04/08/2013

Les petites chroniques (23) : Zéro pour l'éternité - En classe with me - Les taches du Léopard

Zéro pour l’éternité Tome3/5.


zéro pour l'éternité,hyakauta,sumoto,delcourt,810,072013,japon,kamikaze,avion,39-45zéro pour l'éternité,hyakauta,sumoto,delcourt,810,072013,japon,kamikaze,avion,39-45 Hyakuta, Naoki
Sumoto, Souichi
07/2013
Delcourt
978-2-7560-3696-0
224

 

Une série qui, l’air de rien, a pris un bel envol. Zéro pour l’éternité arrive à bien restituer le contexte historique mais surtout la mentalité japonaise de cette époque troublée. En début de ce tome 3, on suit toujours les enquêtes du petit fils du Miyabe (toujours avec des attitudes très théâtrales) pour comprendre comment son grand père était devenu un kamikaze. Ensuite, une fois qu’on rencontre Izaki( l’ailier de Miyabe), on rentre au cœur de grandes batailles comme Rabaul ou Guadalcanal. Là, le ton est nettement plus percutant et c’est avec envie qu’on tourne les pages. On connait aussi les motivations de notre aviateur japonais et on est franchement loin des fanatiques « banzaï » prêt à mourir pour l’Empereur suite à un simple ordre.


Si vous vous intéressez  à cette époque, cette série est loin du zéro pointé, en piqué à la rigueur.


8/10


Samba.


****************************


 

En classe with me


 

zéro pour l'éternité,hyakauta,sumoto,delcourt,810,072013,japon,kaen classe with me,bancher,emmanuel proust editions,610mikaze,avion,39-45zéro pour l'éternité,hyakauta,sumoto,delcourt,810,072013,japon,kaen classe with me,bancher,emmanuel proust editions,610mikaze,avion,39-45Scénario : Bancher, Luki
Dessin : Bancher, Luki
Dépôt légal : 07/2013
Editeur : Emmanuel Proust Éditions
ISBN : 978-2-84810-416-4
Planches : 112

 

 

Cette bande dessinée en noir et blanc raconte le quotidien d’un prof d’anglais, l’auteur. Il y a quelques situations qui font sourire. D’autres qui nous replongent dans notre vécu en tant qu’ancien élève. Les dessins de Luki Bancher sont à la  limite de la caricature.  Il n’y a quasiment pas de décors ou de fond.  En classe with me est la transcription en BD d’un blog.

 

En résumé, quelques sourires, un retour dans le passé et une lecture qui n’a pas soulevé beaucoup d’enthousiasme de ma part.

 

Ma note 5/10

 

Revedefer



****************************

 

Les Taches du léopard

 

 

 

zéro pour l'éternité,hyakauta,sumoto,delcourt,810,072013,japon,kaen classe with me,bancher,emmanuel proust editions,kamikaze,avion,39-45,510;les taches du leopard,kipling,rodriguez,tulien,0510,0610,0810,042013,one shot,jeunessezéro pour l'éternité,hyakauta,sumoto,delcourt,810,072013,japon,kaen classe with me,bancher,emmanuel proust editions,kamikaze,avion,39-45,510;les taches du leopard,kipling,rodriguez,tulien,0510,0610,0810,042013,one shot,jeunesseScénario : Tulien, Sean
Dessin : Rodriguez, Pedro
Couleurs : Rodriguez, Pedro
Adapté de : Kipling, Rudyard
Dépôt légal : 04/2013
Editeur : Emmanuel Proust Éditions
ISBN : 978-2-84810-437-9
Planches : 32

 

Ce one shot est destiné à un jeune public.  Pas de violence, de sexe ou de zombies par ici. Non !!! Un beau conte animalier qui ravira les plus jeunes lecteurs.

 

Pedro Rodriguez met en images, cette histoire de Rudyard Kipling, l’auteur du « Livre de la Jungle »,  de très belle manière.  Ses dessins sont ronds et parfaitement adaptés au public visé.

 

J’ai testé cette BD sur mes 3 enfants, 12, 10 et 5 ans. Les deux plus grands ont trouvé cela bien sans plus. Le p’tit dernier a adoré !!!! Même s’il ne lit pas encore, il s’est approprié le livre pour que papa ou maman lui raconte l’histoire du léopard. 

 

Ma note 6/10 mon fiston de 5 ans 8/10

 

Revedefer



01/08/2013

Isabellae T1 :L’homme-nuit.

Isabellae1.jpgIsabellae1g.jpgAuteurs : Raule et Gabor.

Editeur :Le Lombard.

Sortie :01/2013.

Japon, 1192. 

Sept ans après la bataille de Dan-no-ura qui ouvrit le bal de l'ère féodale. Sept années qu'Isabellae Ashiwara arpente les routes du pays en compagnie du fantôme de son père, gagnant sa vie à la pointe de son sabre. Sept années passées à rechercher sa soeur Siuko, disparue. 

Le temps est finalement venu pour la chasseuse de primes de se confronter à son passé et de prendre les rênes de son destin...

 

Alors prends-toi en main.

Isabellae est une farouche guerrière rousse du 12e siècle au Japon. Il faudra m’expliquer comment sa maman d’origine celtique a fait pour atterrir là bas. Vous rajoutez à ce postulat que notre héroïne est accompagnée de son papa mais en version fantôme. Bref, vous avez compris qu’on joue plus sur le fantastique que sur le réel. On a même une stryge qui vient nous faire un coucou. Certainement, un évadé des geôles de Debrah Faith. Un fameux mic mac  de combats au sabre, d’occulte et de quête personnelle qui se révèle étonnamment ... agréable à lire. Déjà, les scènes d’action sont « tranchantes » et prouvent que notre Isabellae est une spécialiste de la charcuterie fine. Ces combats sont bien mis en valeur par le dessin vif et rythmé de l’espagnol  Gabor(décidément encore un !) . Et puis, il y a cette dose de fantastique qui donne à l’ensemble un coté mystérieux et entrainant à l’histoire. C’est parfois un rien « mélo prévisible » mais néanmoins efficace. Un album qui plaira certainement à un public d’adolescents mais aussi aux grands dadais que nous sommes. 

a06-3e788fc.gifScénario

a08-3e78906.gifDessin 

a07-3e78901.gifGlobal.

On en parle sur le mont Fuji.

maxresdefault.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

30/07/2013

Les chroniques de Légion Livre III et IV.

Chroniques de Légion (Les)3.jpgChroniques de Légion (Les)3e.jpgAuteurs : Nury-Henninot-Alberti-Xiaoyu-Turso.

Editeur : Glénat.

Sortie : 05/2012.

 

Transfert.

Trois époques, trois visages du Mal, trois incarnations de Vlad Dracula Tepes... D'époque tourmentée en guerre fratricide, Vlad Tepes se promène au fil du sang de ses victimes : c'est, pour lui et pour Radu son frère, un véhicule de choix. Ce à quoi ils n'avaient pas songé, c'est qu'à leur tour ils vont être envahis par des pensées et des sentiments inconnus...

 

Comme une histoire sans fin.

Je profite de mes congés et d’avoir enfin la série complète via des achats en 2e main, pour  me lire d’une traite les 4 albums de cette série concept. 

 

La lecture est agréable, fluide grâce notamment  à un découpage très dynamique. Comme il s’agit d’un travail collectif, les dessins sont fatalement assez variables. Perso, j’ai une préférence pour celui de Tirso  et Xiaoyu. Nettement moins pour les autres mais ça c’est une affaire de goût et de couleur. 

Voilà que pendant ma lecture faite dans  mon jardin, un orage gronde au loin, les nuages lourds s’annoncent comme le funeste destin des rencontres de Vlad Tepes et son frère Radu avec leurs victimes. Je dois dire que les motivations des ces 2 loustics m’ont parues parfois bien étranges. Par contre, j’ai apprécié de voir dans cette histoire Wilhelm Canaris apparaitre, un personnage bien réel qui mériterait à lui tout seul plusieurs albums tellement sa vie a été exceptionnelle et tumultueuse (faites la recherche vous verrez). Bon revenons à nos effusions d’hémoglobine et voyons voir comment la connexion va se faire avec la série mère « je suis légion » ?  On sent bien l’amorce, mais je suis aussi resté sur ma faim à cause d’une sorte de match nul entre les 2 principaux protagonistes et aussi à cause d’une fin assez ouverte. Bref, la lutte continue  et parait sans fin.

a06-3e788fc.gifDessin 

a06-3e788fc.gifScénario

a06-3e788fc.gif Global.

Samba.

On en parle avec une transfusion.

Les-chroniques-de-legion-T.IV-4.JPG


Inscrivez-vous à la prise de sang.

27/07/2013

Ontophage T3 :Un jour sans matin…

Ontophage3d.jpgOntophage3.jpgAuteur :Piskic.

Editeur : Emmanuel Proust.

Sortie :07/2013.

 

Perpignan, 1867.

Un sentiment de crépuscule règne sur le mas familial des Lloancy. Quel terrible secret repose sous les cendres du passé ? Et à qui se fier au sein de cette famille aux multiples facettes ? Une lignée rongée par les illusions perdues et le doute. Tristan Sphalt, journaliste pour Le Petit Journal espère trouver là le point de départ des drames inexpliqués qui secouent Paris depuis quelques mois. La menace rôde et Tristan devra rapidement discerner la vérité des apparences avant que l'irréparable ne se produise... ""Tristan, mon ami... Si vous n'y prenez garde, ses yeux vous brûleront la peau et calcineront le coeur..."

Le mal est entré.

 

Ce qui frappe en premier lieu  en ouvrant ce tome 3, c’est  la colorisation nettement plus lumineuse que les albums précédents. Il faut dire aussi que notre héros arrive à Perpignan  synonyme de soleil et de clarté. Sinon, le dessin est fidèle à lui-même  avec toujours cette belle mise en page moderne. On a aussi toujours droit à une convaincante immersion d’époque avec notamment cette belle double  plage traditionnelle détaillée et envoutante. 

Pour l’histoire, le mystère est toujours de mise. Je dois bien avouer que je nage toujours complètement dans la semoule pour avoir un début d’explication. Cette série doit se prendre comme un grand puzzle et tant que la dernière pièce ne sera pas jouée, point de salut pour le lecteur. Sinon, munissez vous d’un herbicide poissant car une mauvaise herbe revient sans cesse « le D’Onfroy » . Bon, il y a tellement de trucs étranges dans cette affaire que j’attends le dénouement fébrilement pour pouvoir  enfin éclairer ma lanterne.

Sinon je vous livre un petit lexique de divers termes  de  ce tome3.

 

Vie orphique : vie sage et réglée par l'amour de la vertu, telle qu'on l'attribuait à Orphée.

Anchoïade : Purée d'anchois à l'huile d'olive.

Cénotaphe : Tombeau vide.

Aspiole : personnage possédant un pouvoir magique  .

Théodicée :  Essai philosophique qui plaide la cause de Dieu face au mal.

Lèvres cinabrines : lèvres de couleur rouge vermillon

 

Voilà, vous êtes aptes maintenant à attaquer ce tome 3 de cet Ontophage qui garde encore bien ses secrets.

 

 

a08-3e78906.gifDessin

a06-3e788fc.gifScénario 

a07-3e78901.gifGlobal.

 

Samba.

On en parle dans le mas.

ontophage.jpg

Inscrivez-vous au petit journal.