20/11/2011

Freakangels volume 4

FreakAngels4.jpgfreakangels t4.jpgAuteurs : Ellis et Duffield.
Editeur : le Lombard.
Sortie : 05/2011


Origine.


Nous savons que les FreakAngels sont responsables de la catastrophe qui a transformé l'Angleterre en une terre post-apocalyptique digne de « Mad Max », mais, jusqu'ici, ils ont toujours gardé un silence pudique sur « l'incident ». Dans ce quatrième tome de leur web-comic, Warren Ellis et Paul Duffield lèvent le voile sur les événements de cette nuit tragique. Cette nuit qui vit douze jeunes surhommes choisir d'en finir avec la fuite permanente et décider de déclencher « leur propre Hiroshima », en guise d'avertissement...

Révélations.


Ce tome 4 est indéniablement plus consistant que le précédent. Tout d’abord par un retour au passé qui explique une partie de l’apocalypse. Après une séance de bavardage, on a droit à du grand cinéma d’action, il ne manque plus que Bruce Willis pour encore plus foutre le bordel. Ensuite, on revient à cette journée de merde qui n’en finit pas pour les freakangels avec un événement de poids, le retour au bercail de Mark. Bref, un album où les révélations côtoient allégrement les coups d’éclat. On ne s’ennuie nullement surtout que le dessin s’améliore de tome en tome. Il gagne assurément en force et en légèreté et je ne parle pas de la petite culotte d’Arkady. J’ai bien apprécié de reconnaitre  facilement nos indestructibles pour leur période  d’adolescence. L’air de rien, j’ai les ai bien assimilé  au fil des volumes nos « mutants ». En résumé, un album très costaud qui me conforte dans la poursuite de cette série.


Dessin : 8/10
Scénario8.5/10
8-17b1.gif Global.


On en parle sur le forum.

freakangels1.1.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

18/11/2011

Le dernier Cathare T1 et 2.

Dernier Cathare (Le)2b.jpglederniercathare.jpgAuteurs : Delalande –Lambert.
Editeur : 12 bis.
Sortie : 06/2011

Massacre
Au XIIIe siècle, Dans la région de Toulouse, Escartille, un jeune troubadour, va se retrouver bien malgré lui témoin d'un massacre que le pape aurait aimé garder secret.
Un terrible inquisiteur va alors se lancer à ses trousses...

A la tronçonneuse.
Ah le retour des cathares, décidément c’est un filon inépuisable. Je me demande d’ailleurs pourquoi je n’ai pas appelé ce blog Cathare BD . Vous cherchez un nom pour votre café ? Chez le cathare.
Un nom pour un club de foot : le  FC Cathare… euh ça existe déjà je pense… le PSG . Une série TV : le mentaliste cathare. Vous verrez, on finira par organiser une coupe de monde avec des cathares.
Ici, il paraitrait qu’il n’en existe plus qu'un, le dernier des derniers, si ça pouvait être vrai.
On débute  la lecture par une énorme surprise avec la 1er page, les mots « secret » et « trésor » s’y retrouvent  comme par magie. Mais quelle originalité  quand même !
Ensuite la chasse au trésor commence avec des rencontres hyper fortuites que même la pire des soap-séries  n’oserait pas. On avait certainement déjà inventé la balise GPS à l’époque. Le seul petit intérêt que m’a procuré cette série, c’est l' ignominie de notre chère église, à part ça, c’est aussi passionnant qu’une page de Wikipédia.  Ces deux albums sont  un peu comme un calvaire, on espère au plus vite arriver au bout car j’ai vraiment eu l’impression de lire une transcription sans éclat du roman de Delalande. Les auteurs ont oublié d’y mettre le minimum de passion, d’empathie, de vie quoi. Par contre, les morts sont présents en masse. Au final, on galvaude le dessin de Lambert avec une sorte de BD docu qui n’intéressera que les passionnés  de ce pan d’histoire.
Scénario : 3/10
Dessin : 7/10
4-17ad.gif Global.



catharesa.jpeg



Inscrivez-vous à la newsletter.

14/11/2011

Shi Xiu T1:face à face.

Shi Xiu1.jpgShi Xiu1p.jpgAuteurs: Meylaender et Qing Song
Editeur :Les éditions Fei.
Sortie :10/2011

Canton, 1801
La veille de son mariage avec un notable, l’envoûtante Shi Xiu est enlevée d’un bordel par le capitaine Zheng Yi venu piller la ville. Ce jour-là, la prostituée voit s’envoler sa seule chance de rallier la bonne société cantonaise.
Prisonnière du terrible loup des mers et de sa gigantesque flotte de pirates, sa beauté et sa finesse d’esprit sont désormais ses seuls atouts pour sa survie…
   

Mer de Chine.
Vous aurez peut être la même réaction que moi quand André m’a passé cette BD : mais c’est quoi ce truc aux éditions machin chose.
J’étais très septique donc en ouvrant cette BD retraçant la vie  d’une légendaire pirate du monde asiatique.
Bon, on commence la lecture et ça commence fort, ça gicle et le vocabulaire est fleuri. Très vite, on fait connaissance avec une autre très jolie plante, Shi Xiu et là… le charme agit (l’effet Impulse peut être). L’héroïne a de la répartie, un brin malicieuse et téméraire, elle me plait en d’autres termes (pas Yves). En plus comme l’histoire est bien rythmée, on ne s’ennuie nullement … je me suis même amusé car les joutes verbales sont savoureuses à suivre. Et comme le dessin est de bonne facture, en voilà une agréable surprise ;
Cette série est prévue en 6 tomes (ils n’ont peur de rien chez Fei) . Pour ce tome 1, vous apprendrez comment une putain a pu devenir l’épouse d’un célèbre pirate.
Scénario :8/10
Dessin :8/10
8-17b1.gif Global.



On en parle sur le forum.

Shi Xiu1v.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

11/11/2011

Freakangels Volume 3

FreakAngels3.jpgfa.jpgAuteurs: Ellis, Duffield.
Editeur: Le Lombard;
Sortie : 02/2011.

Jack the ripper.


À peine les FreakAngels ont-ils ouvert les portes de Whitechapel aux rescapés de l'apocalypse que, déjà, l'un d'eux s'est mis en tête de perpétuer la sinistre légende de ce quartier londonien en marchant sur les traces de Jack l’Éventreur ! Alors, tandis que ses « frères » s'échinent à organiser cette nouvelle vie communautaire, Kait mène l'enquête, bien déterminée à faire régner l'ordre. Il y a longtemps, les FreakAngels avaient commis l'erreur de laisser vivre Mark. Quel sera leur choix cette fois-ci ?


L’ennemi intérieur.


Autant le dire tout de suite, ce volume 3 est celui qui m’a le moins captivé. Alors que je m’attendais à voir comment la nouvelle société des Freakangels allait s’en sortir surtout du point vue organisationnel et technique, on joue plus la carte du thriller avec un meurtre mystérieux. En plus l’ennemi vient aussi bien de l’extérieur que de l’intérieur. Ensuite, les « pouvoirs » se déchainent et on pourrait presque finir l’album par cette phrase mythique « Houston, on a problème ».


Par contre, le dessin gagne en dynamisme et on remarque une belle amélioration surtout dans  les scènes d’actions.


En pondant cette chronique, je me dis que mon appréciation est surtout influencée par les « freakangels » ayant le bon rôle dans chaque album. Ici, Kait et Luke ne sont pas pour moi les plus intéressants à suivre. Je préfère de loin les personnalités plus complexes comme Arkady ,Connor, KK ou Sirkka.


Il n’empêche que l’effet série marche à fond et qu’il me sera impossible de ne pas continuer cette série pour connaitre la suite.


Scénario 6.5/10
Dessin 7/10
7-17b0.gif Global.



On en parle sur le forum.

freakangels_3.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.