27/04/2015

Li, princesse vagabonde T1

princesse vagabonde,xia da,urban china,manhua,aventure,chine,médiéval,710,042015princesse vagabonde,xia da,urban china,manhua,aventure,chine,médiéval,710,042015Scénario et Dessin : Xia Da

Editeur : Urban China

153 pages

date de sortie : avril 2015

genre : aventure

 

 

 

Résumé (éditeur)

Chine, 626.
Pour prendre le pouvoir, le second fils de l’empereur, Li Shimin, assassine ses deux frères et tous les membres de leurs familles. Grâce à son intelligence et sa fine lame, la princesse Yongning parvient à échapper aux hommes de son oncle et à se faire passer pour morte.
Devenue une fugitive obligée de se déguiser en simple marchand, elle fait le serment de venger ses parents et de reconquérir le trône, quel qu’en soit le prix.

 

princesse vagabonde,xia da,urban china,manhua,aventure,chine,médiéval,710,042015

 

Née en 1981, Xia Da est une auteure Chinoise grande amatrice de Manga. Après avoir été remarquée en 2008 par une des plus grande maison d'édition Japonaise pour sa série Little Yu elle devient la première artiste Chinoise à être publiée dans le célèbre mensuel Ultra Jump.

 

Si La princesse vagabonde est sa deuxième série à être publiée, les prémisses de sa création remontent à ses années lycées. Autant dire qu'elle a pris le temps de bien murir l'histoire et ses personnages.

Il s'agit d'une histoire de vengeance assez classique où l'on va suivre cette jeune princesse atypique, débrouillarde, rusée, douée pour le combat et très déterminée à parvenir à ses fins. Pour cela elle oubliera son rang le temps de planifier sa vengeance.

Dans ce premier tome, Xia Da pose les bases de son récit et montre les luttes de pouvoir qui sont en place dans cette Chine médiévale. Elle nous plonge dans l'action dès les premières pages et mène son récit avec brio, alternant action, intrigues politiques et stratégie. C'est avec un vrai plaisir que l'on suit la quête de cette héroïne que l'on voit grandir presque à chaque page.

Dans du pur style Manga, le dessin tout en finesse est très lisible, et le découpage aéré offre une lecture des plus agréables. Les décors et les paysages sont simplement beau et rendent compte avec efficacité du patrimoine de l'époque. Les 150 pages s'avalent d'une traite et l'on a vraiment envie de connaitre la suite de cette aventure dont on sent que l'action ne manquera pas.

 

Voilà donc une très belle entrée en matière pour ce tout nouveau label, qui devrait permettre à un large de public de découvrir la BD Chinoise.

 

Tome 2 prévu pour début juin.

 

a07-3e78901.gif

 

 

Loubrun

 

princesse vagabonde,xia da,urban china,manhua,aventure,chine,médiéval,710,042015

La bataille de shanghaï

bataille de shnagai,bo lu,urban china,manhua,histoire,guerre,chine,japon,documentaire,6/10,042015bataille de shnagai,bo lu,urban china,manhua,histoire,guerre,chine,japon,documentaire,6/10,042015Auteur : Bo Lu

Éditeur : Urban China

 130 pages

date de sortie : avril 2015

genre : documentaire Historique

 

 

 

 

Résumé (éditeur)

En août 1937, après des années de tension entre la Chine et le Japon, des affrontements éclatent entre les deux pays, à Shanghai. Pendant plus de trois mois, cette ville internationale devient alors une zone de conflit qui verra des centaines de milliers de soldats se lancer dans une lutte acharnée.

 

bataille de shnagai,bo lu,urban china,manhua,histoire,guerre,chine,japon,documentaire,610,042015

 

 

La bande dessinée Chinoise est peu représentée dans nos contrées, et quand c'est le cas elle est souvent confondue avec du Manga. Le Manhua (c'est le nom de la bande dessinée Chinoise) s'est trouvé un nouvel ambassadeur avec le label Urban China, du groupe Dargaud, rejoignant ainsi les excellentes Éditions Fei.

 

Voici donc La bataille de Shanghai 1937, réalisé par Bo Lu. Né en 1970, Bo Lu est passionnée de Lianhuanhua*, la bande dessinée traditionnelle chinoise, et de Rock'n roll. Après avoir suivi des études en peinture à l'institut d'art de Shandong, il se lance dans une carrière .... musicale. En lançant le label Scream Records, il fut l'un des premiers producteur de la scène alternative Chinoise. En 2011, il s'installe en Suède et renoue avec le dessin en se consacrant à la réalisation de La bataille de Shanghai.

 

bataille de shnagai,bo lu,urban china,manhua,histoire,guerre,chine,japon,documentaire,610,042015

 

 

Préfigurant le massacre commis par les Japonais sur les Chinois à Nankin en décembre 1937, cette bataille de Shanghai est peu connue des occidentaux, et même, d'après ce que dit l'auteur dans l'épilogue, de bon nombre de Chinois.

Bo Lu raconte le déroulé de cet épisode de la seconde guerre Sino Japonaise. Bataille sanglante où l'armée Japonaise, inférieure en nombre mais supérieure techniquement, à vaincu l'armée Chinoise et pris possession de cette ville nommée à l'époque le "Paris de l'Orient".

 

Extrêmement bien documenté, ce livre passionnera les férus d'histoire qui y apprendront beaucoup de choses. Toutefois, le parti-pris de l'auteur de faire un pur documentaire rend la lecture parfois fastidieuse. Il n'y a pas de scénario à proprement parler, ni de personnages principaux, mais une suite chronologique des évènements relatée avec force détails concernant les stratégies, les noms des généraux, les noms des armées, divisions, brigades, régiments, ainsi que les dates. C'est passionnant, mais le côté livre d'Histoire risque d'en rebuter plus d'un.

 

bataille de shnagai,bo lu,urban china,manhua,histoire,guerre,chine,japon,documentaire,610,042015

 

 

Plus proche du style européen que du style asiatique le dessin hachuré au trait noir de Bo Lu ne facilite pas la lecture. Très touffu et très détaillé, il ne manque pas d'élégance mais manque parfois de justesse et de clarté permettant d'identifier plus facilement les protagonistes. Les uniformes et notamment les casques des soldats permettent de faire la distinction, mais il faut quand même avoir l’œil.

 Allant jusqu'au bout de sa démarche de documentaire, le livre se termine sur un épilogue reprenant les faits évoqués, la chronologie des événements, les noms des généraux mort durant la bataille, et des dessins des équipements utilisés par les deux camps.

La bataille de Shanghai est une BD assez pointue qui risque de ne plaire qu'aux amateurs d’Histoire, ce qui est mon cas. Mais je pense que le choix d'une fiction ancrée sur fond Historique aurait été accessible à un plus grand nombre permettant ainsi de mieux témoigner de ce sombre épisode de l'Histoire de la Chine.

 

a06-3e788fc.gif

 

 

Loubrun

 

* Lianhuanhua 

Le Lianhuanhua est un recueil rassemblant des séquences dessinées accompagnées d'un petit texte au dessus ou en dessous de l'image. Dans un tout petit format à l'italienne et tenant dans la paume de la main, il y a une seule image par page. Ces petits livres décrivaient des histoires traditionnelles Chinoises et devaient être accessibles à des lecteurs illettrés ou peu lettrés.

23/04/2015

Le sculpteur

le sculpteur,scott mccloud,rue de sèvres,art,chronique sociale,fantastique,910,042015le sculpteur,scott mccloud,rue de sèvres,art,chronique sociale,fantastique,910,042015Auteur : Scott Mc Cloud

Éditeur : Rue de Sèvres

485 pages

date de sortie : mars 2015

genre : fantastique

 

 

 

"Nos jours à tous sont comptés"

 

David Smith est un jeune artiste en mal d'inspiration. Il a pourtant tutoyé la gloire suite à une rencontre avec un très riche mécène. Malheureusement, il n'a pas eu les épaules assez larges pour supporter cette notoriété trop rapide et n'a donc pas obtenu la reconnaissance escomptée. La collaboration avec le riche et malhonnête mécène a alors capoté, et il se retrouve sans un sou en poche.

Résigné, il boit ses derniers dollars dans un bar lorsque vient à sa rencontre son grand oncle Harry a qui il se confie. Il lui avoue être prêt à donner sa vie pour être enfin reconnu en tant qu'artiste. Son "oncle" lui propose alors un pacte : il pourra sculpter à mains nues tout ce qu'il souhaite, mais ce sera au prix de sa vie, dans 200 jours. Il accepte sans sourciller ce pacte diabolique, et prendra conscience de l'étendue de son pouvoir dès le lendemain, alors que le compte à rebours est lancé. Le grain de sable surviendra au bout de 11 jours en la personne de Meg, dont il tombe éperdument amoureux.

Comment va-t-il gérer ces deux passions exaltantes et dévorantes ? Alors que le temps lui est compté pour maitriser son nouveau don, il joue avec la matière et crée des œuvres aussi époustouflantes qu'invraisemblables. Mais son travail fait peur et le manque de cohérence entres les différentes pièces l’empêche de rentrer dans les indispensables galeries d'art. Il est néanmoins déterminé, et son amour grandissant pour Meg ne va pas faciliter les choses.

 

le sculpteur,scott mccloud,rue de sèvres,art,chronique sociale,fantastique,910,042015

Après avoir publié l'art invisible – un essai en bande dessinée sur la bande dessinée - Scott McCloud est considéré comme un des grands théoriciens de la bande dessinée. Le titre parait un brin pompeux, mais McCloud est aussi un vrai artiste et auteur de BD, même si sa production "papier" est assez limitée. Adepte de la bande dessinée expérimentale, il crée dès 1998 des webcomics, visibles sur son site internet, dans des formats aussi divers que variés.

 

Le sculpteur est à ce titre une BD des plus classiques ... de 485 pages. Si une telle pagination vous fait peur, je vais vous rassurer tout de suite : Scott McCloud a un sens inné de la narration et quelques pages seulement suffisent à kidnapper le lecteur. Jamais l'on ne s'ennuie dans cette lecture car même les deux ou trois passages un peu long sont au service de la narration. Alors même que le dénouement est censé être connu dès le départ, McCloud réussit à créer un suspense, et à le maintenir sur les 485 pages. Le lecteur doute sans cesse sur cette issue fatale vers laquelle se précipite David et l'on se surprend à croire, espérer, imaginer une autre fin.

C'est volumineux mais la lecture reste très fluide et le nombre de pages sert vraiment l'histoire. L'auteur prend le temps de mettre en scène les effets qu'il souhaite sans avoir recours à une surabondance d'ellipses comme c'est souvent le cas dans des formats plus conventionnels.

 

le sculpteur,scott mccloud,rue de sèvres,art,chronique sociale,fantastique,910,042015

 

McCloud ancre cette réécriture du mythe Faustien dans la vraie vie, jouée par des personnages réalistes et accessibles. A cette histoire invraisemblable, se greffent mille petites et grandes questions existentielles liées à la création artistique, mais pas seulement. Quelle est la place de l'art dans la société, quelle est sa valeur, quel sens donner aux créations artistiques, et faut-il leur donner un sens, quel sens donner à sa vie, comment vivre sans ses proches, comment affronter la mort, l'amitié et l'amour sont-ils éternels, peut-on maitriser le temps qui passe ...

 

La narration parfaite est soutenue par un dessin réaliste clair aux traits simples, donnant un rendu aéré. Sans avoir un coup de crayon éblouissant, Scott McCloud donne du mouvement à son dessin en utilisant les effets visuels de manière judicieuse et toujours à propos. Lignes de vitesse, différences d'encrages, perspectives, arrières plans, constructions des planches, quel que soit l'effet utilisé, il ne phagocyte jamais l'histoire mais renforce toujours le propos. Idem pour la couleur. Le choix de la bichromie dans les tons gris/bleus crée un jeu d'ombres et de lumière de bon aloi, et pose les ambiances. C'est là tout l'art de la BD, où images et textes racontent une histoire à valeur égale.

 

Époustouflante description d'une fuite en avant et d'une mort annoncée, le destin tragique de ce sculpteur sorti de l'esprit de Scott McCloud n'est pas sans rappeler les miroirs aux alouettes qui ont éblouis toutes ces stars du rock, emportées dans la fleur de l'âge.

 

Émanation du groupe de l'école des loisirs, l'éditeur Rue de Sèvres jette là un beau pavé dans la marre et rentre définitivement dans la cour des grands.

 

 

le sculpteur,scott mccloud,rue de sèvres,art,chronique sociale,fantastique,910,042015

a09-3e78912.gif

 

 

Loubrun

 

 

 

21/04/2015

PSG Heroes - tome 2 - péril galactique

psg heroes T2.jpgpsg heroes T2 pl1.jpgScénario : Benj

Dessin : Briones

Éditeur : Soleil (sous licence PSG)

48 pages

date de sortie : mars 2015

genre : aventure, sport, science-fiction

 

 

 

J'aime la BD, j'aime le foot, et j'aime le PSG. Voilà sans doute pourquoi mes camarades chroniqueurs de Samba BD m'ont gentiment laissé ce service presse. Je les remercie chaleureusement de cette bienveillance à mon encontre, car je me suis payé une bonne tranche de rigolade en lisant cette "BD". Non pas que ce soit là un chef d’œuvre d'humour, loin s'en faut, mais j'ai ri d'imaginer les auteurs en train d'écrire cette histoire ! Ils doivent s'abreuver d'une potion drôlement magique pour pondre un truc pareil ! J'en veux moi aussi de la potion !

 

psg heroes,benj,briones,huet,soleil,paris saint germain,foot,zlatan,ibrahimovic,science fiction,410,032015

Accrochez-vous ! Mais tout d'abord je vous fais un petit résumé du tome 1, car je m'en voudrais de vous perdre dans les abîmes inter-galactiques de cette aventure. Donc, dans le tome 1, des extra-terrestres ont décidé de pulvériser la terre (calmez-vous les gars, il ne s'agit pas de l'OM !) sauf si le PSG, qui domine le foot européen (on peut ici au choix, saluer l'esprit visionnaire qui anime cette bd ou bien y voir la principale caractéristique SF de cette histoire), vient a bout de leur équipe venue d'une autre galaxie. En gros, Zlatan doit sauver le monde. C'est curieux, parce que moi, je l'ai entendu dire ça le gars Zlatan : «Je ne suis pas là pour sauver le monde. Si je pouvais le faire, croyez-moi ce serait déjà fait.»* ... Passons sur cette grossière invraisemblance. Zlatan a déjà du mal à sauver le PSG, alors vous imaginez, la terre !

 

Bref, passons au tome 2. La terre et l'humanité sont sauvées. Cool. Zlatan et ses coéquipiers sont devenus de vrais héros et disputent le tournoi galactique organisé par l'ignoble Rock Fükrug. La règle est simple : l'équipe qui perd, voit sa planète anéantie. Le PSG gagnant tout, Zlatan ne supporte plus d'être la cause de tant de destructions (il a quand même un bon fond le bougre). Donc il se rebelle, mais comme c'est pour la bonne cause, il ne prend pas de carton. Parviendra-t-il a sauver une fois de plus la terre ? Le suspense, haletant, est digne d'un PSG – Réal des années 90 ** ou, pour les plus jeunes, d'un Chelsea – PSG.

 

Bon, que dire de plus. Un mot du dessin ? Dans un style imitation comics super héros à la sauce Franco Belge, on peut dire que c'est propre et bien fait pour faire une histoire rythmée et pêchue. Les joueurs sont même à peu près reconnaissables, l'important étant que Zlatan, lui, soit parfaitement reconnaissable.

 

Le meilleur est pour la fin, dans un cliffhanger balbutié par Thiago Silva : "Nos supporters ... ils ont ..."

 

... et merde, il va y avoir un tome 3 ....

 

Bon, j'ai beau aimer la BD, j'ai beau aimer le foot, et j'ai beau aimer le PSG, je ne suis pas sûr qu'il soit bien nécessaire de donner une grande place en librairie à cette BD licence marketing.

 

Enfin, ça fait toujours une bd d'action rigolote que les petits footeux en herbe apprécierons. Ou pas. Par contre, je serais curieux de connaitre les chiffres de vente à Marseille ...

 

 

 

a04-3e788e4.gif

 

 

 

Loubrun

 

 

 

* je vous jure que c'est vrai !

 

** Une petite page d'histoire ne fera de mal a personne