28/05/2013

Hôtel particulier

 

hotel particulier.jpghotel d.jpgAuteur : Guillaume Sorel

Editeur : Casterman

Sortie : 05/2013

 

La fin du début.

De nos jours, une jeune femme se suicide dans son appartement… mais ce n’est que le début de son histoire. Sous le regard d’un chat complice, manifestement capable de continuer à la voir, elle se met à hanter l’immeuble où elle a vécu, témoin involontaire mais intéressé du quotidien intime de ses anciens voisins.

hotel.jpg

Microcosme.

Je ne sais pas si je vous l’ai déjà dit mais je suis un fan inconditionnel  du dessin de Guillaume Sorel. J’apprécie toujours les auteurs dont on peut reconnaitre aisément le trait. Le style au lavis  pour cet hôtel particulier est assez proche de son travail précédent (les derniers jours de Stephan Sweig) par contre le contenu est lui plus proche des aventures d’Algernon Woodcock. Parfois je le soupçonne d’aimer un peu le morbide car on fait connaissance au début d’album avec une jolie « suicidée ». Emilie deviendra alors notre hôtesse fantôme visitant les personnages souvent bien étranges de cet  hôtel bien particulier. Dit comme ça, cela pourrait sembler un peu bizarre ou frappa-dingue mais je me suis vite laissé entrainer par cette poésie fantastique si captivante. Les esprits cartésiens devront passer leur chemin mais ceux qui savent savourer l’imaginaire seront aux anges. Mais attention, Sorel ne fait pas dans la féérie dorée, on est plutôt dans la déchéance, dans la malédiction et même dans la luxure le tout saupoudré d’une douce mélancolie.

Mais vous verrez que tout ça est loin d’être déprimant, c’est presque le contraire, je n’irais pas jusqu’au terme jubilatoire mais on se demande en tournant les pages ce que l’auteur nous réserve comme sortilège. Si vous avez lu Algernon Woodcock , vous ne serez pas surpris de voir apparaitre dans les rôles principaux, un chat .Je suis toujours sidéré de voir comment il arrive à les croquer si parfaitement. D’un coup, je regarde mon chat d’une autre façon, on ne sait jamais.

Un album en dehors des modes, complètement inclassable mais terriblement envoutant.

Assurément un coup de cœur.


a08-3e78906.gifDessin
 


a09-3e78912.gifScénario 



a09-3e78912.gifGlobal.

 

Samba

on en parle dans la chambre au miroir.
 

hotel p.JPG

Inscrivez-vous aux miaulements.

 

 

26/05/2013

Les petites chroniques (14)

WW 2.2  Tome 5 Une odyssée sicilienne

 

ww 2.2,blengino,del vecchio,052013,dargaud,510,guerre,uchronie,italie,sicile,39-45,la dynastie des dragons,herbeau-civiello,civiello,022013,delcourt,fantastique,410,seven shakespeares,sakuishi,kaze,manga,seinen,092012,910,l'homme qui n'aimait pas les armes à feu,western,lupano,salomone,champelovier,012013,8510ww 2.2,blengino,del vecchio,052013,dargaud,510,guerre,uchronie,italie,sicile,39-45,la dynastie des dragons,herbeau-civiello,civiello,022013,delcourt,fantastique,410,seven shakespeares,sakuishi,kaze,manga,seinen,092012,910,l'homme qui n'aimait pas les armes à feu,western,lupano,salomone,champelovier,012013,8510Scénario : Blengino, Luca
Dessin : Del Vecchio, Pasquale
Couleurs : Hubert
Dépôt légal : 05/2013  
Editeur : Dargaud
ISBN : 978-2-205-06804-7
Planches : 54

 

Allons droit au but !!!! Ce tome 5 est le plus faible et de loin de toute la série !!!!!  J’avais beaucoup apprécié le tome précédent et j’espérai que ce nouvel opus serait à la hauteur et bien non !!!!

 

L’histoire se déroule en Italie, juste avant le débarquement Alliés en Sicile.  Un déserteur de la marine Italienne se voit confier une mission secrète par le Vatican. Voilà pour le scénario. Scénario qui est inintéressant au possible !!! J’ai eu l’impression de déguster un plat en sauce, dont la sauce n’était absolument pas liée !!!!

 

Samba passe ton chemin !!!! Tu ne trouveras pas ton bonheur ici !!!!

 

Heureusement que je n’ai pas acheté Une odyssée sicilienne, j’aurai vraiment eu l’impression de m’être fait arnaquer !!!!

 

Ma note : 5/10 le dessin sauvant la mise.

 

Revedefer

 

 

***************************************************

 

La dynastie des dragons T3 : la prison des âmes.



ww 2.2,blengino,del vecchio,052013,dargaud,510,guerre,uchronie,italie,sicile,39-45,la dynastie des dragons,herbeau-civiello,civiello,022013,delcourt,fantastique,410,seven shakespeares,sakuishi,kaze,manga,seinen,092012,910,l'homme qui n'aimait pas les armes à feu,western,lupano,salomone,champelovier,012013,8510ww 2.2,blengino,del vecchio,052013,dargaud,510,guerre,uchronie,italie,sicile,39-45,la dynastie des dragons,herbeau-civiello,civiello,022013,delcourt,fantastique,410,seven shakespeares,sakuishi,kaze,manga,seinen,092012,910,l'homme qui n'aimait pas les armes à feu,western,lupano,salomone,champelovier,012013,8510Scénario : Herbeau-Civiello, Hélène
Dessin : Civiello, Emmanuel
Couleurs : Civiello, Emmanuel
Dépôt légal : 02/2013  
Editeur : Delcourt
ISBN : 978-2-7560-2817-0
Planches : 56

 


Dans sa quête éperdue pour arracher son fils des griffes du dragon Ying Long, la princesse aux mille prétendants sème l'effroi parmi les dragons. 


C’est bien joli des beaux dessins, encore faudrait il y annexer un scénario passionnant et compréhensible. J’avais bien aimé le début de ce triptyque mais là, j’ai  pataugé dans les noms et l’univers chinois. Et comme je n’avais aucune bouée de sauvetage, mon intérêt a sombré corps et âme avec les dragons.


Ma note : 4/10


Samba.

 

***************************************************

 

 

Seven  Shakespeares – Tome 3


ww 2.2,blengino,del vecchio,052013,dargaud,510,guerre,uchronie,italie,sicile,39-45,la dynastie des dragons,herbeau-civiello,civiello,022013,delcourt,fantastique,410,seven shakespeares,sakuishi,kaze,manga,seinen,092012,910,l'homme qui n'aimait pas les armes à feu,western,lupano,salomone,champelovier,012013,8510ww 2.2,blengino,del vecchio,052013,dargaud,510,guerre,uchronie,italie,sicile,39-45,la dynastie des dragons,herbeau-civiello,civiello,022013,delcourt,fantastique,410,seven shakespeares,sakuishi,kaze,manga,seinen,092012,910,l'homme qui n'aimait pas les armes à feu,western,lupano,salomone,champelovier,012013,8510Scénario & Dessin : Sakuishi, Harold
Editions Kazé
Manga Seinen
Sortie : 26/09/2012
260 pages
Prix conseillé : 9,99 €
ISBN : 978-2-8203-0488-9


Histoire, William Shakespeare, Manga

Mon avis : Alors que vient de sortir le tome 5, je me suis plongé avec retard dans le tome 3. C’est toujours aussi excellent tant au niveau du dessin, qui est vraiment très bon, que du scénario qui est novateur et très bien documenté sur l’époque, une époque en fin de compte peu traitée.


Cette série manga est vraiment ce qu’on fait de mieux au niveau de la catégorie    « Seinen » et « historique ». La série prend comme principe de départ que William Shakespeare n’a pas été seul pour écrire son répertoire que l’on connaît. C’est franchement bien ficelé !

Moyenne : 9,0/10


Capitol.

 

***************************************************

 

L'homme qui n'aimait pas les armes à feu - T 2 : Sur la piste de Madison

 

ww 2.2,blengino,del vecchio,052013,dargaud,510,guerre,uchronie,italie,sicile,39-45,la dynastie des dragons,herbeau-civiello,civiello,022013,delcourt,fantastique,410,seven shakespeares,sakuishi,kaze,manga,seinen,092012,910,l'homme qui n'aimait pas les armes à feu,western,lupano,salomone,champelovier,012013,8510ww 2.2,blengino,del vecchio,052013,dargaud,510,guerre,uchronie,italie,sicile,39-45,la dynastie des dragons,herbeau-civiello,civiello,022013,delcourt,fantastique,410,seven shakespeares,sakuishi,kaze,manga,seinen,092012,910,l'homme qui n'aimait pas les armes à feu,western,lupano,salomone,champelovier,012013,8510Scénario : Lupano, Wilfrid
Dessin : Salomone, Paul
Couleurs : Champelovier, Simon
Dépôt légal : 01/2013  
Editeur : Delcourt
ISBN : 978-2-7560-2646-6
Planches : 46

 

 

Après avoir accordé un coup de cœur au T1 de l’Homme qui n’aimait pas les armes à feu, je me demandais si la suite serait à la hauteur. Eh bien, mission accomplie !


En effet la suite de cet excellent « désert movie » est à la hauteur de mes espérances. La traversée du désert n’avance pas très vite, mais c’est pour mieux dévoiler le secret des fameux papiers volés et la rencontre et les motivations des 3 personnages principaux à coups de flash backs judicieusement intercalés dans la quête de ceux-ci.


Wilfrid Lupano nous livre (encore) un scénario dense et cohérent avec des dialogues truculents et que dire des illustrations très fouillées du talentueux Paul Salomone réhaussées de sublimes couleurs ?


Cerise sur le gâteau : un superbe cahier graphique de 8 pages en fin d’album.


Vivement le 3e tome qui devrait nous en apprendre un peu plus sur le passé de cette garce de Margot !


 
Scénario : 9/10
Dessins et couleurs : 8/10


Global : 8,5/10


Dgege

25/05/2013

La grande évasion T5 :Diên Biên Phu

Grande évasion (La)5.jpgevasion.jpgAuteurs :Gloris et Le Saëc

Editeur : Delcourt.

Sortie : 05/2013

 

1954. 

Au moment où la défaite paraît inéluctable pour le corps expéditionnaire français encerclé par le Viêt-Minh à Diên Biên Phu, quelques rescapés des troupes d'élite assiégées refusent ce constat d'échec. Plus réalistes ou plus fous que les autres, ces têtes-brûlées décident de s'échapper et d'opérer une percée à travers les lignes ennemies pour une mission dont la seule issue sera la vie ou la mort...

 

Un bel uniforme.

Comme souvent avec un album d’une série concept, je ne sais pas trop  quelle tactique adoptée.


L’offensive en disant que cet album est dispensable ou alors la défensive en mettant en avant sa lecture agréable .En tout cas , ça ne va pas me faire changer d’avis sur ces séries concepts qui ne font qu’inonder inutilement un marché déjà saturé .


Revenons au théâtre des opérations militaires. Le sujet de cette bataille est rarement abordé en BD et je trouvais de prime abord intéressante cette incursion en pages ennemies. Le problème, c’est qu’il s’agit d’une fiction donc le coté réaliste ou réel de l’affaire est tout de suite mis en caution. Bon, l’immersion en enfer est quand même réussie, on suit pendant les ¾ du tome la vie militaire de cette base : ravitaillements, organisation défensive, mixité culturelle des troupes et aussi une sortie  détente. Ensuite, la tactique française de l’époque  me laisse très dubitatif. Fatalement, un 2e gros bordel arrive. La rédition est ordonnée mais un petit groupe va tenter la fuite. J’ai eu l’impression  par moment d’être dans un bon vieux film de guerre style Rambo, les 12 salopards ou Platoon pour  son coté merdier en pleine jungle. Le problème, c’est le nombre trop grand de protagonistes, pas le temps d’avoir une once de sympathie pour aucun d’entre eux malgré un bel héroïsme pour certains. Il y a bien la prostituée Lili qui marque un peu les pages mais son rôle est aussi le moins vraisemblable.  En plus, malgré un dessin agréable et efficace, on a un mal fou à reconnaitre qui est qui, on n’arrive même pas à faire la différence entre les soldats français et les viêt-minhs.


Voilà, si vous aimez les récits de guerre, cet album aura certainement vos faveurs, les autres opteront plus pour une retraite stratégique de circonstance.


coeurs-avis-3.5-3e6b9a7.jpgDessin 
 

Scénario coeurs-avis-3-3e6b9a6.jpg


coeurs-avis-3-3e6b9a6.jpgGlobal.

SAMBA. 

317eme-section-1965-20-g-600x446.jpg

Inscrivez-vous à la ligne rouge.

 

BDzoom a réalisé un beau repartage sur cette BD , cliquez ici.

22/05/2013

Le bois des vierges T3 : Epousailles.

 

Bois des vierges (Le)3.jpgBois des vierges (Le)3g.jpgDate de parution : 08/05/2013 | ISBN : 978-2-7560-2548-3
Scénario : Jean DUFAUX
Dessin : Béatrice TILLIER
Couleurs : Béatrice TILLIER
Série : Bois des vierges (Le)
Collection : HORS COLLECTION

Carnage !

La guerre entre les hommes et les bêtes bat son plein. Tandis que les cadavres se itw_img3.jpgcomptent par milliers de part et d'autre, Aube et le seigneur Clam réussissent à s'enfuir du Bois des Vierges. Mais chaque monde a ses règles et celui des hommes n'accepte pas les hybrides. Clam devra choisir son camp entre Homme et Loup, au risque de perdre son aimée... Poils et peaux s'uniront- ils un jour de nouveau ?

 

Bête humaine.

images.jpgJe rentre chez moi. Je me fais une joie de lire cet ultime tome du bois des vierges. La vieille, j’ai relu les 2 premiers albums pour avoir bien l’histoire en tête. Mais derrière la porte, Christine m’attend comme une bête aux aguets. Elle me jette un de ses regards de biche dont elle a le secret. Je comprends vite sa manœuvre, ma lecture attendra car vous devez savoir que cette série à la préférence de Madame. Il faut dire qu’on y parle d’amour, une sorte de conte avec  une belle (Aube) et une bête (le seigneur Clam). Parfois, je me demande si Christine ne m’aimerait pas plus viril pour pouvoir me caresser dans le sens du poil. Et puis Christine apprécie énormément le trait minutieux de dame Béatrice. Elle a pu la voir en action lors d’une séance de dédicace, elle est restée bête comme chou devant tant de dextérité pour croquer un loup ou un animal à poil. Et puis, je me demande si elle n’aimerait pas se travestir  comme la rayonnante Aube dans de belles robes IMG_0398.jpgécarlates aux motifs distingués agrémenté d’un pendentif original pour accroitre encore son pédigree. C’est une bête de concours ma Christine l’air de rien. Je rajoute encore la force que dame Béatrice met dans ses regards. On a vraiment l’impression de lire dans les pensées des personnages. Du grand art assurément !


Mais le bois des vierges, c’est surtout une œuvre sur la différence qui fait facilement écho à notre société. Le message : il est facile de crier vengeance, de vociférer dans tous les sens mais le vrai courage vient essentiellement du pardon. Pas si facile quand la rage a besoin des litres de sang avant de s’atténuer. En tout cas, cette série en plus de nous éblouir arrive à nous faire réfléchir sur notre peur de « la différence ». Autant jouer la carte de la tolérance au lieu d’être bête comme ses pieds non ?


Merci aux auteurs pour ce beau moment de lecture et place maintenant à un autre voyage dans les landes perdues.


Dessin :9/10

Scénario :9/10

surprises.smileysmiley.com.9.gif Global.

 

Samba.

On en parle en terrain neutre.

TriptyqueCoul.jpg

Inscrivez –vous à la bête noire.