19/09/2014

Les aventures de Philip et Francis - tome 3 - S.O.S. météo

aventures de philip et francis,sos météo,dargaud,veys,barral,parodie,hommage,blake et mortimer,sos météores,humour,londres,angleterreaventures de philip et francis,sos météo,dargaud,veys,barral,parodie,hommage,blake et mortimer,sos météores,humour,londres,angleterreScénario : Pierre Veys

Dessin : Nicolas Barral

Editeur : Dargaud

56 pages

date de sortie : septembre 2014

genre : humour, parodie

 

 

Sous une pluie battante, Francis débarque à l'improviste chez Philip après s'être disputé avec sa maman chez qui il vit. Il demande alors à son ami de lui offrir provisoirement le gîte et le couvert. Le souci, c'est que Philip est trop bon trop c...; le gars Francis prend ses aises et devient très envahissant. Le professeur est à bout ! Il met au point un breuvage destiné à le rendre un peu moins gentil. Les effets secondaires incontrôlables le mèneront aux côtés d'Olrik qui est en possession de la machine capable de dérégler la météo, créée par le professeur Miloch. Mais ce bon Olrik n'a pas pensé que les Anglais ne craignaient pas la pluie ... Heureusement, ce bon professeur va arranger ça !

 

aventures de philip et francis,sos météo,dargaud,veys,barral,parodie,hommage,blake et mortimer,sos météores,humour,londres,angleterre

Les célèbres héros Britanniques inventés pas EP Jacobs ont droit à leur parodie / hommage depuis déjà 3 albums. Pierre Veys et Nicolas Barral, spécialistes en la matière, ont imaginé leur pendant comique, Philip et Francis, mettant en exergue avec humour les défauts de chacun. Pour ce troisième opus, les auteurs s'inspirent de SOS Météores, album majeur de la série Blake et Mortimer.

Dans un scénario bourré de clins d’œil et de références (orange mécanique, les Monty Python, Dr Jekyll et Mister Hyde ...) Pierre Veys nous fait rire du début à la fin en malmenant ces pauvres Philip, Francis et Olrik, mais aussi les seconds rôles comme Sharkey et Slim ainsi que plus généralement les sujets de sa Gracieuse Majesté. Tout cela est fait de manière fort intelligente, sans méchanceté, en se jouant des clichés que l'on prête à nos amis d'outre manche.

 

aventures de philip et francis,sos météo,dargaud,veys,barral,parodie,hommage,blake et mortimer,sos météores,humour,londres,angleterre

 

Les auteurs ne se contentent pas de faire du comique de situation parodiant les modèles, mais nous proposent une vraie histoire dans le propre univers des personnages de Philip et Francis tout en maitrisant parfaitement l’œuvre de Jacobs servant de référence. Du grand art !

Le trait semi-réaliste de Nicolas Barral tend bien sûr vers la caricature. Par ailleurs très expressif, le dessin contribue souvent à lui seul à mettre en place les situations humoristiques. Barral réussit à faire une imitation du style ligne claire en en gommant le côté un peu figé. Du coup, on a un album où rythme, dynamisme et rigolade règnent en maitre.

 

Une fois de plus, les aventures de Philip et Francis sont une vraie réussite d'humour avec juste ce qu'il faut d'irrévérencieux et iconoclaste pour ne pas trop vexer les exégètes de l’œuvre de Jacobs. Enfin, j'imagine ... et puis s'ils sont vexés, tant pis pour eux. Ils passent à côté d'une bonne tranche de rigolade !

Trois ans d'attente pour ce tome 3 ... j'espère que le tome 4 ne se fera pas attendre 4 ans !

 

Ma note : 8/10

Loubrun

 

aventures de philip et francis,sos météo,dargaud,veys,barral,parodie,hommage,blake et mortimer,sos météores,humour,londres,angleterre

18/09/2014

World War Wolves - tome 1 - Dieu a de l'humour

2907_500.jpgworld war wolves,dieu a de l'humour,istin,duarte,soleil,french comics,comics,loup garous,fantastique,horreur,virusScénario : Jean-Luc Istin

Dessin : Kyko Duarte

Éditeur : Soleil (Soleil French Comics)

date de sortie : juin 2014

93 pages

Genre : fantastique, horreur

 

 

Résumé (éditeur)

Frappée par un mal extrêmement contagieux d’une nature indéfinie, une grande partie de la population américaine s’est progressivement transformée en hordes de lycanthropes.
Les survivants, fuyant les grandes villes infestées, se sont regroupés en communautés autonomes. Se déplacer en dehors de ces refuges c’est flirter avec sa propre mort…

Au fil du temps, les loups aussi s’organisent et une nation se met en place. Une nation dont la nourriture est l’Homme. C’est dans ce contexte que nous suivons les destins parallèles de plusieurs personnages dans ces nouveaux États-Unis.

world war wolves,dieu a de l'humour,istin,duarte,soleil,french comics,comics,loup garous,fantastique,horreur,virus

Depuis le succès de la série Walkind dead, les histoires apocalyptiques ont le vent en poupe. Des vampires, des zombies, des virus ... il manquait à la panoplie les loups-garous. Voilà un vide bien comblé avec ce premier volume réalisé par Jean-Luc Istin. Plus connu dans le registre héroïc Fantasy (Elfes), il signe ici un récit de genre plutôt efficace et novateur. Le monde est vraiment divisé en deux camps qui se livrent une guerre sans merci. Mais les lycanthropes sont bien organisés, ont des chefs, des armes et sont bien décidés à conquérir le monde.

Quelques villes se protègent de l'invasion derrière de grande murailles, mais les forces en présence semblent tellement déséquilibrées qu'on est pas bien sûr que ces arches de Noé offrent une réelle protection.

Ce premier tome met en place les différents protagonistes (un romancier et sa famille, un guitariste aveugle et un jeune homme prisonnier des loups-garous) que l'on suit tout au long du récit. La narration est bien menée et enrichie de coupures de presse pour donner un côté réaliste à l'histoire.

 

world war wolves,dieu a de l'humour,istin,duarte,soleil,french comics,comics,loup garous,fantastique,horreur,virus

Graphiquement, c'est très proche de walking dead pour le côté nuances de gris, mais la comparaison s'arrête là. Je trouve les dessins de Duarte un peu plus fouillés - notamment dans les décors – que ceux de Adlard dans WD (ce qui soit dit en passant n'enlève rien à la qualité graphique de WD ni au talent de Adlard). La différence vient aussi des cadrages. Il y a moins de gros plans ou plans rapprochés comme souvent dans les productions US. On a bien à faire ici à du comics, mais à la française.

 

Voilà un premier tome qui démarre sur les chapeaux de roues et vraiment plaisant à lire (évidemment faut aimer ce genre). Le panel de personnages est bien campé, et on se prend carrément au jeu de cette invasion de Loups-garous.

 A suivre ...

 

Ma note : 7/10

Loubrun

12/08/2014

Les cosaques d'Hitler - tome 2 - Kolia

les cosaques d'hitler,kolia,lemaire,neuray,casterman,guerre,1945,staline,goulag,déportation,camps,prisonniers,0710,082014les cosaques d'hitler,kolia,lemaire,neuray,casterman,guerre,1945,staline,goulag,déportation,camps,prisonniers,0710,082014Scénario : Valérie Lemaire

Dessin : Olivier Neuray

Editeur : Casterman

48 pages

date de sortie : mai 2014

genre : fiction historique

 

 

 D'un camp à l'autre

 

Été 1945, la guerre étant terminée, les Britanniques Nicolas Mc Donald et son ami Edward son démobilisés et rentrent chez eux. Nicolas ne peut oublier Macha Krasnov, la belle Cosaque rencontrée dans le camp de prisonnier en Autriche. Il la croit morte et finit par refaire sa vie en épousant la sœur de son ami.

Mais Macha est bien vivante. Elle fait partie de ces milliers de Cosaques que l'armée Britannique a livré à Staline, fruit de négociations lors des accords de Yalta. La voilà à nouveau prisonnière, cette fois dans un goulag Soviétique où les conditions de survie y sont abominables, en particulier pour les femmes. Dans la première année de sa captivité, Macha donnera tout de même naissance à Kolia, que l'on devine être le fils de Nicolas. Ce dernier ne parvenant pas à effacer le souvenir de la Cosaque, entreprendra des recherches pour la retrouver.

 

Le second volet de cette saga sur fond historique nous plonge dans l'horreur des camps de travaux forcés Soviétiques, les Goulags. Comme dans le premier tome, le récit est extrêmement documenté mais cette fois le ton est un peu moins didactique. Les informations et les faits historiques se fondent mieux dans l'histoire imaginée par Valérie Lemaire. La période traitée ici est beaucoup plus longue aussi. De 1945 aux années 70. Pour que tout tienne en 48 pages, les ellipses sont nombreuses et la narration se déroule sur trois axes : deux dans les années 40 narrant avec d'un côté la vie de Macha dans les camps, et de l'autre la vie de Nicolas en Angleterre, puis un troisième axe dans les années 70 où l'on suit l'enquête menée par le fils de Nicolas pour retrouver Macha. Les allers-retours entre ces fils narratifs demandent une attention particulière lors de la lecture, au risque d'être un peu perdu. D'autant que les dates et les lieux ne sont pas mentionnés et seuls les dessins permettent d'identifier lieux et époques. Mais, le dessin est à ce titre assez réussi. Grâce à des décors précis et détaillés, les unités de temps et de lieux sont parfaitement rendues. On regrettera juste, comme dans le premier volume, un trait un peu trop ligne claire et lisse qui atténue le côté dramatique de l'histoire et l'horreur des goulags.

 

Les Cosaque d'Hitler est une très bonne saga historique permettant de découvrir un pan méconnu de la seconde guerre mondiale. En 2013, le tome 1 a d'ailleurs reçu le prix Cognito de la BD Historique lors de la 11e foire du livre en Belgique.

 

Ma note : 7/10

Loubrun

 

lire la chronique du tome 1

07/08/2014

Le ventre de la hyène

le ventre de la hyène,baloup, alliel, le lombard,guerre, enfants soldats, afrique, marseille, gangs, violencele ventre de la hyène,baloup, alliel, le lombard,guerre, enfants soldats, afrique, marseille, gangs, violenceScénario : Clément Baloup

Dessin : Christophe Alliel

Éditeur : Le Lombard

date de sortie : juin 2014

128 pages

genre : drame, guerre

 

 

Mon frère, mon meilleur ennemi ...

Talino pensait avoir laissé le pire derrière lui, avec les souvenirs de son Tchad natal. Souvenirs d'une vie volée, qui le vit devenir enfant-soldat, puis mercenaire et membre de gang. Souvenirs d'une vie gâchée par l'ombre de son grand-frère, Anouar, qui ne lui a transmis que le feu qui brûle dans le ventre de la hyène. En quittant l'Afrique pour Marseille, Talino pensait vivre enfin la rédemption. Mais Anouar n'est pas loin, et le brasier demeure incandescent...

 

le ventre de la hyène,baloup,alliel,le lombard,guerre,enfants soldats,afrique,marseille,gangs,violence

 

La couverture et le titre donnent le ton : premier plan d'un noir ténébreux dominant un ciel rouge sang en arrière plan. Voilà qui résume bien l'avenir tout tracé pour ces gamins : la noirceur d'un caveau trop vite refermé sur une vie bercée par des flots de sang. Et puis la hyène, franchement, c'est pas l'animal au capital sympathie le plus fourni !

 

Tout commence par un oncle qui se sent obligé de se débarrasser d'un de ses neveux en le vendant à une bande de mercenaires. Adolescence volée, il passe de l'innocence à la barbarie des groupuscules armés jusqu'aux dents, semant terreur et chaos partout où ils passent. Il ne connait plus que la haine et la mort.

 

le ventre de la hyène,baloup,alliel,le lombard,guerre,enfants soldats,afrique,marseille,gangs,violence

Les auteurs ne versent pas dans le sentimentalisme et ne cherchent pas à apitoyer le lecteur. Ils nous plongent directement dans le vif du sujet et la violence nous cogne dessus à chaque page.

 

Si l'on perçoit bien une affreuse réalité derrière cette histoire, le ton n'est pas celui du documentaire. Les auteurs usent de la fiction pour nous raconter le drame des enfants soldats d'Afrique. Les lieux ne sont pas cités, les personnages sont fictifs, mais tout cela transpire une réalité certaine que nous avons tous plus ou moins vu dans les journaux télé. .... On ne peut s'empêcher de penser au Rwanda ou au Liberia ravagés par des guerres fratricides. Mais aussi à l'actualité plus récente du Mali, de la Centrafrique, et de la Syrie ... et des "faits divers" de la cité phocéenne.

 

le ventre de la hyène,baloup,alliel,le lombard,guerre,enfants soldats,afrique,marseille,gangs,violence

Les deux frères fuiront l'Afrique, mais pas pour les mêmes motifs. L'un exportera sa haine dans les cités de Marseille, tandis que l'autre tentera vaille que vaille de sortir la tête de ce marasme. Pas facile !

 

Cette histoire est aussi une relecture du mythe des frères ennemis. Quand l'un se complait (ou fait mine) dans la violence, l'autre tente d'y échapper. L'opposition et l'affrontement entre les deux frères est inéluctable. Dans tous les cas leur destins ne leur appartient plus ; les armes, la folie d'une poignée de meneurs, la drogue, guident leur pas les faisant sombrer inexorablement dans le néant.

 

le ventre de la hyène,baloup,alliel,le lombard,guerre,enfants soldats,afrique,marseille,gangs,violence

Utilisant habilement les flashbacks pour raconter les épisodes Africains et Marseillais des protagonistes, Clément Baloup ne nous épargne rien de leur descente aux enfers. Par ailleurs, les dialogues crus et directs alliés à une mise en scène précise donnent du crédit au récit. Pour couronner le tout, le dessin nerveux de Christophe Alliel renforce le dynamisme de la narration en mettant en avant la violence qui habite les personnages.

 

Un album percutant et entier dont la lecture dérangeante nous secoue littéralement.

 

Ma note : 7,5/10

Loubrun