08/04/2012

Une bien belle nuance de rouge. T1 : Garance

UNE_BIEN_BELLE_NUANCE_DE_ROUGE_T1.jpgune bien belle.jpgAuteur : Mauricet.
Editeur : Grand Angle(Bamboo).
Sortie : 03/2012

Le rouge et le noir
À 16 ans, Garance est une ado mal dans ses Converse. Comme beaucoup de filles de son âge, elle se trouve trop grosse. Et puis moche aussi. Mais s'il n'y avait que ça… Orpheline de mère, Garance a vécu ce décès comme un abandon, d'autant que les absences répétées et le manque d'affection de son père n'ont fait qu'aggraver son traumatisme. Heureusement qu'il y a l'obscurité, la nuit… Ces ténèbres rassurantes et fascinantes dans lesquelles elle peut se blottir et trouver refuge. C'est ainsi qu'un soir, Garance fait la rencontre d'Ambroise, un vieux beau romantique, étrange et troublant, qui ne la laisse pas insensible…

Fascination.
Encore une histoire de vampire me diriez-vous !
Mais voilà, c’était sans compter sur la touche de  romanesque et de sensibilité qu’Alain Mauricet  a réussi à insuffler à son récit. On pourrait presque parler d’histoire d’amour si l’un des deux protagonistes n’était pas du coté obscure de la morsure. D’un coté vous avez Garance, G pour les intimes, une adolescente pas vraiment bien dans sa peau, qui cultive le « dark » et la mélancolie, et dont les relations avec son paternel ne sont pas vraiment au beau fixe .Un personnage très attachant se baladant avec sa grosse écharpe et son bonnet à pompons qu’on aimerait tant aider .Et puis de l’autre Ambroise, une sorte de  Clint Eastwood en tenue de deadman aux attitudes inquiétantes mais d’une présente tellement magnétique .La force du dessin de Mauricet , c’est indéniablement de bien rendre cette ambivalence des personnages .Une sorte de douce torpeur finit par vous envahir grâce notamment à une habille mis en scène mais surtout grâce à une colorisation très réussie . L’auteur joue admirablement avec l’eau et le feu, avec le noir et le rouge.
Voilà si vous aimez les récits un brin mélancolique saupoudré de canines assoiffées avec un bon conflit de génération, cet album est assurément pour vous. A noter que cette série est prévue en 2 tomes et que vous pouvez l’accompagner (pour bien se mettre dans l’ambiance) de bonnes musiques qui sont cités dans ce tome 1.Vous aurez droit aussi à un cahier graphique réservé à la première édition alors ne trainez pas trop amis lecteurs.
Bonne lecture et faites de beaux rêves.
Scénario : 8/10
Dessin : 8.5/10
surprises.smileysmiley.com.8.2.gif Global.




On en parle sur le forum.
Samba.

une bien belle 1.JPG


Inscrivez-vous à la newsletter.

06/04/2012

Ab Irato T2:descente aux enfers.

ab iratoAb Irato2.jpgAuteur : Thierry Labrosse.
Editeur : Vents d’Ouest.
Sortie : 03/2012.

Les pieds dans l’eau.
Les premiers jours de Riel dans la capitale l'ont plongé immédiatement dans la tourmente : la jolie Neve, qu'il venait à peine de rencontrer, a été prise en otage ! Elle et d'autres innocents sont parqués dans le vieux Montréal par des rebelles prêts à tout.
Impuissant, révolté lui aussi, Riel ronge son frein…
C'est alors qu'il apprend par la police qu'il a été décidé de purger le problème : plus aucune trace, plus aucun témoin, ni rebelles, ni otages…

A l’attaque.
Ah que je déteste faire ce genre de chronique où je n’arrive pas à déterminer pourquoi j’ai accroché qu’à moitié à cette histoire. En tout cas, ce n’est pas sur le dessin que ça cloche. L’univers futuriste est très bien mis en place, le Montréal de 2111 est très réaliste et captivant .Par contre, je ne suis vraiment pas fan des couleurs mais ça c’est une histoire de gout. Le scénario en lui-même est très « cinéma » avec des scènes d’action qui s’enchainent à une rythme de fou .On alterne en permanence avec  le coté Riel et « ses insurgés » et de l’autre avec la magnifique tueuse Gana. Elle n’est pas loin de me faire penser à Debrah Faith du chant des stryges. J’adore ce genre de personnage troublant malgré que pour le moment elle reste bien mystérieuse. Et  c’est peut être là qu’il faut trouver la raison de mon avis mitigé, c’est qu’il nous manque pas mal de clés pour comprendre la raison d’un tel déluge de violence Manquerait-il un manche à Labrosse ? Sinon, si vous avez aimé le tome 1, celui ci ne devrait pas poser de problème surtout que le cliffhanger final est imparable, impossible de ne pas continuer l’aventure.
Scénario : 5/10
dessin :8/10
surprises.smileysmiley.com.7.3.gifGlobal




On en parle sur le forum.
Samba.

ab iraro.JPG


Inscrivez-vous à la newsletter

 

05/04/2012

Beauté T2 La reine indécise.

Beauté T2beautéAuteurs : Kerascoët et Hubert.
Editeur : Dupuis.
Sortie :03/2012.

Mon royaume pour …une Morue.
La beauté de Morue ayant conquis le coeur du roi, la voilà donc reine. Mais elle s'avère rapidement incapable de s'intéresser aux affaires du royaume, et, malgré les efforts de la laide mais spirituelle princesse Claudine, le roi et la cour semblent plus soucieux de satisfaire à ses caprices que de s'occuper de la guerre en cours ...

A la pêche aux thons.
Il était une fois dans un magnifique royaume, une jolie Morue qui épousa le courageux Roi Maxence. Ils eurent beaucoup d’enfants et vécurent heureux jusqu’à la fin de leurs jours.
Hé, c’est quoi ce conte à la con, on n’est pas chez Walt Disney que je sache. On est chez les ignobles  Kerascoët et le cruel Hubert  pour cette « beauté ».  Ah mais je vois qu’on aime se faire mal. Maitre Samba a un petit cadeau pour toi alors, une petite cravache pour te sustenter ami lecteur.
Et paf, un bon coup de jalousie car « la beauté » attire pas mal de rivaux.
Et paf, un bon chagrin d’amour  dans la gueule, tu iras guerroyer pour oublier vieux snock !
Et paf un laideron comme  rejeton, ça t’apprendra à fricoter avec le facteur.
Et paf une bonne guerre pour provoquer l’apocalypse.
Et qui se marre derrière, c’est la mauvaise Mab ahahaha.
Inutile de pleurer ma princesse, le mal est fait, ce n’est pas un ultime tome trois qui pourra te sauver.
Pauvre fille habilement dessinée à 4 mains par ces taquins de Kerascoët , une fois belle et insouciante et l’autre fois moche et capricieuse mais surtout grandement idiote .
Mais maitre Samba aime quand c’est gluant et irrévérencieux, que le malheur s’abatte sur vous  tous.
Ah ah ah  si les dialogues pouvaient encore être un rien plus malicieux ou sarcastiques, j’irai presque à leur mettre un 9, peut être pour le dernier tome. Il faut savoir souffrir pour une bonne note ……
Scénario : 7.5/10
Dessin:8/10
surprises.smileysmiley.com.8.2.gifGlobal.




On en parle sur le forum.
Samba.

BEAUTE.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

02/04/2012

Wunderwaffen T1 Le pilote du diable.

Wunderwaffen1.jpgWunderwaffen1p.jpgAuteurs : Nolane et Maza.
Editeur : Soleil.
Sortie : 03/2012

La guerre continue
1946 : Les armes volantes spéciales des Nazis déciment les avions alliés.
Mais le pire reste encore à venir…En cet été 1946, les Japonais ont été battus mais la Seconde Guerre mondiale continue en Europe après l’échec surprise du débarquement allié, le 6 juin 1944.
D’étranges avions à réaction totalement révolutionnaires, surnommés Wunderwaffen (« Armes miracles »), défendent désormais efficacement l’Allemagne. Le major Walter Murnau, tête brûlée, homme d’honneur et talentueux pilote de Wunderwaffen, se retrouve décoré par Adolf Hitler, atrocement mutilé lors d’un attentat, qui lui inspire crainte et dégoût. Le voilà publiquement surnommé « Le pilote du Diable »… Il devient alors l’icône d’un régime qu’il déteste. Sans se douter que même pour le « Pilote du Diable », l’enfer n’est jamais loin...

Le vent en poupe.
Initialement, voilà bien un album que j’allais snober par crainte d’un album de plus sur l’aviation sans scénario. Et puis, on feuillette l’album et là c’est la claque, j’ai été séduit par le réalisme des voltiges aériennes dessinées par Maza, on n’est pas loin de celles de Romain Hugault, une fameuse référence non ? Mais ce n’était pas encore gagné car  une histoire jouant sur une uchronie, on en a vu beaucoup s’écraser sur l’autel du grand n’importe quoi. Mais non, ici Richard D .Nolane a eu l’intelligence de rendre  son histoire la plus crédible possible. Et puis oser aborder son hypothèse du coté des allemands et notamment  avec ses dirigeants, il faillait l’oser. Un sujet hautement risqué mais j’ai trouvé son approche très juste, sans excès ni diabolisation excessive avec  les idées des uns et des autres qui apportent un plus indéniable. Au fil des pages , j’ai ressenti un  grand frisson parcourir tout mon Samba , car aller plus loin dans le cauchemar nazi , c’est une éventualité qu’on ne peut pas décemment admettre .Intelligent, intéressante et percutante , voilà les qualificatifs que je donnerais pour cette excellente surprise .Bon , il faut dire aussi que la guerre et l’aviation me passionnent énormément et que cette BD atterrit en terrien conquis.
A noter, un bonus sur ces fameuses armes miracles que j’ai lu d’un seul coup, c’est vous dire que le sujet me passionne.
Scénario : 9/10
Dessin : 8/10
surprises.smileysmiley.com.9.gifGlobal.




SAMBA.
On en parle sur le forum.

wunderwaffen


Inscrivez-vous à la newsletter.