04/11/2011

Le grand mort T3 Blanche.

Grand Mort (Le)3.jpgGrand Mort (Le)3p.jpgAuteurs : Djian,Loisel et Mallié .
Editeur : Vents d’ouest.
Sortie : 10/2011

Retour à la maison.
Désormais en compagnie de Gaëlle, Erwan continue de s'interroger sur l'inquiétant et mystérieux sillage que laisse Pauline. Où peut-elle être dans ce Paris dévasté par la misère, la pollution et les attentats ? Le hasard d'un reportage télévisé va la faire réapparaître, mais à peine retrouvent-ils sa trace qu'elle disparaît de nouveau.
Et j’ai crié Pauline pour qu’elle revienne.
Je sais que le mois d’octobre est synonyme de chasse mais je ne suis pas mécontent qu’Erwan ait enfin retrouvé Pauline, ça faisait quand même 1 album et demi qu’il lui courrait après. Et tout ça pour revenir au point de départ. Trop fort notre Erwan, il aurait pu profiter de Marie Jeanne à la place.  Le prochain tome, on part à la chasse à la Gaëlle …non je blague. Sinon, on prend son temps, on boit un café, on parcourt la ville et la Champagne, bref on Loisel. Mais en 2e lecture, on observe aussi, on constate que ce monde en déclin est très proche du notre, il y a une sorte d’angoisse qui monte sournoisement. Ce petit frisson est d’ailleurs renforcé par la présence  mystérieuse de Blanche.
Le dessin de Mallié n’est pas sans rappeler celui de .…Loisel himself , donc on est bien dans le moule . Les fans apprécieront sans soucis, les autres seront sensibles ou non à la tendresse et à l’enchantement que génèrent cette histoire.
Scénario :7/10
Graphisme :7.5/10
7-17b0.gif Global.



grand mort.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

03/11/2011

Barracuda T2 : Cicatrices.

Barracuda (Jérémy)2.jpgBarracuda (Jérémy)2p.jpgAuteurs : Dufaux, Jérémy.
Editeur : Dargaud.
Sortie : 10/2011

Le pavillon noir.
Dans ce 2e tome, le terrifiant Morkam revient sur l'île pour tenter de se venger de Flynn, le frère de celle qu'il voulut jadis épouser à Londres, et qui l'en empêcha. Emilio/Emilia, qui dissimule toujours sa véritable identité sexuelle, assistera à la scène... Raffy, enfin remis de ses blessures, ne rêve que de se venger de Maria. Mais le fils du pirate Blackdog et la belle aristocrate qui vient d'épouser Ferrango, le richissime marchand d'esclaves, tombent amoureux l'un de l'autre.

Rampez mécréant
On peut dire que le service marketing de Dargaud s’est déchainé sur ce coup là : TL (grand format en noir et blanc), tirage classique (pour le 28/10) et le TT (le truc super cher numéroté) sont au menu des sorties du tome deux de Barracuda. En plus, le triptyque s’est transformé en tomes multiples. C’est un peu la rançon de la gloire. Il est normal que les auteurs en profitent mais c’est dommage aussi de monopoliser ainsi le pauvre porte feuille du  lecteur. Comme souvent, c’est à vous de faire des choix mais je me dis que le marché d’occasion a encore de beaux jours devant lui.
Bon, j’ai pu me procurer le TL et ainsi voir le dessin de Jérémy en cinémascope . C’est toujours aussi bluffant et un plaisir à regarder, du grand art pour ce jeune dessinateur.
L’histoire commence un peu comme le film Elisabeth où on perçoit la GRANDE dévotion du monarque espagnol. Ensuite, on passe le reste de l’histoire sur l’île des pirates en se remémorant quelques souvenirs douloureux. C’est indéniablement une BD d’aventure qui vous fera penser aux films d’Hollywood. Pour ma part, j’oserais le mélange de Djinn et de Giacomo C pour définir cette série. Ah les femmes (ou presque) sont vraiment la plus grande faiblesse de l’homme.
Un très bon album en définitive car les personnages sont marquants … avec parfois des gueules pas possibles.
Graphisme 9/10
Scénario 8/10
9-17b2.gif Global.



On en parle sur le forum.

barracuda.png


Inscrivez-vous à la newsletter.

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (3) | Tags : barracuda, jeremy, dufaux, 910, 102011, pirates, aventure, dargaud |  Facebook | |

02/11/2011

Chimère(s) 1887 T1 :La perle pourpre.

Chimère(s) 18871.jpgChimère(s) 18871p.jpgAuteurs : Pelinq( Arleston),Malanÿn,Vincent .
Editeur : Glénat .
Sortie : 09/2011

Bordel de merde.
La jeune Chimère est vendue pour 1000 louis aux bons soins de la Perle Pourpre, lupanar des plus sophistiqués où les messieurs en haut de forme vont trouver le repos du guerrier. Pauvre enfant, laissée à 13 ans par ses tuteurs entre les mains d'une mère maquerelle et d'hommes concupiscents… Pauvre enfant, en vérité ? Sous son air de douce et innocente victime, Chimère n'est que force et volonté obstinée. Elle est prête à tous les sourires et à toutes les faveurs pour gagner la liberté qu'elle n'a jamais eue, pour se venger d'une enfance dépossédée. Elle n'a en tête que le chemin entre elle et son but qui est une ligne droite qu'elle pourra tracer rapidement et les poings serrés. Mais la vie à la Perle se chargera de lui montrer qu'il n’y a pas de lignes droites. Du moins, pas pour les prostituées.

Adjugée.
Un mois après sa sortie, voilà que j’arrive déjà à me procurer cet album en occasion. Visiblement, il a du décevoir son précédant détenteur.
Pour ma part, ce tome m’a plutôt bien plu. Tout comme « Miss pas touche », j’apprécie cet univers clos des lupanars de la belle époque. Un milieu où les instincts masculins ne jouent pas aux hypocrites, où la vraie nature souvent détestable de l’homme y est révélée. Cet album se veut d’ailleurs assez descriptif sur ce monde clos des bordels, un peu trop même car ce n’est guère reluisant comme activité. Vous l’aurez compris, ce n’est pas un roman à l’eau de rose qu’on vous propose ni des joyeuses galipettes humoristiques. Chimère(s) 1887 (pourquoi ce « S » d’ailleurs ?) se veut réaliste par ses mœurs et pour son contexte historique tout comme ses personnalités qu’on y croise. Pour le moment, il est difficile de savoir vers quoi nous mène cette série prévue en 6 tomes et c’est certainement le seul reproche que j’aurais à formuler . Impossible de cerner plusieurs éléments comme  la volonté assez étonnante de la jeune Chimère. Bref, pour un jugement plus pointu, je vous donne rendez vous au tome 2.
Le dessin  de Vincent (Albatros, l’école Capucine) est maintenant connu et vous ne devriez pas être surpris par son trait semi-réaliste. Les décors sont costauds et l’univers bien mis en place, un seul petit regret vis-à-vis du thème abordé, qu’il ne soit pas un peu plus aguicheur.
Mais tout ceci n’est peut être qu’illusion..  allez savoir ?
Graphisme 7.5/10
Scénario 8/10
8-17b1.gif Global.



On en parle sur le forum.

Chimère(s) 18871v.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

01/11/2011

Frenchman.

frenchman.jpgfrenchaman 1.jpgAuteur :Patrick Prugne.
Editeur : Daniel Maghen.
Sortie :09/2011


L’histoire :
Octobre 1803...
Dans un paisible village de Normandie, des sergents recruteurs arrivent tambour battant. A l’appel de leurs noms, les jeunes hommes de la région partent grossir les rangs de l’armée du premier consul Bonaparte. A l’autre bout du monde, la Louisiane vient d’être cédée par la France à la jeune nation américaine. Enrôlé comme tant d’autres pour assurer la “pacification” de ces contrées sauvages, Alban, un jeune paysan, doit bientôt embarquer pour la Nouvelle-Orléans. Ce garçon plein de fougue, encore imprégné des idéaux de la Révolution, fait parler la poudre pour défendre un jeune esclave. Arrêté, emprisonné, il risque l’échafaud. Un trappeur français, Toussaint Charbonneau, lui sauve la vie et l’entraîne avec lui dans une expédition qui changera le cours de leurs existences.

La chronique.
Frenchman , c’est déjà un bel objet à tenir en main ( par contre moins évident à classer dans une bibliothèque vu son hors format classique). La sensation d’avoir une BD d’exception est ensuite confirmée par le graphisme « aquarelle » de Patrick Prugne. C’est indéniablement une invitation à découvrir les grands espaces américains du début du 19e siècle.
Je vous invite à prendre votre temps pendant votre lecture pour contempler cet hymne à la nature et à la liberté.
Vous aurez droit aussi à un imposant cahier « bonus » qui comprend des croquis, des exquises, des illustrations et des annotations qui vous permettront de capter encore plus l’ambiance particulière de cette BD très atmosphérique.
Le scénario vous fera inévitablement penser à certain western comme danse avec les loups mais surtout à Jeremiah Johnson. Si ces références vous parlent, ce diptyque est assurément pour vous.
A noter  que Frenchman est un coup de cœur pour Laure Line.
Graphisme 9/10
Scénario 7/10
8-17b1.gif Global.



On en parle sur le forum.

frenchaman 1p.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.