13/05/2014

Le captivé

le captivé,dabitch,durieux,futuropolis,folie,psychiatrie,médecine,voyage,chronique sociale,052014,8.510le captivé,dabitch,durieux,futuropolis,folie,psychiatrie,médecine,voyage,chronique sociale,052014,8.510Scénario : Christophe Dabitch

Dessin : Christian Durieux

Editeur : Futuropolis

120 pages

date de sortie : mai 2014

genre : chronique sociale et historique

 

 

En 1886, Albert Dadas vit à Bordeaux et est atteint d'un mal étrange qui le pousse à partir loin de chez lui sans raison apparente. C'est la "folie du fugueur". La simple évocation d'un lieu, une image, une situation peut lui faire quitter les lieux sans même qu'il s'en rende véritablement compte. La seule chose qu'il puisse expliquer, c'est que « Tout d’un coup, j’ai très chaud, j’ai des suées, j’ai mal à la tête. Il faut que je marche absolument et après je ne me souviens de rien »… Les "réveils" sont très durs et le sympathique Albert est tellement en souffrance, qu'il finit par consulter un psychiatre. Le jeune médecin Philippe Tissier, en fera le sujet de sa thèse et fera tout pour le soigner, allant même à l'encontre des théories et pratiques de l'époque.

 

Comme nous le rappelle le dossier à la fin du livre, cette histoire que nous racontent Christophe Dabitch (Abdallahi, la colonne, Jeronimus) et Christian Durieux (les gens honnêtes) est une histoire vraie. Albert Dadas a parcouru des milliers de kilomètres à pied à travers la France, l'Europe et même l'Afrique du nord. Lorsque ses crises prenaient fin, soit il rentrait chez lui, soit il continuait sciemment son voyage en se débrouillant pour vivre. Souvent pris comme un vagabond, ses voyages se terminaient fréquemment en prison ou en hôpital.

 

le captivé,dabitch,durieux,futuropolis,folie,psychiatrie,médecine,voyage,chronique sociale,052014,8.510

Cette histoire est fascinante et touchante ; on est véritablement pris d'empathie pour Albert qui est prisonnier de ce mal curieux, et l'on se réjouit qu'un jeune médecin le prenne sous son aile et cherche à vraiment comprendre les mécanismes de la maladie, plutôt que de céder à la facilité des thèses médicales à la mode, à une époque ou la folie et l'aliénation devenaient des domaines de recherche et d'expérimentation.

Le choix narratif de Christophe Dabitch est judicieux. Il évite le piège de la description encyclopédique d'une maladie psychiatrique, en montrant sobrement le suivi médical entrecoupé des escapades d'Albert et des témoignages de personnes ayant croisé sa route. Du consul de France à Alger au professeur en médecine en passant par le colonel de régiment, chacun apporte son point de vue et sa propre théorie sur le sujet. Tissier veut percer les mystères de ce mal et se doit de recueillir le plus d'information possible. Il parviendra d'ailleurs à soigner ou tout au moins atténuer un temps les envies de fugues de Dadas.

Christian Durieux illustre d'un trait fin et délicat cette histoire sensible, invitant à encore plus d'empathie envers cet homme qui semble perdu.

 

Le captivé raconte l'histoire de personnages hors normes où se cache derrière un récit clinique de médecin, une invitation au voyage et à la liberté.

 

Ma note : 8,5/10

Loubrun

 

Grâce aux éditions Futuropolis et à Samba BD

 

VOUS POUVEZ GAGNER CET ALBUM !

 

il vous suffit de laisser un commentaire à la suite de cette chronique.

Un tirage au sort désignera l'heureux gagnant.

 

Ensuite, un chroniqueur prendra ses jambes à son cou pour vous livrer directement l'album chez vous. Cool (A moins que nous déléguions cette mission à La Poste ...)

 

le concours est ouvert jusqu'au 31 mai à minuit

le captivé,dabitch,durieux,futuropolis,folie,psychiatrie,médecine,voyage,chronique sociale,052014,8.510

Inscrivez-vous à la newsletter

08/05/2014

Black Lord - tome 1 - Somalie : année 0

black lord,somalie année 0,dorison,ponzio,glénat,grafica,aventure,piraterie,afrique,somalie,erythrée,mer,pirates,otagesblack lord,somalie année 0,dorison,ponzio,glénat,grafica,aventure,piraterie,afrique,somalie,erythrée,mer,pirates,otagesScénario : Guillaume et Xavier Dorison

Dessin : Jean-Michel Ponzio

Éditeur : Glénat

Collection : Grafica

date de sortie : avril 2014

48 pages

genre : aventure

 

Mortelle croisière

 

Un riche occidental emmène sa fille en croisière privée en mer d’Érythrée, une des zones maritimes les plus dangereuses au monde. Lorsque le Queen Lucy est attaqué par une bande de pirates, le capitaine Maxime Stern est le seul à réussir à s'échapper et est recueilli par une famille de pêcheur sur une plage de Somalie. Il se trouve que le chef de cette famille refuse de se soumettre au système de la piraterie dans lequel tombent la plupart des pêcheurs. En revanche, sa fille qui est la petite amie du bras droit d'un chef pirate local, considère son avenir différemment et n'a pas l'intention de suivre les coutumes ancestrales. Voilà qui risque de compliquer les relations entre tous ces groupes.

 Le capitaine, pour récupérer son bateau et ses passagers pris en otage, découvrira les coulisses de la piraterie moderne, et en deviendra même un des acteurs principaux.

 

black lord,somalie année 0,dorison,ponzio,glénat,grafica,aventure,piraterie,afrique,somalie,erythrée,mer,pirates,otages

 

La piraterie dans les eaux Somalienne est une réalité et malheureusement un moyen de survie pour les populations locales. La plupart des pirates, considérés parfois comme des héros, sont d'anciens pêcheurs qui ne peuvent plus vivre de leur travail à cause des bateaux usines occidentaux venus piller leurs eaux. En effet, la Somalie en proie à la guerre civile depuis plus de 20 ans, n'est dirigée que par des gouvernements fantoches qui se succèdent et qui sont incapables de faire régner l'ordre et de protéger les côtes du pays. Les populations tentent alors de survivre comme elles peuvent, peu importe les moyens. Et quand ils savent que le moindre civil occidental vaut plusieurs centaines de milliers de dollars, il devient difficile de ne pas céder à la tentation.

 

black lord,somalie année 0,dorison,ponzio,glénat,grafica,aventure,piraterie,afrique,somalie,erythrée,mer,pirates,otages

 

Black Lord est une fiction ancrée sur des faits réels qui nous fait découvrir l'envers du décor de la piraterie moderne dans la corne de l'Afrique. Il ne s'agit toutefois pas d'un documentaire mais bien d'une aventure âpre et violente où l'action prime sur le message sous-jacent qui tente – non pas de justifier la piraterie – mais au moins d'expliquer les raisons de son existence et d'en montrer les dommages collatéraux.

Guillaume Dorison est aux manettes de cette fiction en association avec son frère Xavier pour nous livrer un scénario tendu et rythmé de bout en bout. Les intrigues et les rebondissements se succèdent tenant le lecteur en haleine.

Le dessin hyper réaliste quasi photographique de Ponzio est, bien qu'un peu figé, très expressif et donne une touche supplémentaire de véracité au sujet.

Un premier volume d'une série prometteuse qui donne le ton et ne fait pas dans la dentelle !

 

Ma note : 8/10

Loubrun

 

black lord,somalie année 0,dorison,ponzio,glénat,grafica,aventure,piraterie,afrique,somalie,erythrée,mer,pirates,otages

Inscrivez-vous à la newsletter

07/05/2014

Les pirates de Barataria - tome 7 - Aghurmi

les pirates de barataria, aghurmi, bourgne, bonnet, glénat, grafica, mer, bateaux, napoléon, désert, égypte,navigation, corsaire, trésor, aventure,les pirates de barataria, aghurmi, bourgne, bonnet, glénat, grafica, mer, bateaux, napoléon, désert, égypte,navigation, corsaire, trésor, aventure,Scénario : Marc Bourgne

Dessin : Franck Bonnet

Editeur : Glénat

Collection : Grafica

date de sortie : avril 2014

48 pages

genre : aventures maritimes

 

Résumé (éditeur)

Août 1813. En plein Sahara, autour de l’oasis de Siwa et de sa cité en ruines Aghurmi, le colonel Boutin, ancien agent de Napoléon qui s’est finalement affranchi de l’Empire, règne sur la région en s’autoproclamant «bey de Siwa». Or c’est lui qui détient les diamants que la jeune Artémis Delambre doit récupérer. Elle compte user de ses charmes appris dans le harem de Mehemet Ali pour le séduire et lui subtiliser les joyaux. Dans le même temps, le gouverneur d’Égypte et son armée, ainsi que les troupes de la Royal Navy guidées par l’agent Fitzpatrick se dirigent vers Siwa. L’affrontement final approche, chaque camp prépare ses armes…

les pirates de barataria,aghurmi,bourgne,bonnet,glénat,grafica,mer,bateaux,napoléon,désert,égypte,navigation,corsaire,trésor,aventure



Final grandiose pour ce deuxième cycle des aventures de la belle Artémis. Après s'être tirée des griffes de l'Anglais, de l'espionne allemande et du harem du Sultan, on la pensait tirée d'affaire.

Eh bien non ! la voilà contrainte de se faire passer pour une esclave pour pouvoir mener sa mission à terme. Elle a le sens du devoir et on peut dire qu'elle paye vraiment de sa personne ; la pauvre subira les pires outrages.

Avec l'aide de son garde du corps, elle se sortira de tous les traquenards et échappera une fois de plus aux anglais qui ne cessent de lui courir après. Son apprentissage de la navigation et de la ruse auprès des frères Laffitte dans la baie de Barataria lui servent bien et donnent lieu à une poursuite en mer des plus exaltante.

Marc Bourgne a créé une formidable saga maritime où aventure et action sont omniprésents. Cette série rejoint les classiques du genre que son devenues les séries L'Epervier de Patrice Pellerin et les Passagers du vent de Bourgeon.

Franck Bonnet quant à lui est de plus en plus à l'aise sur toutes les scènes ; chacune de ses planches invite à l'exotisme et à l'aventure, et je suis à chaque fois époustouflé par ses dessins de bateaux dont le réalisme nous ferait presque entendre leur coque craquer sous le coup des flots.

Je me réjouis déjà du troisième cycle en préparation où l'on retrouvera Artémis du côté de la Nouvelle Orléans.

 

Ma note : 8/10

Loubrun

 

les pirates de barataria,aghurmi,bourgne,bonnet,glénat,grafica,mer,bateaux,napoléon,désert,égypte,navigation,corsaire,trésor,aventure

Inscrivez-vous à la newsletter

06/05/2014

Deepwater prison - tome - Constellation

deepwater prison,constellation,bec,raffaele,soleil,fonds marins,abysse,prison,pétrole,catastrophe,écologie,évasiondeepwater prison,constellation,bec,raffaele,soleil,fonds marins,abysse,prison,pétrole,catastrophe,écologie,évasionScénario : Christophe Bec

Dessin : Stefano Raffaele

Éditeur : Soleil Production

date de sortie : mars 2014

48 pages

genre : aventure, action, trhiller, anticipation

 

 

Prenez une prison sous-marine à 900 mètres de profondeur, une plate-forme pétrolière en feu, faites-la exploser et sombrer à quelques encablures de la prison immergée. Dans cette prison, vous enfermez bien entendu des détenus purgeant de longues peines, vous les brimez à outrance en leur servant de la bouffe immonde et en les privant d'eau chaude. Tout ce qu'il faut pour bien les énerver et leur donner envie de ficher le camp ... Mais évidemment, s'échapper d'une prison abyssale, c'est quasiment mission impossible. A moins de pouvoir utiliser une des navettes de ravitaillement.

L'occasion se présente quand une équipe de la Promothéus Oil Company établit son camp de base dans la prison pour tenter d'aller chercher des informations sur la plate-forme qui a coulé.

 

deepwater prison,constellation,bec,raffaele,soleil,fonds marins,abysse,prison,pétrole,catastrophe,écologie,évasion, anticipation

 

Christophe Bec est décidément intraitable ! Il prend plaisir à martyriser la planète, l'humanité et nos nerfs. Avec une plate-forme pétrolière qui explose entrainant une catastrophe écologique sans précédent, ce scénario commence sur les chapeaux de roues mettant le lecteur immédiatement dans le feu de l'action.

Le suspense bat son plein, l'ambiance est oppressante à souhait, la tension palpable à chaque page. C'est magistralement mis en scène, les protagonistes et les différents enjeux sont rapidement mis en place à la manière des scénaristes Hollywoodiens. Avec cet album, on a vraiment l'impression de regarder un de ces bons films d'action américain.

 

L'intrigue monte en puissance tout au long de l'album et l'on redoute le moment ou la cocotte minute sous-marine va exploser.

 Stefano Raffaele tient les pinceaux, comme sur la série Prométhée. Son dessin hyper réaliste donne lieu à des scènes tout a fait grandioses. Le revers de ce style, ce sont des personnages ou même des engins aux attitudes quelque peu figées. Ainsi ces hélicoptères en page 5 dont les pales semblent ne pas tourner, donnant l'impression de voir des maquettes suspendues au bout d'un fil de nylon. Mais on lui pardonnera volontiers ce tout petit défaut car les personnages sont malgré tout expressifs et les traits assez diversifiés, et les engins magnifiquement dessinés. Mais surtout, Raffaele donne une ambiance générale oppressante et dynamique à la fois grâce à un découpage quasi cinématographique.

 

deepwater prison,constellation,bec,raffaele,soleil,fonds marins,abysse,prison,pétrole,catastrophe,écologie,évasion, anticipation

 

Démarrage explosif pour cette nouvelle série où tous les ingrédients sont réunis pour en faire un succès : enjeux écologiques, intérêts financiers, mutinerie, monstres marins...

Bienvenue dans l'enfer abyssal de la Deepwater Prison.

 

Ma note : 8/10

Loubrun

 

deepwater prison,constellation,bec,raffaele,soleil,fonds marins,abysse,prison,pétrole,catastrophe,écologie,évasion, anticipation

 

Inscrivez-vous à la newsletter