24/09/2013

Je veux une Harley T2

je veux une harley,cuadrado,margerin,dargaud,humour,moto,motardsje veux une harley,cuadrado,margerin,dargaud,humour,moto,motardsScénario : marc Cuadrado

Dessin et couleurs : Franck Margerin

Editeur : Dargaud

date de sortie : septembre 2013

48 pages

genre : Humour, moto

 

 

Complètement raide dingue de sa Harley Davidson et vouant une dévotion sans limites au constructeur, Marc investit tout l’appartement avec sa passion et ne voit pas que sa femme frise l’overdose ! Dans le même temps, son beau frère joue le biker rebelle en quittant sur un coup de tête femme et boulot. Ensembles, ils créeront leur propre club de biker.

 

je veux une harley,cuadrado,margerin,dargaud,humour,moto,motards

Marc Cuadrado et Frank Margerin nous livrent un deuxième tome vraiment sympathique sur l’univers des motard. Enfin, l’univers des Harley ! Oui, parce que chez les motards, on ne mélange pas les torchons et les serviettes ! Il y a les Harley, et les autres qui roulent sur des trucs avec deux roues et des carénages en plastiques fabriqués au Japon ou en Allemagne, et qu’ils osent appeler moto … Et encore, chez les Harley, il y a les bikers et leur clubs (ou gang ?) souvent rivaux, et les HOG (Harley Owners Group, ceux qui peuvent se permettre d’acheter des pièces chez Harley France sans être obligé de se couper un bras …!).

Bref tout ce petit univers est très bien décrit et l’histoire de ces quinquas en crise est plutôt attendrissante. Les motards y retrouveront des anecdotes connues et un peu éculées mais qui font toujours rire. Les non initiés riront quand même des situations cocasses dans lesquelles se mettent les héros.

je veux une harley,cuadrado,margerin,dargaud,humour,moto,motards

je veux une harley,cuadrado,margerin,dargaud,humour,moto,motards

je veux une harley,cuadrado,margerin,dargaud,humour,moto,motards

 

Margerin reste fidèle à lui-même avec son style gros nez très personnel et toujours aussi efficace. On s’attend à chaque page à voir débouler Lucien au guidon de sa mob !

 

Un bon moment de lecture durant lequel avec un brin d’imagination vous sentirez le doux arôme de cuir, d’essence et d’huile mélangées !

 

Ma note : 7/10

Loubrun

 

Ici, vous apprendrez entre autres pourquoi les Harley ont un bruit si caractéristique et si fascinant : http://www.passion-harley.fr/technic/moteurs/technique.htm


Vous n'avez jamais entendu de Harley ?? Pauvres de vous  ! Ecoutez-moi cette merveille :

http://www.youtube.com/watch?v=_gHEt_9-zrA

23/09/2013

Deadline

deadline,bollée,rossi,glénat,guerre de sécession,western,racisme,ku klux klan,homosexualitédeadline,bollée,rossi,glénat,guerre de sécession,western,racisme,ku klux klan,homosexualitéScénario : Laurent-Frédéric Bollée

Dessin et couleurs : Christian Rossi

Editeur : Glénat

date de sortie : septembre 2013

82 pages

genre : western dramatique

 

 

La petite bourgade tranquille de Hartsville voit sa quiétude troublée en ce jour de décembre 1901. John C. Lester, ancien officier de l’armée sudiste et co-fondateur du Ku Klux Klan se fait assassiner par un homme arrivé le matin même. C’est Louis Paugham l’assassin.

 

deadline,bollée,rossi,glénat,guerre de sécession,western,racisme,ku klux klan,homosexualité


Petit flash-back de 48 ans. Louis n’est encore qu’un gamin lorsque ses parents se font massacrer sur une route de Louisiane par des esclaves en fuite. Il est recueilli par Philip Paugham, imprimeur de son état et militant abolitionniste actif. Philip éduquera Louis dans le respect des différences, dans la tolérance, et lui enseignera les valeurs abolitionnistes. Pas facile, quand on a vu ses parents se faire massacrer par des Noirs ! Il grandira tiraillé entre la soif de vengeance et les idées abolitionnistes inculquées par son père adoptif. Jusqu’à ce que le destin le fasse basculer dans le bon camp. Il a alors 17 ans et se retrouve enrôlé dans l’armée des confédérés, affecté dans une gigantesque prison à ciel ouvert. Pour son baptême du feu, il fait partie d’un détachement chargé de transférer quelques prisonniers. Son rôle : tirer sur quiconque franchira cette ligne tracée au sol, la deadline. Il est alors fortement impressionné et troublé par un prisonnier Noir qui tient fièrement tête aux soldats. Les sentiments qu'il éprouve à son encontre changeront radicalement sa vie.

 

deadline,bollée,rossi,glénat,guerre de sécession,western,racisme,ku klux klan,homosexualité


Laurent Frédéric Bollée signe là un western étonnant et captivant. Sans en renouveler tout à fait le genre, il nous emmène dans un récit intimiste, violent et tendre à la fois. Dans cette Amérique déchirée par la guerre civile, il aborde avec subtilité et sans prosélytisme les thèmes du rejet de l’autre dans une époque où il ne faisait pas bon être différent. Les personnages sont admirablement bien campés et criant de vérité. Sentiments opposés dont la frontière est ici bien ténue - comme la deadline - l’amour et la haine animent tour à tour 40 années de la vie de Louis Paugham.

 

deadline,bollée,rossi,glénat,guerre de sécession,western,racisme,ku klux klan,homosexualité


Ce scénario nous prend littéralement aux tripes ! Le fond historique tout à fait véridique (John C. Lester est vraiment mort à Hartsville en décembre 1901) donne un caractère authentique à cette histoire. La narration parsemée de sauts dans le temps habilement dosés, permet de parcourir quasiment 50 années sans jamais être perdu dans le fil de l’histoire et sans jamais s’ennuyer.

Il faut dire que ce récit, en plus d'être bien écrit, est magistralement illustré. Dès la première planche, on en prend plein les yeux ! Contrastant entre ombres et lumières, toutes les pages sont flamboyantes et restituent à merveille les ambiances du scénario. Christian Rossi atteint ici des sommets et sa mise en couleurs directe est une vraie réussite. Que les scènes se déroulent de nuit, de jour, dans les sous-bois, en plaine ou en ville, qu’elles soient rythmées ou posées, les tons sont toujours justes et appropriés. Du grand art !

Deadline est un western intimiste somptueux !

 

deadline,bollée,rossi,glénat,guerre de sécession,western,racisme,ku klux klan,homosexualité

Ma note : 9/10 - coup de cœur

Loubrun

16/09/2013

Lefranc T24 - L'enfant Staline

lefranc,l'enfant staline,jacques martin,régric,robberecht,casterman,aventure,espionnage,années 50,ursslefranc,l'enfant staline,jacques martin,régric,robberecht,casterman,aventure,espionnage,années 50,urssScénario : Thierry Robberecht

Dessin : Régric

Couleurs : Bruno Wesel

Editeur : Casterman

Date de sortie : Août 2013

48 pages

genre : aventure, espionnage

 

 

En Février 1953, Lefranc suit une délégation de journalistes en URSS pour couvrir une tournée d’écrivains occidentaux. En pleine guerre froide, le groupe est évidemment infiltré et par le MGB (ancêtre du KGB) et par un espion Anglais. Ce dernier doit récupérer des documents secrets auprès d’une généticienne. Malheureusement, la transaction ne se passe pas comme prévu, et notre célèbre journaliste se retrouve impliqué dans une sombre histoire d’espionnage. Sa mission : faire échec à l’ultime projet fou du « camarade » Staline.

lefranc,l'enfant staline,jacques martin,régric,robberecht,casterman,aventure,espionnage,années 50,urss

 

Depuis quelques albums déjà, Lefranc est replongé dans les années 50 et il semble que cette époque soit celle qui lui aille le mieux. Cette période de guerre froide est bien sûr propice aux grandes histoires d’espionnage et c’est sur cette voie que nous entraînent Thierry Robberecht et Régric.


Malheureusement, la sauce a du mal à prendre. Même si la lecture reste plaisante, à aucun moment je n’ai été embarqué par ce rocambolesque thriller scientifique. Sur un scénario un brin naïf et sans surprises, les personnages et les situations sont peu crédibles, parfois même ridicules.


lefranc,l'enfant staline,jacques martin,régric,robberecht,casterman,aventure,espionnage,années 50,urssA l’heure des séries télé aux intrigues complexes et aux multiples rebondissements, ce type d’album à l’intrigue simpliste et facile a vraiment du mal à convaincre. D’autant que les récitatifs inutiles et pesants parsemant les cases, alourdissent la lecture. Quel est l’intérêt de dire que « Lefranc entend le bruit caractéristique d’une clé qui tourne dans la serrure » alors que c’est exactement ce qui est dessiné et que le dessin est parfaitement clair et compréhensible !? C’est un style d’un autre temps, qui, employé aujourd’hui contribue à ringardiser la série. N’est-il pas possible d’ancrer l’histoire dans les années 50 en utilisant une technique narrative plus moderne ?


Un bon point tout de même dans le scénario : l’absence du méchant récurrent Axel Borg. Tout comme dans les Blake et Mortimer, voir revenir sans cesse le même méchant devenait carrément grotesque. Il faut dire qu’en matière de méchant, Staline se pose bien et Axel Borg aurait fait figure d’enfant de chœur…


Pour finir sur une note un peu plus positive, Régric qui avait déjà prit les pinceaux sur les tomes 20 et 23 s’en sort de manière très honorable. Malgré un découpage assez statique, il respecte la « ligne Jacques Martin » tout en la dynamisant légèrement. Les personnages sont effectivement un peu moins figés et les mouvements plus marqués. Mais le point fort réside assurément dans les décors et la restitution de l’époque Soviétique, avec en point d'orgue une poursuite finale dans des paysages enneigés magistralement mise en scène.


Les nostalgiques de l’œuvre de Martin y trouveront peut être leur compte, les amateurs de belles histoires d’espionnage dans un contexte années 50, seront sans doute déçus.


Ma note : 5.5/10
Loubrun

25/08/2013

Les Petites Chroniques (26) : Le cycle de Cyann – Tome 5, Loup de pluie Tome 2, American Tragedy - L'Histoire de Sacco & Vanzetti

Le cycle de Cyann –Tome 5 : Les couloirs de l’Entretemps

le cycle de cyann,bourgeon,lacroix,12bis,102012,sf,science fiction,aventure,710,loup de pluie,pellejero,dufaux,dargaud,092013,western,610,american tragedy,sacco,vanzetti,calvez,042012,delcourt,histoire,etat unis,syndicat,syndicalismele cycle de cyann,bourgeon,lacroix,12bis,102012,sf,science fiction,aventure,710,loup de pluie,pellejero,dufaux,dargaud,092013,western,610,american tragedy,sacco,vanzetti,calvez,042012,delcourt,histoire,etat unis,syndicat,syndicalismeConception : Bourgeon & Lacroix – Réalisation : Bourgeon
Editions 12bis
Sortie : 11/10/2012
68 pages
Prix conseillé : 15,00 €
ISBN : 9782356483232
Science fiction, Aventure.

Mon avis : Ma pile d’albums à lire diminue mais je ne suis pas encore à sec… Je viens d’enfin lire le tome 5 du Cycle de Cyan paru en octobre 2012 ! Rien de changé par rapport aux autres tomes. Je n’accroche pas vraiment à l’histoire. La science fiction à la sauce Bourgeon et Lacroix n’a pas beaucoup d’effet sur moi… Le dessin de Bourgeon est toujours excellent mais toutes les péripéties du scénario me paraissent bien compliquées. Difficile de s’y retrouver et de retrouver le fil de l’histoire. Je n’ai pas retrouvé le souffle des « passagers du vent » ou des « compagnons du crépuscule ». Encore un tome et c’est fini…

Moyenne : 7,0/10


Capitol

 

*************************

 

Loup de pluie Tome 2


le cycle de cyann,bourgeon,lacroix,12bis,102012,sf,science fiction,aventure,710,loup de pluie,pellejero,dufaux,dargaud,092013,western,610,american tragedy,sacco,vanzetti,calvez,042012,delcourt,histoire,etat unis,syndicat,syndicalismele cycle de cyann,bourgeon,lacroix,12bis,102012,sf,science fiction,aventure,710,loup de pluie,pellejero,dufaux,dargaud,092013,western,610,american tragedy,sacco,vanzetti,calvez,042012,delcourt,histoire,etat unis,syndicat,syndicalisme


Par Pellejero et Dufaux.
Chez Dargaud en 09/2013.



Suite et fin de ce western crépusculaire. Je ne vais pas me faire que  des amis  mais je ne suis pas trop fan du dessin de Pellejero  ni de ses couleurs d'ailleurs. Ok, l'ambiance est prenante et la mise en page agréable mais je trouve aussi que son trait manque d'émotion. Surtout pour une histoire où la haine est omniprésente. J'ai eu l'impression de voir un trait neutre pendant toute ma lecture. Il manque quelques gros plans bien sentis pour comprendre la motivation de tout ce beau monde. C'est presque démoralisé que j'ai terminé ma lecture vu le nombre de morts et de souffrance que produit cette histoire. Il m'a certainement manqué une bonne musique de Morricone pour accompagner ce règlement de compte.


6/10


Samba.


 *************************


American Tragedy - L'Histoire de Sacco & Vanzetti


le cycle de cyann,bourgeon,lacroix,12bis,102012,sf,science fiction,aventure,710,loup de pluie,pellejero,dufaux,dargaud,092013,western,610,american tragedy,sacco,vanzetti,calvez,042012,delcourt,histoire,etat unis,syndicat,syndicalismele cycle de cyann,bourgeon,lacroix,12bis,102012,sf,science fiction,aventure,710,loup de pluie,pellejero,dufaux,dargaud,092013,western,610,american tragedy,sacco,vanzetti,calvez,042012,delcourt,histoire,etat unis,syndicat,syndicalismeScénario, dessins, couleurs : Florent CALVEZ
Date de parution : 18/04/2012
Éditeur : Delcourt
978-2-7560-1584-2
109
Genre : Histoire, Drame, documentaire


Cet album nous raconte l’une des plus grandes injustices qu’ont connus les Etats-Unis. C’est la voix d’un grand père qui raconte à son petit-fils ces évènements qui eurent lieu dans les années 20 en plein essor du syndicalisme. Sacco et Vanzetti, deux immigrés Italiens activistes anarchistes furent injustement arrêtés pour une histoire de braquage ayant mal tourné. Condamnés à la peine capitale, puis exécutés, cette affaire ébranla le monde entier et servit même la cause syndicaliste.

Florent Clavez met habilement en scène cette sombre et triste histoire. Sans prendre parti, il expose les faits en faisant parler en voix off ce vieux grand père qui tient absolument à  ce que ces deux Italiens ne tombent pas dans l’oubli. Nous buvons ses paroles avec délectation et prenons aisément la place du petit-fils qui veut toujours en savoir plus.

Un très bel album mémoriel révélant une histoire qui mérite d'être connue.

Ma note 7/10


Loubrun