15/10/2015

La guerre des Lulus - tome 3 - 1916, le tas de brique

La guerre des lulus T3.jpgLa guerre des lulus T3_Pl.jpgScénario : Régis Hautière

Dessin : Hardoc

Éditeur : Casterman

56 pages

date de sortie : 16 septembre 2015

genre : aventure, Histoire, guerre

 

 

Les Lulus ont pris un an de plus et surtout ils ont pris la réalité de la guerre en pleine face en voyant le soldat Allemand, devenu leur ami, se faire tuer à la fin du tome 2. Ils poursuivent donc leur chemin livrés à eux-mêmes en s'enfonçant un peu plus dans la forêt et tombent sur une cabane occupée par un vieux sabotier ermite et un peu bourru. Ce dernier les héberge néanmoins, les nourris et les réchauffe avant de les envoyer vers Guise, le village le plus proche. Ils trouveront finalement refuge dans le tas de brique, le surnom du fameux familistère.

 

la guerre des lulus T3_e01.PNG

 

Ce troisième tome est du même niveau que les précédents, c'est à dire excellent. On y suit avec émotion et tendresse le destin des ces gamins qui sont tous très attachants. Les auteurs prennent un soin particulier à donner du caractère à chacun et à les faire évoluer dans le temps. Ils grandissent et voient le monde qui les entourent avec un regard un peu moins innocent. Pour certains, ils sont même entrés dans l'adolescence et doivent gérer les émotions qui vont avec. Pas facile tout ça, surtout quand il y a des caractères bien trempés et qu'il n'y a qu'une fille dans le groupe. Et puis la vie en groupe, même pour les meilleurs copains du monde, c'est pas toujours facile. Entre disputes, chamailleries et jalousies les 5 orphelins tenteront d'échapper toujours aux Allemands qu'ils redoutent par dessus tout. Leur fuite ne s'achèvera donc pas à Guise et c'est dans une scène finale pleine d'action et haute en couleur que les auteurs nous invitent à poursuivre l'aventure dans le tome 4.

Le récit nous plongeant un peu plus dans la guerre, ce volume est un peu plus sombre que les précédents mais donne du coup une cohérence au récit et de l'homogénéité à cette belle série.

A mettre sans hésiter entre toutes les mains, ce qui permettra aux plus jeunes de s'instruire tout en se divertissant et même de perfectionner leur allemand puisque tous les dialogues des soldats Allemands sont en VO sous-titrés !

 

 

a08-3e78906.gif

 

 

Loubrun

 

lire la chronique du tome 1 : ICI

lire la chronique du tome 2 : ICI

13/10/2015

Les rugbymen - Tome 13 - Ruck and maul pour un maillot

rugbymen,béka,poupard,bamboo,sport,humour,rugby,710,092015rugbymen,béka,poupard,bamboo,sport,humour,rugby,710,092015Scénario : Béka

Dessin : Poupard

Éditeur : Bamboo

46 pages

date de sortie : septembre 2015

genre : humour,

 

 

Les Rugbymen du XV de Paillar n'allaient quand même pas passer à côté de la coupe du monde qui se déroule en ce moment en angleterre !! Non mais sans blague !

Les revoilà donc pour une treizième aventure qui va les mener jusque dans la perfide Albion pour aider Ollbhon Pouarhow, un ancien international gallois (forcément avec un nom pareil !*), à récupérer un vieux maillot de l'équipe des Lions**.

Ah ! Que c'est beau la solidarité et l'esprit fraternel. Ça me fait penser à l'esprit motard ! Il est vrai que ce bon Ollbhon présente l'avantage d'être Gallois plutôt qu'Anglais. Le Rugby, c'est un peu comme l'histoire de France : l'ennemi, c'est l'Anglais ! Et en effet, ce sont de vilains anglais diligentés par Lord Uhre (j'adore !) qui vont tout faire pour empêcher nos amis d'arriver à leurs fins. Parcourant les 6 coins de l’hexagone à la rencontre d'anciens joueurs du XV de France, ils finiront dans l'arène de Twickenham face aux mythiques Lions. Ainsi pourront-ils peut être venger leurs ainés qui s'étaient inclinés voilà presque 30 ans sur le score de 27 à 29. Et au passage récupérer le fameux maillot.

Humour un brin potache et de bon aloi garanti. Les jeux de mots faciles fusent à tout va, autant dans les noms des personnages que dans certaines situations, et feront rire ou a défaut sourire.

"- pas facile de l'arrêter ! il est costaud !

- Oui ! C'est un hercule Pouarhow !"

 

On retrouve dans cette BD, toutes proportions gardées, l'esprit gaulois et franchouillard d'un certain Astérix. D'ailleurs les première et dernière pages sont clairement un clin d’œil à la série de Goscinny et Uderzo. Ambiance paisible d'une auberge au fond des bois d'où de bonnes effluves gastronomiques s'échappent pour la première page, et pour finir, grosse fiesta dans la même auberge rompant le calme nocturne de la forêt. Les images sont très évocatrices.

On passe un vrai bon moment de détente et de franche rigolade en compagnie de ces rugbymen et à l'instar des Joe Bar Team pour les motards, cette série se doit de figurer dans la bédéthèque des fondus du ballon ovale.



a06-3e788fc.gif

 

 

Loubrun

 

* le poireau est l'emblème de l'équipe nationale Galloise.

 

** Une petite explication s'impose pour les ignares en matière de rugby. Les Lions, c'est une équipe qui est constituée des meilleurs joueurs d'Angleterre, d’Écosse, du pays de Galles et d'Irlande. Cette équipe est destinée à tourner pour affronter les 3 équipes majeures de l'hémisphère sud que sont la Nouvelle Zélande, l'Australie et l'Afrique du sud. La particularité, c'est que la tournée n'a lieu que tous les 4 ans. Aussi cela en fait une équipe mythique et en faire partie est un très grand honneur pour les joueurs. Exceptionnellement, en 1989, Le XV de France affronta une fois les Lions et s'inclina 27 à 29.

12/10/2015

OSS 117 - tome 1 - Tequila molotov pour oss 117

oss 117, gihef, rinaldi, bruce, soleil, espionnage, action,09/10,4/10oss 117, gihef, rinaldi, bruce, soleil, espionnage, action,09/10,4/10Scénario : Gihef

Dessin : Pino Rinaldi

Editeur : Soleil

48 pages

date de sortie : septembre 2015

genre : espionnage, adaptation

 

 

 

Résumé éditeur

OSS 117, arrogant agent de la CIA, est un séducteur hors pair et excelle dans les « mises  au poing ». Envoyé en mission secrète dans l’ambassade soviétique de Mexico, il lui faudra user de ses multiples talents pour s’infiltrer en territoire ennemi et découvrir ce qui s’y trame réellement ! Au cœur des sixties, Hubert Bonisseur de la Bath, alias OSS 117, vous embarque dans de tonitruantes aventures ! Séduction et action garanties !

 

oss 117, gihef, rinaldi, bruce, soleil, espionnage, action,09/10,4/10

 

Créé en 1949 par le Français Jean Bruce, OSS 117 est une série de romans d'espionnage comptant 265 volumes. Première série du genre en Europe, bien avant James Bond qui n'apparut qu'en 1953, OSS 117 fut porté à l'écran dès la fin des années 50, puis six fois dans les années 60 par André Hunebelle avant les deux gros succès de Michel Hazanavicius de 2006 et 2009 que tout le monde connait. Les plus jeunes auront donc à l'esprit cette image du personnage interprété par Jean Dujardin. Il faut cependant se détacher de cette interprétation et de ces films qui, aussi bons soient-ils, ne sont que des hommages au cinéma des années 50 et 60 abordés sous l'angle de la comédie.

 

Le vrai personnage créé par Jean Bruce et repris par sa femme puis par sa fille, est un authentique espion de fiction. Beau gosse, athlétique, charmeur, intelligent et brillant. C'est ce personnage que Gihef et Rinaldi mettent en scène ici, en adaptant le roman OSS à Mexico. On va donc avoir une bonne BD d'espionnage !

 

Comme le pitch est alléchant pour qui aime la bonne BD d'aventure ! Il va y avoir du coup de poing et du coup de feu, de la poursuite et du rebondissement, du flirt et certainement plus si affinités. Il y aura aussi très certainement d'épouvantables méchants, des trahisons de rigueur et des décors exotiques à couper le souffle.

Il y a un peu de tout ça assurément, avec même un peu d'humour en plus. Mais bizarrement, la sauce à du mal à prendre tant l'intrigue et les situations sont convenues. L'intrigue manque cruellement de ressorts et le lecteur n'a que très peu d'empathie pour Hubert Bonisseur de la Bath. Dommage. On n'a finalement qu'une petite histoire d'espionnage très (trop) simple à se mettre sous la dent.

Heureusement, le dessin sauve un peu les meubles et est à la hauteur de ce qu'on attend sur ce genre d'album : un trait et une mise en scène classiques avec un découpage insufflant le rythme nécessaire à l'action, nous plongeant assez bien dans l'ambiance sixties.

 

oss 117, gihef, rinaldi, bruce, soleil, espionnage, action,09/10,4/10

Ce premier tome reste assez décevant, et il va falloir un tome 2 plus convaincant pour que ce personnage mythique trouve en BD le succès qu'il a eu en romans et à l'écran.

 

a04-3e788e4.gif

 

 

Loubrun

09/10/2015

L'Hermione

l'hermione, delitte, glénat, chasse marée, voilier, marine, lafayette, histoire, 7/10,09/2015l'hermione, delitte, glénat, chasse marée, voilier, marine, lafayette, histoire, 7/10,09/2015Scénario et dessin : Jean-Yves Delitte

Éditeur :  Glénat / Chasse marée

48 pages

date de sortie : juillet 2015

genre : histoire, aventure, espionnage

 

 

 

En 1778, dans l'arsenal de Rochefort la frégate l’Hermione est mise en chantier d’après les plans de l’ingénieur Chevillard Aîné. Pendant près d’un an, charpentiers, perceurs, calfats, forgerons et bagnards se relaient pour construire ce navire de près de 45 mètres, doté d’une voilure de 1500 m2, de 26 canons pouvant tirer des boulets de 12 livres. En 1779, Gilbert Motier, marquis de La Fayette, décide d’embarquer sur l’Hermione pour combattre aux côtés des insurgés dans le conflit qui oppose l’Angleterre et ses treize colonies en Amérique du Nord…

 

l'hermione, delitte, glénat, chasse marée, voilier, marine, lafayette, histoire, 7/10,09/2015

 

Pour les ermites qui n'auraient jamais entendu parler de L'Hermione, sachez que c'est sans doute le bateau de la marine Royale le plus connu à ce jour. En 1780, le jeune général La Fayette, âgé de 22 ans, part à bord de la frégate L'Hermione pour aller combattre aux côtés des insurgés américains qui luttent contre les anglais pour leur indépendance. Cet appui militaire au général Washington sera décisif dans cette guerre d'indépendance et le marquis de La Fayette deviendra au fil du temps un personnage à part entière de l'Histoire des États-Unis. A tel point qu'en 2002 il fut nommé citoyen d'honneur des États-Unis, titre exceptionnel accordé qu'a huit personnalités à ce jour.

 

200 ans après cette traversée, des passionnés d'histoire et de patrimoine maritime se sont lancés dans la folle aventure de reconstruire la fameuse frégate, en utilisant les techniques du 18ème siècle, et avec pour objectif une traversée commémorative. Formidable aventure humaine et historique, le chantier aura duré près de 20 ans et le voyage commémoratif s'est déroulé en juillet 2015.

 

l'hermione, delitte, glénat, chasse marée, voilier, marine, lafayette, histoire, 7/10,09/2015

Jean-Yves Delitte, peintre officiel de la marine en Belgique, s'est emparé du sujet en 2009 dans l'album Black Crow raconte l'Hermione. C'est cet album qui est donc réédité ici dans un format plus grand, avec une nouvelle couverture et 7 pages de bonus à la fin. Sorte de préquelle à sa série Black Crow, l'album raconte les prémices du départ de La Fayette pour l'Amérique en pleine guerre d'indépendance. Delitte ne raconte donc pas l'histoire du navire à proprement parler, mais imagine une histoire d'espionnage assez bien ficelée pour mettre en scène les personnages et les faits historiques et introduire la vraie Histoire. Du coup, le bateau parait secondaire et les amoureux de vielles coques et de vieilles voiles en seront un peu pour leur frais, car la frégate ne prend la mer que tardivement. Il n'empêche, Delitte ne démérite pas son titre tant les scènes en mer sont sublimes. Et là, le grand format est vraiment un plus, d'autant que Delitte aime utiliser de grandes cases panoramiques, parfois même en double pages. Je mettrai en revanche un bémol pour les personnages qui ont tous la même tête et qui manquent cruellement d'expression. Heureusement que les costumes permettent de différencier les personnages...

 

L'Hermione est un très bel album qui aurait mérité plus de pages pour qu'on profite davantage des embruns et des voiles qui claquent ...

 

 

a07-3e78901.gif

 

 

Loubrun