28/12/2016

Harrow county - tome 2 - bis répétita

harrow county, cullen bunn, tyler crook, glénat comics, horreur, fantastique, monstres, 7/10, 11/2016harrow county, cullen bunn, tyler crook, glénat comics, horreur, fantastique, monstres, 7/10, 11/2016Dessin : Tyler Crook
Scénario : Cullen Bunn
Éditeur : Glénat comics
112 pages
Date de sortie : novembre 2016
Genre : horreur, fantastique

 

 

Présentation de l'éditeur

 

Aux frontières de l’horreur…

Emmy a désormais découvert l’histoire tordue de Harrow County et la nature du lien étrange qui l’unit avec ses habitants. Mais alors que cette connexion s’approfondit un peu plus, plane l’ombre d’une présence sinistre et familière. Il est bien possible que celle-ci cherche à détruire la nouvelle harmonie intérieure d’Emmy…

harrow county,cullen bunn,tyler crook,glénat comics,horreur,fantastique,monstres,710,112016

 

Mon avis

 

Il est difficile de parler de cet album sans dévoiler les ressorts qui font le piment de ce récit. Aussi vais-je céder à la facilité et ne vous en dirai pas tellement plus que dans le résumé de l'éditeur, si ce n'est qu'il faut se méfier de l'eau qui dort ...

Il est question dans ce tome 2 de sorcières, de magie, de monstres de créatures démoniaques et d'un combat acharné entre les puissances du mal et le bien. Le surnaturel figure à toutes les pages, mais la narration simple mise en place par Cullen Bunn nous fait presque considérer les évènements comme naturels. On pense inévitablement aux romans de Stephen King où la vie semble toujours paisible et normale jusqu'à ce qu'un grain de sable ne vienne tout enrayer. C'est franchement bien écrit et dessiné et on se prend au jeu de cette ambiance fantastico-horrifique mise en scène avec maitrise. Quelques croquis en fin d'ouvrage permettent de prendre la mesure du talent de Tyler Crook quant à son dessin et d'apprécier la plus-value apportée au récit par sa colorisation.

Un petit bémol toutefois. si certains monstres sont assez effrayants, d'autres me paraissent plutôt grotesques et prêtent à rire. Bon, ceci étant dit, cela ne gâche en rien le plaisir de se faire peur avec ce récit fantastique dont l'ambiance générale tend quand même davantage vers le frisson que vers la rigolade.

 

 

a07-3e78901.gif

 

 

Loubrun

 

A lire aussi

harrow county T1;  Witch Hunter ; The Empty Man

 

 

 

harrow county,cullen bunn,tyler crook,glénat comics,horreur,fantastique,monstres,710,112016harrow county,cullen bunn,tyler crook,glénat comics,horreur,fantastique,monstres,710,112016harrow county,cullen bunn,tyler crook,glénat comics,horreur,fantastique,monstres,710,112016

 

 

27/12/2016

Un village français - tome 3 - 1916

un village français,gaudin,aleksic,soleil,première guerre mondiale,saga familiale,guerre,histoire,610,112016un village français,gaudin,aleksic,soleil,première guerre mondiale,saga familiale,guerre,histoire,610,112016Scénario : Jean-Charles Gaudin
Dessin : Vladimir Aleksic
Éditeur : Soleil
48 pages
date de sortie : novembre 2016
genre : Histoire, saga familiale

 

 

Présentation de l'éditeur

 

25 ans avant les événements de la série télévisée, Gaudin et Aleksic offrent une dimension et un sens nouveaux aux habitants de Villeneuve.

Raymond Schwartz doit faire face à une crise familiale qui met en péril l’avenir de la scierie ; quant à Daniel Larcher et sa fiancée Hortense, la guerre semble avoir distendu les liens qui les unissaient… Les premiers blessés de guerre reviennent au village, transformés à jamais tant sur le plan physique que moral, alors que dans le même temps, un garçon est retrouvé mort : accident ou crime ?

 

un village français,gaudin,aleksic,soleil,première guerre mondiale,saga familiale,guerre,histoire,610,112016

 

Mon avis

 

1916, la guerre prend son lot de victimes dans le petit village de Villeneuve. La grande faucheuse se sert directement dans le vivier de soldats que tous les villages de France lui ont envoyé. Ceux qui ne sont pas broyés dans les tranchées reviennent cabossés à tout jamais, physiquement et psychologiquement. Parfois, le regard des autres change sur ceux qui ont eu le malheur de ne pas mourir dans les tranchées ; les gens sont durs en ce début de XXème siècle !

Ce troisième opus du préquel à la série télévisée tient toutes ses promesses et nous immerge totalement dans les turpitudes d'un village français en proie aux conséquences de la première guerre mondiale. On a là quasiment une chronique sociale agrémentée d'une saga familiale dans laquelle la dimension romanesque n'est pas en reste. On suit en effet le destin de 7 familles qui font l'Histoire du village, avec des personnages aux personnalités très différentes et opposées, donnant du piquant et du réalisme au récit. Ajoutez à cela un meurtre crapuleux et vous avez tous les ingrédients pour faire une bonne BD d'aventure.

Le dessin réaliste d'Aleksic est agréable, clair et attrayant. Le découpage assez conventionnel reste efficace pour une lisibilité parfaite qui conviendra au plus large public.

Ce prologue à la série télévisée est une bonne distraction, originale et instructive, qui vous donnera peut-être envie de voir ou revoir les 7 saisons de la série télé*.


a06-3e788fc.gif

 

Loubrun

 

A lire les tome 1 et 2

un village français,gaudin,aleksic,soleil,première guerre mondiale,saga familiale,guerre,histoire,610,112016un village français,gaudin,aleksic,soleil,première guerre mondiale,saga familiale,guerre,histoire,610,112016

 

 

 

 

 

 

 

* à ce jour, seuls les 6 premiers épisodes de la saison 7 ont été diffusés.

 

 

21/12/2016

L'invitation

l'invitation,jim,mermoux,vents d'ouest,chronique sociale,roman graphique,amitié,relations humaines,710,112016l'invitation,jim,mermoux,vents d'ouest,chronique sociale,roman graphique,amitié,relations humaines,710,112016Scénario : Jim

Dessin : Dominique Mermoux

Éditeur : Vents D'ouest

date de sortie : novembre 2016 (réédition)

156 pages

genre : roman graphique, chronique sociale

 

 

Présentation de l'éditeur

Un téléphone sonne en pleine nuit dans un appartement parisien. Raphaël se lève et décroche. À l’autre bout du fil, c’est son vieux pote Léo. Il est en panne avec sa voiture à plus d’une heure de route et demande à son ami s’il peut venir le dépanner. En réalité, Léo a appelé plusieurs de ses proches, curieux de savoir lesquels prendraient la peine de se déplacer pour lui. Un test à l’amitié, ni plus, ni moins. Raphaël est furieux d’avoir été ainsi testé ; ça ne se teste pas, l’amitié ! Mais un soir, Raphaël est chez lui, seul, il s’ennuie... Et si lui aussi il appelait ses amis, prétextant une panne de voiture ? Sur qui peut-il vraiment compter ? L’idée est tellement tentante... Rapidement, Raphaël lance les invitations déguisées...

Publié pour la première fois en 2010, cet album est réédité avec une nouvelle couverture à l'occasion de son adaptation au cinéma.

 

"... Moi le mec qui me fait ça, juste pour se marrer, ça me fait marrer. Par contre, s'il fait vraiment ça pour tester mon amitié...là, il la perd, c'est sûr !"

 

mon avis

Savez-vous qui sont vos vrais amis ? Vous savez, ceux sur qui on peut théoriquement compter à toute heure du jour et de la nuit. En vérité, il se dit que des vrais amis, ça se compte sur les doigts d'une main. Ça c'est la théorie, passons à la pratique en compagnie de Léo et Raphael. Les deux sont amis de longue date et arrivent à un âge où certaines questions existentielles émergent. Ils sont aussi à un âge où souvent les couples se font et se défont, ce qui justifie parfois ces questions. Ils ont en tout cas un besoin irrépressible de se prouver quelque chose. Quoi précisément, ils ne le savent pas pour l"instant et le découvriront au gré de cette expérience déconcertante mais néanmoins amusante.

 

l'invitation,jim,mermoux,vents d'ouest,chronique sociale,roman graphique,amitié,relations humaines,810,112016

 

C'est du Jim tout craché, comme on l'aime ou le déteste, parcequ'il nous fait à la fois rire et réfléchir. Il nous fait rire de nous-même ou des autres et réfléchir sur nous-même et sur nos rapports aux autres en nous renvoyant une part de notre propre image. Et puis comme souvent dans les histoires de Jim, plusieurs thèmes se chevauchent. Derrière le sujet principal qu'est l'amitié, se devinent ici les thématiques du couple, de la fidélité et du passage à l'âge adulte.

C'est vraiment très bien écrit, et la pagination conséquente (156 pages) permet aux auteurs de prendre le temps d'installer les ambiances menant à la réflexion des personnages et du même coup, du lecteur. Le découpage, comme les dialogues, sont taillés pour le cinéma et donnent au récit cette dimension vivante et crédible qui vous font tourner les pages avec bonheur et envie.

 

l'invitation,jim,mermoux,vents d'ouest,chronique sociale,roman graphique,amitié,relations humaines,810,112016

 

Le dessin et la mise en couleur de Dominique Mermoux sont d'une sobriété et d'une efficacité redoutable. Sans fioriture, avec un trait fin et limpide, il va tout de suite à l'essentiel dans sa mise en scène et ses cadrages. Ceci allié à l'écriture fluide et les dialogues qui sonnent juste de Jim, l'album se lit d'une traite, comme on écouterai un bon raconteur d'histoires.

Voilà un bel album, à l'ambiance douce-amère et aux personnages attachants qui vous feront vivre une bien drôle histoire et vous donneront une bonne petite leçon sur ce qu'est l'amitié.

 

a08-3e78906.gif

 

 

Loubrun

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14/12/2016

Les chasseurs d'écume - tome 6 - 1939, les sardines sous le contrôle de la Gast

les chasseurs d'écume,debois,fino,glénat,mer,bretagne,guerre,saga familiale, fresque sociale,seconde guerre mondiale,pêche,610,102016les chasseurs d'écume,debois,fino,glénat,mer,bretagne,guerre,saga familiale, fresque sociale,seconde guerre mondiale,pêche,610,102016Scénario : François Debois

Dessin : Serge Fino

Éditeur :  Glénat

48 pages

date de sortie : octobre 2016

genre : saga familiale, fresque sociale

 

 

 

1939. Fanch Gloaguen, le fils de Jos, est engagé pour combattre les Allemands sur le croiseur Dunkerque. Revenu d’entre les morts après la tragédie de Mers el-Kébir, il retrouve un Douarnenez bien changé. Passé aux mains des Nazis, le port vit des heures sombres, tiraillé entre les marins collabos, les résistants et ceux qui souhaitent tout simplement poursuivre la pêche malgré tout. Quel sera le choix de Fanch ?

 

"T'inquiète, les Boches franchiront jamais la ligne Maginot"

 

La saga des pêcheurs de sardine suit son court et continue de se fondre avec les évènements historiques qui ont marqués le siècle dernier. La seconde guerre mondiale n'aura épargné personne et la petite communauté des sardiniers va voir son quotidien bouleversé par l'arrivée des Nazis dans le petit port de pêche de Douarnenez. A leur échelle, les habitants du port breton vivront ce que tous les français ont vécu à cette époque. Tiraillés entre leurs intérêts personnels, la protection de leur outil de travail ou de leur famille et les enjeux supérieurs et la lutte contre l'occupant, l'heure est aux choix et aux décisions pas si faciles que ça à prendre. Et donc, comme partout ailleurs deux camps se dessinent dans le village.

L'histoire de la famille Gloaguen et des pêcheurs de sardines est toujours aussi passionnante même si sur cet épisode la grande Histoire occupe un peu plus le devant de la scène. Il n'empêche, la guerre à eu un impact sur toute l'activité économique de la France, il n'y a donc pas de raison que la sardine y échappe !

Une fois de plus les auteurs allient avec habileté fiction et réalité et nous livrent un documentaire d'excellente qualité et qui plus est parfaitement divertissant. Le dessin réaliste, précis et tout en sobriété de Serge Fino est une merveille et fait mouche à tous les coups, aussi bien sur terre que sur mer.

Rendez-vous est pris pour le tome 7, pour une autre guerre annoncée !

 

a08-3e78906.gif

 

 

Loubrun