22/06/2016

Le gouffre de Padirac - Tome 3 - Retour sur de fabuleux exploits

le gouffre de padirac,rollin,bidot,glénat,aventure,exploit,spéléologie,710,052016le gouffre de padirac,rollin,bidot,glénat,aventure,exploit,spéléologie,710,052016Scénario : Laurent Bidot
Dessin : Lucien Rollin
Éditeur : Glénat
48 pages
date de sortie : mai 2016
genre : documentaire, aventure

 

 

 

Quelques années avant la seconde guerre mondiale, des marins et des ingénieurs tels que Gagnan, Fernez, Dumas, Tailliez ou encore Cousteau cherchent à percer le monde du silence. Leurs découvertes permettent aux plongeurs sous-marins d'évoluer librement.

De la légende de saint Martin aux expéditions des spéléo plongeurs, le Gouffre de Padirac a connu de nombreux exploits qu’Édouard-Alfred Martel aurait certainement voulu vivre.

À travers les souvenirs d’un journaliste reporter, suivez ces aventuriers de l’extrême qui ont su inventer et s’équiper de matériel de plus en plus performant pour pouvoir réaliser de grandes expéditions sous terre, sous l’eau... cherchant à percer tous les mystères de ce lieu !

 

 "Regarde le journal ! Un jeune plongeur a effectué hier un parcours de plus de 20 km de St Georges à Padirac ! Trois kilomètres de plongée répartis en seize siphons !"

 

Laurent Bidot et Lucien Rollin continuent leur exploration du gouffre de Padirac. Cette fois-ci ils nous emmènent sur les pas des différents exploits qui ont marqué ce site de leur empreinte. Grâce à une narration multipliant les sauts dans le temps, l'auteur nous permet de suivre les avancées technologiques qui ont permis de lever les secrets de ce fameux univers souterrain. C'est pédagogique sans être ennuyeux et même si tous les épisodes sont racontés de manière assez rapide, cela suffit à éveiller notre curiosité. Ainsi nous découvrons de grands noms de l'exploration sous-marine comme Fernez et Le Prieur inventeurs du premier scaphandre autonome ; Cousteau et Ichac, pionniers des films en situation extrême que ce soit dans les fonds marins ou sur les plus hauts sommets du monde ; Gagnant co-inventeur avec Cousteau du détendeur améliorant grandement les performances du scaphandre autonome.... toutes ces avancées techniques permettant à Guy de Lavaur, pionnier de la plongée souterraine, d'effectuer des explorations de la rivière qui coule au fond du gouffre et d'en percer les secrets dans les années 40 et 50, puis à Clément Chaput en 2014 d'effectuer une plongée à travers 16 siphons pour rejoindre l'entrée du gouffre depuis la résurgence Saint-George.

Bien aidé par le dessin détaillé et réaliste de Lucien Rollin, on laisse volontiers notre imagination vagabonder à l'évocation de tous ces exploits qui ont fait l'Histoire du gouffre.

Bien documenté et sans prendre un ton trop didactique, ce récit est agréable à lire, éveille la curiosité et invite le lecteur à en découvrir plus sur Padirac et plus généralement sur la spéléologie.

 

a07-3e78901.gif

 

 

Loubrun

 

15/06/2016

Les maitres saintiers - tome 2 - les sanglots de plomb, 1815

les maitres saintiers, LF Bollée, fino, glénat, saga familiale, fondeurs de cloches, 7/10,04/2016les maitres saintiers, LF Bollée, fino, glénat, saga familiale, fondeurs de cloches, 7/10,04/2016Scénario : Laurent-Frédéric Bollée

Dessin : Serge Fino

Éditeur : Glénat

48 pages

date de sortie : avril 2016

genre : saga familiale, Histoire

 

 

 

1815. Voilà 27 ans qu’Étienne Rochebrune a disparu dans une inondation, emportant ses secrets sur la Vierge Marie avec lui. Son jumeau François n’a eu aucun mal à prendre son identité pour épouser Rosaline Rambaud, la fille du plus riche propriétaire de la région. Ensemble, ils ont eu 5 enfants et ont établi une fonderie familiale entre Tours et Châtellerault. La France a depuis connu la Révolution et l’arrivée de Napoléon. Et les démons du passé resurgissent lorsqu’on annonce à François avoir vu un homme qui lui ressemble énormément et qui aurait perdu la mémoire. Pourrait-il s’agir d’Étienne ?

 

 

"Peut-être serait-il utile de suspendre la fabrication de nouvelles cloches pour fournir du bronze à l'armée de l'empereur ...?

 

 

Deuxième épisode de cette saga nourrie de traditions familiales, de vengeance, de trahison, de fratricide, et de mystère religieux. Comme souvent dans les séries de ce genre, nous faisons un bond dans le temps d'un album à l'autre. Nous voilà propulsés 27 ans plus tard sur le pas du frère qui a pris la place de l'autre. Il mène sa barque tant bien que mal jusqu'à ce que les fantômes du passé lui revienne en pleine face.

Laurent Frédéric Bollée construit son récit en posant ses intrigues patiemment, page après page, et c'est avec parcimonie qu'il distille cette petite pointe de mystère qui nous tient en haleine. Dans la lignée des meilleures séries du genre, il place son récit en plein dans la tradition des fresques racontant l'histoire d'une famille sur plusieurs générations. Dans un habile dosage, il y réunit tous les ingrédients permettant de captiver le lecteur. L'histoire est pourtant assez simple, les situations parfois assez convenues, mais il y a ce petit plus mystérieux qui pour l'instant pique la curiosité du lecteur. Je ne sais pas si ça durera sur les 7 tomes prévus, mais pour l'instant ça fonctionne.

Le dessin de Fino est parfait, avec des personnages ténébreux à souhait, des décors d'une précision chirurgicale et une mise en couleur sombre, austère, qui nous met directement dans l'ambiance. On se régale de ses belles planches au trait réaliste et classique avec des cadrages toujours judicieux donnant véritablement vie à ce récit.

Ce deuxième tome confirme donc la bonne impression que j'avais eu sur le premier et devrait installer la série dans une position confortable pour l'avenir.

 

a07-3e78901.gif

 

 

Loubrun

 

lire le tome 1

 

13/06/2016

Les trois grognards - Tome 1 - L'armée de la lune

les trois grognards,hautière,salsedo,casterman,histoire,humour,aventure,610,052016les trois grognards,hautière,salsedo,casterman,histoire,humour,aventure,610,052016Scénariste : Régis Hautière
Dessin : Fred Salsedo
Éditeur : Casterman
54 pages
date de sortie : mai 2016
genre : aventure, histoire, humour

 

 

 

Ancien officier de l'armée révolutionnaire, condamné à la prison à vie pour sa participation, au côté de Toussaint Louverture, à la lutte pour l'indépendance de Saint-Domingue, Honoré Dimanche se voit proposer un marché par un intrigant et puissant personnage. Ce dernier offre de lui rendre sa liberté en échange d'une mission à haut risque. Mais pour l'accomplir, Honoré doit d'abord réintégrer l'armée française au rang de simple soldat...

Une aventure pleine d'humour et de rebondissements, inspirée de faits historiques, par le scénariste de La Guerre des Lulus et le dessinateur de Ratafia.

 

"Un nègre et des blancs-becs ! C'est avec ça que l'empereur veut qu'on mette une déculottée aux Angluches ?... "

 

Les tuniques bleues transposées dans la grande armée de Napoléon. Voilà comment on pourrait résumer en une phrase cette série démarrée par Régis Hautière et Frédérik Salsédo.

Sur fond de faits historiques avérés, nous suivons les péripéties de trois soldats que tout semble opposer et dont les destins seront pourtant étroitement liés. Honoré Dimanche, ancien lieutenant, prisonnier évadé et réintégré comme simple soldat dans l'armée pour y exécuter une mission secrète ; le jeune et naïf Félicien Pépinet, maigrichon et chétif qui rêve de grands exploits et de gloire ; et enfin le colosse Kémeneur, une force de la nature toujours prêt à faire parler les poings.

Ces trois personnages se croiseront puis chemineront ensemble pour aller guerroyer contre l'Anglais et l'Autrichien.

Les ingrédients pour faire de cet album une réussite sont bien là : des personnages atypiques et antinomiques qu'on force à être ensemble, donnant lieu à des situations cocasses, un brin de mystère et d'aventure avec une intrigue d'espionnage, et un cadre historique qui donne de solides bases au récit.

Malheureusement il manque ce que j'attendais le plus dans cet album, de l'humour décalé et beaucoup plus osé que les quelques situations comiques mises en place. Même au niveau graphisme, le trait de Fred Salsedo semble être dans la retenue à mi chemin entre le semi réalisme et la caricature donnant une tonalité presque trop sérieuse à l'album. Les planches sont néanmoins agréables à lire même si on est loin de la caricature ravageuse de la série Ratafia.

Une série à suivre tout de même en souhaitant que l'humour y trouve un peu mieux sa place.

 

a06-3e788fc.gif

 

 

Loubrun

 

 

 

04/06/2016

Terminus 1 - tome 1 - l'homme à la valise

terminus 1,stefan wul,le tendre,ponzio,ankama,science-fiction,710,052016terminus 1,stefan wul,le tendre,ponzio,ankama,science-fiction,710,052016Scénario : Serge Le Tendre

Dessin : Jean-Michel Ponzio

Éditeur : Ankama

48 pages

date de sortie : mai 2016

genre : science-fiction

 

 

 

Piqué par un essaim d’insectes télépathes lors d’un séjour sur une planète lointaine, Julius lit dans les pensées et se sert de ses dons pour de minables arnaques. Un soir, poursuivi par les perdants rancuniers d’une partie de cartes ayant mal tourné, il se réfugie par hasard chez une ancienne connaissance, Marje. Autrefois meneuse d’hommes et flamboyante aventurière au passé sulfureux, elle lui propose une mission dangereuse mais lucrative : une chasse au trésor dans le cimetière d’astronefs de la planète Walden pour y trouver du palladium, un métal utilisé jadis dans la construction des vaisseaux et totalement disparu depuis un siècle …

 

terminus 1,stefan wul,le tendre,ponzio,ankama,science-fiction,710,052016

 

Si je ne me trompe, sur les 12 romans qu'a écrit Stefan Wul, nous en sommes au huitième adapté en BD. C'est jusqu'à présent quasiment un sans faute des éditions Ankama, tant par la qualité des adaptations réalisées que par la diversité des approches narratives et graphiques que les différents auteurs nous ont proposé.

Ce premier volume – sur deux prévus – de l'adaptation du roman paru en 1959, ne déroge pas à la règle. Serge Le Tendre en fait une adpatation qui semble très fidèle à l'oeuvre originale et Jean-Michel Ponzio nous en propose une vision moderne dans un style qui lui est propre, celui de l'hyperréalisme. A ce titre, les décors sont superbes et nous plongent dans un récit de SF froid et réaliste en nous faisant oublier son traitement un peu trop photographique des personnages qui a tendance à leur donner un aspect trop figé.

terminus 1,stefan wul,le tendre,ponzio,ankama,science-fiction,710,052016

L'histoire se met bien en place et l'on retrouve le début d'une trame écolo chère à Stefan Wul même si cet aspect est moins marqué que dans les autres récits. Le sujet de la quête du métal disparu renvoie forcément à la thématique de la gestion des ressources minières ou autres et leur emploi irraisonné par l'espèce humaine. Un sujet toujours d'actualité en somme.

Comme toute bonne histoire de SF, Terminus 1 se laisse lire avec plaisir mais il faudra toutefois attendre le second volume pour apprécier complètement ce récit et se faire une idée définitive de cette adaptation.

Mais en attendant le tome 2, on pourra toujours continuer l'exploration des univers de Stéfan Wul avec la sortie prévue de Odyssée sous contrôle par Dobbs et Stéphane Perger, puis de La mort vivante par Olivier Vatine et Alberto Varanda.

 

 

a07-3e78901.gif

 

 

Loubrun

 

terminus 1,stefan wul,le tendre,ponzio,ankama,science-fiction,710,052016