09/02/2016

L'Épervier - Tome 9 - Coulez la Méduse !

epervier T9.jpgepervier T9_pl.jpgAuteur : Patrice Pellerin

Éditeur : Quadrants

48 pages

date de sortie : décembre 2015

genre : aventure

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Sur ordre de Louis XV, L’Épervier doit rejoindre le Canada pour sauver une périlleuse mission. Les Anglais, ennemis de toujours, alimentent là-bas de sournoises intrigues, y mêlant les populations indigènes. Yann de Kermeur devra succéder à un espion français qu’un certain Masque de fer a massacré. Mais la mer est peuplée de navires Anglais, la promiscuité sur la Méduse est pesante, et la traversée si longue…

 

l'épervier,pellerin,quadrants,soleil,mer,marine,aventure,espionnage,histoire,louis xv,versailles,122015,710

 

Mon avis

Patrice Pellerin est fou ! Il est fou comme tous ces passionnés et amoureux du travail bien fait qui ne rechignent pas à la tâche, qui visent sans cesse la perfection. Fou de détails et de précisions qui font de ses BD des encyclopédies vivantes du costume, de l'architecture, ou de la marine du 18ème siècle. Et tous les trois ans, au rythme de parution de ses livres, je me délecte de cette folie douce qui m'embarque pour une aventure au large et dont le souffle épique me fait briller les mirettes.

l'épervier,pellerin,quadrants,soleil,mer,marine,aventure,espionnage,histoire,louis xv,versailles,122015,710

Car l'épervier, c'est de la grande série d'aventures, populaire et feuilletonesque à souhait. Seul à la barre depuis 1994, Patrice Pellerin a su capter son public dès le début en l'entrainant sans relâche des côtes Bretonnes aux îles de Guyane en passant par les ors de Versailles.

Le second cycle des aventures de Yann de Kermeur, débuté au tome 7 lors du passage de la série dans le giron de Soleil production sur le label Quadrants, a donné une nouvelle dimension et un nouvel élan à la série en envoyant le marin sur le chemin de l'espionnage. Ainsi, autour de la mission secrète (dont, comme Yann de Kermeur, on ignore toujours la teneur !) se greffent deux intrigues : l'une concernant les déboires d'Agnès de Kermellec et l'autre où l'on voit se tramer des complots dans les bas fonds de la capitale ou dans les dorures des salons Versaillais.

l'épervier,pellerin,quadrants,soleil,mer,marine,aventure,espionnage,histoire,louis xv,versailles,122015,710

 

Patrice Pellerin mène drôlement bien sa barque avec tous ces allers-retours entre les trois arcs narratifs. Ils donnent le rythme nécessaire à une histoire dont l'intrigue avance très (trop) lentement. C'est le petit point de frustration que j'ai eu sur cet album. Au bout de 6 ans et seulement trois albums parus sur ce deuxième cycle, on n'en sait pas tellement davantage sur ce qui attend le corsaire dans le nouveau monde. Eh oui ! Patrice Pellerin est un perfectionniste, un pointilleux, un amoureux du détail qui ne se voit pas, et vous pouvez être sûrs que le nombre de carreaux aux fenêtres du château de Versailles ainsi que le nombre de poulies sur les bateaux sont les bons. Et qui plus est, il est multitâche : dessinateur, scénariste, coloriste. On peut donc bien lui pardonner ces délais à rallonge d'autant que c'est toujours un régal de se perdre dans  les détails de ses planches. Mais quand même, il me plairait dans le prochain tome de voir l'intrigue franchir un nouveau cap !

L'Épervier reste donc une valeur sûre pour les férus de BD d'aventure historique et navale, pourvu qu'ils soient un peu patients.

 

a07-3e78901.gif

 

 

Loubrun

04/02/2016

Les pirates de Barataria - Tome 9 - Chalmette

Pirates de Barataria T9.jpgPirates de Barataria T9_PL.jpgScénario : Marc Bourgne
Dessin : Franck Bonnet
Éditeur : Glénat
Sortie : janvier 2016
48 pages
Genre :  aventure, Histoire

 

 

Présentation de l'éditeur

Les frères Lafitte, nommés capitaines par le général Andrew Jackson de Louisiane, finalisent les derniers préparatifs pour la sanglante bataille qui s’annonce contre les Anglais. Le général installera son QG à la plantation McCarthy tandis que Pierre Lafitte sera envoyé au fort Saint-Philip, plus au sud, dans l’attente d’armes et de munitions. Le but : profiter du terrain et des marais boueux de la région pour encercler les tuniques rouges. Sur le port de La Nouvelle-Orléans, Artémis, qui va s’occuper du ravitaillement du fort Saint-Philip, contemple avec surprise le navire chargé de cette mission : il s’agit de l’« Enterprise », l’un des premiers bateaux à vapeur de l’Histoire !

 

" Mais j'ai une question à vous poser, Général.

Qu'est-ce qu'on fait avec le vapeur ?"

 

Mon avis

Reposant sur de solides fondations historiques, cette série d'aventures maritimes et de pirates n'hésite pas à mettre de temps en temps pied-à-terre. C'est le cas dans ce second tome du troisième cycle où l'Histoire est prédominante et les embruns du grand large complètement absents. Le ton est d'ailleurs donné d'entrée de jeu avec une préface de l'historien André Kaspi, spécialiste de l'histoire des États-Unis et ancien professeur de Marc Bourgne.

Le récit est donc axé sur la bataille de la Nouvelle Orléans, ultime confrontation entre Anglais et Américains. Une bataille terrestre dans laquelle la marine a néanmoins joué un rôle non négligeable. Évènement majeur de l'histoire des États-Unis, elle est considérée comme la plus grande victoire terrestre américaine de la guerre et continue de nos jours d'être célébrée dans le sud de la Louisiane. Elle marque aussi l'émancipation du nouveau continent vis-à-vis de l'ancien.
Si l'ancrage historique de ce volume est très marqué, l'aventure et la fiction ne sont pas en reste. Les personnages prennent une part active et décisive dans la guerre aux côtés des américains sans pour autant délaisser leurs petites histoires de familles et de cœur.
Pour les amoureux des vieilles coques, je vous rassure, les bateaux sont bien présents, même s'ils ne prennent pas le large et même s'ils ne sont pas tous à voiles.
Franck Bonnet, pour qui cette série est écrite sur mesure, ne semble pas frustré par l'absence du grand large et, une fois de plus, met en scène ce récit avec brio. Sur mer ou sur terre, les scènes prennent vie dans la plus pure lignée de la grande BD d'aventure.

Un troisième cycle plus court que les deux premiers, assez différent mais tout autant distrayant,  et qui s'ouvre clairement sur un quatrième s'annonçant beaucoup plus aventureux.
Puisque les auteurs se régalent autant que les lecteurs sur cette série, je ne vois aucune raison pour qu'ils s'arrêtent en si bon chemin !

 

a08-3e78906.gif

 

 

Loubrun

29/01/2016

Le chant des Runes - Tome 1/2 - La première peau

le chant des runes,runberg,poupard,glénat,thriller,fantastique,mythologie,scandinave,810,012016le chant des runes,runberg,poupard,glénat,thriller,fantastique,mythologie,scandinave,810,012016Scénario : Sylvain Runberg
Dessin : Jean-Charles Poupard
Éditeur : Glénat
Sortie : 13 janvier 2016
48 pages
Genre : thriller, fantastique

 

 

 A la veille de la célèbre émission musicale PopMasters, l'artiste la plus populaire de suède, Anna Thorqvist, disparait mystérieusement. Sa loge est retrouvée vide, les murs couverts d'étranges inscriptions inscrites en lettres de sang.

C'est la brillante inspectrice Eva Sundström, athlétique et célibataire endurcie, qui est chargée de l'enquête. La consigne est claire : il faut retrouver au plus vite Anna. Alors que l'enquête semble s'orienter tout doucement vers les milieux du show-business et notamment vers l'ex-producteur de la star, Eva croise la route de Josef Worg, un archéologue spécialisé dans la civilisation viking et la mythologie scandinave. L'affaire va brusquement prendre une tout autre tournure ...

 

" Et si Anna Thorqvist avait orchestré tout ce cirque pour faire du buzz ? La favorite des PopMasters qui disparait, et hop ! les ventes de disques explosent !! "

 

le chant des runes,runberg,poupard,glénat,thriller,fantastique,mythologie,scandinave,810,012016

 

Sylvain Runberg nous emmène avec une assurance quasi désinvolte dans les bas-fond d'un thriller des plus noirs. Il n'en est pas à son coup d'essai et sait assurément s'y prendre pour nous plonger rapidement dans des ambiances glauques à souhait en nous glaçant l'échine. Il capte l'attention du lecteur dès les premières pages et fait tranquillement monter le suspens en distillant avec parcimonie quelques indices. Mais surtout, il agrémente son thriller d'une touche de fantastique en le basant sur une intrigue liée à la mythologie scandinave. C'est rudement bien mené et fort bien construit, jusqu'à la dernière case de l'album qui surprendra le lecteur et le laissera dans l'expectative quant à la suite du récit. Jusqu’à quel point la bascule dans le fantastique se fera ? La réponse dans le second volume.

 

Côté dessin, Jean-Charles Poupard est dans le registre classique. Pas besoin d'être révolutionnaire pour être efficace. Le trait réaliste est élégant, les personnages sont expressifs et les ambiances très bien rendues. Tout cela contribue à la dynamique du récit et à l'immersion du lecteur.

le chant des runes,runberg,poupard,glénat,thriller,fantastique,mythologie,scandinave,810,012016

Le chant des Runes, c'est un genre de True Detective venu du froid, à savourer sans modération au coin du feu et toutes portes fermées...

 

a07-3e78901.gif

 

 

Loubrun

26/01/2016

Les nouvelles aventures de Sarkozix - tome 1 - sur le retour

nouvelles aventures de sarkosix, pothier, rudowski, delcourt, humour, parodie, politique, 1.5/5,12/2015Snouvelles aventures de sarkosix, pothier, rudowski, delcourt, humour, parodie, politique, 1.5/5,12/2015cénario : Nicolas Pothier

Dessin : Geoffroy Rudowski

Éditeur : Delcourt

32 pages

date de sortie : décembre 2015

 

 

 

Présentation de l'éditeur

On le croyait fini, perdu pour la cause gauloise et pourtant, il revient ! Sarkozix est plus déterminé que jamais à remonter sur son bouclier de chef gaulois. Trahir ses anciens amis, plagier les idées de Marina pour séduire les Gaulois tentés de la rejoindre : il est prêt à tout pour effacer l'affront d'avoir été battu par ce nul de Hollandix. et se mettre hors de portée du glaive de la justice.

 

Mon avis

Après Les aventures de Sarkosix de Wilfrid Lupano et Bruno bazile (5 tomes s'il vous plait ! sortis entre 2010 et 2012), voici de nouvelles aventures du président le plus bling-bling de la 5è république. Cette fois-ci son retour est mis en scène par Nicolas Pothier (Ratafia, Junk, Caktus ...) et mis en images par Geoffroy Rudowski.

N'étant pas naturellement attiré par ce genre d'albums, j'avoue humblement ne pas avoir lu la première série. Bref, je me suis un peu dévoué pour m'occuper de ce service presse, en essayant de me rassurer avec le nom de Nicolas Pothier qui me fait bien marrer dans Ratafia.

Nous retrouvons donc l'ex-chef des Gaulois Sarkosix qui s'agite pour revenir sur le devant de la scène et surtout prendre sa revanche sur le chef actuel Hollandix.

Pas besoin de faire un dessin pour comprendre l'effet d'humour voulu dans cette BD et le pastiche assumé d'Astérix. L'idée de transposition est en elle-même assez rigolote, mais son traitement manque cruellement de subtilité et les effets comiques tombent complètement à plat. N'est pas Goscinny qui veut. L'ajout de suffixes en "ix" ou "us" aux noms propres est trop simpliste, tout comme les situations qui ne sont qu'un pâle reflet d'un médiocre JT. Quant au dessin, si le décorum est plutôt bien planté, certains personnages sont carrément méconnaissables.

Faire un copier/coller de l'actualité politique en ajoutant des suffixes en "ix" ou "us" aux noms propres n'aboutit finalement qu'à une comédie fadasse qui ne m'a pas arraché un seul éclat de rire.

Mais il est vrai qu'il ne doit pas être évident de caricaturer une caricature ...

Voilà un retour dont on pourrait très bien se passer...

 

a02-3e788b1.gif

 

 

Loubrun