16/12/2011

Les aigles de Rome Livre III

Aigles de Rome (Les)3.jpgAigles de Rome (Les)3p.jpgAuteur : Marini.
Editeur : Dargaud.
Sortie : 11/2011

En Germanie
Même si Marcus et Arminius se sont quittés brouillés, l'empereur Auguste compte sur la force de l'amitié qui les unit pour que la lumière soit faite sur la rumeur qui fait trembler Rome.
Il envoie Marcus en mission secrète en Germania, berceau d'Arminius, pour déterminer l'implication de celui-ci dans la préparation d une rébellion de son peuple. Mais trahison et conspiration ne sont pas l'apanage des Barbares...

Sautera, sautera pas ?
En attendant Godot où plutôt en attendant la rébellion., voilà un titre qui irait à merveille pour ce tome 3. Tout un album pour faire monter la moutarde au nez, c’est vraiment trop long pour une déclaration de guerre qui a du mal à s’enclencher. En plus, on ne peut pas dire qu’on a droit à une analyse psychologique des protagonistes vu qu’ils sont tous assez caricaturaux. On oublie aussi le suspense, tout est clair depuis le début de l’album, on sait qu’Arminius fomente un coup de Trafalgar. Alors les faux semblants, les messes bases tombent quasiment tous à l’eau .. du Rhin. Bref,  je me suis ennuyé au fil des pages.
Heureusement le tout est sauvé par le dessin crapuleusement bon du dessinateur suisse. C’est aussi la raison majeure pourquoi on continue ce péplum surtout si c’est agrémenté des scènes torrides (on est quand même hyper prévisible comme lecteur non ?) .Tiens, au fait la série initialement prévue en 3 tomes vient de doubler. On comprend nettement mieux pourquoi on a ralenti le tempo d’un coup . Mais pourquoi ça ne m’étonne pas ?

Scénario : 5/10
Dessin : 9/10
6-17af.gifGlobal



On en parle sur le forum.

Aigles de Rome (Les)3v.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

14/12/2011

U-boot T2 : Herr Himmel

U-Boot2.jpgU-Boot2p.jpgAuteur : Delitte
Editeur : 12bis
Sortie :11/2011

Lance torpille
En mai 1957, une expédition de cartographes anglais partent reconnaitre le tracé de l’Amazone, situé entre le comptoir d’Obidos et la ville de Manáos. Ils découvrent la carcasse rongée d’un sous-marin allemand de la Seconde Guerre mondiale, un U-Boot, échoué en pleine jungle et rongé par le temps et la corrosion.
Ce sous-marin prit la mer en mars 1945 à destination du Brésil, avec son capitaine et ses 46 hommes d’équipage qui semblent avoir fait l’objet d’une malédiction…
En 2054, fasciné par l’histoire mystérieuse de ce submersible, Pietro Campinello, un jeune étudiant vénitien, va, à ce sujet, faire une découverte macabre et scandaleuse qui va lui coûter la vie.


Périscope.
Techniquement, cet album est  très réussi . Franchement, j’ai apprécié le cadrage dynamique, la mise en page avec de grandes cases détaillées  qui donnent vraiment un plus, accompagnées de couleurs judicieuses. Il reste malheureusement ce coté « rude » du dessin de Delitte  pour les personnages féminins. Quand à l’histoire, elle est plutôt intéressante et bien amenée. Je ne me suis jamais emmêlé les pinceaux avec les différentes époques et j’ai vraiment aisément passé les  sauts temporels. Une bonne construction  d’ensemble donc  pour ce diptyque. Que du bon me diriez-vous ? Oui sauf qu’il vous faudra creuser très profond pour trouver une once d’empathie pour un des personnages . Soit, il est éliminé  manu-militari soit c’est une fameuse crapule. Cet oubli de sentiments gâche un peu le très bon travail de recherche et de construction de cette histoire. Dommage car on aura pu avoir un excellent album en main, à la place, on a du bon ce qui n’est déjà pas si mal.
Scénario : 7/10
Dessin : 8/10
7-17b0.gif Global.



On en parle sur le forum.

U-Boot2v.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.


12/12/2011

Les forets d’opale T7:Les dents de Pierre.

Forêts d'Opale (Les)7.jpgForêts d'Opale (Les)7p.jpgAuteurs : Pellet et Arleston.
Éditeur : Soleil.
Sortie : 11/2011

Au Tyrol.
La formation de Darko s’est achevée, il a fallu quitter Onze Racines, Maître Og, et reprendre la quête des Titans. Darko ignore que le terrible pontife Xarchias n’est plus, mais qu’il a laissé place à une menace encore plus effroyable. Plus que jamais, Opale a besoin du retour des Titans.


Vacances d’hiver.

Alors,  après vérification de votre équipement (bonnet, gants, lunette, écharpe, doudoune et pneus neige), vous êtes paré pour débuter ce tome 7 des forets d’Opale qui prend le chemin de  la haute montagne à Rük aus Tyröl. Tout schuss donc pour de la héroïc-fantasy classique mais dont le principal attrait vient du dessin enchanteur de Pellet. Arleston l’a d’ailleurs bien compris en nous proposant un après-ski des plus chauds avec des courbes des plus affriolantes. Furkgnrf comme dirait Darko surtout que l’univers est foutrement bien détaillé. Une bleue, une rouge, une noire, toutes les couleurs de Goussale y passent, c’est colossale.
De temps en temps, il y a bien d’énormes congères dont nos héros se dégagent avec  un peu trop de facilité (Ghörg au pied !) mais comme c’est mimi cracra tout plein (moi aussi j’aimerais bien être réchauffé), on oublie vite cette légèreté . On est vraiment des grands enfants non ?

Scénario :7/10
Dessin 9/10
8-17b1.gifGlobal.



On en parle sur le forum.

foret op.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

09/12/2011

Il était une fois en France T5 Le petit juge de Melun.

Il était une fois en France5.jpgIl était une fois en France5p.jpgAuteurs : Nury et Vallée.
Editeur : Glénat.
Sortie : 10/2011

Si on me laisse faire…..
1946. Jacques Legentil, juge d'instruction à Melun, enquête sur le meurtre du résistant Robert Scaffa. L'affaire semble vite résolue, car les assassins revendiquent leur crime : Joseph Joanovici et ses complices prétendent simplement que leur victime était un traître ! Joanovici est riche et puissant. C'est un héros. Il semble intouchable. Corruption, menaces, pressions politiques… Le « petit juge de Melun » encaisse tout, et il est bien décidé à rendre coup pour coup !
Les intouchables.
Je me demande si je ne devrais pas vous raconter une blague au lieu de vous chroniquer cette série.
Que voulez vous que je vous dise ? Que « Il était une fois en France » est la série à ne pas manquer. Vu toutes les excellentes critiques et les prix  que cette BD a glanés, c’est une évidence. Ce tome 5 ne déroge pas à ce constat, c’est toujours aussi passionnant comme histoire. Pression, intimidation, détermination, dégâts collatéraux sont au programme de cette interprétation intelligente avec un Joanovici plus complexe que jamais. Franchement les superlatifs me manquent pour saluer le travail de Nury et Vallée. Passons aux notes qui seront plus parlantes que des beaux discours.
Scénario 10/10
Dessin : 8.5/10
9-17b2.gifGlobal



On en parle sur le forum.

Il était une fois en France5p,.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.