27/06/2012

Une aventure d’Antonin Phylifrandre.T1 :La couronne de Ptah.

CouvAventuresAntonin-1.jpgantonin.JPGAuteurs :Stygryt et Mikel Janin.
Editeur :Akiléos.
Sortie : 05/2012.

Minou minou.
C’est en fin de journée et après une longue aprèsmidi d’étude, que notre bon Antonin rentre enfin
dans sa petite garçonnière située au dernier étage d’un vieil immeuble parisien. Le ciel semble propice au songe et notre ami, repu, prend le temps de s’allumer une bonne pipe avant d’aller chez sa tante Ursule qui l’a invité à passer chez elle en fin de journée. Les volutes de fumée s’estompent comme dans un rêve quand soudain Antonin se trouve nez à nez avec un chat… un chat noir au regard de bronze : la déesse Bastet. Peu après, il reçoit un courrier d’Alice, son amie archéologue qui lui demande son aide : elle a découvert  une couronne très particulière sur un site égyptien.

Plus près de toi seigneur.
Oh que je n’aime pas écrire  une chronique quand je ne sais pas sur quel pied danser. Car voyez-vous, il y a du pour et du contre pour ce premier tome des aventures d’Antonin Phylifandre.

Je commence par le pour :

Assurément son héroïne, Alice, pétillante, intrépide, insupportable, caractérielle … elle a tout pour me plaire. C’est un peu une Navis (Sillage) jouant l'Indiana Jones mais avec une bonne dose d’humour potache en plus. L’autre, l’Antonin, il fait vraiment pâle figure à coté.

Le dessin dynamique et expressif de Stygryt. Néanmoins, Antonin a quand même une tête pas possible (Gros nez avec un menton plus que proéminent).

Le contre :

C'est un mélange des genres assez détonant. J’ai eu l’impression de lire les brigades du tigre à la sauce Sherlock Holmes (le film) pour son coté mi fantastique avec l’humour « dévastateur » de la momie. Je classerais facilement cette BD dans la collection série B de chez Delcourt. Bref, une histoire très « théâtrale » qui ne s’encombre pas d’une once de crédibilité. Mais vous  succomberez peut être aux beaux yeux d’Alice et comme l’amour rend aveugle, vous en redemanderez.
Scénario : 5/10
Dessin : 7.5/10
surprises.smileysmiley.com.6.3.gifGlobal.



Samba.

antonin t1.JPG


Inscrivez-vous à la newsletter.

26/06/2012

Courtney Crumrin et l’apprentie sorcière T5.

CouvCourtney5.jpgcourtney t5.JPGAuteurs : Ted Naifeh.
Editeur : Akiléos.
Sortie : 06/2012.

Nouvelle venue.


 A Hillsborough, Holly Hartley fait la connaissance de la fille la plus bizarre, mais aussi la plus cool qu'elle ait jamais connue, Courtney Crumrin. Au début, Holly a l'impression de vivre un rêve éveillé, mais elle se rend compte rapidement qu'avoir une sorcière pour meilleure amie peut être un cauchemar. Surtout quand elle découvre la traînée de souffrance, de terreur et peut-être même de mort, qu'elle a laissé dans son sillage. Trouvera-t-elle un moyen de se protéger de la jeune sorcière d'Hillsborough ou deviendra-t-elle une nouvelle victime de Courtney Crumrin ?

Ma copine à moi.


C’est toujours un plaisir de retrouver notre petite Courtney .Enfin petite, c’est maintenant une adolescente et on le ressent bien dans sa façon de pensée, elle semble nettement plus désabusée et moins enjoué qu’à ses débuts. Il n’empêche qu’à coté de son oncle Aloysius , elle a  toujours la taille super small. Il serait judicieux que physiquement, elle évolue aussi. Je trouve que cette série à une énorme potentielle sympathie grâce à son attachante  héroïne .D’un coup, je trouve dommage qu’on se perd dans des poursuites, certes exaltantes mais au final plutôt banales pour la jeune sorcière. J’aimerais qu’on s’attarde un peu plus sur ses états d’âme et ses relations avec les autres personnages.


Un album avec des hauts et des bas, un peu comme le moral de notre héroïne. Désenchanté par moment mais aussi combatif à d’autre. J’ai aussi trouvé certaines situations assez biscornues. J’avoue n’avoir pas tout compris des raisons de la trahison d’Holly .Elle doit d’ailleurs se le demander elle-même puisqu’ elle le regrette l’instant d’ après. Comme j’ai testé la couleur sur le tome 1, je la regrette presque sur ce tome 5, elle me permettait de reconnaitre plus facilement les personnages.


Voilà, un peu déçu au final mais on n’est déçu que par ceux qu’on aime, et j’adore toujours autant Courtney Crumrin.


Samba


Dessin : 7/10
Scénario : 6.5/10
surprises.smileysmiley.com.7.3.gifGlobal.




courtney.JPG


Inscrivez-vous à la newsletter.

24/06/2012

La lignée : Antonin 1937.

Lignée (La)1.jpgLignée (La)1t.jpgAuteurs : Berlion et Galandon.
Editeur : Grand Angle.
Sortie : 05/2012.

Paris, 1937.
À l’occasion d’un enterrement, Antonin retrouve Cyprien Brossard, un vieil oncle disparu du sein familial depuis des années. Venu le mettre en garde d’une terrible malédiction, Cyprien lui remet un carnet dont le contenu l’amènera peut-être à réfléchir sur cette mort prématurée à 33 ans qui pèse sur les aînés Brossard. Dans un premier temps cynique face à cette révélation, Antonin en retourne à sa vie ennuyeuse et rodée entre son épouse bigote, son fils non désiré et son amante, la belle et brûlante Miranda… jusqu’à l’annonce par cette dernière de son départ pour Barcelone aux côtés des républicains. Antonin cogite alors : s’il se trompait, s’il ne lui reste alors plus que quelques mois à vivre, que ferait-il ?…

Espagne 1938.
Capa_espagne_1938.jpgCamarades, avant de fusiller ces réactionnaires antirévolutionnaires, j’ai un nouveau livre rouge à vous présenter.
Mais non  Polo, ce n’est pas "les Maitres de l’orge" mais "la Lignée".
Une série « concept » prévue en 4 tomes dont les parutions seront étalonnées sur 1 an seulement.
Mais tout d’abord, examinons la couverture. Vous remarquerez que chaque album met en avant un membre de la famille Brossard et que  pour ce premier tome, c’est Antonin qui ouvre le bal. Vous remarquerez qu’ils sont deux pour le dernier acte (hé hé un indice) .Aurions nous déjà la clé qui brisera la malédiction qui veut que l’ainé Brossard passe l’arme à gauche à 33 ans comme le Christ.
Oui je sais Polo, à bas les calotins mais comme cet album parle de nos valeureux camarades espagnols, on doit rester magnanime. Surtout Polo que le dessin de Berlion rayonne le soleil et rend hommage admirablement à nos belles gueules de prolétaires.
Par contre, j’ai un petit reproche à formuler. L’idée est certes originale mais poum poum pidou , on connait inévitablement ce qui va se passer à la fin.
Bon, on verra si avec la 2e salve d’auteurs, on aura un peu plus de surprises.
Fuego !

Dessin : 7.5/10
Scénario :.7/10
surprises.smileysmiley.com.7.3.gifGlobal.




SAMBA


On en parle sur le forum.

Lignée (La)1v.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.


22/06/2012

Saga Valta Tome 1

Saga Valta1.jpgSaga Valta1i.jpgAuteurs : Aouamri et Dufaux.
Editeur : Le Lombard.
Sortie : 06/2012

Aux sources de la légende.
Venu de Valta, Valgar le viking est aussi brave que séduisant... des qualités qui n'ont pas échappé à Astrid, la fille de Thorgerr aux cents guerriers. De leur union naît Gunnar, mais ce bonheur est d'extrêmement courte durée, car le père furieux rattrape le couple maudit quelques minutes après que leur amour a porté son fruit. En fuite, Valgar ne doit sa survie qu'à la lance qu'il porte, artefact légendaire qui attire l'attention du monstrueux Ogerth-le-sinueux. Ce dernier lui laisse la vie, contre la promesse de lui ramener un manteau rouge. Et Valgar aurait accepté n'importe quel marché pour pouvoir venger son bonheur perdu !

Au delta de la  vérité.
SagaValta-serigraphie.jpgJe ne sais pas vous mais cette histoire de viking m’a fait penser au plus célèbre d’entre eux :Thorgal.
Mais pour Saga Valta , vous devez enlever l’option bisounours des derniers albums de l’enfant des étoiles. Une autre différence, normalement, il devrait s’agir d’un diptyque mais là, vous connaissez comme moi la variabilité des chiffres dans le monde de la BD, c’est loin d’être graver dans le marbre.
Un album conventionnel, certains diront classique mais assurément efficace. J’ai trouvé le scénario de Jean de Ninove dit le prolifique moins symbolique qu’à l’habitude. On est ici sur du concret, j’ai noté qu’une petite incartade via une apparence sinon le reste met l’accent sur les trahisons, les complots ou les drames. Fatalement, les glaives et les tueries sont au programme. On est chez les vikings ne l’oubliez pas, ces gens là aiment bien la ripaille et la hache. Vous constaterez aussi qu’une fois mis le nez dans cette saga nordique, impossible de décrocher. Le classique a des atouts quand le jeu est bien huilé.
Pour le coté graphique, Mohamed, l’affable de Mortepierre nous rend une copie très agréable dans la continuité de ses précédents travaux. Un dessin très détaillé qui ne laisse pas un mm² immaculé.
Comme je commence à avoir une préférence pour le noir et blanc, je n’ai pas eu l’occasion de voir la version couleur. Sur ce coup là, je vous laisse juge. A noter que la version N&B à 20.5 euro est agrémentée d’un cahier graphique …assez dispensable. Ca doit être un coup des bisounours !
Dessin : 8/10
Scénario : 6.5/10
7/10 Global.
SAMBA

SagaValta-extrait.jpg


On en parle sur le forum.
Inscrivez-vous à la newsletter.