12/12/2011

Les forets d’opale T7:Les dents de Pierre.

Forêts d'Opale (Les)7.jpgForêts d'Opale (Les)7p.jpgAuteurs : Pellet et Arleston.
Éditeur : Soleil.
Sortie : 11/2011

Au Tyrol.
La formation de Darko s’est achevée, il a fallu quitter Onze Racines, Maître Og, et reprendre la quête des Titans. Darko ignore que le terrible pontife Xarchias n’est plus, mais qu’il a laissé place à une menace encore plus effroyable. Plus que jamais, Opale a besoin du retour des Titans.


Vacances d’hiver.

Alors,  après vérification de votre équipement (bonnet, gants, lunette, écharpe, doudoune et pneus neige), vous êtes paré pour débuter ce tome 7 des forets d’Opale qui prend le chemin de  la haute montagne à Rük aus Tyröl. Tout schuss donc pour de la héroïc-fantasy classique mais dont le principal attrait vient du dessin enchanteur de Pellet. Arleston l’a d’ailleurs bien compris en nous proposant un après-ski des plus chauds avec des courbes des plus affriolantes. Furkgnrf comme dirait Darko surtout que l’univers est foutrement bien détaillé. Une bleue, une rouge, une noire, toutes les couleurs de Goussale y passent, c’est colossale.
De temps en temps, il y a bien d’énormes congères dont nos héros se dégagent avec  un peu trop de facilité (Ghörg au pied !) mais comme c’est mimi cracra tout plein (moi aussi j’aimerais bien être réchauffé), on oublie vite cette légèreté . On est vraiment des grands enfants non ?

Scénario :7/10
Dessin 9/10
8-17b1.gifGlobal.



On en parle sur le forum.

foret op.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

09/12/2011

Il était une fois en France T5 Le petit juge de Melun.

Il était une fois en France5.jpgIl était une fois en France5p.jpgAuteurs : Nury et Vallée.
Editeur : Glénat.
Sortie : 10/2011

Si on me laisse faire…..
1946. Jacques Legentil, juge d'instruction à Melun, enquête sur le meurtre du résistant Robert Scaffa. L'affaire semble vite résolue, car les assassins revendiquent leur crime : Joseph Joanovici et ses complices prétendent simplement que leur victime était un traître ! Joanovici est riche et puissant. C'est un héros. Il semble intouchable. Corruption, menaces, pressions politiques… Le « petit juge de Melun » encaisse tout, et il est bien décidé à rendre coup pour coup !
Les intouchables.
Je me demande si je ne devrais pas vous raconter une blague au lieu de vous chroniquer cette série.
Que voulez vous que je vous dise ? Que « Il était une fois en France » est la série à ne pas manquer. Vu toutes les excellentes critiques et les prix  que cette BD a glanés, c’est une évidence. Ce tome 5 ne déroge pas à ce constat, c’est toujours aussi passionnant comme histoire. Pression, intimidation, détermination, dégâts collatéraux sont au programme de cette interprétation intelligente avec un Joanovici plus complexe que jamais. Franchement les superlatifs me manquent pour saluer le travail de Nury et Vallée. Passons aux notes qui seront plus parlantes que des beaux discours.
Scénario 10/10
Dessin : 8.5/10
9-17b2.gifGlobal



On en parle sur le forum.

Il était une fois en France5p,.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

06/12/2011

La commedia des ratés Tome 2.

Commedia des Ratés (la) 2.jpgCommedia des Ratés (la) 2p.jpgAuteur : Olivier Berlion
Editeur : Dargaud.
Sortie :09/2011.

In vino véritas.

Antonio, un jeune rital de la banlieue parisienne, hérite d'un lopin de vigne en Italie, un bout de terre produisant une infâme piquette, mais qui attire bien des convoitises. Alors que des truands patibulaires, ou d'onctueux membres du clergé, pressent Antonio de vendre, celui-ci, sur les traces de son ami Dario, abattu d'une balle de 9 mm met au point une arnaque redoutable qui le rendra immensément riche... ou le tuera.

Ma recette.
On l'appelle la commedia des ratés. La version originale est faite dans un  roman coupé en lanières ou en tomes dont la recette initiale a été imaginée par Tonino Benacquista.
Ce que je préfère par-dessus tout, c'est le gout de l’Italie qu’on y savoure, on y hume tout ce qu’on imagine sur ce pays. J'ai même trouvé qu'en le mangeant, on en tirait toutes les spécialités de ce pays : magouille, mafia, religion, belle italienne et autres saveurs sont au menu de cette comédie.
Préparation : +- 1 an comme toute bonne BD.
Cuisson : 45 min
Portions : 2
2 c. à soupe d’huile de mafiosos.
250 g de miracolo , puis haché à la supercherie, sinon très finement imaginé .
1 aveugle  tranché finement avec du vin.
3 soldats de la 2e guerre  passés à la moulinette.
1 piment Mussolini.
2 boîtes  de tomates entières  à gigolo pour dame riche, que l'on saupoudrera plus tard.
454 g de  rigatoni (1 paquet ou 1 dargaud)
Dans un chaudron, faire revenir les ennuis dans l'huile à feu doux, jusqu'à ce qu'ils soient tendres. Ajouter le miracle, bien remuer, ensuite les tomates et les ecclésiastiques, le mafioso et le piment Mussolini. Cuire à découvert 45 minutes, jusqu'à consistance d'une sauce lisse pour le dénouement.
Cuire les pages jusqu'à ce qu'elles soient al dente. Les égoutter et les ajouter à la sauce en mélangeant afin de bien savourer ce polar qui vous donnera un petit sourire malicieux.
J'accompagne le tout d’une bonne musique d’Ennio Morricone, le clan des siciliens par exemple.

Scénario : 8/10.
Dessin : 8/10.
8-17b1.gif


On en parle sur le forum.

Commedia des Ratés (la) 2pf.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

04/12/2011

Alter Ego Noah.

noah.jpgnoah 1.jpgAuteurs : Renders,Lapière,Efa,Erbetta.
Editeur : Dupuis.
Sortie :09/11.

Sans scrupule.
Noah a tout pour lui : beau, intelligent, fortuné, arrogant et cynique. On le serait à moins : il est le fils de l'homme le plus puissant de la planète, le Président des États-Unis. Pour l'heure, il est pourtant dans un état critique, entre la vie et la mort, suite à une tentative de suicide. Comment en est-il arrivé là ? Quel est son lien avec cette jolie jeune femme noire qu'un médium lui a décrit comme la femme de sa vie ?

Nombriliste.
Le marketing n’arrête pas de nous dire  qu’on peut lire tous les Alter Ego indépendamment et dans n’importe quel sens … mouais, là je suis un peu déçu d’avoir lu Jonas avant Noah, j’aurais dû  suivre l’ordre de parutions qui me semble le meilleur.
Sinon, un bon album avec un personnage à l’éthique plus que discutable, un beau prototype d’égoïsme mercantile. Mais, c’est pour ça que j’ai apprécié cet album, l’héros est détestable, on a du sentiment pendant la lecture . Perso, j’aurais bien voulu lui envoyer un bon à la gueule à ce salopard !
Ca nous change de Jonas qui était nettement plus plat. Un album qui s’imbrique parfaitement avec Park. Pour le dessin, rien à y redire, on poursuit parfaitement l’unité graphique des précédents tomes.
Scénario :8/10
Dessin :8/10
8-17b1.gifGlobal.



On en parle sur le forum.

noah 1p.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.