12/08/2014

Les cosaques d'Hitler - tome 2 - Kolia

les cosaques d'hitler,kolia,lemaire,neuray,casterman,guerre,1945,staline,goulag,déportation,camps,prisonniers,0710,082014les cosaques d'hitler,kolia,lemaire,neuray,casterman,guerre,1945,staline,goulag,déportation,camps,prisonniers,0710,082014Scénario : Valérie Lemaire

Dessin : Olivier Neuray

Editeur : Casterman

48 pages

date de sortie : mai 2014

genre : fiction historique

 

 

 D'un camp à l'autre

 

Été 1945, la guerre étant terminée, les Britanniques Nicolas Mc Donald et son ami Edward son démobilisés et rentrent chez eux. Nicolas ne peut oublier Macha Krasnov, la belle Cosaque rencontrée dans le camp de prisonnier en Autriche. Il la croit morte et finit par refaire sa vie en épousant la sœur de son ami.

Mais Macha est bien vivante. Elle fait partie de ces milliers de Cosaques que l'armée Britannique a livré à Staline, fruit de négociations lors des accords de Yalta. La voilà à nouveau prisonnière, cette fois dans un goulag Soviétique où les conditions de survie y sont abominables, en particulier pour les femmes. Dans la première année de sa captivité, Macha donnera tout de même naissance à Kolia, que l'on devine être le fils de Nicolas. Ce dernier ne parvenant pas à effacer le souvenir de la Cosaque, entreprendra des recherches pour la retrouver.

 

Le second volet de cette saga sur fond historique nous plonge dans l'horreur des camps de travaux forcés Soviétiques, les Goulags. Comme dans le premier tome, le récit est extrêmement documenté mais cette fois le ton est un peu moins didactique. Les informations et les faits historiques se fondent mieux dans l'histoire imaginée par Valérie Lemaire. La période traitée ici est beaucoup plus longue aussi. De 1945 aux années 70. Pour que tout tienne en 48 pages, les ellipses sont nombreuses et la narration se déroule sur trois axes : deux dans les années 40 narrant avec d'un côté la vie de Macha dans les camps, et de l'autre la vie de Nicolas en Angleterre, puis un troisième axe dans les années 70 où l'on suit l'enquête menée par le fils de Nicolas pour retrouver Macha. Les allers-retours entre ces fils narratifs demandent une attention particulière lors de la lecture, au risque d'être un peu perdu. D'autant que les dates et les lieux ne sont pas mentionnés et seuls les dessins permettent d'identifier lieux et époques. Mais, le dessin est à ce titre assez réussi. Grâce à des décors précis et détaillés, les unités de temps et de lieux sont parfaitement rendues. On regrettera juste, comme dans le premier volume, un trait un peu trop ligne claire et lisse qui atténue le côté dramatique de l'histoire et l'horreur des goulags.

 

Les Cosaque d'Hitler est une très bonne saga historique permettant de découvrir un pan méconnu de la seconde guerre mondiale. En 2013, le tome 1 a d'ailleurs reçu le prix Cognito de la BD Historique lors de la 11e foire du livre en Belgique.

 

Ma note : 7/10

Loubrun

 

lire la chronique du tome 1

07/08/2014

Le ventre de la hyène

le ventre de la hyène,baloup, alliel, le lombard,guerre, enfants soldats, afrique, marseille, gangs, violencele ventre de la hyène,baloup, alliel, le lombard,guerre, enfants soldats, afrique, marseille, gangs, violenceScénario : Clément Baloup

Dessin : Christophe Alliel

Éditeur : Le Lombard

date de sortie : juin 2014

128 pages

genre : drame, guerre

 

 

Mon frère, mon meilleur ennemi ...

Talino pensait avoir laissé le pire derrière lui, avec les souvenirs de son Tchad natal. Souvenirs d'une vie volée, qui le vit devenir enfant-soldat, puis mercenaire et membre de gang. Souvenirs d'une vie gâchée par l'ombre de son grand-frère, Anouar, qui ne lui a transmis que le feu qui brûle dans le ventre de la hyène. En quittant l'Afrique pour Marseille, Talino pensait vivre enfin la rédemption. Mais Anouar n'est pas loin, et le brasier demeure incandescent...

 

le ventre de la hyène,baloup,alliel,le lombard,guerre,enfants soldats,afrique,marseille,gangs,violence

 

La couverture et le titre donnent le ton : premier plan d'un noir ténébreux dominant un ciel rouge sang en arrière plan. Voilà qui résume bien l'avenir tout tracé pour ces gamins : la noirceur d'un caveau trop vite refermé sur une vie bercée par des flots de sang. Et puis la hyène, franchement, c'est pas l'animal au capital sympathie le plus fourni !

 

Tout commence par un oncle qui se sent obligé de se débarrasser d'un de ses neveux en le vendant à une bande de mercenaires. Adolescence volée, il passe de l'innocence à la barbarie des groupuscules armés jusqu'aux dents, semant terreur et chaos partout où ils passent. Il ne connait plus que la haine et la mort.

 

le ventre de la hyène,baloup,alliel,le lombard,guerre,enfants soldats,afrique,marseille,gangs,violence

Les auteurs ne versent pas dans le sentimentalisme et ne cherchent pas à apitoyer le lecteur. Ils nous plongent directement dans le vif du sujet et la violence nous cogne dessus à chaque page.

 

Si l'on perçoit bien une affreuse réalité derrière cette histoire, le ton n'est pas celui du documentaire. Les auteurs usent de la fiction pour nous raconter le drame des enfants soldats d'Afrique. Les lieux ne sont pas cités, les personnages sont fictifs, mais tout cela transpire une réalité certaine que nous avons tous plus ou moins vu dans les journaux télé. .... On ne peut s'empêcher de penser au Rwanda ou au Liberia ravagés par des guerres fratricides. Mais aussi à l'actualité plus récente du Mali, de la Centrafrique, et de la Syrie ... et des "faits divers" de la cité phocéenne.

 

le ventre de la hyène,baloup,alliel,le lombard,guerre,enfants soldats,afrique,marseille,gangs,violence

Les deux frères fuiront l'Afrique, mais pas pour les mêmes motifs. L'un exportera sa haine dans les cités de Marseille, tandis que l'autre tentera vaille que vaille de sortir la tête de ce marasme. Pas facile !

 

Cette histoire est aussi une relecture du mythe des frères ennemis. Quand l'un se complait (ou fait mine) dans la violence, l'autre tente d'y échapper. L'opposition et l'affrontement entre les deux frères est inéluctable. Dans tous les cas leur destins ne leur appartient plus ; les armes, la folie d'une poignée de meneurs, la drogue, guident leur pas les faisant sombrer inexorablement dans le néant.

 

le ventre de la hyène,baloup,alliel,le lombard,guerre,enfants soldats,afrique,marseille,gangs,violence

Utilisant habilement les flashbacks pour raconter les épisodes Africains et Marseillais des protagonistes, Clément Baloup ne nous épargne rien de leur descente aux enfers. Par ailleurs, les dialogues crus et directs alliés à une mise en scène précise donnent du crédit au récit. Pour couronner le tout, le dessin nerveux de Christophe Alliel renforce le dynamisme de la narration en mettant en avant la violence qui habite les personnages.

 

Un album percutant et entier dont la lecture dérangeante nous secoue littéralement.

 

Ma note : 7,5/10

Loubrun

 

 

 

 

 

 

 

 

31/07/2014

Amère Russie - tome 1 - Les Amazones de Bassaiev

amère russie,amazones de bassaiev,ducoudray,anlor,bamboo,grand angle,guerre,tchétchénie,russie,femmesamère russie,amazones de bassaiev,ducoudray,anlor,bamboo,grand angle,guerre,tchétchénie,russie,femmesScénario : Aurélien Ducoudray

Dessin : Anlor

Éditeur : Bamboo

Collection : Grand Angle

date de sortie : juin 2014

48 pages + 8 pages de dossier

 

 

Résumé (éditeur)

Au milieu des années 1990, une mère russe tente de survivre en vendant des DVD pirates dans le métro de Moscou. Elle est sans nouvelles de son fils militaire en opération en Tchétchénie. Un jour, elle lit le nom de Volodia sur une liste de prisonniers. Il est aux mains des Tchétchènes. Au même moment, Bassaiev, le général ennemi, annonce par voie de presse qu’il relâchera ses prisonniers si leurs mères russes viennent les chercher. Sans moyens, n’écoutant que son courage, son petit chien fantasque sous le bras, elle prend la route vers cette région en guerre pour aller chercher son fils...

amère russie,amazones de bassaiev,ducoudray,anlor,bamboo,grand angle,guerre,tchétchénie,russie,femmes



Au milieu des années 90, la Russie d'Eltsine ne s'est pas encore totalement émancipée du Soviétisme et a besoin de se prouver qu'elle est encore forte et puissante. La Tchétchénie, comme de nombreuses républiques de l'ancienne URSS, a soif d'indépendance. Ajoutons à cela la situation géographique plaçant le pays sur la voie des oléoducs, source de luttes d'influences entre Américains et Russes, et nous avons tous les ingrédients pour faire un conflit des plus sanglants. C'est la première guerre de Tchétchénie, de 1994 à 1995.

Qui se souvient 20 ans après de cette guerre qui n'a eu lieu qu'à un jet de pierre de l'Europe ? Une guerre courte mais très violente et très meurtrière pour les populations civiles, dans laquelle la Russie s'est embourbée et a laissé aussi quelques plumes.

Il y aura une deuxième guerre en 1999-2000, encore plus radicale, avec Poutine côté Russe et quelques chefs comme Bassaïev se revendiquant djihadiste côté Tchétchène.

 

Aurélien Ducoudray (Békame, Clichés de Bosnie, the Grocery) nous rafraichit la mémoire en nous présentant ce conflit à travers le regard de femmes : celui d'une mère prête à tout pour sauver son fils, et celui d'une combattante Tchétchène prête à tout pour la liberté de son peuple. Mais tout n'est pas si simple ou si manichéen dans ces guerres. Il n'y a pas véritablement de "bons" ou de "méchants" ; tous les belligérants peuvent faire partie des deux catégories et sont capables de barbarie faisant dans tous les cas payer aux civils le prix le plus fort des dommages collatéraux.

C'est ce que découvrira cette mère-courage, qui sera plongée au cœur du conflit et fera des rencontres aussi fortuites qu'improbables pour arriver à ses fins.

 

 

amère russie,amazones de bassaiev,ducoudray,anlor,bamboo,grand angle,guerre,tchétchénie,russie,femmes

 

Aurélien Ducoudray réussit l'exploit de nous immerger dans le chaos Tchétchène en nous arrachant quelques sourires et parfois même quelques rires, sans pour autant édulcorer les horreurs du conflit. En créant ce personnage un peu candide mais déterminé accompagné de Milyi, ce petit chien savant, il apporte une vraie touche d'humanité et d'espoir au récit même si celui-ci s'assombrit au fil des pages.

Le dessin semi-réaliste d'Anlor renforce cette dimension dédramatisante du propos sans tomber toutefois dans le piège de la caricature. Les visages expressifs, les décors fouillés et la mise en scène précise s'accordent parfaitement au rythme de la narration, elle-même ponctuée de dialogues percutants faisant mouche à tous les coups.

"Les Amazones de Bassaiev" mêle habilement fiction et réalité en donnant la part belle à l'humanité au sein d'un conflit trop vite oublié et en donnant le premier rôle aux femmes, qu'elles en furent victimes ou actrices.

Suite et fin dans le tome 2, attendu avec impatience.



amère russie,amazones de bassaiev,ducoudray,anlor,bamboo,grand angle,guerre,tchétchénie,russie,femmesMa note : 8,5/10

Loubrun

30/07/2014

Ils ont fait l'Histoire - tome 3 - Charlemagne

ils ont fait l'histoire,charlemagne,bruneau,delmas,lemercier,bührer thierry,glénat,fayard,histoire,carolingien,europe,empereurils ont fait l'histoire,charlemagne,bruneau,delmas,lemercier,bührer thierry,glénat,fayard,histoire,carolingien,europe,empereur

Scénario : Clotilde Bruneau et Vincent Delmas

Dessin : Gwendal Lemercier

Editeur : Glénat / Fayard

date de sortie : juin 2014

48 pages + 8 pages de dossier

genre : Historique

 

 Le père fondateur de l'Europe

 

Résumé (éditeur)

L’épopée de Charlemagne est celle d'un fils de grand seigneur parvenant au sommet du pouvoir en Europe en construisant un nouveau système politique, dont il occupe la place la plus élevée. Chrétien convaincu, il poursuit constamment un objectif affiché comme religieux : promouvoir partout et le plus loin possible la société chrétienne, par tous les moyens (militaires, culturels, administratifs, etc.), se plaçant d’autorité comme le protecteur de la papauté. Conquérant charismatique et homme politique sachant s’entourer des grands intellectuels de son époque, il incarne un moment unique de l’Europe dont l'apogée est le sacre impérial.

 

ils ont fait l'histoire,charlemagne,bruneau,delmas,lemercier,bührer thierry,glénat,fayard,histoire,carolingien,europe,empereur

 

Charlemagne est sans doute un des personnages les plus emblématiques de l'Histoire de France et de l'Europe. Ce troisième opus de la série "Ils ont fait l'histoire" nous raconte les faits les plus marquants de son règne depuis la mort de son père Pépin le Bref, provocant son accession au trône en 768 jusqu’à son son sacre en 800.

 

S'affranchissant de l'imagerie de nos vieux manuels scolaires où l'on nous présentait l'empereur à la barbe fleurie inventeur de l'école, les auteurs ont pris le parti de l'authenticité supervisée par l'historienne Geneviève Bührer-thierry, spécialiste de l'époque carolingienne. Ainsi, les faits les plus connus sont relatés et toujours étayés par le contexte historique. Si Charlemagne n'a jamais porté la barbe et n'a pas véritablement inventé l'école, il a à tout prix voulu que le peuple soit instruit et éduqué afin qu'il améliore sa connaissance des principes Chrétiens, gage de l'unité du Royaume.

ils ont fait l'histoire,charlemagne,bruneau,delmas,lemercier,bührer thierry,glénat,fayard,histoire,carolingien,europe,empereur



Raconter une vie Historique et politique aussi intense en 48 pages relève du défi. Impossible donc d'éviter les raccourcis et la condensation des évènements. Aussi, des évènements qui se sont déroulés sur plusieurs années sont évoqués ici en un seul épisode de quelques dialogues. Difficile malheureusement de faire autrement dans ce format d'édition.

Néanmoins, Clotilde Bruneau et Vincent Delmas s'en sortent assez bien et à forces d’ellipses et de raccourcis réussissent à nous livrer une histoire faites d'intrigues politiques et de campagnes militaires nous présentant parfaitement la force réformatrice du futur empereur des Francs.

ils ont fait l'histoire,charlemagne,bruneau,delmas,lemercier,bührer thierry,glénat,fayard,histoire,carolingien,europe,empereur



D'un style classique, le dessin de Gwendal Lemercier est moins flamboyant que dans la série Durandal qui aborde l'histoire de Charlemagne d'un point de vue plus légendaire et fantastique. L'ensemble reste toutefois efficace et plaisant à lire et ne manque pas de rythme.

 

Nous avons là une bonne BD Historique qui certes, n'apprendra pas grand chose aux férus de la période carolingienne, mais éveillera la curiosité des néophytes et historiens en herbe, et devrait trouver sa place aux côtés des manuels scolaires.

 

Je trouve dommage en revanche que ce type d'album s'enferme dans un format "48 pages". Même s'il s'agit ici de vulgarisation de l'Histoire, ce format est trop court pour traiter le sujet sans le survoler. Une dizaine de pages en plus, ça n'aurait pas été du luxe. Le livre se termine fort heureusement par un dossier apportant précisions et complément d'informations.



Ma note : 7/10

Loubrun

 

ils ont fait l'histoire,charlemagne,bruneau,delmas,lemercier,bührer thierry,glénat,fayard,histoire,carolingien,europe,empereur