21/02/2012

La salamandre. T1 : Hiroshima

Salamandre1.jpgSalamandre1p.jpgAuteurs : Cheilan et Armand
Editeur : le Lombard.
Sortie : 09/2008

Ma sorcière bien aimée
En 1830, après des siècles de guerres occultes entre factions antagonistes, les magiciens se sont révélés au reste de l’Humanité et ont imposé une paix planétaire. Ceux d'entre eux qui ont refusé la paix ont été bannis ou exilés de la Terre.
Réunis au sein d’un Conseil, les Initiés siègent aux côtés de l’ONU et veillent à l’entente entre les peuples, tout en refusant de s’immiscer dans la politique intérieure des pays tant qu’elle ne menace pas l’équilibre global du monde. L'Histoire des humains en est totalement modifiée, du moins dans cette réalité...

Boup bloup bloup
Je savais qu’avec ce tome 1 de la Salamandre trouvé  en 2e main  que je prenais un risque vu les avis très mitigés que j’avais pus lire. Mais je suis qu’un faible lecteur qui craque à la vue d’une jolie rouquine à lunette. J’étais donc sur mes gardes  pour vaincre cet album  quitte à monter ma concentration au maximum. Malgré ça, j’ai craqué et j’ai du reprendre ma lecture à 3 reprises pour arriver au bout de ce calvaire.  Dès le début, pas de round d’observation, pas de présentation des personnages, on est tout de suite submergé d’informations diverses sur les entités et forces en présence. J’ai essayé de m’accrocher  avec  certains termes souvent inutiles (on s’en fout de savoir que c’est le 14e cercle, subdivision 15, entité 87 qui a fait l’incantation !) mais le coup de grâce m’a été donné par les transitions diaboliquement abruptes qui ont le don de vous mettre dans le plus profond de brouillard en une case. C’est plutôt dommage car l’idée de cette uchronie et l’univers présenté valait certainement cette aventure éditoriale .J’ai aussi de forte crainte de ne jamais voir l’ultime tome 3 un jour arriver dans les librairies. Actuellement, les éditeurs tranchent dans le vif et n’hésites plus à stopper une série en cours.  Si vous avez apprécié les belles courbes d’Armand, vous pourrez toujours vous retourner sur Angor qui est une honnête série chez Soleil.
Scénario : 3/10
Dessin : 7/10
surprises.smileysmiley.com.4.gif Global.



salamandre.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

15/02/2012

La geste des chevaliers dragons T13 Salmyre.

Geste des Chevaliers Dragons (La)13.jpga l'ombre du convoi.jpgAuteurs : Ange et Vax.
Editeur : Soleil.
Sortie : 11/2011

Péplum.
Aux croisements des routes du sud, aux frontières de l'Empire se trouve Salmyre, la grande Cité. Son roi est un tyran. Le
Un ange passe….
Ah  voilà le retour  de la geste des CD (des compacts discs ?)! On ne sait plus trop quoi en penser vu les hauts et les bas assez vertigineux que cette série nous a gratifiés. Alors quid de ce tome 13 ? Et bien, déjà on est surpris par la qualité du dessin de Vax (la Venace ?). On a droit à de belles fresques bien détaillées avec des couleurs lumineuses rendant admirablement bien le souffle héroïque des nombreuses batailles. Il y avait longtemps qu’on n’avait plus vu un trait si enchanteur pour la geste des CD (des corps diplomatiques ?).Du coté de l’histoire, on nous propose  une bonne petite révolution au départ qui engendrera quelques petits désagréments. Mais vous savez ce qu’on dit dans ces cas là, on ne fait pas d’omelettes sans casser des œufs. Bref, on ne s’ennuie nullement dans ce tome, on y perdrait presque son Alène. Sinon, le prince Lancelot est  aussi disponible en kit pour la Syrie, le Bachar n’a qu’a bien se tenir. Mais pour le moment, il parait que c’est Lore de se marier pour notre bon prince. Et pour finir, j’y ai même trouvé des interactions avec des albums précédents, si ça ce n’est pas Byzance euh Salmyre.

Scénario :7/10
Dessin :8.5/10
surprises.smileysmiley.com.7.3.gifGlobal.



geste.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.


 

14/02/2012

A l’ombre du convoi T1 : Le poids du passé.

À l'ombre du convoi1.jpga l'ombre du convoi.jpgAuteurs : Beroy et Toussaint.
Editeur : Casterman.
Sortie : 01/2012

Convoi n°20
Belgique, nuit du 12 au 13 novembre 1943, quelque part entre Malines et Louvain.
Un convoi de wagons plombés s’est immobilisé sur la voie ferrée. Il vient de quitter Bruxelles, direction Auschwitz. À son bord, parmi des milliers d’autres, une jeune femme, Olya Van Horn, juive allemande jusqu’alors réfugiée en Belgique. Elle se remémore la longue suite d’événements tragiques qui, depuis sa ville natale d’Hambourg dix ans auparavant, l’a finalement conduite dans ce sinistre convoi…

Déportation.
Si vous me lisez depuis un petit temps, vous savez que sur certain sujet, je ne rigole pas et certainement pas sur un sujet aussi tragique que celui de la Shoah. Il y a un devoir de mémoire à entretenir pour que plus jamais l’humanité ne réitère une telle folie.  En plus, je dois avouer que j’ai bien aimé ce début de diptyque qui retrace bien le cheminement de 2 des 3 héros pour se retrouver dans ce convoi en 1943. C’est fatalement très dur quand on est une jeune juive à cette époque. L’oppression et les brimades sont exposées sans fioriture. On suit aussi un jeune allemand, Wilhem, emporté par ce tourbillon de l’idéologie nazie et dont le grand malheur sera d’aimer Olya. Un récit fort donc,  qui retrace bien ce calvaire  d’autant plus interpellant qu’il s’inspire d’un fait réel  unique dans la résistance. 
Coté dessin, José Maria Beroy réalise un tome initial de très belle facture, un dessin semi-réaliste expressif et détaillé, agrémenté de couleurs judicieuses. Je ne connaissais pas ce dessinateur espagnol mais c’est sûr, il a gagné un fan.
Une BD à mettre dans toutes les mains de la nouvelle génération.
Scénario : 8/10
Dessin : 8.5/10
8-17b1.gif Global.



SAMBA.
On en parle sur le forum.

OmbrCONt1_Ip001p048_FR_001H.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

13/02/2012

Le faucon du désert T3 Bergün .

Faucon du désert (Le)3.jpgFaucon du désert (Le)3p.jpgAuteur : Franz Zumstein.
Editeur : Delcourt.
Sortie : 09/2011

Houpla boum, Ali.
L'avion d'Ali s'est écrasé. Dissimulant son identité, il est récupéré par les Italiens et combat désormais sous leur drapeau. Lancée à sa recherche, sa fiancée Aïcha, forte des cours sur le simulateur de vol qu'il lui a donnés, s'improvise pilote pour le rejoindre. Elle se dirige vers Malte, mais l'île est sous contrôle britannique. Or, Ali vient tout juste d'abattre un appareil anglais...

Allo Papa tango Zumstein ?

Encore une fois, je me demande comment on peut laisser passer des énormités pareilles chez un éditeur. Vous devez bien avoir un scénariste sous la main pour l’adjoindre à Franz Zumstein quand même Mr Delcourt ? Car oui le dessin du dessinateur suisse est très attrayant et aguicheur, c’est même de la haute voltige à ce niveau là.  Mais pourquoi ce scénario loufoque, complément rocambolesque sans aucune crédibilité ? La guerre de 1940 est visiblement devenue un grand parc d’amusement où on change de camp comme de chaussette. J’ai l’impression que cette BD s’adresse à un enfant de 6 à 8 ans tellement c’est neuneu.  Pour ce faucon, c’est déjà trop tard, le mal est fait et plus rien ne pourra le sauver d’un crash au sol. Mais pour le futur, c’est une obligation pour ne pas gâcher ce talent indéniable.
Dessin : 9/10
Scénario : 1/10
4-17ad.gif Global.



On en parle sur le forum.

Faucon du désert (Le)3v.jpg



Inscrivez-vous à la newsletter.