierre tombale.
casati pierre tombale.jpgcasati 3a.JPG




















4-Marchesa Luisa Casati by Man Ray
casati4.jpgcasati 4a.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


5- Toujours par Man Ray.
casati 5.jpgcasati 5a.JPG





















6 et 7 -Le palais rose du Vésinet.
le palais rose 1.jpgle palais rose 1a.JPG














le palais rose 2.jpgle palais rose 2a.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


8 Casati par Kees van Dongen.
kees_van_dongen__la_marquise_de_casati.jpgkees van dongen.JPG




















9-Le palais Venier Dei Leoni à venise.

palais venier dei léoni.JPG

palais venier dei léoni a.JPG


10-Villa Lysis à Capri.
villa Lysis 1.JPGvilla lysis a.JPG




















11- Capri.

capri.jpg

capri1.JPG



Voilà quelques exemples de lieux réels ou de peintures que l’on retrouve dans cette BD, il y en a bien d’autres.


Samba.