28/10/2011

Antares Episode 4

Antarès4.jpgAntarès4p.jpgAuteur : Leo.
Editeur : Dargaud.
Sortie : 10/2011

Roulement de tambour.
Alors que Kim et les autres membres de l'expédition tentent de rejoindre le camp de base, leur véhicule tombe en panne. Ils se réfugient dans une caverne, mais doivent faire face à de nouveaux dangers... Et Kim n'a qu'une obsession : retrouver sa fille qui se trouve probablement sur Antarès-4, une planète proche. Pour s'y rendre, elle décide de convaincre les frères Thorton, des religieux radicaux qui dirigent le projet Antarès, de l'intégrer dans l'équipage qui sera chargé d'explorer cette terre inconnue...

Bouh, la sale bête.
Je dois dire que j’ai trouvé cet album plutôt réussi .J’y ai dégoté ce que j’aime chez Léo, de l’aventure avec une touche de mystère et d’exotisme.
  La faune locale d’Antares est bien développée dans cet épisode 4 et elle se révèle bien étrange et surtout bien dangereuse pour les humains . Heureusement que Kim est là avec son laser pour éclaircir la situation. On retrouve aussi les thèmes chers au dessinateur brésilien : la bêtise humaine, la place de la femme dans notre société et les  relations amoureuses. Au passage, rien de tel qu’une petite baignade pour approfondir la chose.
Et puis, quand on  prend pied dans l’univers Léo, on aime s’y plonger car c’est un plaisir de retrouver ces figures connues  qu’on suit depuis de nombreuses années. Un nouvel album, c’est  un peu comme un noël  pour les Leonophiles.
Graphisme 8.5/10
scénario 7.5/10
  8-17b1.gifGlobal.



On en parle sur le forum.

213.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (3) | Tags : antares, leo, dargaud, 102011, sf, science fiction, 810 |  Facebook | |

27/10/2011

Walking dead T14 : Piégés !

Walking Dead14.jpgwalking_dead_14_pieges_planche02.jpgAuteurs : Kirkman et Adlard
Editeur : Delcourt.
Sortie : 09/2011

Portes ouvertes.


Suite à la tragédie qui vient tout juste d’ébranler la tranquille communauté d’Alexandria, Douglas Monroe cède sa place de leader à Rick. Son sang-froid, son organisation et sa lucidité durant l’agression du groupe de maraudeurs ont prouvé à tous sa capacité à faire face à ce genre de situation extrême. Reste que les coups de feu échangés semblent avoir attiré l’attention sur des kilomètres à la ronde…

Un train fou.


Décidément, les auteurs n’épargneront rien à leurs lecteurs. Comme d’habitude, on se laisse avoir par le début plutôt calme de l’album, on se dit que le dessin est parfois perfectible et puis sans que vous le remarquiez, vous êtes happé par l’histoire. Votre rythme cardiaque est proportionnel à la tension qui monte au fil des pages. Vos mains se crispent à la vue du suspense hallucinant qui jaillit de cet album. On se bat frénétiquement  avec nos héros, c’est de l’addiction pure !


Et on finit ce tome 14 dans un état second, l’adrénaline a fait du dégât  et on essaye de revenir sur terre parmi les vivants. C’est sûr, Walking Dead va finir par nous tuer.

Graphisme :8/10
Scénario : 9/10
9-17b2.gif Global.



On en parle sur le forum.

wd.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

26/10/2011

Slhoka T4 : Les arches de sang.

Slhoka4.jpgSlhoka4p.jpgAuteurs : Godderidge,Ceyles et Torta.
Editeur : Soleil.
Sortie :05/2010.
A l’attaque.
Slhoka et ses amis sont retranchés dans une vallée pour l’assaut final. Un grand maître Zéïde, frère Poltik, leur demande de l’aide lorsque son armée est anéantie par l’arme absolue de l’Okrane. C’est bien le chaos dont parlaient les Dieux. La planète entière est menacée. Tout converge à nouveau vers l’île oubliée où le Pourpre s’est réfugié. Mais le retour de nos héros sur l’île risque d’accélérer la catastrophe : Leidjill va-t-elle retrouver l’amour de sa vie ou assouvir sa vengeance ? Slhoka va-t-il sauver Leidjill ou écouter les Dieux ? Que va choisir Svendaï : le profit ou Slhoka ? Et le Krall, la fidélité ou la trahison ? La Zéïde va-t-elle tenir ses promesses ? Les Dieux comme les humains sont pressés d’en finir une fois pour toutes.

Tous aux abris.
Figurez vous que j’ai une dédicace du Scénariste sur ce tome 4 .Et elle résume bien ce qui se passe dans cette série depuis 2 albums. Super de la bagarre, hmm ça manque un peu de batailles  , bof une histoire d’amour, encore une histoire d’intello. On a deux belles ironies pour 2 affirmations (je vous laisse chercher mais c’est facile) mais tout est quasiment dit avec ces 4 petites phrases.
C’est de l’action pure, ça pétarade énormément  et pour être franc, je suis déçu car les 2 premiers tomes annonçaient un scénario plus poussé pour la psychologie des personnages. Au lieu de ça, on a un xième super héros au pouvoir quasi illimité ….décidément, ça se répète inlassablement.
Pour ce 4e opus, on change aussi de dessinateur, Ceyles remplace Floch .Un trait très honnête, on se croirait dans Anachron ou Aquablue . Mais au final, on perd la touche enchanteresse de Floch et on tombe sur une BD nettement plus classique.
Encore une BD à mettre dans le moule « Soleil » et qui n’en sortira pas.
Dessin 6/10
Scénario 4/10
5-17ae.gifGlobal.


On en parle sur le forum.

Slhoka5v.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

21/10/2011

Zombies T2 : De la brièveté de la vie.

Zombies (Soleil)2.jpgzombies.jpgAuteurs : Peru et Cholet.
Éditeur : Soleil.
Sortie : 10/2011
Z’ avez pas vu un vivant ?
Le face à face morbide entre êtres humains et zombies. Des mois après la contagion, le mot vivre est devenu obsolète, survivre l’a remplacé. L’avenir ne se conjugue qu’entre de nouvelles tragédies. Pourtant, Sam et la caravane de bateaux menée par Lapointe ne perdent pas espoir. À chaque fois qu’ils tuent un zombie ou qu’ils sauvent une vie, ils entretiennent le rêve d’un monde nouveau... Mais une rumeur silencieuse, affamée et mortelle vient vers eux, une nation de morts est en marche. Les zombies ne rôdent plus sans but, ils semblent animés d’une volonté unique et avancent tous dans la même direction. Celle des survivants. 97 % mort - 2 % vivant - 1 % ne se prononce pas (encore).

Z ‘est le paradis.
Dans ma chronique du tome 1, j’essayais de comparer ce Zombies avec le mythique Walking Dead. Et bien, je continue sur cette lancée pour ce nouvel opus. Le point le plus marquant, c’est que Z est nettement moins flippant que WD. Les auteurs mettent plutôt l’accent sur la façon de survivre parmi les putréfiés  .Le rythme est d’ailleurs plus rapide (tout comme les morts-vivants d’ailleurs) et le scénario est moins centré sur  les états d’âme  des survivants. La situation semble ici sous contrôle (enfin, c’est ce que pensent nos rescapés) et on est loin du « borderline »  de WD .On est dans une atmosphère plus réfléchie et l’espérance semble toujours d’actualité. Pour résumer cette comparaison, pour WD on zoome sur la survie d’un petit groupe tandis que pour Z, on agrandit la focale  pour se fixer  sur  l’ensemble des survivants et leur lutte pour rester en vie.
Pour le dessin, Cholet a bien évolué par rapport à sa 1er réalisation .Les personnages me semblent plus aboutis et les scènes d’action remuent bien dans les brancards. J’ai simplement un peu tiqué sur les transitions un peu abruptes par moment. J’ai presque trouvé dommage la grande éclipse de la dernière page.
Voilà, une agréable série  qui arrive à s’éloigner suffisamment de WD pour nous proposer une autre lecture du phénomène  « zombies ».
Graphisme 7.5/10
Scenario 7/10
7-17b0.gif Global.


On en parle sur le forum.

zombies 2.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.