24/11/2012

Ultime voyage en Alchimie T1-Adrian.

Ultime voyage en Alchimie (L')1.jpgUltime voyage en Alchimie (L')1y.jpgAuteur : Mitric
Editeur : Glénat.
Sortie : 10/2012

Creusons !
Adrian, 20 ans, se sent comme prisonnier de sa banlieue grise. Mais le jeune homme a son moyen bien à lui de s’évader du destin qui semble lui être tracé : l’alchimie… Passionné depuis des années par cette science occulte, il est sélectionné pour participer à la finale du concours Quintessence, qui a lieu à Prague. Entre sa voisine durant le voyage, qui lui fait entrevoir un destin dont il n’aurait jamais osé rêvé, les organisateurs du concours qui sortent tout droit des siècles passés (littéralement…) et Sage, sa fascinante adversaire qui en sait bien plus sur lui qu’il n’en connaît lui-même, cet événement va changer sa vie… Et peut-être pas uniquement la sienne !
Carnaval.
La couverture attire, la titre interroge, l’intérieur éblouit par sa colorisation mais le tout.. ..déçoit.
Mais attention, cet album est plutôt destiné à un public jeune et non à un vieux routinier comme moi. Ce que j’ai trouvé assez étrange, c’est ce  curieux mélange entre un ton sérieux pour tout ce qui touche à l’ésotérisme et le ton nettement plus léger pour des dialogues entres les gameurs. Parfois, il faut l’avouer, ça tourne  au grand cirque ou plutôt à un défilé digne d’un Japan Expo. Les tenues et le look des personnages  très glamour et vintages seront appréciés par les geeks, c’est indéniable mais curieux de voir s’ils arriveront à passer le « cut » des explications occultes et ésotériques  forts nombreuses dans ce 1er tome. Voilà, personnellement, j’ai trouvé cet ultime voyage en Alchimie assez bavard et peu passionnant  en jouant plus sur l’apparence que sur le fond surtout au niveau des dialogues.

Scénario : 5/10
Dessin : 7/10
surprises.smileysmiley.com.6.3.gifGlobal.



Public cible : Ado.
Samba.

Alchimie-colo3.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.


22/11/2012

Eden Hotel :Ernesto

Eden hôtel1.jpgeden hotel 3.jpgAuteurs : Ippoliti et Agrimbau.
Editeur : Casterman.
Sortie : 10/2012

L’intrigue.
Ernesto Guevara Lynch père et fils (le futur « Che) sont l’un et l’autre membre actif d’Action Argentine, une organisation dont le but est d’enquêter sur les activités militaires nazies dans leur pays. Au cours des derniers mois de la Seconde Guerre mondiale, ils décident de s’infiltrer dans ce qu’ils pensent être un bastion nazi : l’Hôtel Eden, un lieu où eux-mêmes ont séjourné en famille quelques années auparavant.
Ernesto père se fait embaucher pour réaménager le terrain de golf de l’hôtel, tandis qu’Ernesto fils, treize ans, renoue avec celle qui à l’époque avait été sa nourrice, Helena Werber, devenue opératrice radio pour les S.S. Grâce à elle, Ernesto réussit à obtenir des informations confidentielles, notamment à propos d’une livraison d’armes imminente. Mais encore faut-il, pour exploiter ces informations, parvenir à tromper la vigilance de Raynard, un jeune nazi protégé de Goebbels, qui ne rêve que de séduire Héléna…

eden hotel.JPG


Au paradis ?
Voilà bien une BD qui a quelques petits atouts pour se démarquer de la déferlante actuelle. En premier lieu, on découvre grâce à elle, des auteurs argentins artisans du renouveau de la bande dessinée dans leur pays. En deux, ils nous font découvrir  la 2e guerre mondiale  en Amérique du Sud .Un sujet rarement traité et assez méconnu en Europe. En trois, cet album aborde la jeunesse d’un personnage mythique : le célèbre Ché Guévara.
Bref, un album bien tenant se déroulant dans une résidence bien particulière, l’Eden Hotel . Un bâtiment assez envoutant qui sera à la fois une sorte de dispensaire, un lieu de villégiature mais aussi un nid de frelons  SS. Tout cela est véridique par contre le rôle du Ché est lui totalement inventé .Vous découvrirez cela grâce à l’interview  d’ Agrimbeau en fin d’album qui explique ses choix en tant que scénariste.
Pour le dessin, ma première impression m’a fait penser au style roman photo .Les postures sont en effet assez figées mais si on examine de plus près le trait d’Ippoliti, on remarque une très grande finesse accompagné d’un souci du détail indéniable .Il joue aussi admirablement bien avec les attitudes qui sont l’air  de rien, assez subtiles.
Voilà, je ne dis pas que c’est la BD du siècle mais je lui ai trouvé un intérêt certain. En plus ce n’est pas le style d’histoire qu’on oublie 24 heures après sa lecture.


Scénario : 7/10.
Dessin : 7/10
surprises.smileysmiley.com.7.3.gif Global.



Public cible : les petits curieux révolutionnaires
Samba.

eden hotel 1.JPG


Inscrivez-vous à la newsletter.

18/11/2012

Barracuda T3 : duel

Barracuda (Jérémy)3.jpgBarracuda (Jérémy)3p.jpgAuteurs : Dufaux et Jérémy.
Editeur : Dargaud.
Sortie : 11/2012

Vengeance.
Le temps passe sur l'île de Puerto Blanco. Emilio, Raffy et Maria tracent leur chemin sur ces terres soumises au règne de la vengeance... et de l'amour. Et les destins s'accomplissent, inexorablement. Alors que d'autres secrets affleurent, la mer apporte des nouvelles du Barracuda, mais aussi du capitaine de la Loya.

Election.
Et le nouveau président des états unis du franco-belge est le candidat dessinateur …Jérémy.
Bon, il faut dire que ses affiches électorales étaient des plus alléchantes surtouts  quand il se présentait avec  sa colistière Maria Del Sceubo en petite tenue de surcroit. Un procédé que son adversaire jugea, je cite, de crapuleux ! Il est vrai que la somptueuse Maria est vraiment  irrésistible  ….. rrrr quel regard de braise. On peut dire qu’il a cassé la baraque avec ses dessins charismatiques.

barracuda.jpg


Du coté du candidat scénariste, on fait grise mine. Visiblement le message de Jean Dufaux  est mal passé dans l’opinion publique notamment quand il a annoncé que les malades seraient tous envoyés sur l’ile des lépreux. En plus, l’électorat a pris peur quand il a annoncé le retour des Léviathans suite au réchauffement climatique. On peut se demander si Mr Dufaux n’avait pas un peu abusé de substance hallucinogène lors de certains discours.
Bref, ces élucubrations métaphysiques ont fait pencher la balance des votes vers le jeune dessinateur belge. Une campagne décrire par les spécialistes de remarquable .On notera ses discours francs, droit dans les yeux de ses adversaires qui ont parfois terminés par un bon duel à l’épée comme à la bonne époque. Ses parades verbales  lors des débats télévisés et ses actions d’éclat sur le terrain  ont débouché sur cette victoire qui entrera dans l’histoire.  Gloire à Jérémy 1er, longue vie à notre président !



Scénario : 7/10.
Dessin : 10/10
8/10 Global.
Public cible : les  Duellistes dans l’âme.
Samba.
On en parle sur le forum.

bararcuda.JPG


Inscrivez-vous à la newsletter.


16/11/2012

Agence Hardy T7 : les diamants fondent au soleil.

Agence Hardy7.jpgAgenceHardyT7pl4.jpgAuteurs : Christin et Goetzinger.
Editeur : Dargaud.
Sortie : 06/2012

Les bijoux de famille.
Quittant son 12ème arrondissement parisien, cette belle femme blonde âgée d’une quarantaine d’années qu’est Édith Hardy marche sur les traces du Nestor Burma de Léo Malet : elle se rend dans les beaux quartiers, place Vendôme, où un prestigieux joaillier lui confie une affaire, aussi cocasse que douloureuse, concernant la réapparition surprise de diamants volés à une grande famille juive de collectionneurs mélomanes, laquelle a été exterminée par les nazis pendant la guerre

Au home
Alors papy, pas encore couché à ce que je vois, on lit une BD .L’agence Hardy, je ne connais pas. C’est vrai qu’a la vue du dessin, ça doit te rappeler des vieux souvenirs. C’est de l’old school cette affaire. Du pastel en profusion et du bien figé comme attitude, on doit bien remonter il y a 30 ans pour voir un dessin si désuet ! Mais un bon vieux polar, ça ne doit pas faire de mal à tes derniers neurones hein papy ? Attention  à ne pas trop abimer les pages, du doigté Papy s’il te plait, il faut le rendre en bon état à madame Germaine, la présidente de la bibliothèque des éclopés grabataires. Mais c’est quoi cette salive sur les pages avec la belle madame en rouge papy ?
Ah tiens, ça parle aussi de la guerre d’Algérie mais en tellement peu de pages qu’il est presque inutile de les lire. Allez papy, maintenant je ne rigole plus, au lit et que ça saute !
Scénario : 6/10.
Dessin : 5/10
surprises.smileysmiley.com.5.gif Global.



Public cible : vieux croulant.
Samba.

AGENCE HARDY.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.