20/12/2012

Le sang du dragon T6 Vengeance.

Sang du dragon (Le)6.jpgSang du dragon (Le)6d.jpgAuteurs : Istin,Crety,Cordurié,Hugonnard-Bert
Editeur :Soleil celtic.
Sortie : 10/2012

Sortez les canons !

Hannibal Meriadec, capitaine pirate et sorcier est devenu presque invincible après s’être immergé dans le sang du dragon.
Désormais, il va en découdre avec son père, le comte de Cagliostro et le bon vieux roi Louis dit le quatorzième.
Et même le roi soleil ne saurait l’arrêter !
Une aventure bruyante et flamboyante avec des personnages charismatiques parfois non dénués d’humour.

Il n’y a pas de fatigue qui soit !
Si ça continue, il faudra bientôt deux pages pour noter toutes les personnes qui ont participé à cette série. La liste est de plus en plus impressionnante.
Ce tome 6 était normalement le dernier mais que voulez-vous, maintenant quand une série marche un tant soit peu, on rallonge la sauce. Un 2e cycle est donc en route. Le problème, c’est que le lecteur est un peu pris en otage avec cette décision.  En effet, la nouvelle quête est déjà bien amorcée avec  ce tome 6, donc très difficile de « choisir » d’arrêter là cette série.
On ira donc à l’abordage du prochain cycle car si vous aimez l’action et la grande aventure, le sang du dragon a de beaux arguments pour vous allécher.
Pour revenir à cet album, j’ai eu l’impression que le rythme était parfois trop élevé. On boucle en un temps record la quête principale et on envoie aux oubliettes les vilains en deux coups d’épée. Par contre, la bataille navale qui fait rage au milieu de cette vengeance est un dessert à déguster. Néanmoins, la magie a bien disparu au cours des albums, c’est  divertissant  mais nettement moins envoûtant que les 1er tomes. Le dessin confirme aussi cette sensation, un encrage plus épais, moins enchanteur  .Enfin, ça reste de la belle ouvrage mais je regrette un peu Guy Michel au dessin.
Voilà, au final une série très correcte qui devrait convaincre les flibustiers dans l’âme.
Scénario : 6/10.
Dessin : 7/10
6.5/10 Global.
Public cible : pirate celtique
Samba.

sang-du-dragon6-stephane-crety-peek.jpg



Inscrivez-vous à la newsletter.


19/12/2012

Djinn T11 : une jeunesse éternelle.

Djinn11.jpgDjinn11s.jpgAuteurs : Dufaux et Miralles.
Editeur : Dargaud.
Sortie : 11/2012

Mode d’emploi.
Jade apprend à Tamila comment utiliser son corps pour envoûter un homme... Mais l'homme en question est le Maharadjah et Tamila est la fille de Radjah Sing, un révolutionnaire qui ne recule devant rien pour chasser les Anglais hors de l'Inde. Quand la « petite histoire » rencontre la grande, le jeu devient dangereux et Jade est menacée...

Couv_121456.jpg


UMP : Un Malin Plaisir.
Ce onzième tome de Djinn ressemble un peu à la situation actuelle de l’UMP. Si, si vous allez voir. On a des deux cotés des  luttes pour le pouvoir, des jalousies internes et des intrigues de palais. Bon, je ne vais quand même pas aller jusqu’à comparer Copé et Fillon à Jade et Miss Nelson. Elles ont des arguments nettement plus imparables que ces deux comiques. Pas besoin  non plus de faire appel à un  nain de jardin avec son Karcher pour mettre de l’ordre dans ces luttes intestines. Sinon, je continue ma comparaison avec  la politique, on retrouve toujours les mêmes beaux discours sur le désir, sur le pouvoir de séduction avec cette ambition de dominer l’adversaire. Par contre vu qu’on connait assez bien les plaisirs charnels de nos héros, ce sont les préliminaires qui deviennent de plus en plus agréables comme par exemple  les batailles de Radjah Sing ou  le chemin qui mène à l’allée des pleurs (magnifique scène entre parenthèse !).
Pour illustrer ces rivalités, Ana Miralles continue à charmer nos pupilles. C’est déjà un véritable défilé de mode chez Carl Maharadjah qu’elle nous offre. Le second invité, c’est L’Inde : belle, envoûtante mais aussi très dangereuse pour les étrangers que nous sommes.
Bref, après un cycle africain très âpre et un premier tome d’introduction, Djinn arrive de nouveau à faire tourner nos têtes dans tous les sens pour notre plus grand plaisir.


Scénario : 8/10.
Dessin : 9/10
8.5/10 Global.
Public cible : Sex addict.
On en parle sur le forum.
Samba.

Djinn11ss.jpg



Inscrivez-vous à la newsletter.

 

12/12/2012

Marcas T1:le rituel de l’ombre 1/2.

Marcas, maître franc-maçon1.jpgMarcas, maître franc-maçon1s.jpgAuteurs : Giacometti –Ravenne-Parma.
Editeur : Delcourt.
Sortie : 09/2012.

Maître franc-maçon.
Flic et maître franc-maçon, Antoine Marcas mène l'enquête sur deux crimes qui inquiètent en haut lieu, et dont le mode opératoire rappelle l'assassinat d'Hiram, l'architecte légendaire du Temple de Salomon. Cette affaire entraînera Marcas au coeur d'une rivalité ancestrale opposant l'ordre de Thulé, société occulte nazie, et la franc-maçonnerie...

Radicalisme.
Tout dans la couverture m’aurait faire fuir loin de cette BD mais pas mon ami André. Il faut dire que lui a lu les romans avec ce personnage de Giacometti et Ravenne. Un grand succès en librairie mais j’ai un peu de mal à cautionner son passage en BD. Déjà, ça nous parle d’une énième société secrète, d’un objet mystérieux à décrypter, des rites ancestraux et fatalement d’une connexion avec les méchants nazis. Comme excuse, on nous sert le sérieux de l’affaire puisqu’un des auteurs est franc-maçon. Là je rigole car il n’y pas grand-chose de sérieux dans cette BD, c’est une sorte de James Bond ésotérique. J’adore les tueries en plein jour sans aucune urgence sur le temps …comme si la police n’existait pas. Vous me direz que c’est sympa un bon James Bond mais pour ce diptyque, vous pouvez  enlever l’empathie pour le personnage, la tension dramatique et le glamour. Bref, une histoire assez violente bien moyenne sans aucune surprise et sans âme.
Le dessin réaliste  de Parma est classique, agréable à suivre  .Dommage cette colorisation assez vieillotte qui n’arrange vraiment pas l’affaire.
A éviter donc pour moi.
Scénario : 4/10
Dessin : 5/10
surprises.smileysmiley.com.4.gifGlobal.



Samba

marcas.JPG


 Inscrivez-vous à la newsletter.

11/12/2012

Samurai T8 : Frères de sang.

Samurai8.jpgsamurai.jpgAuteurs : Di Giorgio et Genêt.
Editeur : Soleil.
Sortie : 10/2012.

Tatouages.
Takeo et son frère sont sur les traces de leur passé pour lever le voile d’ombre sur
l’histoire douloureuse de leur famille et ainsi retrouver leur honneur ! Mais le destin entrave leur progression.
Ils font étape dans une petite ville paisible et sont pris dans un conflit où se confrontent le suzerain local, les moines Ishozu et des yakuzas aux dents longues. Takeo se verra contraint et forcé d’endosser la peau d’un voleur le temps d’une nuit, mais il ignore que l’endroit renferme des secrets que les puissants dignitaires du royaume ne veulent à aucun prix voir sortir !
Voici l’histoire d’un chapardage à haut risque, où les voleurs sont certainement les plus innocents de l’affaire…

T’es déjà mort mais tu ne le sais pas encore. Takeo arrive.
Ce qui me frappe toujours avec cette série, c’est mon temps de lecture : 20 min à tout casser.
C’est assez normal vu que l’action est omniprésente. Takéo, c’est plutôt du style, on règle le problème et ensuite on réfléchit. Une lecture rapide donc mais captivante aussi. 
Pourquoi ?
De 1- L’héros est charismatique. Takéo , c’est un peu le Clint Eastwood aux yeux bridés.
De 2- Les personnages secondaires jouent tous bien leur rôle. Sayuri par exemple dont on se prend vite d’affection.
De 3-Le dessin et les cadrages sont très dynamiques, c’est quasiment du cinéma.
De 4-On évite de faire des intrigues inutilement compliqués, d’un coup on y gagne en crédibilité.
De 5-On a cette touche de dépaysement toujours agréable pour un lecteur européen.
Et de 6 – On n’oublie pas une touche de sensualité et de mystère comme avec le personnage de vent des sables par exemple.
Par contre, depuis qu’Akio(le frère) est arrivé, on a un ton nettement plus léger .Avec le « moine »  en plus, c’est peut être un peu « too much ». Cette touche de gaité contraste un peu trop avec les ténèbres qui planent autour d’eux.
Bon, en route pour le dénouement, le prochain T9, ca va saigner moi je le vous dis.

Scénario : 7/10.
Dessin :7.5/10
surprises.smileysmiley.com.7.3.gifGlobal.



Samba.
On en parle sur le forum.

samurai 2.JPG


Inscrivez-vous à la newsletter.


 

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (0) | Tags : samurai, genet, di giorgio, soleil, 102012, 710, combat, japon |  Facebook | |