23/10/2015

Black Market

black market.jpgblack market_pl.jpgScénario : Frank J Barbiere

Dessin : Victor Santos

Éditeur : Glénat Comics

112 pages

date de sortie : 30 septembre 2015

genre : comics, aventure, humour

 

 

 

Comment Ray Lewis, ancien médecin légiste s'est-il retrouvé simple thanatopracteur dans une entreprise de pompes funèbres ? Il était pourtant brillant et promis à un bel avenir dans la police scientifique. Mais comme on dit, on choisi ses amis, on ne choisit pas sa famille ! C'est Denny, le frère de Ray qui un jour a tout fait basculer en l'entrainant dans un coup foireux. Criminel notoire, le voilà de retour pour embarquer à nouveau son frère dans une sombre affaire lui promettant fortune et gloire : il connait la recette capable d'éliminer toutes les maladies sur terre. Mais pour la mettre en œuvre, il a besoin des talents de Ray car la clé du remède se trouve dans l'ADN des Super-Héros. Il va donc falloir aller les chercher et récupérer une once de leur ADN...

 black market,santos,barbiere,glénat comics,comics,super héros,humour,062015,510

 

Au commencement étaient les héros. Des types affublés de déguisements improbables voire grotesques mettant au service de la veuve et de l'orphelin leur talent que dame nature avait bien voulu leur octroyer. Puis un jour vinrent les Super. Dotés de pouvoirs bien plus puissants et quasiment indestructibles ils combattent le mal sous toutes ses formes. Depuis que les Supers sont là, les Héros ne servent plus à grand chose et la plupart ont du se reconvertir pour survivre.

Le mythe du super héros revu, corrigé et déformé par Frank J Barbière. Utilisant l'humour noir et l'auto dérision il met à mal tous les codes du genre pour servir son propos. Porteurs de ce qui pourrait éradiquer tous les maux de l'humanité, les Supers auraient pu bénéficier d'un peu plus de considération de la part de l'humanité. Mais ils sont ici des proies et les hommes ont décidé de les presser jusqu'à la dernière goutte.

Dommage que la narration soit si peu fluide et aussi chaotique. Dommage que le dessin soit si rugueux et le trait aussi lourd. Dommage, parce que l'intrigue est quand même bien foutue et le final assez inattendu.

Black Market aurait pu faire un excellent thriller sombre et drôle à la fois, mais n'est finalement qu'une bonne petite comédie noire et satirique.

 

a05-3e788c9.gif

 

 

Loubrun

21/10/2015

Charles de Gaulle - tome 1 - 1916-1921, le prisonnier

charles de gaulle, le naour; plumail, bamboo, Histoire, guerre, 14-18, prisonnier, 7/10,08/2015charles de gaulle, le naour; plumail, bamboo, Histoire, guerre, 14-18, prisonnier, 7/10,08/2015Scénario : Jean-Yves Le Naour

Dessin : Claude Plumail

Éditeur : Bamboo

48 pages

date de sortie : 26 août 2015

genre : Histoire, biographie

 

 

Résumé (éditeur)

Avant d'être le grand Charles, le général de Gaulle a d'abord été un combattant de la Grande Guerre, un officier plein d'assurance et d'illusions. Fait prisonnier sur le champs de bataille de Verdun, en mars 1916, le capitaine de Gaulle tente à cinq reprises de s'évader des forteresses allemandes.
Car celui qui sera en juin 1940 le fondateur de la résistance a déjà en lui cette volonté, cet acharnement à retrouver la liberté et à ne pas se soumettre à l'ennemi.

 charles de gaulle, le naour; plumail, bamboo, Histoire, guerre, 14-18, prisonnier, 7/10,08/2015

 

 

De Gaulle est de ces hommes qui auront marqué leur temps et bien au delà. Grand personnage historique et politique, comme le furent Louis XIV ou Napoléon, de Gaulle est aujourd'hui encore présent partout en France. Il n'y a pas une ville qui n'ai sa rue ou sa place au nom du général. Sa présence va même bien au delà de l'apposition de plaques de rues, puisque son nom va jusqu’à hanter les esprits de la classe politique. Mais entre ceux qui se réclament de son héritage politique, glorifiant le fondateur de la 5ème république et ceux qui contestent certains de ses choix politiques, le personnage fait toujours débat et reste sujet à controverse. A la fois adulé et haï, ou plus simplement admiré et détesté, de Gaulle rempli tous les critères qui font la marque des grands personnages.

 

Mais avant d'être le grand homme que l'on sait, de Gaulle n'était qu'un militaire comme tant d'autres accomplissant son devoir d'officier dans les tranchées de 14-18. Il n'a pas combattu longtemps et fut rapidement fait prisonnier en mars 1916. Prisonnier jusqu'à la fin de la guerre, il se démarque très vite de ses camarades d'infortune par son attachement viscéral à la liberté, par sa ténacité, son audace et son arrogance aussi. Il accomplira son devoir de militaire en tentant 5 fois de s'évader. Ces cinq échecs, atteinte à son honneur et à son orgueil le marqueront profondément.

 charles de gaulle, le naour; plumail, bamboo, Histoire, guerre, 14-18, prisonnier, 7/10,08/2015

 

L'historien Jean-Yves Le Naour, après nous avoir raconté l'assassinat de François Ferdinand et les taxis de la Marne, revient dans les tranchées de Verdun pour nous raconter un épisode peu connu du public de la vie de de Gaulle. Par une narration complètement linéaire, l'auteur rend cette BD très facile d'accès et permet de montrer les traits de caractère du futur grand homme de 1940 et son côté visionnaire. Après la guerre de 14, il se porte volontaire aux côté des Polonais dans leur lutte contre les Bolchéviques et fera barrage à la cavalerie rouge grâce à l'artillerie moderne et aux blindés.

 

Le dessin classique de Plumail est comme le scénario. Limpide et aéré, il va a l'essentiel et nous offre des planches d'une grande lisibilité.

 

Cette BD facile à aborder est parfaite pour lire une bonne aventure de guerre et/ou pour compléter un cour d'Histoire sur une des plus grande personnalité historique et politique française.

 

 

a07-3e78901.gif

 

 

Loubrun

 

16/10/2015

Corto Maltese - tome 13 - Sous le soleil de minuit

corto maltese,canales,pellejero,casterman,pratt,alaska,aventure,jack london,810,102015corto maltese,canales,pellejero,casterman,pratt,alaska,aventure,jack london,810,102015corto maltese,canales,pellejero,casterman,pratt,alaska,aventure,jack london,810,102015corto maltese,canales,pellejero,casterman,pratt,alaska,aventure,jack london,810,102015

 

 

 

 

 

 

 

Scénario : Jan Diaz Canales

Dessin : Rubén Pellejero

d'après Hugo Pratt

Éditeur : Casterman

78 pages pour l'édition couleur

94 pages pour l'édition noir et blanc

date de sortie : 30 septembre 2015

genre : aventure

 

 
 

 

En 1915 la guerre fait rage en Europe. Corto, lui est loin du chaos. Il est en transit à Panama en compagnie de son vieil ami Raspoutine. Leur rencontre ne sera que de courte durée, car Corto doit partir pour San Francisco à la rencontre de Jack London. Arrivé en Californie lors des festivités de l'exposition universelle, il apprend de Jennie Prentiss, la seconde mère de Jack London, que ce dernier ne va pas bien. Elle lui remet deux lettres : une qui lui est adressée et une adressée à Waka Yamada , ancienne prostituée devenue une pionnière du féminisme. London demande à Corto de se rendre en Alaska pour remettre cette lettre en main propre à Waka. Connaissant la soif d'aventure et de mystère de son ami, Jack London lui promet comme récompense l'accès à un fabuleux trésor. Sur son chemin, Corto fera moult rencontres incroyables et sera mêlé bien malgré lui à bien des péripéties.

 

"Commander, ça n'a jamais été mon truc.

Je me contente de savoir naviguer"

 

Voilà 20 ans déjà que Hugo Pratt est mort et à laissé orphelin un des personnages les plus emblématiques de la BD. Le célèbre marin au flegme et à la nonchalance assumés était en sommeil, sous les bons soins de Patrizia Zanotti, gestionnaire des droits sur l’œuvre d'Hugo Pratt. Si ce dernier ne s'est jamais opposé à ce que son personnage lui survive, Patrizia a eu la bonne idée de prendre son temps pour le remettre à la barre. C'est que reprendre une œuvre aussi classique, qui a marqué des générations de lecteurs et d'auteurs, où se mêlent subtilement fiction romanesque, évènements et personnages historiques à du en effrayer plus d'un. Difficile de toucher à une icône !

 

corto maltese,canales,pellejero,casterman,pratt,alaska,aventure,jack london,810,102015

 

Juan Diaz Canales, le scénariste de Blacksad, a accepté de relever le défi. Il nous révèle dans une interview accordée au magazine DBD qu'il est passionné de l’œuvre de Pratt et que c'est Corto qui l'a poussé à faire de la bande dessinée. Mais écrire une histoire pour Corto est une chose, la dessiner en est une autre. C'est que le style de Pratt est pour le moins particulier. Capable de mêler précisions inouïes sur des détails d'uniformes et paysages suggérés en deux coups de pinceaux, il joue sans cesse avec les ombres et la lumière créant les ambiances si particulières des aventures de Corto Maltese. C'est ainsi que dans Corto, l'aventure, l'ésotérisme, le mystère, la poésie, l'Histoire, l'action et la contemplation, cohabitent sans aucune gêne.

 

corto maltese,canales,pellejero,casterman,pratt,alaska,aventure,jack london,810,102015

 

Donc, c'est Canales, fin connaisseur du travail de Pratt, qui a trouvé le bon dessinateur en la personne de Rubén Pellejero. Grand amateur lui aussi du travail de Pratt, il rend d'ailleurs hommage au marin Maltais dans les aventures de Dieter Lumpen, l'une de ses premières BD réalisée dans les années 80.

Canales ne s'est pas trompé. Avec un dessin dans la lignée de celui de Pratt, Pellejero ne cherche pas à l'imiter mais à en restituer l'essence tout en gardant son propre style. Le découpage classique des planches en 4 bandes renforce même l'illusion de la continuité de la série que constitue ce treizième album.

 

Chronologiquement, l'histoire de Sous le soleil de minuit se passe en 1915 juste après la ballade de la mer salée, premier album de la série. Ainsi, Canalès fait habilement réapparaitre Corto sur les rives de Panama avant de l'envoyer affronter moult péripéties dans le grand Nord. On y retrouve tous les éléments qui ont fait le succès des premiers albums de la série. Des rencontres improbables, des amitiés ou alliances de circonstances, des personnages hauts en couleurs, sans oublier le côté engagé intéressé de Corto qui ne perd jamais de vue ses propres intérêts. Toujours impliqué malgré lui dans des situations abracadabrantes où il doit prendre fait et cause pour les plus faibles, ce libertaire humaniste romantique n'est pas le dernier a donné du coup poing pourvu qu'il puisse parvenir à ses fins. Et c'est pour ça qu'on l'aime Corto. Parce qu'il est libre.

 

corto maltese,canales,pellejero,casterman,pratt,alaska,aventure,jack london,810,102015

 

Faisant la part belle à l'aventure plus qu'au mystère, le pari de cette treizième aventure du ténébreux marin est réussi. Dans cette reprise à risque, Juan Diaz Canalès et Rubén Pellejero ne sont pas tombés dans le piège du pastiche ou de la photocopie tout en respectant l'univers riche et complexe créé par Hugo Pratt il y a plus de 40 ans.

 

Couleur ou noir et blanc, chacun choisira sa version. Pour ma part, j'ai toujours préféré les éditions en noir et blanc et ai donc continué sur cette voie pour cet album. Cela dit, la colorisation effectuée par Pellejero a l'air plutôt réussie et ne semble pas trop manger le dessin.

 

a08-3e78906.gif

 

 

Loubrun

 

 

 

 

 

 

 

15/10/2015

La guerre des Lulus - tome 3 - 1916, le tas de brique

La guerre des lulus T3.jpgLa guerre des lulus T3_Pl.jpgScénario : Régis Hautière

Dessin : Hardoc

Éditeur : Casterman

56 pages

date de sortie : 16 septembre 2015

genre : aventure, Histoire, guerre

 

 

Les Lulus ont pris un an de plus et surtout ils ont pris la réalité de la guerre en pleine face en voyant le soldat Allemand, devenu leur ami, se faire tuer à la fin du tome 2. Ils poursuivent donc leur chemin livrés à eux-mêmes en s'enfonçant un peu plus dans la forêt et tombent sur une cabane occupée par un vieux sabotier ermite et un peu bourru. Ce dernier les héberge néanmoins, les nourris et les réchauffe avant de les envoyer vers Guise, le village le plus proche. Ils trouveront finalement refuge dans le tas de brique, le surnom du fameux familistère.

 

la guerre des lulus T3_e01.PNG

 

Ce troisième tome est du même niveau que les précédents, c'est à dire excellent. On y suit avec émotion et tendresse le destin des ces gamins qui sont tous très attachants. Les auteurs prennent un soin particulier à donner du caractère à chacun et à les faire évoluer dans le temps. Ils grandissent et voient le monde qui les entourent avec un regard un peu moins innocent. Pour certains, ils sont même entrés dans l'adolescence et doivent gérer les émotions qui vont avec. Pas facile tout ça, surtout quand il y a des caractères bien trempés et qu'il n'y a qu'une fille dans le groupe. Et puis la vie en groupe, même pour les meilleurs copains du monde, c'est pas toujours facile. Entre disputes, chamailleries et jalousies les 5 orphelins tenteront d'échapper toujours aux Allemands qu'ils redoutent par dessus tout. Leur fuite ne s'achèvera donc pas à Guise et c'est dans une scène finale pleine d'action et haute en couleur que les auteurs nous invitent à poursuivre l'aventure dans le tome 4.

Le récit nous plongeant un peu plus dans la guerre, ce volume est un peu plus sombre que les précédents mais donne du coup une cohérence au récit et de l'homogénéité à cette belle série.

A mettre sans hésiter entre toutes les mains, ce qui permettra aux plus jeunes de s'instruire tout en se divertissant et même de perfectionner leur allemand puisque tous les dialogues des soldats Allemands sont en VO sous-titrés !

 

 

a08-3e78906.gif

 

 

Loubrun

 

lire la chronique du tome 1 : ICI

lire la chronique du tome 2 : ICI