04/06/2016

Terminus 1 - tome 1 - l'homme à la valise

terminus 1,stefan wul,le tendre,ponzio,ankama,science-fiction,710,052016terminus 1,stefan wul,le tendre,ponzio,ankama,science-fiction,710,052016Scénario : Serge Le Tendre

Dessin : Jean-Michel Ponzio

Éditeur : Ankama

48 pages

date de sortie : mai 2016

genre : science-fiction

 

 

 

Piqué par un essaim d’insectes télépathes lors d’un séjour sur une planète lointaine, Julius lit dans les pensées et se sert de ses dons pour de minables arnaques. Un soir, poursuivi par les perdants rancuniers d’une partie de cartes ayant mal tourné, il se réfugie par hasard chez une ancienne connaissance, Marje. Autrefois meneuse d’hommes et flamboyante aventurière au passé sulfureux, elle lui propose une mission dangereuse mais lucrative : une chasse au trésor dans le cimetière d’astronefs de la planète Walden pour y trouver du palladium, un métal utilisé jadis dans la construction des vaisseaux et totalement disparu depuis un siècle …

 

terminus 1,stefan wul,le tendre,ponzio,ankama,science-fiction,710,052016

 

Si je ne me trompe, sur les 12 romans qu'a écrit Stefan Wul, nous en sommes au huitième adapté en BD. C'est jusqu'à présent quasiment un sans faute des éditions Ankama, tant par la qualité des adaptations réalisées que par la diversité des approches narratives et graphiques que les différents auteurs nous ont proposé.

Ce premier volume – sur deux prévus – de l'adaptation du roman paru en 1959, ne déroge pas à la règle. Serge Le Tendre en fait une adpatation qui semble très fidèle à l'oeuvre originale et Jean-Michel Ponzio nous en propose une vision moderne dans un style qui lui est propre, celui de l'hyperréalisme. A ce titre, les décors sont superbes et nous plongent dans un récit de SF froid et réaliste en nous faisant oublier son traitement un peu trop photographique des personnages qui a tendance à leur donner un aspect trop figé.

terminus 1,stefan wul,le tendre,ponzio,ankama,science-fiction,710,052016

L'histoire se met bien en place et l'on retrouve le début d'une trame écolo chère à Stefan Wul même si cet aspect est moins marqué que dans les autres récits. Le sujet de la quête du métal disparu renvoie forcément à la thématique de la gestion des ressources minières ou autres et leur emploi irraisonné par l'espèce humaine. Un sujet toujours d'actualité en somme.

Comme toute bonne histoire de SF, Terminus 1 se laisse lire avec plaisir mais il faudra toutefois attendre le second volume pour apprécier complètement ce récit et se faire une idée définitive de cette adaptation.

Mais en attendant le tome 2, on pourra toujours continuer l'exploration des univers de Stéfan Wul avec la sortie prévue de Odyssée sous contrôle par Dobbs et Stéphane Perger, puis de La mort vivante par Olivier Vatine et Alberto Varanda.

 

 

a07-3e78901.gif

 

 

Loubrun

 

terminus 1,stefan wul,le tendre,ponzio,ankama,science-fiction,710,052016

 

31/05/2016

Les chroniques de Braven Oc - Tome 2 - Le cri des eaux salées

les chroniques de braven oc,ruiz,picksel,alcante,kennes éditions,jeunesse,aventure,héroïc fantasy,810,052016les chroniques de braven oc,ruiz,picksel,alcante,kennes éditions,jeunesse,aventure,héroïc fantasy,810,052016Scénario : Alcante
Dessin : Picksel
Éditeur : Kennes éditions
48 pages
date de sortie : mai 2016
genre : jeunesse, aventure, héroïc-fantasy

 

 

 

En traversant les marais salants, Braven Oc et ses amis sont témoins d’une apparition. Salina, la déesse de sel, leur apprend que la faune et la flore qui dépendent des eaux salées sont en danger. Le grand sorcier du seigneur Torguen est sur le point d’introduire dans la mer une algue qui pourrait dessaler les mers et les océans pour fournir aux Homoplantes de grandes quantités d’eau douce. Le temps est compté pour Braven et ses compagnons, chargés d’empêcher ce terrible dessein de s’accomplir. Mais leur mission ne sera pas des plus faciles, car les espions de la cité des Homoplantes les ont à l’œil…

 

"Tu sais Braven, l'homme courageux n'est pas celui qui n'a jamais peur ! Non, c'est celui qui parvient à surmonter ses peurs !"

 

Voilà la deuxième aventure du jeune et courageux Braven Oc adaptée en BD des romans de Alain Ruiz. J'avais dit le plus grand bien du premier volume de cette série d'héroïc-fantasy jeunesse. Je réitère mon avis avec ce deuxième opus qui ne manque pas de charme et devrait ravir tous les apprentis aventuriers. Chaque lecteur pourra se retrouver dans tous les petits héros tant ceux-ci sont dépeints de façon très humaine. Leurs petits défauts, doutes et questionnements ne sont pas cachés ce qui leur donne ce côté sympathique, accessible et attachant permettant de s'identifier à eux. C'est important pour le jeune lecteur que de pouvoir facilement se projeter dans l'aventure qu'il lit.

les chroniques de braven oc,ruiz,picksel,alcante,kennes éditions,jeunesse,aventure,héroïc fantasy,810,052016

Autre aspect intéressant de la série, le côté éducatif sous-jacent, véritable socle des histoires racontées par Alain Ruiz et adaptées par Alcante. Sans tomber dans des discours incantatoires et en laissant toujours la primeur à l'aventure, ils font passer en douceur des messages sur l'environnement, la tolérance, le respect.

Le dessin très anguleux et moderne de Picksel déroutera peut-être les adultes mais il ne perturbera pas le moins du monde les juniors. Le dynamisme qui s'en dégage leur plaira à coup sûr, tout comme les couleurs vives et chaleureuses lui conférant une très bonne résolution. Par ailleurs, les planches sont bien construites et restent très lisibles.

les chroniques de braven oc,ruiz,picksel,alcante,kennes éditions,jeunesse,aventure,héroïc fantasy,810,052016

Il se dégage une aura très positive de cette série jeunesse qui est à découvrir sans plus tarder, et je la recommande vivement pour ses qualités autant sur le fond que sur la forme.

 

a08-3e78906.gif

 

 

Loubrun

 

les chroniques de braven oc,ruiz,picksel,alcante,kennes éditions,jeunesse,aventure,héroïc fantasy,810,052016

les chroniques de braven oc,ruiz,picksel,alcante,kennes éditions,jeunesse,aventure,héroïc fantasy,810,052016

 

 

30/05/2016

Letter 44 - Tome 3 - Matière négative

letter 44, soule, albuquerque, glénat comics, science-fiction,politique fiction, anticipation, 8/10,letter 44, soule, albuquerque, glénat comics, science-fiction,politique fiction, anticipation, 8/10,Scénario : Charles Soule
Dessin : Alberto Jimenez Albuquerque
Éditeur : Glénat comics
160 pages
date de sortie : avril 2016
genre : science-fiction, politique-fiction, anticipation

 

 Neuf mois se sont écoulés depuis que le président des États-Unis a révélé au monde l’existence d’une présence extra-terrestre dans la ceinture d’astéroïdes. Le sentiment de chaos total grandissant qui émergeait dans le tome 2 nous explose littéralement à la figure dès les premières pages. La révélation au monde de la présence extra-terrestre n'a fait qu'exacerber les tensions internationales et a plongé la planète dans la troisième guerre mondiale. Deux coalitions s'affrontent. D'un côté l'Allemagne, l'Angleterre et la Russie pilotée par l'ex Président des États-Unis, et de l'autre les États-Unis du nouveau Président Blades alliée au reste du monde. La partie est tendue, car ils bénéficient tous d'armes de haute technologie. Pendant ce temps là, les membres du vaisseau Clarke parti à la rencontre des extra-terrestres se retrouvent prisonniers à bord de la station spatiale des aliens, le Chandelier. La vie y est presque plus reposante que sur terre, malgré la rupture de communication avec la terre et la découverte d'une terrible menace pour cette dernière.

 

letter 44,soule,albuquerque,glénat comics,science-fiction,politique fiction,anticipation,810

 

Pour notre plus grand plaisir ce troisième tome tient toutes ses promesses ! On est toujours en présence de plusieurs arc narratifs qui s'enchainent à une vitesse fulgurante. Comme un cœur en proie à une crise de tachycardie, le récit s'emballe offrant une narration très rapide, parfois même un peu trop. On passe très vite d'un récit à un autre, et le lecteur inattentif sera vite égaré. Mais Charles Soule mène sa barque avec aisance et on voit qu'il sait où il va. Il arrive à nous surprendre et nous tenir en haleine en distillant habilement les infos qui font avancer l'intrigue. Intrigue qui se penche ici beaucoup plus sur les activités politico guerrières des terriens que sur les intentions des aliens. On n'en apprend pas tellement plus sur leur présence ni sur leurs intentions.

En revanche, on voit le retour sur le devant de la scène de l'ancien président des États-Unis qui nous raconte depuis le début et par le détail comment la situation est devenue ce qu'elle est.

Complot, trahisons et manipulations sont les trois piliers de ce thriller où les genres fusionnent de manière explosive.
Les dessins de A.J. Albuquerque sont toujours aussi étonnants de vitalité et de dynamisme avec des décors fouillés et des trouvailles graphiques intéressantes concernant les Aliens. Les esprits tatillons pourront reprocher à l'auteur Espagnol une "comics touch" un peu trop forte notamment avec des encrages très prononcés. On s'y fait, tant l'ensemble est cohérent et plaisant à lire.

 

letter 44,soule,albuquerque,glénat comics,science-fiction,politique fiction,anticipation,810

 

Voilà donc un troisième tome qui confirme la bonne teneur des précédents et donne définitivement une place à part à cette série SF.

Et une fois de plus, la dernière page nous laisse sur une fin qui appelle une suite que l'on voudrait lire dans les plus brefs délais !

 

a08-3e78906.gif

 

 

Loubrun

 

Les tomes précédents : tome 1, tome 2

 

25/05/2016

Sept - Tome 17 - Sept mages

sept,sept mages,lehman,roudier,delcourt,médiéval fantasy,fantastique,magie,610,052016sept,sept mages,lehman,roudier,delcourt,médiéval fantasy,fantastique,magie,610,052016Scénario : Serge Lehman
Dessin : Emmanuel Roudier
Éditeur : Delcourt
64 pages
date de sortie : avril 2016
genre : héroïc-fantasy

 

 

 

Féric siège sur le trône du royaume de Cocaigne. Son règne n'est pas des plus reposants puisqu'il doit faire face aux velléités de son frère, Jean le Nécromant, qui cherche par tous les moyens à le renverser. Il a d'ailleurs trouvé un moyen puissant en levant une armée de monstres, mélange de morts-vivants et de goules. Le bon roi n'a qu'un recours pour contrer cette magie noire, celui du dieu Herne qui conseille de recruter sept mages aux pouvoirs très spécifiques. Tous d'origines et de traditions très différentes, les sept mages devront apprendre à combiner leur magie et surmonter leurs divisions pour vaincre l'ennemi.

 

sept,sept mages,lehman,roudier,delcourt,médiéval fantasy,fantastique,magie,610,052016

 

Les séries concept en BD se déclinent parfois en saisons à plus forte raison quand elles sont composées de one-shots. Nous voici déjà rendus à la troisième saison de la série Sept et 17 albums sont déjà parus en comptant celui-ci. Tous ne sont pas du même niveau, mais quelques uns valent le détour et ce, quel que soit le genre du récit. Vous trouverez de tout dans cette série : polar, thriller, héroïc-fantasy, science-fiction, horreur ... il y en a pour tous les goûts.

Ici Serge Lehman nous emmène dans un récit médieval-fantasy mâtiné de fantastique et de mythologie. En grattant un peu, on trouve derrière cette histoire assez convenue de lutte fratricide entre le bien et le mal, un deuxième niveau de lecture qui se situe au niveau des forces recrutées par le roi Féric. En faisant se côtoyer la puissance païenne, la sagesse romaine, la philosophie grecque et la charité chrétienne très différentes les unes des autres et que tout semble opposer, Serge Lehman ne cherche-t-il pas à nous montrer que l'union fait la force et qu'à tout bien réfléchir, si l'on arrive à prendre le meilleur de chacun, les forces maléfiques n'ont qu'à bien se tenir ? Ok, c'est un peu simpliste, mais ça fonctionne et ce, malgré une narration un peu trop linéaire et prévisible.

 

Le dessin de Roudier est du même acabit : efficace et sans surprises, avec néanmoins quelques belles séquences évoquant les mythes des super héros lorsque les mages utilisent leurs pouvoirs.

Au final, on a un bon album divertissant mais qui toutefois ne rentre pas dans le top 5 de la série.

 

 

a06-3e788fc.gif

 

 

Loubrun

 

sept,sept mages,lehman,roudier,delcourt,médiéval fantasy,fantastique,magie,610,052016