15/05/2013

Le sourire de Mao.

0.jpg1.jpgAuteurs : Jean-Luc Cornette, Michel et Béa Constant.

Editeur :Futuropolis.

Sortie : 05/2013.

Prix : 16 Euro pour 72 pages.

 

Bart a gagné !

Après des années de crise politique, la Belgique s’est finalement scindée en deux états. Afin que l’étoile de la république Démocratique de Wallonie brille au firmament des nations, son président Delcominette décide d’acheter au gouvernement chinois la dépouille de Mao Tsé-toung !

 

Notre peuple vaincra !

 

Mais que se cache-t-il au juste derrière le sourire de Mao ?


Un pamphlet ou une farce comme on pourrait le croire en lisant le pitch de l’éditeur ? 


Entrons dans ce monde merveilleux de la République Démocratique de Wallonie pour le savoir.


Le début est plutôt amusant, on étale la méconnaissance géographique des camarades. On prend part au discours enflammé de son président à l’allure débonnaire. Le capitaine Delcominette. Son lyrisme pourrait passer facilement dans l’émission de la RTBF « Ma terre » : chère et imposante Meuse qui fertilise nos terres depuis des temps immémoriaux.


Mais bien vite les « fauves de Hesbaye » ou les « combattants de Liège » inquiètent par leurs ressemblances à des mouvements de jeunesses de régime totalitaire. La population semble cadenassée, manipulée ou pire contrôlée par une police digne de la Stasi.  On rigole nettement moins. Cette politique fiction tourne à la manipulation, à la tragédie même, l’image de notre futur n’est vraiment pas glorieuse. Il ne manque plus qu’un monsieur météo au ministère de l’intégration pour que le tableau soit complètement noir.


Il reste une question qui me taraude : mais que sont devenus nos amis les flamands ?


Déjà, ils sont plus riches car ils pourront se procurer le broché du glimlach van Moa le 19 juin à 9.95 euro. Ils ont tout compris l’air de rien nos amis flamouchs, moins chère et moins encombrant dans une bibliothèque.


Coté dessin, on a droit à du bon Michel Constant. Son style ligne claire semi réaliste est très reconnaissable. J’aime bien les dessinateurs qu’on reconnait facilement grâce à leur style spécifique.


A noter aussi la colorisation assez « vintage », un peu comme si on regardait un film de propagande de camarades soviétiques. De bon aloi assurément.


Sinon, camarades, venez admirer  au centre belge de la BD (CBBD) 27 planches originales de sourire de Mao du 19 juin au 8 septembre 2013. Gratuit pour les membres du parti bien entendu.


C’est la lutte finale …..

 

 

Dessin :8/10

Scénario :7/10

7.5/10 Global.


SAMBA. 

les ourire de mao.JPG

 

On en parle avec le secrétaire général.

Inscrivez-vous au journal du parti.

12/05/2013

Les petites chroniques (12)

Beauté Tome 3 : Simples mortels.


beaute,hubert,kerascoet,052013,810,dupuis,inner city blues,integrale,bruno,ammari-b,vents d'ouest,polar,blaxploitation,seventiesbeaute,hubert,kerascoet,052013,810,dupuis,inner city blues,integrale,bruno,ammari-b,vents d'ouest,polar,blaxploitation,seventiesScénario : Hubert
Dessin : Kerascoët
Couleurs : Hubert
Dépôt légal : 05/2013  
Editeur : Dupuis
ISBN : 978-2-8001-5426-8
Planches : 46


Après avoir connu l’ivresse du succès et du pouvoir, Morue connait des heures sombres. Quand je regarde dans le rétroviseur de mes lectures, je me rends compte que mes souvenirs se résument souvent à pas grand-chose. Pour beauté, c’est tout le contraire, pas besoin de me remettre les idées en place, ce conte est assurément très marquant.


Ce tome 3 clôt les tribulations de Morue/beauté avec un ton plus sérieux, une sorte d’âge de raison. Mais le charme agit toujours et j’ai même eu de la compassion ou de l‘empathie pour pas mal de personnages. J’ai maintenant envie de faire lire cette histoire à ma filleule de 8 ans, curieux de voir comment elle va interpréter tout ça car le contenu n’est pas si innocent qu’il n’y parait.


8/10


Samba.


*********************************************


 

Inner City Blues - Intégrale


beaute,hubert,kerascoet,052013,810,dupuis,inner city blues,integrale,bruno,ammari-b,vents d'ouest,polar,blaxploitation,seventiesbeaute,hubert,kerascoet,052013,810,dupuis,inner city blues,integrale,bruno,ammari-b,vents d'ouest,polar,blaxploitation,seventiesScénario : Ammari-B, Fatima
Dessin : Brüno
Couleurs : Brüno
Dépôt légal : 03/2009
Editeur : Vents d'Ouest
ISBN : 978-2-7493-0501-1
Planches : 152

 

Achetée en 2010, cette intégrale attendait sur une pile en attente de lecture (PAL). Ayant pris comme résolution 2013 de faire baisser mes PAL, j’alterne mes lectures entre des nouveautés et des trucs plus anciens.  Bien m’en a pris !!!


J’aime beaucoup le dessin de Brüno et j’apprécie beaucoup ses œuvres : Commando Colonial, Junk, Lorna, Biotope, Atar Gull…  Je n'ai pas été déçu par la lecture d’Inner City Blues !!!!


Le scénario d’Ammari-B est très bien construit !!!  Il nous plonge dans les seventies en plein dans la Blaxploitation. La construction de l’histoire n’est pas sans rappeler celle utilisée par Quentin Tarantino dans Pulp Fiction.  Les mêmes actions vues successivement par chacun des différents protagonistes.  Une vraie réussite !!!!!


Ma note 8/10


Revedefer



*********************************************


RAOUL SCOPITONE - Tome 1: Du rififi chez les Yéyés.


beaute,hubert,kerascoet,052013,810,dupuis,inner city blues,integrale,bruno,ammari-b,vents d'ouest,polar,blaxploitation,seventiesbeaute,hubert,kerascoet,052013,810,dupuis,inner city blues,integrale,bruno,ammari-b,vents d'ouest,polar,blaxploitation,seventiesDessin: Jérôme Lebrun - Scénario: Philippe Pinard
Editions Paquet
Collection Calandre
Sortie le 17/04/2013
48 pages
Prix conseillé: 13,50€
ISBN: 9782888904823
Automobile, Polar, Humour

Voici un nouvel album dans la collection Calandre de chez Paquet avec Lebrun au dessin (auteur de "Félix dans le rétro") et Pinard au scénario ("Ciel en ruine", "Zone rouge").


Même si l'album est d'un abord bien sympathique, j'ai eu du mal à la lecture. L'humour potache, les références aux années '60 ne m'ont pas transporté, hélas ! J'ai trouvé l'intrigue très basique, trop pour emporter mon adhésion. Les personnages qui sont des bras cassés, demanderaient peut-être un peu plus de profondeur.


Bref, j'ai été un peu déçu par cet album qui n'est pas assez abouti. J'attendais plus d'un album de la collection Calandre.

Note générale: 6,5/10.

Capitol.


 


*********************************************


CESARE – Tome 2 : Due


beaute,hubert,kerascoet,052013,810,dupuis,inner city blues,integrale,bruno,ammari-b,vents d'ouest,polar,blaxploitation,seventies,lebrun,pinard,paquet,calandre,042013,6510,automobile,humour,raoul scopitonebeaute,hubert,kerascoet,052013,810,dupuis,inner city blues,integrale,bruno,ammari-b,vents d'ouest,polar,blaxploitation,seventies,lebrun,pinard,paquet,calandre,042013,6510,automobile,humour,raoul scopitoneDessin & scénario: Fuyumi Soryo – Supervision : Motoaki Hara
Editions Ki-oon
Manga Seinen
Sortie : 21/03/2013
228 pages
Prix conseillé : 7,90 €
ISBN : 9782355925085


Histoire, Borgia, Italie, Manga


Mon avis : Le tome 2 est à la hauteur du tome 1. On trouvera toujours la même précision dans le dessin. Le scénario tient la route. Le lecteur fait un peu plus connaissance avec Cesare qui est un personnage doté d’une grande intelligence mais qui est aussi énigmatique. C’est un manga d’une grande richesse historique. L’histoire est très prenante alors que le tome 3 vient déjà de sortir en librairie.


A noter en fin d’album, une bibliographie très riche et importante, un lexique, un chapitre consacré à la Renaissance, à Dante et à la « Divine Comédie », un entretien avec les auteurs. Ces éléments permettent de recadrer l’action et le travail des auteurs par rapport à la vérité historique. Excellent.

Moyenne : 8,0/10


Capitol.



*********************************************


WAYNE SHELTON – Tome 11 : Cent millions de pesos.


beaute,hubert,kerascoet,052013,810,dupuis,inner city blues,integrale,bruno,ammari-b,vents d'ouest,polar,blaxploitation,seventies,lebrun,pinard,paquet,calandre,042013,6510,automobile,humour,raoul scopitone,cesare,soryo,032013,borgia,italie,histoire,seinen,manga,ki-oon,wayne shelton,denayer,van hamme,dargaud,022013,7510,action,mercenaire,geopolitique,espionnagebeaute,hubert,kerascoet,052013,810,dupuis,inner city blues,integrale,bruno,ammari-b,vents d'ouest,polar,blaxploitation,seventies,lebrun,pinard,paquet,calandre,042013,6510,automobile,humour,raoul scopitone,cesare,soryo,032013,borgia,italie,histoire,seinen,manga,ki-oon,wayne shelton,denayer,van hamme,dargaud,022013,7510,action,mercenaire,geopolitique,espionnageDessin : Christian Denayer - Scénario: Jean Van Hamme
Editions Dargaud
Sortie : 15/02/2013
48 pages
Prix conseillé : 11,99 €
ISBN : 9782505016038


Action, espionnage, mercenaire, géopolitique.

Mon avis : 


Le onzième tome de Wayne Shelton est dans la droite ligne des derniers albums parus. Le dessin de Denayer est toujours au top. Les couleurs de Bertrand Denoulet amène un plus certain. Le scénario de Jean Van Hamme nous amène son lot de rebondissements. Au final, un excellent divertissement dont se régaleront les amateurs du genre. Pour les autres, ceux dont le seul nom de Jean Van Hamme donne des boutons, ils iront s’endormir dans leur fauteuil en regardant un ersatz de la série « Derrick » sur une sombre chaîne câblée…



Moyenne : 7,5/10


Capitol.

08/05/2013

Lloyd Singer Tome 8 : 1985

Lloyd Singer8.jpgLloyd Singer8e.jpgAuteurs : Brunschwig & Martin.

Editeur : Grand angle.

Sortie : 04/2013

 

L’épilogue

Alors qu’avance la psychothérapie des Singer pour sauver Esther de l’anorexie, l’arrestation du mystérieux tueur en série va accélérer le processus de réminiscences de Lloyd. Mais avec le temps les souvenirs s’estompent, s’effacent même. Et lorsqu’ils refont surface, lorsqu’ils se recoupent enfin, la vérité peut être encore plus inattendue que tout ce que l’on s’était imaginé jusqu’alors...

 

Non mais !

Ce tome 8 sonne le glas des aventures de Lloyd Singer. Et pourquoi cette cessation d’activité ?

Et bien, car vous, amis lecteurs n’avez pas suivi et encore moins adopté ce personnage oh combien attachant.

Ok, il ne rentrait pas spécialement dans le moule classique du super héros. Il vous a fait peur avec ses cheveux bouclés et ses grosses lunettes. Il ne fallait pas se fier aux apparences les amis, ce mec était 100 fois plus intéressant qu’un Largo Winch (c’est mon avis et j’ai envie de le  partager). Le mot psychologie vous a effrayé pensant à un truc chiant, de nouveau une erreur mais vous commencez à les accumuler là !

3066060806.jpg

 

Je prends ma part de responsabilité en pensant qu’on vous a mal vendu l’affaire.

Bon, dans Lloyd Singer de Grand angle  ex Makabi chez Dupuis (vous suivez ?), vous avez des querelles de famille, des engueulades sur fond de mystères. Ça ne vous dit rien ça ? Si j’ajoute une voix off bien caverneuse, bin oui secret story (j’ai eu beaucoup de  mal à ne pas écrire secret connerie).

Ah, je vois tendre quelques juvéniles  oreilles à ces mots.

Allez, je rajoute des palmiers et Miami. Magnifique non ? On sent déjà le glamour, les belles filles, le soleil.

Vous pensez que j’affabule, tapez Lloyd Singer dans google image, vous obtiendrez ça.lloyd-ashley-500.jpg

Attendez, ce n’est pas fini, il faut bien entendu de l’amour. C’est beau l’amour, ça fait chavirer nos cœurs, on voit tout en rose.  Bon comme c’est du Luc Brunschwig , on a aussi l’option récalcitrante avec un pervers pépère. Mais pour adoucir tout ça, on fait aussi dans « l’animal » avec une vieille chouette. Hé, il se décarcasse là le père Brunschwig non ? Je n’ai pas encore fini, pour coller parfaitement à l’air du temps, et hop  une touche culinaire, un vrai top chef ce Luc. Bref, vous êtes gâté de chez gâté.

Quoi, vous n’êtes toujours pas persuadé par la qualité de cette série !

Vous êtes désespérants là les gars !

J’ai encore un argument qui tue, on y parle de vampires !

 Mais c’est plutôt des buveurs de pensées, d’affection, ceux qui vous bouffent votre vie. 

Allez ! Approchez. N’ayez pas peur, je crois qu’il est temps pour vous de rencontrer Lloyd.

Voilà, si après ça vous n’êtes toujours pas convaincus, je crains que vous ne regardiez trop TF1 ou RTL.

Et puis, je préfère savoir qu’on est entre gens de bonne compagnie sachant apprécier les bonnes choses pour savourer ce thriller psychologique de haute qualité. Là, je suscite la jalousie et la susceptibilité, j’aurais vraiment tout essayé !

 

Scénario : 10/10

Dessin : 8/10

surprises.smileysmiley.com.9.gifGlobal 

 

Samba.

On en parle avec le psychanalyste.

Lloyd Singer8r.jpg

 

Inscrivez-vous à la thérapie de groupe.

07/05/2013

Sigurd & Vigdis.T1:L’ ordre.

Sigurd et Vigdis1.jpgSigurd et Vigdis1b.jpgAuteurs: Blary et Loiselet.

Editeur: Le lombard.

Sortie : 04/2013

 

Le nécessaire de compréhension.

En tant que mercenaire, Sigurd a juré de rester neutre. Mais lorsque son clan est décimé, son sang ne fait qu’un tour. Peu importent les règles : sa vengeance s’écrira en lettres de sang ! Bien à l’abri entre les murailles du château de son père, Vigdis attend celui qui saura l’arracher à un mariage forcé et lui offrir la vie d’aventures et d’honneur dont elle rêve… De leur rencontre naîtra une légende aux échos lointains

 

Chez les vikings.

Par quoi je commence, le bon ou le moins bon ?

Allez, abordons le positif. Les passionnés de la culture Viking apprécieront la rigueur de l’histoire. On n’est pas ici dans de l’héroïc –fantasy mais bien dans l’histoire avec un grand H. On a bien quelques touches magiques via du chamanisme mais l’ensemble joue la carte de l’authenticité.

Un autre très bon point, c’est le rendu graphique proposé par Blary. A la base, on a un dessin à l’aquarelle avec un léger crayonné qui est magnifié (un terme pour une fois non galvaudé) par la colorisation. Si vous y ajoutez un papier légèrement jauni de qualité, on a un effet très « vintage » qui colle magnifiquement bien au récit.

Arrivons maintenant à ce qui a perturbé ma lecture. Principalement, les transitions, on passe d’un sujet à l’autre  sans amorce, c’est beaucoup trop abrupt comme changement et ça manque de clarté par moment. En plus, j’aurais aimé avoir plus d’explications, on n’est pas tous des spécialistes de cette époque que je sache. Un surplus de dialogues aurait aussi  permis d'étoffer le caractère des personnages. Au final, j’ai terminé ma lecture avec un manque cruel d’empathie pour le guerrier Sigurd et la téméraire Vigdis.

Bon, espérons que le prochain album de ce diptyque rattrapera cette frustration car l’univers proposé vaut la peine qu’on s’y attarde. 

Dessin : 7.5/10

Scénario : 5/10

surprises.smileysmiley.com.6.3.gif Global.

 

Samba

9782803632275pt01.jpg

Inscrivez-vous au drakkar.