24/06/2012

La lignée : Antonin 1937.

Lignée (La)1.jpgLignée (La)1t.jpgAuteurs : Berlion et Galandon.
Editeur : Grand Angle.
Sortie : 05/2012.

Paris, 1937.
À l’occasion d’un enterrement, Antonin retrouve Cyprien Brossard, un vieil oncle disparu du sein familial depuis des années. Venu le mettre en garde d’une terrible malédiction, Cyprien lui remet un carnet dont le contenu l’amènera peut-être à réfléchir sur cette mort prématurée à 33 ans qui pèse sur les aînés Brossard. Dans un premier temps cynique face à cette révélation, Antonin en retourne à sa vie ennuyeuse et rodée entre son épouse bigote, son fils non désiré et son amante, la belle et brûlante Miranda… jusqu’à l’annonce par cette dernière de son départ pour Barcelone aux côtés des républicains. Antonin cogite alors : s’il se trompait, s’il ne lui reste alors plus que quelques mois à vivre, que ferait-il ?…

Espagne 1938.
Capa_espagne_1938.jpgCamarades, avant de fusiller ces réactionnaires antirévolutionnaires, j’ai un nouveau livre rouge à vous présenter.
Mais non  Polo, ce n’est pas "les Maitres de l’orge" mais "la Lignée".
Une série « concept » prévue en 4 tomes dont les parutions seront étalonnées sur 1 an seulement.
Mais tout d’abord, examinons la couverture. Vous remarquerez que chaque album met en avant un membre de la famille Brossard et que  pour ce premier tome, c’est Antonin qui ouvre le bal. Vous remarquerez qu’ils sont deux pour le dernier acte (hé hé un indice) .Aurions nous déjà la clé qui brisera la malédiction qui veut que l’ainé Brossard passe l’arme à gauche à 33 ans comme le Christ.
Oui je sais Polo, à bas les calotins mais comme cet album parle de nos valeureux camarades espagnols, on doit rester magnanime. Surtout Polo que le dessin de Berlion rayonne le soleil et rend hommage admirablement à nos belles gueules de prolétaires.
Par contre, j’ai un petit reproche à formuler. L’idée est certes originale mais poum poum pidou , on connait inévitablement ce qui va se passer à la fin.
Bon, on verra si avec la 2e salve d’auteurs, on aura un peu plus de surprises.
Fuego !

Dessin : 7.5/10
Scénario :.7/10
surprises.smileysmiley.com.7.3.gifGlobal.




SAMBA


On en parle sur le forum.

Lignée (La)1v.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.


22/06/2012

Saga Valta Tome 1

Saga Valta1.jpgSaga Valta1i.jpgAuteurs : Aouamri et Dufaux.
Editeur : Le Lombard.
Sortie : 06/2012

Aux sources de la légende.
Venu de Valta, Valgar le viking est aussi brave que séduisant... des qualités qui n'ont pas échappé à Astrid, la fille de Thorgerr aux cents guerriers. De leur union naît Gunnar, mais ce bonheur est d'extrêmement courte durée, car le père furieux rattrape le couple maudit quelques minutes après que leur amour a porté son fruit. En fuite, Valgar ne doit sa survie qu'à la lance qu'il porte, artefact légendaire qui attire l'attention du monstrueux Ogerth-le-sinueux. Ce dernier lui laisse la vie, contre la promesse de lui ramener un manteau rouge. Et Valgar aurait accepté n'importe quel marché pour pouvoir venger son bonheur perdu !

Au delta de la  vérité.
SagaValta-serigraphie.jpgJe ne sais pas vous mais cette histoire de viking m’a fait penser au plus célèbre d’entre eux :Thorgal.
Mais pour Saga Valta , vous devez enlever l’option bisounours des derniers albums de l’enfant des étoiles. Une autre différence, normalement, il devrait s’agir d’un diptyque mais là, vous connaissez comme moi la variabilité des chiffres dans le monde de la BD, c’est loin d’être graver dans le marbre.
Un album conventionnel, certains diront classique mais assurément efficace. J’ai trouvé le scénario de Jean de Ninove dit le prolifique moins symbolique qu’à l’habitude. On est ici sur du concret, j’ai noté qu’une petite incartade via une apparence sinon le reste met l’accent sur les trahisons, les complots ou les drames. Fatalement, les glaives et les tueries sont au programme. On est chez les vikings ne l’oubliez pas, ces gens là aiment bien la ripaille et la hache. Vous constaterez aussi qu’une fois mis le nez dans cette saga nordique, impossible de décrocher. Le classique a des atouts quand le jeu est bien huilé.
Pour le coté graphique, Mohamed, l’affable de Mortepierre nous rend une copie très agréable dans la continuité de ses précédents travaux. Un dessin très détaillé qui ne laisse pas un mm² immaculé.
Comme je commence à avoir une préférence pour le noir et blanc, je n’ai pas eu l’occasion de voir la version couleur. Sur ce coup là, je vous laisse juge. A noter que la version N&B à 20.5 euro est agrémentée d’un cahier graphique …assez dispensable. Ca doit être un coup des bisounours !
Dessin : 8/10
Scénario : 6.5/10
7/10 Global.
SAMBA

SagaValta-extrait.jpg


On en parle sur le forum.
Inscrivez-vous à la newsletter.

 

19/06/2012

Les insectes T1.

insectes.jpgles insectes t1.JPGAuteurs : Cazenove,Vodarzac et Cosby.
Editeur : Bamboo.
Sortie : 05/2012.

Bzzzzzzz
Tout tout tout
Vous saurez tout sur les insectes
Le poilu, le mandibulé
Le laid, le beau
Le dur, le mou
Qui a un grand cou
Le gros touffu
Le p'tit joufflu
Le grand ridé
Le mont pelé
Tout tout tout tout
Je vous dirai tout sur les insectes.

La larve.

les insectes.JPGVous connaissez certainement la mouche, la guêpe ou la coccinelle mais que savez-vous de la vie de la courtilière, de l’anax empereur ou du lépisme ? Ah on fait moins le malin là homo sapiens ! Je te conseille alors de lire ce tome 1 qui ouvrira bien grandes tes facettes. Pour te faciliter la vie, on l’a écrit d’une manière humoristique pour être à ton niveau .Je ne suis pas sûr que ton petit cerveau de mammifère puisse emmagasiner autant d’informations .Car oui derrière  l’emballage, il s’agit aussi d’un livre didactique. Je teste d’ailleurs ton attention avec un quizz en fin d’album .Tu as intérêt à bien y répondre sinon mes amis les moustiques feront un festin nocturne avec toi. Sinon répètes après moi.
 « Les insectes sont nos amis
il faut les aimer aussi ».
Plus sérieusement, un série bien sympathique et amusante dotée les insectes t.JPGnon pas de 6 pattes mais d’un dessin très expressif et vivant (même si certains insectes en prennent plein  leur gueule).
Certaines scénettes  sont plus cocasses que d’autres mais devraient ravir un jeune lectorat (je vais d’ailleurs le tester chez ma filleule).Curieux de voir le tome 2 qui s’annonce plus exotique.
Dessin : 8/10
Scénario : 6.5/10.
surprises.smileysmiley.com.7.3.gif Global.




SAMBA
On en parle sur le forum.

insectes1.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.


18/06/2012

Motherfucker : Première partie.

mother-fucker.jpg790171_03.jpgAuteurs : Sylvain Ricard et Guillaume Martinez..
Editeur : Futuropolis.
Sortie : 7/06/2012

Humiliations.
Il s’appelle Vermont Washington. Un nom symbole de la liberté pour l’Amérique, mais guère pour lui, qui est noir. Le quotidien de Vermont et de sa famille n’est fait que d’injustice et d’humiliation. Il est victime du racisme constant sévissant dans cette société où s’agitent encore le racisme et le Ku Klux Klan, vestiges insupportables de l’esclavage et de la guerre de sécession. Membre du Black Panther party, il lutte pour les droits à l’égalité. Pourtant, même ses meilleurs amis blancsp31.jpg auraient tendance à lui conseiller de se tenir à carreau, pour éviter de s’attirer des ennuis. De provocations racistes en humiliations constantes (une personne de couleur est moins bien payée qu’une personne blanche, on refuse de le servir dans les bars…), Vermont Washington nous raconte son tragique destin, rythmé par le programme d’éducation et de lutte en dix points des Black Panthers



black power_jpg.jpg



Les fils de la plage.
ap_black_panthers_081103_ssh.jpgMotherfucker, ce mot me fait tout de suite penser à un signe de ralliement donné pendant un concert de rock. Mes pensées sont donc festives et puis j’examine la couverture et là fini de rire, les visages sont graves, déterminé .Le mec me fait penser à Malcolm X .En fait, il s’appelle Vermont Washington et c’est un membre des Black Panthers .Dans mon esprit, ce groupe est plutôt à cataloguer dans les mouvements extrémistes .Mais vous verrez qu’à la lecture de cet album, j’étais assez loin de la vérité. Et face aux vexations quotidiennes, aux brimades et aux discriminations que les noirs font l’objet, je peux comprendre leur détermination à vouloir Big Man Elbert Howard Black Panther Party founding member oakland 1968.jpgchanger les choses. D’ailleurs, c’est le point fort de cet album, rendre perceptible cette ségrégation .On nous la crache  en pleine figure. Je me suis d’ailleurs entendu dire « bande de salopards » à propos des …blancs. Motherfucker est une BD sombre, pertinente et efficace tout comme le dessin en lavis de Guillaume Martinez. Un dessin en bichromie, comment en aurait –il pu en être autrement …une évidence.
En tout cas moi, ça m’a donné envie de connaitre la suite de ce diptyque, en attendant, une petite recherche sur les black Panthers me semble tout indiquée pour patienter.
Scénario : 7.5/10
Dessin : 8.5/10
surprises.smileysmiley.com.8.2.gif Global.



3306panthers_line.jpg

Samba

On en parle sur le forum.
Inscrivez-vous à la newsletter.