05/01/2017

Universal war two - tome 3 - l'exode

universal war two, bajram,casterman, science-fiction, 11/2016universal war two, bajram,casterman, science-fiction, 11/2016Scénario et dessin : Denis Bajram

Éditeur : Casterman

48 pages

date de sortie : novembre 2016

genre : science-fiction

 

 

 

Présentation de l'éditeur

La première Guerre Universelle a été apocalyptique, manquant d'anéantir l'humanité. La paix à peine revenue, un effrayant et insondable ennemi frappe de nouveau le système solaire ainsi que l'idyllique Canaan. Les plus sages des humains ne savent plus que faire à part fuir. Seul la jeune Théa croit encore que la civilisation fondée par Kalish peut être sauvée. Quitte à devoir affronter les plus grands mystères de l'univers.

 

" Je crains de comprendre : vous traitez de "Kalish" tous les crétins caractériels ?" 

 

Mon avis

 

Bajram serait-il encore plus fort que Dark Vador dans Star Wars ? Après avoir pulvérisé la planète Terre, le voilà qui raye du système le Soleil, Mars, Titan, puis toutes les planètes sur lesquelles l'espèce humaine s'est installée. Canaan va-t-elle en réchapper ?

Le brave Kalish qui a voyagé dans le passé pour refonder une civilisation pacifique sur Canaan afin d'éviter les guerres, est ramené contre son gré dans le présent pour trouver une solution. Mais de solution, il n'en a pas, et n'a pas l'intention d'en trouver, consterné qu'il est de constater qu'il a été érigé en idole et est quasiment vénéré comme un dieu. Il se prend en pleine face l'échec de son projet et assiste impuissant à la disparition de toute forme de civilisation. S'il ne peut contrer ces phénomènes de destruction, il finit néanmoins par en comprendre les raisons.

 

universal war two,bajram,casterman,science-fiction,112016

Œuvre majeure de la SF, Universal War 2 continue de nous faire voyager dans le continuum espace-temps, après l'époustouflant premier cycle devenu culte. Pas toujours facile à suivre, on en demeure pas moins littéralement subjugué par la grandeur, la majesté et la richesse scénaristique de l’œuvre créée par Denis Bajram.

Il accentue dans ce troisième opus les dimensions philosophiques et métaphysiques sous-jacentes dans tout le récit depuis le tome 1 du premier cycle. Comme le noir profond des Wormhole qui aspirent les planètes et des mystérieux triangles qui les englobent, le ton de ce tome 3 est d'un pessimisme noir qui nous glace d'effroi. L'humanité n'est-elle vraiment capable que de destruction, la conduisant à une sanction ultime et fatale conduite par des forces extraterrestres aussi puissantes que mystérieuses ?

Dans des décors toujours aussi somptueux et inventifs, Denis Bajram fait évoluer des personnages accessibles, crédibles et terriblement humains dans tout ce qu'ils ont de meilleur et de plus détestable. Les dialogues sont d'ailleurs souvent très crus et directs. Du coup, l'histoire n'est ni rébarbative ni hermétique malgré un scénario assez complexe. Je recommande quand même de se replonger dans les deux premiers tomes avant d'attaquer celui-ci.

Ce troisième tome est une merveille graphique au scénario qui laisse la part belle au mystère et aux questions dont les fans vont attendre les réponses avec fébrilité dans les trois tomes à venir.

 

Loubrun

 

universal war two,bajram,casterman,science-fiction,112016,910

 

universal war two,bajram,casterman,science-fiction,112016,910

 

universal war two,bajram,casterman,science-fiction,112016,910

universal war two,bajram,casterman,science-fiction,112016

 

universal war two,bajram,casterman,science-fiction,112016

 

universal war two,bajram,casterman,science-fiction,112016

 

 

 

 

 

 

 

les tomes 1 et 2

universal war two,bajram,casterman,science-fiction,112016 universal war two,bajram,casterman,science-fiction,112016

 

 

 

 

 

 

 

A lire aussi La Guerre Éternelle (intégrale reprenant les 3 tomes) et Libre à jamais (3 tomes)

 

universal war two,bajram,casterman,science-fiction,112016universal war two,bajram,casterman,science-fiction,112016universal war two,bajram,casterman,science-fiction,112016universal war two,bajram,casterman,science-fiction,112016

04/01/2017

Prométhée - cycle 2 - tome 14 - les âmes perdues

Prométhée T14.jpgProméthée T14_pl.jpgScénario : Christophe Bec
Dessin : Stefano Raffaele

Éditeur : Soleil Production
54 pages
date de sortie : novembre 2016
genre : science-fiction

 

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Seule une petite partie de l’Humanité a survécu… Cette Humanité qui n’a pas voulu tenir compte des avertissements qui survenaient tous les jours à 13 heures 13, durant 13 jours. Cela aurait-il pu être évité ? Ou plutôt… Cela pourra-t-il être évité ?
En 1959, à Camp Hero, les scientifiques du projet secret Montauk voient arriver avec stupéfaction Turan, Dimbort, Lacan et Denton du XXIe siècle. Les “hommes du futur” vont devoir persuader les scientifiques du passé de la catastrophe à venir !
En 2019, de leur côté, les rares survivants de l’invasion alien tentent de survivre tant bien que mal… Pour eux, le temps est venu de brûler et d’enterrer les victimes du génocide planétaire orchestré par les extraterrestres.

 

 

Mon avis

 

Le premier cycle de Prométhée a tenu le lecteur en haleine sur 13 albums. Cette série SF brillamment écrite par Christophe Bec et dessinée par Stéfano Raffaele, est un "must have" du genre et sans doute l'une des meilleures série de ces 10 dernières années, même si le scénariste à un peu tiré sur la corde pour faire durer le plaisir.

Flirtant sur le succès de cette première saison, les auteurs ont donc décidé de poursuivre l'aventure. Pari risqué, tant les lecteurs sont exigeants et avides de nouveauté !

Fan de la première heure de cette série, ma curiosité à été piquée à l'annonce de ce 14ème tome. Mais mon enthousiasme est retombé comme un soufflé, devant un scénario compliqué, trop bavard et se perdant dans des considérations scientifico-techniques à faire pâlir de jalousie un professeur Mortimer au mieux de sa forme. Bien sûr, on est ici en face d'un album de mise en place et de démarrage d'un second cycle avec une nouvelle intrigue nécessitant quelques rappels et explications pour faire le lien avec le premier cycle. Les histoires de voyage dans le temps ne sont jamais simples à aborder, et là j'avoue avoir été vite largué.

Bref, malgré une idée de départ assez intéressante, voilà une entame de second cycle plutôt décevante qui me pousse à poser la question qui tue : était-ce bien nécessaire de poursuivre l'aventure ?

Allez, je vais rester positif en espérant une suite plus dynamique et en pariant que Christophe Bec saura exploiter comme il se doit les deux ou trois bonnes idées qu'il a amorcé dans cette nouvelle intrigue.

 

a05-3e788c9.gif



 Loubrun

 

 



 

28/12/2016

Harrow county - tome 2 - bis répétita

harrow county, cullen bunn, tyler crook, glénat comics, horreur, fantastique, monstres, 7/10, 11/2016harrow county, cullen bunn, tyler crook, glénat comics, horreur, fantastique, monstres, 7/10, 11/2016Dessin : Tyler Crook
Scénario : Cullen Bunn
Éditeur : Glénat comics
112 pages
Date de sortie : novembre 2016
Genre : horreur, fantastique

 

 

Présentation de l'éditeur

 

Aux frontières de l’horreur…

Emmy a désormais découvert l’histoire tordue de Harrow County et la nature du lien étrange qui l’unit avec ses habitants. Mais alors que cette connexion s’approfondit un peu plus, plane l’ombre d’une présence sinistre et familière. Il est bien possible que celle-ci cherche à détruire la nouvelle harmonie intérieure d’Emmy…

harrow county,cullen bunn,tyler crook,glénat comics,horreur,fantastique,monstres,710,112016

 

Mon avis

 

Il est difficile de parler de cet album sans dévoiler les ressorts qui font le piment de ce récit. Aussi vais-je céder à la facilité et ne vous en dirai pas tellement plus que dans le résumé de l'éditeur, si ce n'est qu'il faut se méfier de l'eau qui dort ...

Il est question dans ce tome 2 de sorcières, de magie, de monstres de créatures démoniaques et d'un combat acharné entre les puissances du mal et le bien. Le surnaturel figure à toutes les pages, mais la narration simple mise en place par Cullen Bunn nous fait presque considérer les évènements comme naturels. On pense inévitablement aux romans de Stephen King où la vie semble toujours paisible et normale jusqu'à ce qu'un grain de sable ne vienne tout enrayer. C'est franchement bien écrit et dessiné et on se prend au jeu de cette ambiance fantastico-horrifique mise en scène avec maitrise. Quelques croquis en fin d'ouvrage permettent de prendre la mesure du talent de Tyler Crook quant à son dessin et d'apprécier la plus-value apportée au récit par sa colorisation.

Un petit bémol toutefois. si certains monstres sont assez effrayants, d'autres me paraissent plutôt grotesques et prêtent à rire. Bon, ceci étant dit, cela ne gâche en rien le plaisir de se faire peur avec ce récit fantastique dont l'ambiance générale tend quand même davantage vers le frisson que vers la rigolade.

 

 

a07-3e78901.gif

 

 

Loubrun

 

A lire aussi

harrow county T1;  Witch Hunter ; The Empty Man

 

 

 

harrow county,cullen bunn,tyler crook,glénat comics,horreur,fantastique,monstres,710,112016harrow county,cullen bunn,tyler crook,glénat comics,horreur,fantastique,monstres,710,112016harrow county,cullen bunn,tyler crook,glénat comics,horreur,fantastique,monstres,710,112016

 

 

27/12/2016

Un village français - tome 3 - 1916

un village français,gaudin,aleksic,soleil,première guerre mondiale,saga familiale,guerre,histoire,610,112016un village français,gaudin,aleksic,soleil,première guerre mondiale,saga familiale,guerre,histoire,610,112016Scénario : Jean-Charles Gaudin
Dessin : Vladimir Aleksic
Éditeur : Soleil
48 pages
date de sortie : novembre 2016
genre : Histoire, saga familiale

 

 

Présentation de l'éditeur

 

25 ans avant les événements de la série télévisée, Gaudin et Aleksic offrent une dimension et un sens nouveaux aux habitants de Villeneuve.

Raymond Schwartz doit faire face à une crise familiale qui met en péril l’avenir de la scierie ; quant à Daniel Larcher et sa fiancée Hortense, la guerre semble avoir distendu les liens qui les unissaient… Les premiers blessés de guerre reviennent au village, transformés à jamais tant sur le plan physique que moral, alors que dans le même temps, un garçon est retrouvé mort : accident ou crime ?

 

un village français,gaudin,aleksic,soleil,première guerre mondiale,saga familiale,guerre,histoire,610,112016

 

Mon avis

 

1916, la guerre prend son lot de victimes dans le petit village de Villeneuve. La grande faucheuse se sert directement dans le vivier de soldats que tous les villages de France lui ont envoyé. Ceux qui ne sont pas broyés dans les tranchées reviennent cabossés à tout jamais, physiquement et psychologiquement. Parfois, le regard des autres change sur ceux qui ont eu le malheur de ne pas mourir dans les tranchées ; les gens sont durs en ce début de XXème siècle !

Ce troisième opus du préquel à la série télévisée tient toutes ses promesses et nous immerge totalement dans les turpitudes d'un village français en proie aux conséquences de la première guerre mondiale. On a là quasiment une chronique sociale agrémentée d'une saga familiale dans laquelle la dimension romanesque n'est pas en reste. On suit en effet le destin de 7 familles qui font l'Histoire du village, avec des personnages aux personnalités très différentes et opposées, donnant du piquant et du réalisme au récit. Ajoutez à cela un meurtre crapuleux et vous avez tous les ingrédients pour faire une bonne BD d'aventure.

Le dessin réaliste d'Aleksic est agréable, clair et attrayant. Le découpage assez conventionnel reste efficace pour une lisibilité parfaite qui conviendra au plus large public.

Ce prologue à la série télévisée est une bonne distraction, originale et instructive, qui vous donnera peut-être envie de voir ou revoir les 7 saisons de la série télé*.


a06-3e788fc.gif

 

Loubrun

 

A lire les tome 1 et 2

un village français,gaudin,aleksic,soleil,première guerre mondiale,saga familiale,guerre,histoire,610,112016un village français,gaudin,aleksic,soleil,première guerre mondiale,saga familiale,guerre,histoire,610,112016

 

 

 

 

 

 

 

* à ce jour, seuls les 6 premiers épisodes de la saison 7 ont été diffusés.