27/04/2013

Saga Tome 1

saga.JPGsaga1.JPGAuteurs: Brian K.Vaughan et Fiona Staples.

Editeur :Urban Comics.

Sortie : 03/2013

Full option.

Un univers sans limite, peuplé de tous les possibles. Une planète, Clivage, perdue dans la lumière froide d’une galaxie mourante. Sur ce monde en guerre, la vie vient d’éclore. Deux amants que tout oppose, Alana et Marko, donnent naissance à Hazel, un symbole d’espoir pour leurs peuples respectifs. L’espoir, une idée fragile qui devra s’extraire du chaos de Clivage pour grandir, s’épanouir et conquérir l’immensité du cosmos

saga2.JPG

Hazel  tov.


Voilà bien un album que j’aurais dédaigné sans un coup de cœur judicieux de BDgest.


Ma curiosité étant appâtée, je me lance dans ce space-opéra allant dans tous les sens .On y trouve en effet un joyeux melting-pot : de l’héroïc-fantasy, du Roméo et Juliette, de la guerre intergalactique, des mutants, de la cybernétique ou bien encore des fantômes. Il y a une époque pas si lointaine où j’aurais qualifié cet univers très riche de grand n’importe quoi. Mais voilà, les personnages sont travaillés, attachants avec pas mal de répartie, même les salauds comme « Le testament » ou l’étourdissante « la traque » crèvent les pages.


Par contre le dessin, c’est une vraie catastrophe.


Mensonge !


saga3.JPGEuh oui, le dessin de dame Fiona m’a bien plu pour tout vous dire. Il est déjà très imaginatif à l’instar du scénario. On sent bien qu’il s’agit d’une dessinatrice car il y a certains détails qui ne trompent pas comme par exemple le souci de l’esthétique du vestimentaire. En plus, j’ai bien aimé sa construction pour amener les moments forts tout comme les quêtes annexes .Le style est moderne surtout pour les couleurs ou pour les effets de floutage en arrière-plan (un peu moins fan pour ce dernier point).


Voilà, si vous êtes prêt pour une enivrante aventure intergalactique romanesque, entrez dans cette folle SAGA qui deviendra vite un must to have.

 

saga4.JPG

Dessin : 8/10

Scénario : 8/10

surprises.smileysmiley.com.8.2.gifGlobal.

 


Samba.

On en parle sur le lupanar.

Inscrivez-vous à newsletter intergalactique.

22/04/2013

Baron rouge T2 : Pluie de sang.

1444020.jpg9782361181093_3.jpgAuteurs : Veys et Puerta.

Editeur : Zéphyr BD

Sortie : 04/2013

 

 

La vie romancée de Manfred Von Richtohfen.

Blessé et frustré après son premier combat aérien, Manfred Von Richthofen, qui était mitrailleur sur un biplace, décide d’apprendre à piloter. Il veut mener ses prochains duels à sa façon, en pilotant et en tirant, décidant seul de la tactique de combat. Et c’est concluant : Manfred tue un pilote français avec une grande facilité, et beaucoup de plaisir. Il est maintenant prêt à décimer les rangs des pilotes alliés.

 

le baron rouge,veys,puerta,zephyr bd,zephyr,aviation,guerre,pluie de sang,042013,8.510

Renversant le baron ?

 

A chaque fois que je lis une BD du duo Puerta/Veys, je suis épaté par leur sens de la grande aventure. Ils arrivent à ajouter cette petite musique  dans les cases pour captiver le lecteur.


Comment vous en persuader ? D’abord en allant sur le blog de Carlos Puerta pour comprendre sa technique, voir comment il arrive à donner à son dessin ce coté très « vintage ». Perso, je suis admiratif de son talent  mais c’est comme un millésime, il faut savoir l’apprécier.

Cette histoire devrait d’abord faire plaisir aux fans d’aviation, on  passe d’ailleurs en revue les premiers coucous  de la première guerre mondiale. On est encore au temps des pionniers mais  les premiers biplans conçus pour la guerre arrivent. Vous pourrez les admirer au dessus des canaux de Bruges, le long du littoral belge avant de passer aux forets de  la  Champagne-ardenne. On suit toujours l’évolution du futur baron Von Richtohfen : ses premiers vols, ses premières victoires, comment il en est arrivé là en venant de la cavalerie. Mais il a aussi cette petite dose de fantastique qu’a ajoutée Pierre Veys qui rend notre baron rouge assez étrange voir  inquiétant .Mais ça nous permet aussi de rentrer dans sa tête, d’être des intimes, presque de participer à sa vie. 

Je n’ai qu’un seul regret par rapport à cette série, ça se lit trop vite  .Maintenant, il va valoir attendre  un an avant de replonger  au milieu des mitrailleuses, de faire des voltiges, de ressentir la peur, leur peur comme dirait Manfred, de profiter simplement d’une bonne BD.

Dessin : 9/10

Scénario : 8/10

8.5/10 Global.

Samba 

On en parle sur le biplan.

Capture.JPG

 

Inscrivez-vous à la décoration.

21/04/2013

Les petites chroniques (9)

En Scène !

01.jpg02.jpgDe Raina Telgemeier sorti en mai 2013 chez Akiléos.


Callie adore le théâtre et saute sur l'occasion quand une production est lancée à son collège. Elle s'inscrit en qualité de décoratrice, déterminée à faire un spectacle digne de Broadway... Et quand des frères jumeaux beaux comme des dieux débarquent, les choses deviennent encore plus folles.


J’ai eu l’impression de voir une série TV  se déroulant dans un collège US  .Mes rêves, mes emmerdes et mes déboires avec les mecs .Le ton est léger et souvent guilleret (certains diront gay aussi). Vous l’aurez compris, cette BD est destinée à un jeune lectorat. Le dessin très expressif accompagné de couleurs vivifiantes suit  une héroïne pétillante à souhait. Au final, une  BD agréable à lire, on s’amuse et c’est bien là l’essentiel.


Ma note : 7/10.


Samba


***************************************************


Le Port de la Lune : T1 & 2


03.jpg04.jpgScénario : Corbeyran, Éric - Gourdon, Bénédicte
Dessin : Horne
Couleurs : Moreau, Catherine
Editeur : Vents d'Ouest
Tome 1 : Rue Abbé de L'Epée sorti en octobre 2011
Tome 2 : Le miroir d'eau  sorti en février 2013


Maya Lipman est une enquêtrice de Police sourde depuis l'enfance mais qui parle normalement et lit sur les lèvres.


Elle n'a donc aucun problème dans ses investigations et ses rapports avec ses collègues mâles.


Dans ce premier diptyque, l’équipe se partage plusieurs enquêtes différentes, d’une lettre anonyme de corbeau, à un dealer, en passant par un trafic de filles de l’Est … il va s’avérer que ces affaires sont liées. L’originalité de l’intrique réside dans le fait  que la révélation finale est surprenante et d’une logique implacable pour dissiper les brumes du début.


Corbeyran est assisté de la psychologue Bénédicte Gourdon pour le scénario intrigant et Horne illustre le tout d’un graphisme réaliste et élégant aux magnifiques couleurs pastel.


Bref, un agréable moment de lecture dont j’espère d’autres enquêtes de la charmante Maya.
 
Scénar : 8/10
Dessins : 8/10
Global : 8/10


Dgege



***************************************************


TROIE – Tome 2 : Le secret de Talos


02.jpg04.jpgDessin :Campanella Ardisha Erion
Scénario: Jarry Nicolas
Editions Soleil
Sortie : 20/03/2013
48 pages
Prix conseillé : 13,95 €
ISBN : 9782302027930
Histoire, Mythologie



Mon avis :
Le dessin est excellent mais j’ai des soucis de compréhension avec la mythologie. Je trouve le scénario tarabiscoté. Les personnages sont multiples et pas toujours facile de savoir qui est qui. Bref, je n’adhère pas vraiment et ce n’est pas faute d’avoir essayé. Soporifique…


Moyenne : 7/10

Capitol.

19/04/2013

Les enquêtes du limier T1 : chien d’aveugle.

Enquêtes du limier (Les)1.jpgEnquêtes du limier (Les)1f.jpgAuteurs : Jirô Taniguchi d’après des nouvelles d’Itsura Inami

Editeur :Sakka –Casterman

Sortie :03/2013

 

Le pisteur.

Taku Ryûmon est un détective solitaire qui vit dans la montagne avec son fidèle chien-loup qu’il a recueilli et dressé. Amateur de chiens de chasse, il est également détective privé; sa spécialité, retrouver les chiens de race qui ont disparu. Dans son domaine, c’est le meilleur ! Un jour, une femme prend contact pour une enquête très délicate : le chien-guide de sa petite fille aveugle a été subtilisé...

 

Un maladroit de la vie.

Vu la pochette et le titre, je m’attendais à partir à la chasse aux criminels mais pas à la recherche de chien de chasse perdu ou kidnappé. On fait vite connaissance avec ce détective à la spécialité atypique. Il me fait vite penser à un « Clint Eastwood », un gros dur mais au cœur tendre. Je savoure quelques répliques bien senties « A force de côtoyer des types à gerber, j’abime mon caractère moi aussi » ou « et être désagréable, c’est votre style ? ». Le gaillard a des principes qu’il met en application surtout si  des yakusas s’approchent un peu trop de sa propriété. Ensuite, on le suit dans ses enquêtes, là Taniguchi nous fait aussi du didactique, il explique minutieusement le dressage de chien d’aveugle, la complicité entre l’homme et le chien, etc. On fait aussi un peu de SAMU social  mais le tout est très agréable à suivre car la grande force du mangaka , c’est de nous transmettre admirablement ces sentiments . Les personnages secondaires sont également très attachants. Bref, c’est ma meilleure lecture du mois : des sentiments, des personnages denses et fascinants, de la tension même si on est loin de l’action à la « Hollywood » et aussi beaucoup de tendresse et d’affection. Je vous conseille vivement ce titre surtout si vous aimez l’espèce canine, il y a des regards ou des comportements qui vous parleront.

Wouf à tous.

Scénario : 8/10

Dessin : 9/10

8.5/10 Global.

Samba.

Enquêtes du limier (Les)1dz.jpg

 

On en parle dans la niche.

Inscrivez-vous à la newsletter.